Low « l’Ivresse de l’Espoir » (Tome 1), ce comics a finit par me faire tourner la tête :p

Publié le Mis à jour le

Instant comics avec le premier tome de Low « L’Ivresse de L’espoir », une autre oeuvre de Monsieur Rick Remender !
Préparez-vous à découvrir les profondeurs de cette histoire, pas franchement claire :p


Low est un comics en cours de publication écrit par Rick Remender et dessiné par Greg Tocchini.
L’histoire se déroule sur la Terre plusieurs milliers d’années dans le futur. Le soleil étant devenu une géante rouge, la surface de la planète est devenu inhabitable ce qui à pousser les humains à s’installer dans des villes sous-marines. Malheureusement, ce ne fut qu’une solution temporaire et au fur et à mesure des années ces cités se sont détériorées jusqu’à ce que les habitants perdent espoir quant à la finalité de la race humaine. Nous y suivons la famille Caine dans la cité de Salus. Stel Caine, la mère de la famille Caine est la seule à vouer un espoir indéfectible quant au futur qui les attend, certaines que leur salut arrivera et que pour ça il faut y croire.
Elle fait d’ailleurs partie d’une religion appelée Quantumologie. Leur principe est que ce que tu fais dans la vie influe sur ton environnement direct, si tu es positif tout s’arrangera.

J’avais grand espoir dans ce comics car Rick Remender a déjà sévit sur plusieurs belles productions avec en tête de liste Deadly Class (qu’il faut que je lise), Fear Agent (que j’ai tout simplement dévoré), Black Science (sympa mais il faut voir au delà du tome 1) ou encore Tokyo Ghost (une belle claque qui offre une histoire et une héroïne rappelant justement Low et Stel Caine).
Au niveau de l’histoire je n’ai pas été – trop – déçu. Le destin de la famille Caine – le père Johl, le fils Marik, les deux filles Della et Tajo – est assez intéressant, particulièrement tragique mais on se prend à vouloir savoir ce que le sort leur réserve. Étalé sur plusieurs années, ils vont devoir aller à l’encontre de leurs supérieurs, affronter des pirates et autres monstres des profondeurs. Il faut le reconnaître, l’histoire ne nous laisse pas sur notre faim et Remender prouve encore une fois qu’il en a à revendre dans son imagination. Le scénario est particulièrement fournie, et même si l’on ne voit pas trop où cela peut aller, il y a matière à continuer sans difficulté.
Toutefois, on reste un peu perdu sur certains points. Stel part à la recherche d’une sonde spatiale qui reviendrait avec des données sur une autre planète habitable. Quel est le fin mot de cet arc scénaristique ? On ne sait pas trop. On peut supposer que cela emmènera nos héros dans l’espace. Un bon point qui pourrait permettre – au bout de quelques tomes – de donner un second souffle à l’histoire. Mais en tout cas cela reste très flou dans le premier tome quant au devenir de cette partie de l’histoire. Je peux comprendre que Remender en garde sous le pied mais un peu plus de détail saurait été sympa car on n’entend parler de cette sonde seulement quelques pages puis plus rien 😦
Il existe des pirates, vivants hors des citées. Comment ? Pourquoi ? Le sujet n’est pas abordé. On peut imaginer, mais aucune information n’est amenée. De plus, il y a différents « monstres » si je puis dire, du style avec des têtes de squelettes ou d’animaux marins, et on ne sait pas trop d’où ils viennent. Sachant que c’est censé être la Terre dans le futur, comment de tels « mutants » sont-ils apparus ? C’est un point que j’ai trouvé assez frustrant car il nous laisse vraiment sur notre faim.

Ils nous parlent aussi d’un Scaphandre, un peu comme une armure sophistiquée, qui appartient à la famille Caine à la base, et les pirates les attaquent au début pour leur dérober. C’est un scaphandre qui marche en fonction de l’ADN, donc seul la famille Caine peut s’en servir. Le principe est très sympa, mais, alors que ce scaphandre semble être plus ou moins un élément clef dans les premières pages, il ne revient qu’à la fin du tome sans se montrer plus que ça. Dommage 😦 En espérant qu’il soit plus traité dans le tome 2 (Ah oui, pour l’instant quatre tomes sont disponibles).
Il y a un mythe d’une troisième cité, et on nous parle de l’Empire Vaolkoviv… beaucoup de petites choses mais cela reste très vague et il manque beaucoup d’informations. C’est dommage car tous ces points vaguement traités pourraient rendre l’ensemble encore plus intéressant si Remender donnait un tout petit peu plus d’informations. Il n’y a plus qu’à espérer que ces points reviennent dans les prochaines tomes afin d’en savoir plus.
En définitif, l’histoire est bien, mais aurait pu être beaucoup mieux, notamment en rentrant un peu plus dans les détails de certains points qui restent très vagues.

Concernant le dessin, c’est là que ça fait mal :p
Le dessin est vraiment dur. Il a une allure d’esquisse comme quelque chose qui n’est pas fini, ou un dessin de travail qui nécessite d’être peaufiné par la suite.
Bien qu’il soit beau, dans le sens lumineux avec de belles couleurs, ce dessin donne un aspect très brouillon, les décors font fouillis ce qui fait que l’on ne sait pas trop ce que l’on regarde par moment. On se perd constamment dans un amas de couleurs, on ne voit pas trop ce qu’il se passe lorsque les plans sont larges et je ne parle même pas des scènes d’actions totalement confuses. On nage constamment dans un fatras de couleurs et de formes sans que rien ne soit clairement détaillé. Les visages des personnages sont très similaires, il est donc difficile de les reconnaître d’une page à l’autre, en plus du fait que pour un même personnage son visage peu être complètement tordu sur certaines planches.

Alors au final que retenir de ce premier tome de Low ?
L’histoire est le point fort. Fouillée, avec beaucoup de décors et de lieux différents, le personnage de Stel est attachant et donne presque du baume au cœur tant elle est positive 🙂 Bien qu’elle subisse quand même pas mal de coups de la part du destin :p Les rebondissements sont nombreux et offrent tout de même une bonne dynamique. Quant à la fin, elle est pas mal et laisse envisager de bonnes choses pour la suite. Il faut reconnaître aussi que le fait d’avoir une héroïne féminine avec un fort charisme est très agréable et ça fait vraiment plaisir d’avoir une héroïne à la tête de cette oeuvre !
Le dessin est le gros point négatif ! C’est brouillon, pas clair et fatigue presque tant il y a de pages dans ce premier tome. J’ai eu beaucoup de mal avec ce design ce qui a énormément influé sur la note de ce tome 1 de Low. Je ne peux lui mettre plus de 12/20 malheureusement. Je conseille donc ce comics mais avec beaucoup de retenue. Si vous arrivez à passer le design très difficile pour les rétines, vous apprécierez sûrement l’histoire 😉
A vous de voir, et n’hésitez pas à me tenir au courant dans les commentaires si vous tentez votre chance 😉
Personnellement, je ne pense pas continuer tout de suite mais me connaissant j’essayerais d’y revenir pour quelques tomes histoire de voir si l’évolution scénaristique fait oublier ce coup de crayon très spécial.

Enjoy, mais pas trop 😉
A bientôt,
D.A. Green

PS. A noter qu’en farfouillant un peu sur le net j’ai pu voir qu’à partir de l’issue 8 – comprise dans le tome 2 – Dave McCaig venait en renfort au niveau de l’équipe créatrice de Low. On peut donc espérer une évolution du design. ça me donne encore plus envie de jeter un œil au tome 2 🙂 Sur ce, bonne lecture si vous vous laissez tenter 😉

Publicités

9 réflexions au sujet de « Low « l’Ivresse de l’Espoir » (Tome 1), ce comics a finit par me faire tourner la tête :p »

    lire en bulles a dit:
    13 août 2017 à 21 h 13 min

    Il est dans la liste de lecture comics, par curiosité, depuis un moment déjà. L’univers me séduit et le graphisme aussi. Merci pour ton avis 😉

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      8 octobre 2017 à 17 h 11 min

      De rien c’est avec plaisir que je partage mon avis et c’est tant mieux si ça permet d’échanger et de discuter 😉
      Même si ce n’est pas mon préféré et que je n’ai pas accroché un max au style graphique et à l’histoire, je pense que c’est tout de même à découvrir. Au moins le premier tome pour se faire une idée. Dans mon cas j’ai tout de même largement préféré Fear Agent, Tokyo Ghost et Black Science qui sont eux aussi de Rick Remender niveau scénario.
      Merci pour le com 🙂
      Desmond

      J'aime

    Lutin82 a dit:
    14 août 2017 à 10 h 13 min

    Le dessin avec parfois des visages tordus c’est pas cool pour une BD. J’attache beaucoup d’importance au visuel dans ce genre de lecture car j’aime aussi lambiner en regardant les planches. Je lis moins vite que ma fille par exemple car je prends le temps de découvrir les bulles.
    Du coup j’attendrai ton avis sur le tome 2 pour savoir si je m’y lance ou pas.

    Aimé par 1 personne

      labulledefred a dit:
      14 août 2017 à 17 h 25 min

      Pour avoir lu les trois premiers tomes de la saga, tu passes à côté de quelque chose 😉 L’histoire est absolument géniale et le dessin colle parfaitement à l’univers 😉

      Aimé par 2 people

        Lutin82 a dit:
        16 août 2017 à 18 h 36 min

        Merci des précisions! 🙂

        Aimé par 1 personne

        desmondag a répondu:
        8 octobre 2017 à 17 h 33 min

        Je peux comprendre que tu ais aimé, mais je trouve que le design est très spécial et peut ne pas plaire à tout le monde. Comme moi. J’ai trouvé l’ensemble trop approximatif. J’ai eu énormément de mal à me plonger dans l’histoire à cause de cela, notamment car beaucoup de personnages se ressembles je trouve. J’ai vraiment préféré Tokyo Ghost ou en encore Fear Agents. Low n’a pas réussi à me captiver, tout autant que l’histoire qui reste assez vague pour un premier tome, avec des enjeux un peu faibles et qui ne m’ont pas donné plus envie que cela de me procurer le deuxième tome. Toutefois, comme je l’ai dis, je suis un être faible et il y a des chances qu’un jour j’aille au delà du tome 1 :p
        Merci en tout cas pour ton commentaire ! N’hésite pas à revenir 😉
        Desmond

        Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      8 octobre 2017 à 17 h 19 min

      Après c’est tout de même un style graphique que certains peuvent trouver à leur goût. Je temporise tout de même mes propos. Le comics Descender est un bon exemple pour illustrer ce genre de goût graphique. Descender offre des dessin qui font penser à de l’aquarelle ou quelque chose du genre, l’ayant feuilleté, je dois dire que c’est beau, mais je ne pourrais pas accrocher à un style de ce genre pour un comics. C’est très spécial. C’est ce que je ressent avec Low. Le graphisme n’est pas moche en sois, mais donne un aspect beaucoup trop abstrait et vague. C’est très spécial. Je te conseillerais si tu fais un tour dans un magasin de comics de feuilleté tout de même pour te faire une idée.
      En ce qui me concerne j’ai trouvé ça sympa sans plus, je dois admettre que je préfères les autres œuvres du scénariste Rick Remender comme Fear Agent ou Tokyo Ghost qui offre des histoires qui m’ont beaucoup plus accrochées, le tout accompagné de dessins qui comme tu le dis permettent de s’attarder sur les bulles pour prendre le temps de les découvrir.
      Je pense tout de même me laisser tenter par le tome 2 un jour (je suis faible lol) mais ce ne sera pas forcément pour tout de suite.
      En tout cas si tu as le temps de le feuilleter deux minutes dans un magasin n’hésite pas à revenir partager ton avis 😉
      Merci pour tes commentaires !
      Desmond

      Aimé par 1 personne

        Lutin82 a dit:
        8 octobre 2017 à 17 h 23 min

        Tokyo Ghost ? faut que je regarde cela de près!

        Aimé par 1 personne

        desmondag a répondu:
        8 octobre 2017 à 18 h 56 min

        Je te le conseil vraiment. C’est une série courte, seulement deux tomes qui sont déjà sortie. J’ai lu le premier que j’ai adoré et je pense que le deuxième passera au grill bientôt ! 🙂
        Vraiment à découvrir !
        Merci pour le com 😉
        Desmond

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s