Irrévérencieux, violent, gore, une bonne touche d’humour noir, je vous présente le comics Preacher !

Publié le Mis à jour le

Nouveau Comics aujourd’hui avec le tome 1 de Preacher « Mort ou Vif » !

02
source

Je ne connaissais pas du tout ce comics avant d’entendre parler, il y a déjà un certain nombre de mois, du projet d’AMC d’adapter ce comics en série-tv. C’est à ce moment-là que je m’y suis intéressé et je me suis donc procuré le tome 1 de la collection sortie à l’époque chez Panini Comics.

A première vue, le révérend Jesse Custer n’a rien de spécial : c’est le pasteur d’une petite ville qui perd lentement ses ouailles et sa foi. Mais il va avoir la preuve irréfutable que Dieu existe vraiment… et qu’Il est un sacré salopard.
En un instant, la vie de Jesse bascule à jamais… et il n’aura de cesse de comprendre pourquoi. Accompagné de Tulip, une ex à la gâchette facile, et de Cassidy, un vampire irlandais, le révérend Custer entreprend un voyage qui l’emmènera des tréfonds du Texas jusqu’à une New York amère, et au-delà. Il veut réclamer des réponses au Seigneur tout puissant, mais celle-ci devront être durement gagnées… car le Ciel a envoyé quelque chose d’effroyable à ses trousses.
C’est bon ? J’ai vendu l’histoire ? Pas tout à fait ? Bon, d’accord, alors je vais détailler tout ça un peu plus pour vous 😉

10
source

Créé par Garth Ennis (ayant sévit depuis sur Judge Dredd, Hitman, The Punisher ou encore The Boys), qui s’est chargé du scénario, et Steve Dillon qui lui œuvrait au niveau du dessin (connu aussi pour Hellblazer, Doctor Who, Judge Dredd, Wildcats, Bullseye), avec Glenn Fabry (Slaine, Judge Dredd, Daredevil ou encore Thor) pour les couvertures, Preacher est l’un des titres phare du label Vertigo, une branche de DC comics pour adulte (non, pas pour des comics classés X je vous rassure, mais des comics relativement violent et usant d’un langage particulièrement cru !). Ayant reçu plusieurs récompenses (Meilleur scénariste en 1998 et meilleur série régulière en 1999), la série débute en 1995 pour se terminer en 2000 avec 66 épisodes, 5 numéros spéciaux et une mini-série en 4 épisodes. Ce n’est pas extrêmement long, mais pas non plus super court, je trouve que c’est exactement ce qu’il faut pour ne pas lasser et user la série.
Chef de file d’un nouveau genre à l’époque, avec un ton très irrévérencieux et décalé, mais surtout de l’humour très noir !

Les critiques tout autant que les commentaires que l’on peut retrouver un peu partout sur internet ne font qu’encenser la série. Ce qui a encore plus renforcer mon intérêt pour cette série et très franchement, je n’ai pas été déçu !!!
Mais arrêtons l’histoire et rentrons un peu plus dans le vif du sujet !

11
source

Tout d’abord, le gros point fort, l’histoire ! Si cela ne paye pas forcément de mine aux premiers abords, Preacher regorge d’intérêt autant au niveau rebondissements qu’au niveau des personnages. L’histoire est un peu mystérieuse au début, on ne sait pas trop ce qu’il se passe, mais heureusement il ne faut pas attendre trois tomes pour savoir ce qu’il en est. Arrivé à environs la moitié du tome 1 on connait le fond de l’histoire, en quelque sorte la mythologie, et à partir de là la quête de Jesse, Tulip et Cassidy peut commencer. L’ensemble est très bien amené, avec une histoire qui semble assez profonde et bien travaillée. Il y a des anges, des démons, des vampires, des armes, du sang – plus ou moins de partout lol – on ne s’ennuie vraiment pas et on en a pour son argent si je puis dire :p
L’histoire me fait un peu penser à ce que j’ai pu voir dans la série Supernatural, avec les cieux et l’enfer qui s’affronte sans prendre vraiment en compte qu’il y a les humains au milieu, et qu’ils peuvent venir mettre des bâtons dans leurs roues.
La narration est vraiment de qualité car on ne peut s’arrêter à tourner les pages. On sait qu’il y a 9 tomes pour l’ensemble de la série, et personnellement je trépigne de savoir ce qu’il va bien pouvoir arriver à l’équipe de Jesse ! 😀
Je ne peux pas vraiment vous en révéler davantage sur l’histoire car je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir, mais entre les créatures surnaturelles, un tueur en série et des flics sadomasochiste, le tome 1 m’a réellement scotché et j’ai vraiment hâte de pouvoir attaquer le deuxième ! 😀

06
source

Pour ce qui est des personnages, c’est encore une fois du tout bon. Les têtes d’affiche que sont Jesse, Tulip et Cassidy sont excellentes. On accroche tout de suite à ces trois protagonistes. Chacun a ses principes, ses façons de faire assez tordus lol Mais ils font une très bonne équipe. J’attends un peu plus de développement pour Tulip qui est tout de même un poil en retrait, mais Jesse est un prêtre particulièrement intéressant, avec des méthodes expéditives, sans pour autant oublier d’avoir un grand cœur, et Cassidy est vraiment cool ! C’est un sans-faute pour tous les trois !
Les personnages secondaires ont leur intérêt aussi, avec en tête le Saint des Tueurs – il fait vraiment penser à un Clint Eastwood diabolique – qui porte un nom éloquent. Redoutable, implacable, on se demande comment Jesse et son équipe vont s’en débarrasser. De plus, la mini-série dont j’ai parlé plus tôt concerne le Saint des Tueurs et j’ai vraiment envie de découvrir son histoire tant il possède un charisme fou !
A ça il faut ajouter les différents flics poursuivant Jesse, mais aussi les quelques amis que possèdent encore nos héros, et pour finir Tête-de-fion ! Le nom veut tout dire lol Je me demande vraiment ce qu’il nous réserve avec ce personnage particulièrement original et à la fois troublant ! Je vous laisse découvrir 😉
Encore une fois c’est une réussite !


source 1source 2

Le dessin est la partie plus compliquée. Il est bon, il n’y a pas de doutes là-dessus. Précis, détaillé, très réaliste, Dillon nous offre quelque chose de très beau et de qualité. La couleur est elle aussi assez bien choisie, bien que terne, elle va très bien avec l’histoire de Preacher et offre un côté plus adulte.
Malheureusement, le gros bémol pour moi est que le dessin ne permet pas de mettre en évidence l’action ou les émotions. C’est vraiment dommage car l’ensemble est très fixe et froid. Les rares scènes d’actions ne sont vraiment pas dynamiques pour un sous. Elles ne sont pas ennuyeuses non plus, mais franchement pas passionnantes. Et il en est de même pour les expressions faciales qui ne dégagent pas le sentiment qui est décrit dans les dialogues, ou qui correspondraient à la situation.
Malgré tout, cela ne gâche pas l’œuvre. Preacher est vraiment bluffant, mais un meilleur dessin aurait pu grandement améliorer le tout.

08
source

Pour finir, parlons style. Si Preacher offre une histoire accrocheuse, le style y est aussi pour beaucoup ! Ce n’est franchement pas une série à mettre entre toutes les mains ! Il y a du sang, mais alors beaucoup de sang ! lol Des tripes, des morts, des crânes et mâchoires explosées, du sexe, des connotations sadomasochiste, Tête-de-fion qui ne laisse franchement pas indifférent, sans oublier le séria-killer qui fait preuve d’originalité si je peux me permettre lol Et bien entendu le langage va avec ! Vous comprendrez que je ne ferais pas de citations, on s’est compris 😉 lol Je n’ai lu que le premier tome, déjà là, le niveau est pas mal, et d’après ce que j’ai pu lire dans les critiques des autres tomes, c’est crescendo lol
Cependant, ce n’est pas un point négatif ! Cela va avec le style, et c’est parfait ! C’est grossier, condescendant, irrespectueux, et l’humour est là, mais bien noir comme un bon café 😉 lol J’ai adoré !

09
source

A noter tout de même qu’il est très compliqué de se procurer les numéros de Preacher en français. Publié pour la première fois par les éditions Téméraire, l’édition ne s’est pas finie car ils ont fait faillite, puis Panini a pris la relève et édité l’ensemble, toutefois, ce n’a pas été réédité donc les numéros commence à se faire rare, donc cher et il faut vraiment creuser et marchander pour se procurer les volumes de Preacher aux éditions Panini.
Heureusement, en janvier 2015, Urban Comics reprend les droits et réédite les comics, mais ils n’en sont pour l’instant qu’à environ la moitié, donc avoir l’ensemble de la série chez eux n’est pas encore possible.

Un dernier point sympa que j’ai failli oublier, entre chaque issus constituant ce tome 1 il y a des annotations sur les illustrations de couvertures avec les croquis initiaux, l’évolution et l’avis de Glenn Fabry. Oui, il n’y a pas grand intérêt à cela mais ça reste intéressant 🙂


source 1source 2source 3source 4

Une conclusion ? Eh bien oui, il faut bien 😉
Le tome 1 de Preacher « Mort ou Vif » est une grosse claque. Je ne savais pas à quoi m’attendre et j’ai été ravi ! Il est vrai que le dessin aurait pu être un peu mieux car il y a tout de même un manque de vie, mais ce n’est pas pour autant que cela ne vaut pas le détour, bien au contraire. Pour moi c’est un quasi-sans-fautes ! Preacher passionne, sort clairement des sentiers battus avec un style outrancier parfait et de l’humour noir excellent !
Ce tome 1 vaut un beau 16/20 !
Ce n’est pas à mettre entre toutes les mains vu le style très « adulte ». La violence est très présente mais comme je l’ai dit c’est indissociable de cet univers. Si ce style ne vous dérange pas, vous allez adorer je vous le garanti ! On se prend d’affection pour Jesse et ses amis, et on n’a qu’une envie c’est de continuer l’aventure avec eux pour en apprendre davantage sur leur passé, et pour voir où leur quête va les mener ! Passionnant, et le récit est tellement intéressant et maitrisé que cela ne donne qu’une envie, lire la suite sans perdre un instant !
J’adore et je vous le conseille vivement !

Enjoy !!!
A bientôt,
Desmond Andrew Green

PS1. N’hésitez pas à commenter, liker et partager 😉
PS2. Je ne sais pas si vous avez commencé la série-tv, mais personnellement, les deux premiers épisodes du show était excellent ! La série est menée par Dominic Cooper en tant que Jesse, Joseph Gilgun sous les lunettes de Cassidy et Ruth Negga prêtant ses traits à Tulip. Un excellent cast, parfaitement crédible, je suis déjà fan !
Et vous, l’avez-vous déjà attaquée ?
Si ce n’est pas encore le cas, voici une petite bande annonce 😉

Publicités

10 réflexions au sujet de « Irrévérencieux, violent, gore, une bonne touche d’humour noir, je vous présente le comics Preacher ! »

    Sweet Judas a dit:
    27 juin 2016 à 11 h 15 min

    Je n’ai pas lu le comic, en ce qui me concerne, mais j’ai essayé les deux premiers épisodes de l’adaptation télé réalisée par AMC et… Pour l’instant, je trouve clairement que ça rame. Y’a une impression de brouillon et de lourdeur insupportable, je sais pas si je suis la seule à qui cela a fait cet effet ?

    Je persisterai quand même, mais clairement pas pour le personnage de Tulip qui m’exaspère, pour l’instant (et Cassidy, je me tâte, toujours indécise). Enfin bon, pas terrible quoi 😀

    J'aime

      desmondag a répondu:
      15 juillet 2016 à 21 h 10 min

      Je n’avais pas encore attaqué le comics lorsque j’ai débuté la série, et franchement j’aime les deux. Le comics est pour l’instant vraiment bon, il n’est pas parfait c’est certain, mais c’est justement ça aussi qui est intéressant, les petites imperfections 😉 Mais très franchement, attaquant le troisième tome je suis toujours accros 😀
      Pour ce qui est de la série, je suis un peu à la bourre, mais les premiers épisodes que j’ai vu me plaisent beaucoup. Comme je te l’ai dis dans l’autre commentaire, l’impression de lenteur ne me gêne pas car je trouve vraiment les acteurs très bon, l’ambiance aussi, qui a un côté lourd mais aussi fun je trouve, et ils donnent suffisamment d’informations pour donner envie d’avancer. De plus, la réinterprétation du comics est pour l’instant assez intéressante. Mais encore une fois, il est vrai que si le ton reste lent comme actuellement, au bout d’un moment ça risque de m’ennuyer aussi :p En fin de saison une certaine accélération de rythme ne serait pas de refus pour insuffler une nouvelle dynamique pour une saison 2 (qui, j’espère de tout cœur, sera commandé :D).
      En définitif, je rejoint un peu ton point de vue sans vraiment que ce soit un point négatif pour moi (pour l’instant) car beaucoup d’autres choses à côté sont vraiment cool et sympa !
      Merci en tout cas pour ton avis, et n’hésites pas à revenir lorsque tu auras fini la saison pour partager ton avis sur la globalité de la saison 😉

      Aimé par 1 personne

    Smadj a dit:
    27 juin 2016 à 11 h 42 min

    C’est un comics que j’ai adoré pour ma part et de bout en bout. Et chose rare dans le monde merveilleux du Comics, cette série a une vraie fin 😉
    Merci à toi de la mettre en avant. Elle mérite d’être lue par le plus grand nombre 🙂

    J'aime

      desmondag a répondu:
      15 juillet 2016 à 21 h 03 min

      Eh bien je dois dire que j’aime entendre ça, que tu as adoré de bout en bout. De nombreux commentaires que j’ai pu lire sur le comics de Preacher rejoignent ton témoignage. Voilà pourquoi je me suis procuré les 9 tomes 😀 Je le savoure lentement, je vais attaquer le troisième, mais en tout cas pour l’instant j’adore !!!
      Le côté vraie fin revient aussi très souvent dans les commentaires, ce qui donne vraiment l’eau à la bouche 🙂 Comme tu dis c’est très rare.
      De rien en tout cas pour cet article, c’est avec plaisir, et ça fait encore plus plaisir d’avoir des réactions comme la tienne 😉
      Merci encore pour tous tes commentaires ! Au plaisir 😉

      Aimé par 1 personne

        Smadj a dit:
        17 juillet 2016 à 10 h 17 min

        Je suis super content que le comics te plaise car il est vraiment formidable 😍
        Au plaisir 😃

        Aimé par 1 personne

    Crayons et Chiffons a dit:
    28 juin 2016 à 9 h 17 min

    La série est dispo sur OCS et je n’avais pas spécialement envie de la regarder jusqu’à ton article et la bande annonce! Ca a l’air génial, vraiment.
    Et puis j’adore Joseph Gilgun qui jouait un personnage complètement barré dans la série anglaise Misfits.

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      15 juillet 2016 à 18 h 22 min

      Tiens, je ne savais pas du tout que Joseph Gilgun avait participé à Misfits. Je l’ai pas encore vu :p lol Mais je tiens à préciser qu’elle est sur ma liste à voir ! 😀
      Vu que je l’adore en Cassidy il y a des chances que je l’aime aussi dans Misfits 🙂
      Très franchement, je te conseil la série, je n’ai vu que trois épisodes pour l’instant, et même si certains trouves que cela se met en place lentement (c’est un peu comme ça aussi dans le comics), rien que l’ambiance et le jeu d’acteur est excellent je trouve. Toutefois, il est vrai que ce n’est qu’un début de saison, mais je trouve que les bases sont pas mal du tout avec de très bons acteurs, de bonnes idées, une bonne réinterprétation du comics sans pour autant en être trop loin. Preacher a vraiment un fort potentiel !
      Bref, tu l’as compris, je suis sous le charme et je pense qu’il y a des chances que tu le sois 😉
      Merci pour ton commentaire 😉
      A bientôt !

      J'aime

    […] 2 Octobre 2016 – Deux doses de plus, et toujours aussi Bad Ass ! – 26 Juin 2016 – Irrévérencieux, violent, gore, une bonne touche d’humour noir, je vous présente le comics Preac… – 29 Mai 2016 – The Sixth Gun, du western fantastique qui nous ensorcelle ! – 10 […]

    J'aime

    […] 2017 seront bien plus riches en romans😉 Pour l’année 2016 le classement est le suivant : 1) Preacher (le tome 1). 2) Moon Knight (les deux premiers tomes de la nouvelle série All New Marvel Now). 3) […]

    J'aime

    […] partagé avec vous mon avis sur le comics Preacher (vous pouvez retrouver ma critique sur le tome 1 ici, et en cliquant là la critique sur la saga complète) je me décide enfin à publier ma chronique […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s