Truth Seekers, petite série bien sympathique du duo Simon Pegg/Nick Frost

Publié le Mis à jour le

J’avais entendu dire à une époque que le duo préparait un projet ensemble (enfin, depuis le temps !), mais je n’avais pas trop suivi la chose, et d’un coup j’ai découvert cette série qui venait de sortir. Un pur bonheur !

Bande annonce, MAINTENANT !!!

Truth Seekers nous parle de Gus Roberts, l’ingénieur numéro 1 de l’entreprise Smyle, fournisseur de réseau internet en Grande Bretagne. Durant son temps libre (et des fois pendant son travail), il est aussi connu comme le Truth Seekers, un enquêteur du paranormal. Un jour, son patron, Dave, le place en équipe avec un petit nouveau portant le nom de Elton John. Loin d’être ravi par cette association, il devient finalement très rapidement amis avec le jeune homme et l’entraine dans ses aventures paranormales. Toutefois, Elton est toujours bien moins enthousiaste que Gus et préfère passer son chemin mais Gus le ramène toujours dans ses histoires. En parallèle de ça, on découvre Astrid, une jeune femme énigmatique qui est poursuivi par plusieurs fantômes.

Sortie en 2020, sans une grosse promotion en France, Truth Seekers marque le retour du duo Nick Frost et Simon Pegg (que l’on connait des films Paul, Shaud of the Dead, Hot Fuzz, Le Dernier Pub avant la fin du monde) pour cette série mélangeant horreur et comédie diffusée par Amazon Prime Vidéo.

Constitué de seulement 8 épisodes d’une vingtaine de minutes, on peut dire que le show est efficace. Clairement, cette durée du style sitcom est parfait. Cela offre une très bonne dynamique et même si on aurait aimé un peu plus de profondeur à certains moments, de manière générale cela permet de garder un très bon rythme pour l’ensemble de la saison qui se dévore sans modération.

Bien que le genre de Truth Seekers ne révolutionne rien, il faut admettre que le style de personnage, l’ambiance, l’humour, ou même encore les répliques (il y a toujours Gus qui fonce tête baissée, et Elton qui dit ne pas vouloir y aller mais fait toujours l’erreur de faire le premier pas en se disant que rien ne va lui arriver) sont très appréciable et offrent de très bons moments tout au long du show. L’humour, qui ne fait pas rire aux éclats, laisse toutefois un sourire quasi-constant pendant tous les épisodes. C’est toujours très sympa, et on ne s’ennuie jamais. On découvre rapidement le fil rouge au cours des épisodes, et on comprend que le scénario nous mène vers un point bien précis. Même si tout ne surprend pas, il y a suffisamment d’intérêt pour donner envie de continuer après chaque fin d’épisodes. Le dosage est très bien géré.

La réalisation n’étonne pas forcément, et n’est pas follement originale, mais elle est parfaitement maitrisée. Cette maitrise parfaite compense ce manque d’originalité et permet d’être scotché tout du long.

L’horreur qui fait partie de la série est bien canalisée pour ne pas rentrer dans le gore inutile. Il y a ce qu’il faut pour surprendre, sans pour autant faire vraiment peur. Il y a de la possession, des fantômes, des esprits, et l’ensemble est toujours bien réalisé et super cool. On ne demande rien de plus. C’est tout simplement efficace. Ça marche à la première seconde du show jusqu’à la dernière.

L’aspect comédie est bien mis en avant, mais sachant que c’est une comédie Britannique, l’humour est toujours un peu pince sans rire. On n’explose jamais (ou quasi-jamais) de rire, mais il y a des blagues très intelligentes et bien placées tout au long des épisodes. C’est du millimétré. J’ai adoré.

Les personnages ne sont pas nombreux mais tous bons.

En tête on retrouve Nick Frost en tant que Gus Roberts, l’ingénieur en réseau internet/téléphonie passionné de paranormal. Son personnage un peu léger au départ s’étoffe pour montrer que cette recherche de vérité est caractéristique d’un Gus perdu en quête de sens dans sa vie.

Elton John, joué par Samson Kayo, est le nouveau partenaire de Gus au début de la série. Un peu potache et peureux, on comprend tout de suite que quelque chose cloche avec lui et qu’il cache de lourds secrets. Il est particulièrement marrant et attachant. Il y a plusieurs runnings gags centrés sur son nom, ne choquant personne à part Gus. On se pose des questions sur le savoir dans tous les domaines qu’Elton possède suite aux nombreux jobs qu’il à fait avant d’arriver chez Smyle (on dirait qu’il a fait tous les jobs du monde lol), et le fait qu’il semble attirer le paranormal et trouver toujours les passages et entrées secrètes. Un très bon personnage très bien interprété.

Le derniers membre du trio principal de personnage est Astrid, interprété par Emma D’Arcy, la jeune femme énigmatique poursuivit par des fantômes. Pendant les premiers épisodes elle m’énervait un peu car je trouvais qu’elle n’avait aucun sens mais tout s’explique vers la fin. Toutefois, on voit quand même quelques facilités de scénario là concernant qui sont un peu dommages, mais cela n’entache pas non plus l’intérêt et la qualité du show.

A côté de ça il y a une petite brochette de personnages très sympa, en commençant par Richard (interprété par le grand Malcolm McDowelle), le beau-père de Gus qui est super cool. Toujours mécontent, en train de raller, mais on découvre petit à petit que, bien qu’il soit toujours en train de s’envoyer des pics avec Gus, les deux hommes s’aiment beaucoup et veulent prendre soin l’un de l’autre.

Dave, qui n’est autre que Simon Pegg, est peu présent dans la série, mais fait toujours mouche à chaque apparition.

Helen, Susie Wokoma, est la sœur agoraphobe d’Elton. Elle est très cool et attachante. Elle est un peu le quatrième membre des Truth Seeker.

A côté de tout cela, il y a quelques personnages annexes, tous avec leurs intérêts.

Truth Seekers ne paye pas de mine, mais se trouve être en dépit de son originalité une très bonne petite série qui passionne (bien qu’elle ne soit pas exempt de défauts) et qu’on peut regarder presque en une soirée. Le format 25 minutes est très bien choisit et permet de garder une bonne dynamique. Une montée en puissance au cours du show mène à un final super cool qui aurait pu laisser envisager des choses assez intéressantes pour la suite. J’aurais même signé pour un peu plus d’épisodes 🙂

Eh oui, comme vous l’avez lu au-dessus, ma tournure de phrase montre que c’est bel et bien la fin…je suis vraiment très déçu mais j’ai appris peu après la fin de la saison 1 qu’il n’y aurait pas de suite 😦 J’aurais tant aimé qu’ils fassent une ou deux saisons de plus. Pas de folie, mais je trouve que Truth Seekers aurait mérité amplement d’avoir une histoire complète. Paix à son âme.

Toujours est-il que Truth Seekers mérite un beau 14/20 pour cette première saison que je conseil de découvrir. Ne surtout pas se fier à l’aspect horreur, c’est essentiellement une série basée sur l’humour et le paranormal. Passionnante, marrante, attachante, on en aurait bien redemandé ! Vive Simon Pegg et Nick Frost !!!!

Enjoy !

A découvrir de toute urgence !!!!

A bientôt,

D.A.G.

PS. Mon 1er roman, le tome 1 de la saga Heaven Infinity est toujours disponible en téléchargement ebook sur kindle !!!!
N’hésitez pas à aller jeter un œil, je suis totalement ouvert à vos avis et commentaires.
Si le cœur vous en dit, partager la nouvelle autour de vous et surtout le lien qui suit 🙂
Kindle => cliquez ici
Partagez, partagez, partagez, partagez…. 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.