Van Helsing (Saison 1), la mythologie remaniée surtout pour le pire tout en oubliant le meilleur !

Publié le Mis à jour le

Sachant que Supernatural (ma série chouchou) se dirigeait vers une fin inéluctable, je me suis mis à rechercher une série remplaçante, en me doutant que je ne trouverais jamais aussi bien, mais tout du moins, du même style. Van Helsing s’est présentée comme une solution potentielle. C’était sans me douter que j’allais me casser mes canines dessus lol

La série Van Helsing nous parle de Vanessa Van Helsing, une descendante d’Abraham Van Helsing, qui se réveille d’un coma de plusieurs années, pour découvrir un monde postapocalyptique où les vampires ont réussi à conquérir le monde suite à l’éruption d’un volcan qui a voilée le ciel. Elle devient le dernier espoir de l’humanité car elle est capable de combattre les vampires, et ces derniers redeviennent humain en la mordant. Mais la route est longue pour sauver le monde, sans oublier qu’elle veut avant toute chose retrouver sa fille.

Que dire, à part que cela a été une grosse déception.

Quand je pense qu’il y a cinq saisons, je me demande comment une série pareille a pu perdurer autant. Je peux admettre qu’une série s’améliore avec le temps, mais là je ne sais même pas comment j’ai réussi à finir la première saison. Je trouve qu’il n’y a rien à récupérer.

Parlons histoire. En se basant sur la mythologie de Van Helsing, il y avait de quoi faire. Même en adaptant l’histoire. Mais ici, elle est sans intérêt particulier. Pas que tout soit foncièrement mauvais, mais c’est d’un banale et d’un déjà vu. Pour résumer un peu…

Le personnage de Vanessa Helsing intrigue dès le début, mais à son réveil, c’est le flop. Le personnage est perdu, mais trop perdu, et peu charismatique. Le Marine, Axel Miller, qui l’a veillée jusque-là est beaucoup plus mis en avant. Vanessa n’est pas laissée tombée pour autant. Au cours de la saison on va voir son évolution, la découverte et la maitrise de certaines de ses capacités. Toutefois, l’ensemble n’est pas assez prenant, trop anodin, et noyé dans tout le reste. Sans oublier les amourettes qui sortent de nulle part. On sent plus que les scénaristes ce sont dit qu’il fallait mettre de la romance pour plaire, davantage que pour vraiment apporter de la profondeur. De plus, on a énormément de mal à s’attacher aux personnages, en plus du fait que son statut de descendante de chasseur de vampire est peu traité, et surtout mal traité, elle va partir à la recherche de sa fille, sans de réelle preuve. Mais rien du tout. Encore, scénaristiquement parlant, après trois ans de coma, un petit quelque chose à son réveil attestant de la possible survie de sa fille aurait suffi, mais là, non. Elle se réveil et plus ou moins part à sa recherche sans en dire plus ou avoir la moindre info. Ce n’est pas grand-chose me direz-vous, mais ce n’est qu’une partie des nombreuses erreurs et aberrations dans le scénario de Van Helsing.

A côté de cela on retrouve le Marine, Axel Miller (Jonathan Scarfe), qui parvient seul en trois ans à fortifier l’hôpital où se trouve Vanessa d’une manière ahurissante. Pièges de maboules, explosif, lames qui sortes, lampes UV, systèmes pour avoir de l’énergie…etc… des trucs de malade alors qu’il est seul dans un monde rempli de vampires…sans aide…sans motorisation… voilà quoi. En plus de cela le mec est une caricature du soldat Américain « On m’a donné une mission, et même si le monde s’effondre autour de moi, je ne bouge pas et je continu ». Le pire, c’est qu’il ne bouge quasiment pas niveau caractère pendant toute la saison.

A ça il faut ajouter un groupe de survivants avec la moitié qui ne sert à rien et sert juste de chaire à canon. Un mec qui pète un câble contre le soldat car ce dernier tue sa femme. Mais bon, sa femme était en train de se faire boulotter par un vampire… ce qui fait que le personnage est ultra-chiant toute la saison. Un muet, et comme par hasard l’un des membres du groupe parle le langage des signes parfaitement. On a aussi le vampire qui est en quête de rédemption parce qu’il a mordu Vanessa et est redevenu humain. Mais bon, il ne fait que pleurer, et ne montre pas grand intérêt. Et puis Mohamad qui veut retrouver sa sœur, qui lui est le seul un peu intéressant et charismatique, mais qui fini la saison bien bas dans mon estime. Ah si j’ai failli oublier la Doc, qui est inintéressante et insupportable au possible toute la saison.

Il y a l’intervention d’un second groupe de survivants, qui va affronter celui de Vanessa, pour des raisons qui se tiennent, mais en soit, totalement démesurées. Certains des personnages de ce groupe sont mit en avant, comme s’ils allaient devenir important, ils nous fatiguent trois épisodes, puis meurent. Et voilà… C’est vraiment dommage car il y a un effort d’apporter des personnages mais rien n’est creusé. On se demande vraiment ce qui leur passe par la tête en coupant l’herbe sous le pied de manière si brusque à certains arcs scénaristiques. On a vraiment l’impression qu’ils sont partis sans savoir quoi faire et qu’il y a uniquement de l’improvisation tout au long de la saison.

Bien entendu, il ne faut pas oublier les vampires de Van Helsing. Une horreur, et ce n’est pas un compliment. On a ceux qui sont de « la haute société » je dirais. Qui tentent de se la jouer classe, sexy, un peu du style Entretien avec un Vampire. Mais je trouve l’effet raté et que l’on se situ plutôt dans le vampire de foire, ou d’un mauvais Cosplay. Et il y a les vampires de la catégorie « bas de gamme ». Surjoués à outrance, grognant et poussant des gémissements tout le temps, on a presque envie de rire. C’est une honte de représenter les vampires de la sorte. Aucun charisme, risible. Sans intérêt.

Malheureusement ce ne sont pas les seuls problèmes. Il faut ajouter le jeu d’acteur relativement mauvais. Très franchement, à l’exception de Kelly Overton interprétant Vanessa Helsing, et Christopher Heyerdahl qui incarne Sam, le reste est vraiment au ras des pâquerettes. C’est surjoué, mal joué, pas crédible. A la limite de l’ennui parfois.

Et pour couronner le tout, les invraisemblances et la mauvaise écriture que nous offre le scénario. Entre les fois où on ne comprend rien à ce qu’il se passe, les actions qui n’ont pas de sens (genre les vampires ne peuvent pas rentrer dans l’hôpital depuis trois ans à cause de lampes UV, qu’ils cassent en jetant simplement des pierres durant un épisode…), la secte qu’on voit à trente kilomètres mais que les héros ne découvrent qu’au bout d’une semaine, les clichés éculés du genre, les manigances sans intérêts…

Van Helsing est une belle série d’horreur, qui va vous terrifier mais pas dans le bon sens du terme. Il n’y a clairement rien à rattraper… je conçois que cette série soit dans la catégorie série Z, mais il ne faut pas exagérer non plus. Z-Nation est une série assumée série Z, perchée, loufoque, pas forcément toujours sensés, mais avec une cohérence propre à la série, où l’ensemble est pensé et où les acteurs fonts largement le boulot. Van Helsing aurait pu être une bonne série, mais dans les années 80… j’ai tenté de regarder le 1er épisode de la saison 2 (les cinq saisons sont sur Netflix) mais franchement j’ai arrêté au bout de dix minutes tant j’ai senti que la saison 2 allait valoir la première. Un 6/20 car j’ai fini la saison 1 sur les rotules.

Si par hasard quelqu’un a vu le show et a adoré, je suis pré à entendre les arguments et voir si je peux être convaincu car sur le papier Van Helsing me plaisait beaucoup et je dois admettre que c’est une déception énorme !

A éviter !

A bientôt,

D.A.G.

PS. Mon 1er roman, le tome 1 de la saga Heaven Infinity est toujours disponible en téléchargement ebook sur kindle !!!!
N’hésitez pas à aller jeter un œil, je suis totalement ouvert à vos avis et commentaires.
Si le cœur vous en dit, partager la nouvelle autour de vous et surtout le lien qui suit 🙂
Kindle => cliquez ici
Partagez, partagez, partagez, partagez…. 😉

Une réflexion au sujet de « Van Helsing (Saison 1), la mythologie remaniée surtout pour le pire tout en oubliant le meilleur ! »

    Callysse a dit:
    5 février 2022 à 15 h 15 min

    Quel titre d’article accrocheur! J’adore. Pas vu la série mais bon elle ne me faisait pas des masses envie. Et les retours ne sont pas très bons, auxquels le tien vient s’ajouter.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.