Spawn Spin-Off : Violator, une aventure pour notre Clown affreux préféré !

Publié le Mis à jour le

Nouvel article sur l’univers de Spawn, courage, ce n’est que le début et il y en a quand même un certain nombre 😉
Aujourd’hui je vais vous parler du premier spin-off one shot, Violator ! Eh oui, il existe un tome consacré exclusivement au meilleur ennemi de Spawn, le Clown Violator !


Durant le premier cycle de nombreux spin-off/one shot, voir même des séries, ont vu le jour. Le premier né est Spawn Violator qui voit le jour en 2013. Comme vous vous en doutez, on retrouve dans ces pages une aventure de Violator qui se situe plus ou moins entre le tome 2 et 3 des aventures de Spawn. Suite à un combat avec Al, le Violator perd ses pouvoirs et se retrouve coincé sur Terre sous les traits du Clown obèse et de petite taille, un déguisement qu’il utilisait pour naviguer au milieu des humains.
Le Violator va décider de prendre en main la mafia locale, mais Vito Gravano, un des parrains de la ville, ne l’entend pas de cette oreille. Il envoie le Réprimandeur à ses trousses, un mercenaire sérieusement fondu des neurones ! La confrontation qui suit va être épique… D’autant plus que les frères du Violator débarquent des enfers, histoire de rappeler leur frangin à l’ordre…

On retrouve au scénario Alan Moore et Dave Sim. Moore étant particulièrement connu pour les œuvres mythiques V pour Vendetta et Watchmen. Au niveau du dessin on retrouve Todd McFarlane, le fameux Greg Capullo et Bart Sears.
Il y a deux manières de voir ce comics. Si on s’attend à des révélations, du suspense, de la réflexion, il ne vaut mieux pas tourner les pages de Violator lol Ce tome est un pur défouloir, du fun, et rien de plus. Il est vrai que vu qu’Alan Moore était aux manettes du scénario on pouvait espérer un peu plus. Toutefois, ce n’est pas le cas. Ce tome est clairement accès action, ça va dans tous les sens. Dès le début, le pauvre Violator, sans pouvoirs et coincé dans ce corps disgracieux du petit clown répugnant et bedonnant, est pris à partie par la Mafia, puis poursuivit par le Réprimandeur, et pour finir ses frères s’en mêlent pour lui passer un savon. On ne s’ennuie pas une seconde grâce à tout cela. De plus, entre les tirades assez marrantes et les blagues à deux balles du Clown – sa discussion à cœur ouvert avec sa main coincé dans le crane d’un homme de la Mafia m’a bien fait marrer je dois dire – , ou encore l’attitude relativement débile – désolé il n’y a pas d’autres mots – de la part du Réprimandeur et des frères du Violator, il y a énormément de fun, on passe un bon moment et le tout est accompagné de dessins assez gores et très appréciables.

Malheureusement Sears est très loin de Capullo niveau dessin. Ce dernier ne gère que la fin du volume. Dommage car l’œuvre aurait pu gagner en intensité avec Capullo totalement aux manettes. Son dessin est vraiment excellent et marque vraiment l’univers de Spawn, ce qui fait qu’il est difficile de l’égaler.
Mais au milieu de tout cela on peut toujours se dire que l’on en apprend un peu plus sur le passé du Violator. Ses origines, le pourquoi de son tempérament. Ce n’est pas grand-chose mais c’est toujours ça niveau scénario 😉
A noter qu’en fin de volume on retrouve en bonus l’issue 10 de Spawn qui illustre la rencontre de Spawn et le personnage de Dave Sim, Cérébus. Il n’avait pas été réédité à l’époque pour des problèmes de droits je crois. C’est une issue sympa mais qui ne sert pas à grand-chose car hors de la chronologie de l’histoire. Il n’influe sur rien du tout. C’est un épisode anecdotique qui tire la langue à l’industrie du comics par rapport au fait qu’Image Comics est indépendant et laisse les droits des personnages aux auteurs contrairement à Marvel et DC où les auteurs vendent leurs personnages aux maisons d’éditions.

En définitif, il ne faut pas s’attendre à un scénario renversant – loin de là – avec Violator, toutefois, c’est un très bon divertissement. J’ai beaucoup aimé et je le relierais avec plaisir tant il ne fournit que du fun 🙂
Un beau 14/20 à ce délire en compagnie de Violator !
Je recommande car il pourrait même être lu sans avoir forcément suivit les aventures de Spawn.

Enjoy !
A bientôt,
D.A. Green

Sommaire des articles sur l’univers de Spawn
Cycle 1. La genèse
Spin-Off 1. Violator
Spin-Off 2. WILDcats
Spin-Off 3. De Sang et d’Ombres
Spin-Off 4. Simonie
Spin-Off 5. Les Architectes de la peur
Haunt (toute la série)
Spin-Off Sam et Twitch. Udaku
Spin-Off Sam et Twitch. Les sorcières et l’écrivain
Spin-Off Sam et Twitch. Chasseurs de primes
Spin-Off Sam et Twitch. L’affaire John Doe
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Squelettes
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Tel père, telle fille
Spawn Curse of the Spawn (tome 1 à 9)
Cycle 2. La Saga Infernale
Cycle 3. Renaissance

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.