desmond andrew green

L’album « Beggars » de Thrice est la première pierre de leur maturité !

Publié le Mis à jour le


source
Thrice
Album : Beggars (2009)

Lire la suite »

Publicités

The Black Queen, un All star band à l’originalité troublante qui me redonne goût à l’électro avec leur premier album The Fever Daydream !

Publié le Mis à jour le


source
The Black Queen
Album : Fever DayDream (2016)

Qui est-ce ?
The Black Queen est un nouveau All star Band. On y retrouve Greg Puciato leader de The Dillinger Escape Plan, Joshua Eustis ancien membre de Nine Inch Nails, Puscifer et Telefon Tel Aviv, ainsi que Steven Alexander ancien tech de The Dillinger Escape Plan et Nine Inch Nails. Un CV des plus encourageant quant à la qualité que l’on peut attendre d’un tel groupe.
Puciato reste dans ses bottes en gardant le rôle de chanteur, tandis qu’Eustis et Alexander se chargent de la partie musicale avec production, programmation, clavier et guitare pour Eustis.
Puciato parle de ce projet en Janvier 2013 dans une interview avec Revolver Magasine. Mais ce n’est qu’en Mars 2015 qu’un premier teaser du projet fini par filtrer. Ils forment officiellement le groupe The Black Queen en 2015 à Los Angeles, et leur premier album Fever Daydream sort le 29 Janvier 2016.

J’ai découvert The Black Queen encore une fois grâce à mes abonnements Facebook (s’il y a bien un avantage à Facebook c’est permettre de découvrir de super groupes !). Je suis fan du All star Band The Killer Be Killed regroupant Max Cavalera, un membre de Mastodon et un ex-membre de The Mars Volta, mais aussi Greg Puciato ! Il y joue de la guitare et pousse la chansonnette aussi un peu. Et déjà sur l’album de TKBK la voix de Puciato m’avait vraiment plus, et c’est au détour de la page Facebook de TKBK que Puciato a fait la promo de The Black Queen. Voilà le pourquoi du comment 😉 Bon je continu 😀

Quel style ?
Ce groupe est caractérisé par plusieurs termes étrange, comme le synthpop, Cold Wave ou encore ambiant, mais pour moi The Black Queen se range sans problème dans la catégorie électronique, même si l’on retrouve quelques bribes d’influences de leurs autres projets, et à cela on peut ajouter un aspect ambiance dark très froide et à la fois dansante. Je sais c’est étrange, mais il faut écouter :p

Extrait musical !
Leur premier clip sort en Avril 2015 pour le titre The Still Point of my Turning World, et ce n’est que le premier de toute une série. La seconde vidéo est réalisée pour The End Where We Start, la vidéo d’Ice to Never arrive en Août 2015 avec deux versions, le clip pour Maybe We Should voit le jour en Décembre 2015 et le même mois sort la vidéo pour Distanced, et pour finir en janvier vient le clip pour le morceau Secret Scream. Que de titres, que de titres !
Il a donc fallu en choisir un et j’ai pris la version normale et non remixée de Ice to Never. Un titre que j’aime beaucoup. Le deuxième de l’album après l’introduction Now, When I’m This.
Ice to Never regroupe toutes les facettes de The Black Queen à la fois electro, pop et sombre. Un titre exceptionnel !

Ce que j’en pense ?
L’ambiance et le visuel peut ne pas plaire forcément à tout le monde. On est ici avec un style électro sombre et triste, qui nous fait penser à une nuit pluvieuse qui dégage autant de tristesse que de poésie et de beauté. Le visuel est à la fois très travaillé et épuré. On le retrouve bien dans toutes les vidéos qu’ils ont réalisées. J’adore en ce qui me concerne 🙂

Après, musicalement parlant je pense qu’ils peuvent marquer beaucoup plus de points ! Dès la première écoute ils m’ont fait penser à un mélange de Joy Division et Depeche Mode avec un son très actuel. Même si je ne suis pas un grand spécialiste de c’est deux groupes (pour moi Joy Division se résume à Unknown Pleasure et Depeche Mode à Violator, Exciter et Playing The Angel :p), je trouve vraiment que The Black Queen arrivent à rendre actuel et puissant un son – très new wave au final – que je trouvais difficilement écoutable de nos jours et rarement passionnant sur la longueur. Là j’adore ! C’est entraînant, voir même dansant comme vous avez pu le voir sur Ice To Never par exemple, et le tout est enveloppé d’un voile sombre qui leur donne une ambiance propre et assez intéressante.

Le titre d’ouverture, Now When I’m This, est une petite introduction ambiance électro/dark aérienne. Ice To Never est pour moi plus dans une branche rock assez rythmé, voir dansant, tout en conservant cette empreinte électro. Secret Scream est très groovy voir sexy. On a presque envie d’être sur une piste et de se trémousser sur une bonne partie du titre 😉 That Death Cannot Touch est elle aussi très dansante. L’aspect rythmé, dansant et sur d’autres titres très sombre est vraiment agréable et fait d’ailleurs toute la force du groupe. J’adorerais les voir en live car une simple écoute chez soit fait déjà rêver, donc grandeur nature on s’imagine aisément être émerveillé par leur prestation !

L’autre point assez incroyable est la qualité de voix du chanteur. Je trouve que son chant est envoûtant, tout en étant agréable et doux, voir presque fantomatique sur certains morceaux. On viendrait même à penser que l’on écoute une chanteuse par moment, comme sur le titre Stranger Dark qui est très ambiancé.
J’adore vraiment la voix de Puciato, et pour ce que je connais du monsieur, je suis encore plus épaté. A la base il tient le micro de son groupe The Dillinger Escape Plan (que vous pouvez écouter ici si vous avez le cœur bien accroché 😉 ) et il faut être franc, ce n’est vraiment pas très abordable comme groupe :p lol Voir qu’il est capable de chanter d’une façon si posée et douce est totalement bluffant !

Si je conseille ?
Le premier album de The Black Queen, Fever Daydream, est à découvrir absolument. Même pour quelqu’un qui ne serait pas un grand fan d’électro – comme moi – cet album pourrait vous plaire car j’ai eu le coup de cœur dès la première écoute. C’est dans l’ensemble assez doux et calme, avec un son parfois sombre, parfois plus dansant et entraînant. Ils parviennent à rendre le style électro/new wave très abordable même aux non initié, sans pour autant offrir quelque chose de commercial et sans saveur. On sent le travail, la recherche de son, mais aussi la recherche d’ambiance et de visuel.
Un beau 17/20 pour ce Fever Day dream de The Black Queen qui offre un album complet qui a de grandes chances de ne pas vous laisser de marbre 😉
J’attends avec plaisir un nouvel album !

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

A aller voir !
Site OfficielFacebook
Twitter
Youtube
Instagram
Vous pouvez aussi aller faire un petit tour sur leur bandcamp où vous pouvez télécharger l’album en digital 😉
Bandcamp

PS1. N’hésitez pas à écouter et partager votre ressenti en laissant un commentaire 😉
PS2. Petit truc à savoir, en Juin 2015, le groupe choisit au hasard des fans qui ont participé à un concours sur leur site et ont distribués des cassettes nommées « Fever Daydream Cassette MMXV ». Ces cassettes contiennent une chanson sur chaque face, chacune d’une durée de 33 minutes. Une petite chose que j’adorerais écouter pour être franc 😀

Moi, Moche et Méchant 3, plus moche que méchant à mon grand regret :p

Publié le Mis à jour le

Aujourd’hui c’est cinéma, et humour (enfin normalement :p) avec Moi Moche et Méchant 3 !
Après deux épisodes (vous pouvez retrouver ma critique sur Moi Moche et Méchant 2 en cliquant ici) et un « spin-off » consacré aux Minions, on retrouve Gru pour de nouvelles aventures !

Voyons à quoi ressemble ce troisième volet.


Lire la suite »

Dark Matter (saison 1 et 2), une allure cheap mais un excellent voyage !

Publié le Mis à jour le

Un peu de série-tv ça faisait longtemps non ? 😉 Cette fois-ci on part sur de la science-fiction, mon domaine préféré, mon pêché mignon, avec ma critique des deux premières saisons de la série Dark Matter !
Moment parfait pour vous parler de cette série vu que la saison 3 vient de se terminer et que, à mon grand regret, la série a été annulée 😦 Dark Matter est une série qui peut ne pas inspirer au premier abord mais détrompez-vous, elle cache bien son jeu 😉

Un peu d’image pour voyager 😉


Lire la suite »

Spiderman Homecoming, un retour à la maison très attendu et qui fait plaisir :)

Publié le Mis à jour le

Les Marvels s’enchainent et ne se ressemblent pas. Maintenant que l’on est passé à trois films par an, tout va très vite. Après un Doctor Strange franchement moyen et un Gardien de la Galaxie 2 bon pour les zygomatiques, voici Spiderman Homecoming ! Sixième aventure sur le grand écran de l’homme araignée pour un troisième reboot (!?) avec un troisième acteur dans les collants de notre super-héros à toiles, Tom Holland !
Est-ce que ce Spiderman Homecoming remet au goût du jour notre super héros à toile ? Parlons en 😉

Quelques images pour donner une idée.


Lire la suite »