hugh jackman

Souvenirs, Souvenirs… Cinéma ! (édition 3)

Publié le Mis à jour le

Troisième jours de sortie des articles « Souvenirs, Souvenirs… » comme promis 😉
Voici l’article récapitulatif des précédentes publications cinéma depuis la création de « A Sad Picture Of A Red Sky ». Là c’est déjà plus conséquent que les livres et la musique 😀 :

Lire la suite »

Publicités

« Logan », Wolverine change de nom pour tirer sa révérence !

Publié le Mis à jour le

Des super-héros ça court les rues aujourd’hui, entre les films et les séries ça n’arrête pas ! Et pour être franc, je ne m’en plains pas 😀 Je ne peux m’empêcher de suivre tout ça, et comme beaucoup de monde je suis allé me recueillir devant le dernier film avec Hugh Jackman incarnant Wolverine 😦
Un adieu à un personnage qui nous a marqué et qui risque d’être très difficile à remplacer !

Des images, mais attention, sortez les mouchoirs 😉


Lire la suite »

« X-Men Days of Future Past », mutants traveling in time to fixe mistakes of first movies, you have to see that!

Publié le

After an article about X-Men First Class few month ago, here it comes a little article (at least I am going to try to give you something not too long, I have to admit sometime I am a little bit overwhelmed by my ideas, and I write too much stuff) about the famous X-Men Days Of Future Past. But before, what about a trailer to please our eyes 😉

Release in May of this year, with Bryan Singer behind the camera like for X-Men First Class, we found this time the cast of the last movie and also some of the older for an epic episode!

X-Men-Days-of-Future-Past-Affiche-France-Finale

So, I am going to be as clear as possible about the story. In the future, robots named Sentinels, eradicate mutants and humans. Kitty Pryde (Ellen Page), Storm (Halle Berry), Bishop (Omar Sy), Wolverine (Hugh Jackman), Professor Xavier (Patrick Stewart), Magneto (Ian Mc Kellen) (and few others that I forget the name 🙂 ) find refuge in a Chinese monastery, trying desperately to escape from Sentinels. After losing almost hope, they tried a last think by sending (thanks to the Kitty Pryde power) the Wolverine’s mind in the past, and more precisely in the Wolverine’s body of the year 1973 to attempt to stop Mystique (Jennifer Lawrence) to kill Bolivar Trask (Peter Dinklage) the designer of the Sentinels. This murder bring to the arrest of Mystique whose DNA was used to upgrade Sentinels to give them the ability to adapt themselves to their enemy, mutants. They became almost invincible. This event cause the destruction of mutants, but also of humans, because those machines where created to eradicate the X gene (the reason why mutants exist) and decided to destroy the gene at the source, which is every human being (because according the mythology, every human carry this gene but it is not necessarily active).
In this condition, Wolverine try to find a way in the past to team up the young Magneto (Michael Fassbender) and Professor Xavier (James McAvoy) in order to help him to stop Mystique and change the past to avoid the dark future happened.

X-Men-Days-of-Future-Past-2014-poster

A lot of good ideas and good intensions, so we could only expected a success, and it was exactly what we get, a tremendous super-heroes movie! (you have to admit, you were thinking that I will say the opposite 😉 ) It is quite clear now that 20th Century Fox understood that the Marvel Universe is bankable if they think two minute of what they are doing, and Bryan Singer is the man for the job! With this new X-Men we do not get bored at all, not even a second.
First of all, the dark future and the human life dedicated to be erased from the surface of the earth is really well put in place. It is totally believable, and we share the fear that survivors fell. Beside, all along the movie there is flash-forward (or flashback it depend where you are taking your reference… I know, it is strange but it is a movie about time travel, don’t complain 😉 ) on this apocalyptic future and the tension is almost tangible during more than two hours of movie.

The second important point, really important, is the story, because it’s stand up, it is believable (of course if you considered that mutant exist 😉 ). We understand everything, it is not to messy, and well organized. It is a real pleasure. THE lack for all the three first movies (before first class) was a good clear story, and they understood that a worked script (at least a little) doesn’t hurt anyone. We want to know what appended to get this dark future, how Wolverine is going to gathered all this people against a common enemy. The script is as good as for First Class, even better.
Concerning the cast, it is quite nice to see again all those people, a lot of actors from the three first movies and of course all the cast (almost) from the First Class movie. With of course the incomparable Hugh Jackman wearing the claws of Wolverine, appealing and bluffing than ever. Generally I am not like this but I am going be patriotic for once, Omar Sy is really so cool staring as Bishop but why so few on the screen? We only see him briefly. What a pity, I hope he will be back for the next X-Men with more time on the screen (yes, you read well, It will be surprising if you are not aware of that, but yes there will be another episode for 2016).

omar-sy-bishop

The last point I would like to discuss, and it is really an astonishing one, if you give attention a little and think about what append during this movie, you will realize that DOFP managed to create a link between all the past movies and create a tangible universe. With this movie, the 20th century fox managed indeed to put in place a common universe, and succeed to make us forget the mess of the three first movies in order to start on good foundations. And for that I said to them Bravo, it is a master move.

In summary, this new X-Men movie is a real success, moreover with dollars at the end of the road, around 750 million for a budget of 200, I think it is a nice result.
I have to admit, at the beginning, when I heard about this project I did not really believe in it, First Class was good but maybe an accident along the way, but they proved I was wrong, DOFP is a super heroes movie as good as Iron Man and his friends (of course if you like super heroes movies). I gave him a score of a good 16/20.
If you like super heroes’ movies, and Hugh Jackman ;), DOFP is for you without hesitations. Believe me, go for it meanwhile the next delivery in 2016!

Enjoy!
D.A.G.

PS. Warning SPOILER!!!

Let’s get back briefly on that parenthesis made earlier in this article, yes my dear brothers and sisters, another chapter is on the way! 😉 X-Men Apocalypse! The first stone of this movie was establish at the end of the movie DOFP with a post-generique scene. We can see a crowd of people (in the old Egypt) worshiping a man with a blue skin, and all those people saying « En Sabah Nur » while this man is building the pyramids of Gizeh with a telekinetic power. In the background, four horse men standing and looking at the scene. So it is quite clear, I am sure that you get the idea, this En Sabah Nur is none other man than the mighty powerful mutant Apocalypse with his four horse men of Apocalypse. So this next episode is full of promises, and it is on a way to be one of the most epic X-Men and superheroes movie!

X-Men-apocalypse

« X-Men Days of Future Past », les mutants voyagent dans le temps pour réparer les erreurs des premiers films, c’est à voir !

Publié le

Après avoir parlé de X-Men First Class quelques mois plus tôt, voilà enfin un petit article (enfin je vais essayer de ne pas le faire trop long, j’admets qu’il m’arrive de m’emporter un peu des fois :p) sur le fameux X-Men Days of Future Past. Mais avant toutes choses, d’abord une petite bande annonce pour se faire plaisir aux yeux 😉

Sorti en Mai de cette année avec Bryan Singer toujours derrière la caméra comme pour X-Men First Class, nous retrouvons cette fois-ci les acteurs majeurs des anciens films et du dernier en date pour un épisode épique.

X-Men-Days-of-Future-Past-Affiche-France-Finale

Alors je vais essayer d’être claire au niveau de l’histoire. Dans le futur des robots nommés les Sentinels exterminent les mutants, tout comme les humains. Kitty Pryde (Ellen Page), Storm (Halle Berry), Bishop (Omar Sy), Wolverine (Hugh Jackman), Professeur Xavier (Patrick Stewart), Magneto (Ian Mc Kellen) (et quelques autres dont j’ai oublié le nom 🙂 ) se sont réfugiés dans un monastère en Chine et essayent désespérément d’échapper aux Sentinels. Presque à bout d’idées et d’espoir, ils tentent un dernier coup d’éclat en envoyant (à l’aide des pouvoirs de Kitty Pryde) la conscience de Wolverine dans le passé, et plus précisément dans le corps du Wolverine de l’année 1973 pour empêcher Mystique (Jennifer Lawrence) d’assassiner Bolivar Trask (Peter Dinklage) le créateur de ces Sentinels. Cet assassinat a entrainé l’arrestation de Mystique dont l’ADN fut utilisé pour rendre les Sentinels toutes puissantes, car suite à cela elles devinrent capable de s’adapter à leur adversaire (à savoir les mutants) les rendant presque invisibles. Cet événement entraina la destruction des mutants, mais aussi des humains, car ces machines paramétrées pour détecter le gène X (celui qui engendre les mutations) ont fini par se mettre à le détruire à la source, à savoir chaque humain évoluant sur la planète (car selon l’histoire tout humain est porteur de ce gêne mais il ne s’exprime pas forcément).
C’est ainsi que Wolverine se retrouve projeté dans le passé, et part à la recherche des jeunes Magneto (Michael Fassbender) et Professeur Xavier (James McAvoy) afin que ces derniers l’aide à changer le passer et éviter que le futur qui les attends se produise.

X-Men-Days-of-Future-Past-2014-poster

Beaucoup de bonne idées et de bons sentiments, et on ne pouvait qu’attendre une réussite, et ce fut le cas ! (avouez, vous pensiez que j’allais dire le contraire 😉 ) Il est clair dorénavant que la 20th Century Fox a compris que l’univers Marvel est rentable si l’on fait attention à ce que l’on fait, et Bryan Singer est l’homme de la situation. Ce nouvel X-Men est mené à tambour battant, on ne s’ennuie pas une seconde.
Tout d’abord, le futur sombre et vouée à la destruction totale de toute vie sur la planète est très bien mit en place. On y croit, et on partage la peur des survivants. D’ailleurs, tout au long du film il y a des retours sur ce futur apocalyptique et la tension est presque palpable durant les plus de deux heures de films.
Le second point très important, l’histoire tiens debout. Et c’est un bonheur. On a quelque chose à se mettre sous la dent et on s’en délecte. Lacune de tous les films précédent First Class, ils ont compris maintenant qu’un scénario un peu travaillé ne fait de mal à personne. On veut savoir comment tout s’enchaine pour entrainer ce sombre futur, comment Wolverine va parvenir à rallier tout ce petit monde pour s’unir contre cet ennemi commun. Le scénario est tout aussi bon que pour First Class, voir encore plus travaillé.
Côté casting il est particulièrement agréable de revoir tout le petit monde, de nombreux acteurs des premiers films reviennent, tout autant que ceux de First Class. Avec bien entendu l’inégalable Hugh Jackman au bout des griffes d’un Wolverine plus attachent et bluffant que jamais. Par contre je vais faire un peu le patriote pour une fois, Omar Sy est vraiment super méga classe en Bishop, mais POURQUOI si peu ???? On ne le voit que brièvement. C’est très dommage et j’espère sincèrement qu’il reviendra dans le prochain (oui, oui, si par hasard (ce qui serais étonnant) vous n’êtes pas au courant, un nouvel épisode est en chantier pour 2016).

omar-sy-bishop

Le dernier point assez bluffant est, en faisant attention et en y réfléchissant un peu, que ce DOFP réussi à créer une connexion entre tous les films et génère un univers commun. Avec ce film la Fox met bel et bien en place un Univers cohérent et fait oublier le cafouillage des premiers films. Et pour cela je leur tire vraiment mon chapeau. C’est un coup de maitre.
En résumé, ce nouveau X-Men est une vrai réussite, avec en plus les dollars au bout du chemin, environ 750 million pour un budget de 200, je trouve que c’est pas mal du tout.
Je dois avouer que je n’y croyais pas vraiment, First class était peut-être un accident de parcours, mais je me trompais, DOFP est un film de super héros tout aussi con que la bande à Iron-Man. Je lui octroie un bon 16/20.
Si vous aimez ce genre de film, DOFP est pour vous sans hésiter. Croyez-moi, foncez-vous régaler en attendant la prochaine livraison en 2016 !

N’hésitez pas à commenter et laisser votre avis 😉
Enjoy !
D.A.G.

PS. ATTENTION SPOILER !!!

Revenons brièvement sur la petite parenthèse faite plus tôt dans cet article, oui mes chers frères et sœurs, un autre chapitre est en chemin ! 😉 X-Men Apocalypse ! La première pierre est mise en place à la fin de DOFP avec une scène post-générique où nous pouvons voir une foule de personnes (à l’époque de l’ancienne Egypte) prosternée devant un homme et psalmodiant « En Sabah Nur » alors que cet homme est en train de construire les pyramides (de Gizeh je suppose) à l’aide de son pouvoir de télékinésie, et en arrière-plan nous pouvons voir quatre cavalier observant le spectacle. Vous l’aurez compris, ce En Sabah Nur n’est autre que le mutant surpuissant Apocalypse en compagnie de ses quatre cavalier de l’Apocalypse. Cela présage un épisode ENORME ! Renseignée vous un peu sur cette petite histoire, et vous verrez, vous serez aussi impatient que moi de voir ces nouvelles aventures !

X-Men-apocalypse

« X-men First Class » reboot mais pas trop

Publié le Mis à jour le

Ahhh les X-Men ! Quelle histoire ! Que de rebondissement avec ces films en bientôt 15 ans ! Oui, oui, 15 ans ! Ils en ont mis du temps pour faire un film « vraiment » bien. Mais avant d’aborder X-Men days of future past, parlons un peu du pseudo reboot, X-men le commencement (ou First-class) sorti en 2011. Voici d’ailleurs la bande annonce.

Pour moi, tous les films X-men ayant précédé celui-ci n’ont jamais vraiment réussi à être bien. Pas que je ne les ai pas appréciés, mais je dois admettre que j’avais toujours quelque chose à redire. L’un n’était pas assez dynamique, l’autre présentait des personnages pas assez creusés, bref, malgré des bonnes idées, je trouvais qu’il y avait toujours un essoufflement au cours du film (pensez à l’image du soufflet qui retombe :p). Bien sûr, j’adore Hugh Jackman en Wolverin, une incarnation comparable à Robert Downey Junior en Tony Stark/Iron man.

D’autres acteurs étaient vraiment bon (Ian McKellen, Famke Janssen ou encore Ellen page), et les effets spéciaux tout à fait crédible. Mais il manquait un je ne sais quoi. Voilà pourquoi j’ai eu beaucoup de mal à me décider à regarder ce X-men version jeune et fringuant, jusqu’au jour où j’ai craqué et je l’ai acheté en DVD.
C’est avec plaisir qu’après les 2h12 je me suis retrouvé à nouveau fan des mutants !

Pour remettre en place le contexte, ce film raconte l’origine de l’amitié et de la rivalité entre le Professeur Xavier et Magneto, le tout sur fond de la crise de cuba.

Et qu’elle réussite. On découvre que Magneto au fond de lui n’est pas si mauvais, il cherche juste la vengeance. Il cherche à tuer Sebastian Shaw (Kevin Bacon) l’homme qui a assassiné sa mère, lui permettant ainsi de libérer sa fureur, et donc son pouvoir. Magneto est interprété par Michael Fassbender, et je dois dire qu’il est excellent. Il donne une interprétation balançant très habilement entre bon et mauvais. Il fait particulièrement peur lorsqu’il se laisse dominer par sa soif de vengeance et on se retrouve touché lorsqu’il montre du cœur.

De l’autre côté, James McAvoy joue le Professeur Xavier. Et il est parfait dans l’interprétation du jeune professeur plein de gaité et d’espoir.

Le rapport entre les deux acteurs est particulièrement touchant, et on s’attache très rapidement à leur amitié. Le professeur au grand cœur aidant son ami brisé. Les deux acteurs sont très attachants. On se retrouve aussi triste qu’eux à la fin du film lorsqu’ils se séparent en étant devenus deux ennemis, deux leader d’un même peuples mais aux idéo divergentes.

Tout le long de ces deux heures (et quelques poussières) on se retrouve toujours sur le qui-vive, se demandant ce qui va pousser les deux amis à s’affronter. Le film repose clairement sur ce duo d’acteur qui donne un souffle incroyable au film.

Bien sûr il n’y a pas qu’eux. Kevin Bacon est très bon en méchant. J’avoue ne jamais avoir été très fan de cet acteur, mais en tant que badguy de ce X-men, j’adore ! (j’achète comme dirait l’autre 😉 ) De plus, ses pouvoirs sont bluffant et les effets spéciaux, tout comme pour tous les autres X-men, sont très bien réalisés. Les effets et la mise en scène sont un sans-faute.

Les deux autres personnages qui m’ont vraiment marqués et qui sortent du lot son Mystique (Jennifer Lawrence) et The Beast (Nicholas Hoult). Les deux personnages sont très touchant, tous deux ayant du mal à vivre avec leur différence, et finissent tous deux par l’accepter. The Beast est particulièrement marrant et attachant. Leur relation ajoute encore plus de profondeur à l’histoire, et on sent que notre petit cœur se brise lorsqu’ils choisissent de suivre des leaders différents. Les deux acteurs offrent une très bonne performance.

Pour finir, la crise de cuba, liée à la recherche de vengeance de Magneto était très bien choisi comme sujet. On se sent sous tension tout au long du film, se demandant ce que Shaw prépare vraiment, comment son plan va-t-il être mis en défaut (car on sait tous que ça n’as rien donné ces missiles), est-ce que Magneto va le tuer, et bien d’autres questions. On ne s’ennuie pas et c’est un très bon point. Le problème de dynamique qui m’avait toujours gêné dans les précédents a été éradiqué dans cet opus et c’est un vrai régal.

En conclusion (oui je sais ça fait très scolaire lol), ce nouvel X-men repartant du début (enfin on se comprend) est une réussite total, des personnages attachants, très bien interprétés, avec une réelle profondeur, ainsi qu’une histoire qui tiens tout à fait debout, et pour finir des effets spéciaux parfaitement réalisés (et bien sûr pas mal d’humour quand même ce qui donne un côté très sympa au film), bref, je recommande vivement de voir ce film. Je lui donne un 17/20.

Bon film et à bientôt pour une autre review !
Desmond A. Green

P.S.1 : N’hésitez pas à laisser des commentaires si vous êtes d’accord, pas d’accords, ou que vous trouvez que c’est vraiment trop nul cet article. Vous inquiétez pas je ne serais pas vexé, comme on dit la critique constructive fait avancer 😉
P.S.2 : Ah oui, j’ai failli oublier, faite bien attention au cameo très cool de Wolverine. 10 secondes de pur bonheur lol