fantaisie

Horns de Joe Hill, le pouvoir de ce roman ne nous laisse pas indifférent.

Publié le Mis à jour le

Nouvel article sur un roman (oui je sais, ça faisait longtemps 😉 ) avec cette fois-ci la critique de Horns de Joe Hill.

Lire la suite »

Souvenirs, Souvenirs… Cinéma ! (édition 3)

Publié le Mis à jour le

Troisième jours de sortie des articles « Souvenirs, Souvenirs… » comme promis 😉
Voici l’article récapitulatif des précédentes publications cinéma depuis la création de « A Sad Picture Of A Red Sky ». Là c’est déjà plus conséquent que les livres et la musique 😀 :

Lire la suite »

Souvenirs, Souvenirs… Cinéma ! (édition 2)

Publié le Mis à jour le

Nouvelle série d’articles « Souvenirs, Souvenirs… » comme promis 😉
Commençons avec l’article récapitulatif des précédentes publications cinéma depuis la création de « A Sad Picture Of A Red Sky » :

Lire la suite »

Supernatural, bientôt dix ans de carrière et une fin de saison 9 époustouflante !!! (SPOILER)

Publié le Mis à jour le

Et oui déjà la fin de la saison 9, et quelle fin mes amis, quel fin de oufffffff !!!!
Mais bon, je vais me détendre et parler de tout ça en arrêtant de faire mon fan hystérique des frères Winchesters :p

Toutefois, avant de parler de cette saison, remettons un peu tout cela dans le contexte.
Supernatural suit l’histoire mouvementé des frères Winchester Sam et Dean. La mort de leur mère, tuée par un démon (Azazel) lorsqu’ils étaient encore enfants, a poussé leur père à devenir un Chasseur, c’est-à-dire un Chasseur de tout ce qui concerne le surnaturel, démons, vampires, shapeshifters, ou encore wendigo.
Voici la bande annonce de la saison 9 (Enjoy):

Après de nombreuses aventures au cours des huit première saisons, la neuvième saison débute sur la chute des anges du paradis, bannis par Metatron (le scribe de dieux) qui veut se garder le paradis rien que pour lui afin de se venger de ses grands frères Archanges qui l’on maltraités. Dans la bataille, Castiel (l’ange qui est un ami des frères Winchester) perd sa grâce (ce qui fait qu’il est un ange en gros) et devient donc humain. Quant aux deux frères, Dean se retrouve avec son petit frère Sam sur les bras qui est en train de mourir car il n’a pas mené jusqu’au bout les épreuves pour fermer l’enfer une bonne fois pour toute (des épreuves qui devaient le mener au sacrifice de sa vie à la fin de la saison précédente). Fort heureusement pour Dean, un gentil ange (ce qui est rare dans cette série) vient à la rescousse de Dean en se présentant comme étant Ezekiel. Il lui propose de s’introduire dans le corps de Sam et de le piéger pour que ce dernier le laisse prendre possession de son corps afin de pouvoir le soigner tout en se soignant lui-même (la chute du paradis sur terre ne s’est pas faite sans dégâts pour les anges). Toutefois, il prévient Dean qu’il ne doit pas dire à son frère qu’il est présent dans son corps sinon Sam le bannira et à ce moment-là, Sam autant qu’Ezekiel, pourraient mourir. Voilà en résumé le premier épisode de cette saison 9. Un pitch particulièrement intéressant et qui est loin de mettre en avant tout ce qu’il se passe dans cette magnifique saison !

Tout d’abord, comme dans quasiment tous les chapitres de Supernatural, on ne sait jamais vraiment qui est le vrai gros méchant et les caractères se révèlent petit à petit au fur et à mesure des épisodes. C’est un principe que j’adore et qui marche à chaque fois car cela tiens le spectateur toujours aux abois.
Premier Badass de cette nouvelle page des aventures des Winchesters, Metatron. Un méchant peu convainquant au début. Petit, chétif, vieux (oui soyons franc lol), j’avoue avoir eu du mal à me sentir impressionné comparé à un Crowley ou une Abadon. Toutefois, c’était sans compter sur la créativité des ptits gars derrière le stylo de Supernatural. Au fur et à mesure des épisodes on découvre quelqu’un de machiavélique, calculateur. Il prend un malin plaisir à manipuler les gens, car il le peut tout simplement, et ceci juste pour se divertir. Dans la dernière partie de la saison, il donne l’image de quelqu’un perdant l’esprit. Il n’est pas dieu, mais décide de tout faire pour le devenir et être aimé. Obtenir un amour qu’il n’a jamais eu de qui que ce soit et encore moins de son père. On en vient donc à l’adorer un peu plus à chaque épisode.

Bien sûr, en plus de Metatron, d’autre méchants parades devant le nez des deux frères, avec en tête de file Crowley. Le méchant par excellence. Sournois, marrant, diabolique, sans cœur. Or, à la fin de la saison 8, il redécouvre les sentiments et son humanité qui était bien enfouie au fond de sa carcasse démoniaque. Dès le début de la saison 9, il se retrouve emprisonné par les Winchesters dans un donjon au sein du complexe des hommes de lettres. Ainsi, nous apprenons à mieux le connaitre, et il en devient plus attachant. Il aide les Winchesters et finit par acquérir son billet de sortie, mais ce n’est pas pour cela qu’il nous quitte, bien au contraire. En concurrence avec Abadon pour prendre le pouvoir de l’Enfer, il en vient à plusieurs reprises à demander de l’aide aux deux frères. Comme on le dit si bien, l’ennemi de mon ennemi est mon ami.
En parlant d’Abadon, même si elle meurt relativement facilement, il faut le dire, elle joue un rôle vraiment excellent et qu’elle aurait peut-être méritait un peu plus de temps à l’écran tant on se délecte de sa cruauté. Jouée par Alaina Huffman, que j’avais déjà pu voir dans Stargate Universe, on l’a retrouve ici, sexy, diabolique, et sans le moindre scrupule, jouant un soldat de l’enfer, un des premiers démons crée par Lucifer. Un pur bonheur d’esprit tordu qui tue à tout bout de champs. Très très bon méchant.
Bref, cette saison regorge de personnes méchant de qualité, mais bien entendu, il en existe une multitude de secondaire. On prend aussi un grand plaisir à découvrir de nouveaux personnages mais aussi les habitué, Kevin Tran, Charlie Bradburry (que j’espère vraiment revoir dans la saison 10) ou encore Boby (et oui même mort il rode toujours dans les parages le bougre).

Dans tout cela, les héros ont aussi leur fardeau à porter, en commençant par Castiel. Piéger par Metatron qui lui vole sa « grâce » (en gros ses pouvoir d’anges) afin de réaliser son sort et bannir les anges du paradis, le pauvre Castiel fini lui aussi sur terre, mais il est dorénavant humain. S’en suit alors une série d’épisode à la fois marrant, touchant et triste où Castiel découvre comme il est dure d’être humain, et finit par comprendre ce qu’implique cette humanité. Il finira par décider de lever une armée pour reprendre le paradis des mains de Metatron. Toujours aussi génial et attachant ce Cas 🙂
Quant aux frères Winchester (et oui parlons un peu des têtes d’affiches), leurs querelles n’en finissent plus. Ils s’aiment. Ce sont deux frères qui vendraient leurs âmes l’un pour l’autre afin de rester ensemble. Toutefois, la différence est que Sam est capable de vivre sans son frère. Au fond de lui il finit par s’en rendre compte. Il sait qu’il peut arrêter le métier de Chasseur, avoir une vie normale comme tout le monde. Il peut décrocher de tout cela. Et si un jour (comme dans la saison 7) son frère venait à disparaitre, il sait qu’il ne le ramènerait pas. Mais surtout si Sam devait mourir, il accepterait son sort. Et c’est d’ailleurs à cause de cette question-là que tout se détériore entre les deux frères. Sam est diffèrent de Dean au niveau tempérament, on se rend vraiment compte au cours de cette saison que Dean n’est rien sans son frère et ce métier de Chasseur, et tout ceci est indissociable pour lui. Leurs querelles vont mener Dean à faire des choix risqués, ce qui mènera à une fin de saison que l’on n’aurait jamais imaginé, une fin triste au possible, réunissant les deux frères dans la mort.
Après la dernière image on se dit que tout peut arriver. Chaque saison de Supernatural se terminait en ouvrant les premières pages du chapitre suivant. Cette fois-ci, en octobre la saison 10 débutera sur un flou total quand à ce que nous pouvons attendre. La rumeur veut que la saison 10 soit la dernière, et bien si c’est le cas elle semble débuter sous les meilleurs auspices pour finir en un feu d’artifice incroyable.

Supernatural est une série qui va attaquer sa dixième année. Elle a su se renouveler, et surprendre toujours un peu plus chaque année. La mythologie qu’ils ont créé est incroyable, profonde, développée, et permettrait de développer un nombre important d’histoire. Les frères Winchester nous on fait rêver pendant presque dix ans, avec leur humour, leurs malheurs, leurs joies, leurs peines. Supernatural est une série unique qui a commencé doucement, comme quoi il faut laisser le temps aux séries de s’installer, et elle finit par être culte et faire rêver des millions de gens, moi le premier.

Supernatural est une série exceptionnelle et unique. Je là conseil vivement, et je lui donne un bon 18/20 pour l’ensemble de sa carrière 🙂
Le mot de la fin, rendez-vous le mardi 7 octobre pour la suite des aventures des frères Winchesters !

Enjoy,
D.A.G.

PS1. Je n’en ai pas parlé car l’article commençait à être long mais la bande son est toujours aussi excellente comme dans toutes les saisons. La musique rock est un élément très important de supernatural et vous adorerez je vous le garanti 😉
PS2. J’espère que la longueur de l’article ne vous aura pas ennuyé, mais je n’ai pas pu faire plus court car j’aime beaucoup trop cette série. C’est la passion qui a parlée, et on ne refrène pas la passion 😉