John Wick Chapitre 1 et 2, quintessence du film d’action Badass et hyper-classe !

Publié le Mis à jour le

Un peu de cinéma, de gros flingues et d’action ça vous intéresse ? J’ai ce qu’il vous faut 😉
Voici ma critique des deux premiers chapitres de la saga de John Wick !

Attention ça va saigner !



Films d’action et de suspense créé par Derek Kolstad et dirigé par Chad Stahelski, la saga de John Wick nous raconte tout simplement la vengeance de ce personnage sombre et mystérieux.
Je parle de saga car le chapitre 3 est en production et devrait, si tout se passe bien, arriver le 16 mai 2019, mais la franchise ne compte pas s’arrêter là. D’autres films vont venir renforcer l’univers de John Wick ainsi qu’une série consacrée à l’Hôtel Continental commandée par Starz.
Je vais vous parler aujourd’hui uniquement des deux premiers chapitres.

Le premier voix le jour en 2014. On découvre John Wick, un ancien tueur à gage à la retraite. Malheureusement, il perd sa femme tragiquement et celle-ci lui laisse un chiot pour qu’il puisse avancer, aller de l’avant. Un jour, alors qu’il est au volant de sa Ford Mustang Mach 1 de 1969, John croise le fils d’un chef de gang Russe qui veut lui acheter sa voiture. Mais John refuse. Le fils de gangster va revenir à la charge en s’introduisant par effraction chez lui et en tuant son chien. Le dernier souvenir de sa femme. Grosse erreur. A partir de là Wick va vouloir se venger, et tout va dégénérer.

Dans cet épisode on découvre le héros John Wick que l’on ne soupçonne pas si dangereux dans un premier temps. On se croirait presque dans un film tragique avec le décès de sa femme. Puis on assiste à la renaissance de sa face cachée qui laisse une nuée de cadavres sur sa route. Keanu Reeves est impressionnant. Sachant qu’à mes yeux il n’avait pas fait grand-chose après Matrix, j’étais assez réservé en voyant ce film surtout avec un tel pitch de départ, mais qu’elle claque. Keanu rentre dans la peau de ce tueur qui avait du cœur avec celle qu’il aime mais qui redevient une machine à tuer, froid, méticuleux, dès qu’on lui enlève le dernier souvenir d’elle. Il est impressionnant !
Derrière un film qui parait plus que basique de prime abord, un univers particulièrement fouillé est développé. Un univers d’assassins avec des codes, des organismes de « nettoyage » ou encore le fait d’être payé avec des pièces d’or lol
L’Hôtel Continental réservé aux assassins est une très bonne idée. Franchement, je dis bravo pour cette trouvaille super cool. Le principe d’en faire un endroit neutre où aucun d’entre eux n’est censé travailler. Le directeur du Continetal, Winstone, incarné par Ian McShane, gage de qualité pour avoir un personnage charismatique, et il assure un max !
On découvre aussi tout un tas de tueurs et tueuses différents, chacun avec leurs particularités. En définitif John Wick cache bien son jeu 😉

Appuyé par des scènes bluffante, comme l’attaque du club le Cercle Rouge, et transcendé par une musique du tonnerre, John Wick premier du nom est du pur kiff du début à la fin !
C’est tout naturellement, que l’on ne résiste pas à attaquer le deuxième film !
John Wick 2 se déroule 4 jours après le premier épisode. John récupère sa Mustang non sans perte et fracas mais au final fait la paix avec la famille Tarasov. Toutefois, cela ne s’arrête pas là car le fait qu’il ait reprit du service pour venger son chien attire l’attention de Santino D’Antonio, un seigneur du crime italien. Ce derniers lui demande son aide car il lui doit un service du fait que D’Antonio l’avait aidé à l’époque pour prendre sa retraite. John ne peux refuser. Deux règles ne peuvent être transgressées : l’interdiction de tuer dans l’enceinte du continental ; on honore toujours ses dettes. John accepte donc la mission de D’Antonio mais c’était sans compter sur le fait que ce derniers comptait aussi le trahir par la même occasion.
On retrouve ainsi les qualités du premier film, avec encore plus de maîtrise mais surtout, on en apprend plus sur cet univers de John Wick, comme le fait qu’il y a des Continental partout dans le monde. On a aussi le plaisir d’en apprendre davantage sur Winston qui a un plus gros rôle. On retrouve aussi pour la première fois depuis Matrix Laurence Fishburne qui joue le rôle d’un caïd.

A noter qu’en dépit d’une action soutenu avec beaucoup de morts, la réalisation parvient à limiter l’aspect sanglant ! C’est un très bon point car ils ne font pas dans la surenchère d’hémoglobine.

Le final du chapitre 2 est exceptionnel et laisse John en mauvaise posture, pourchasser par de nombreux assassins car sa tête a été mise à prix suite à sa transgression d’une des lois les plus importante, ne tuer personne dans l’enceinte du Continental. Que dire si ce n’est que je serais dans une salle de cinéma pour la sortie du troisième film !

D’habitude je ne suis pas fan de ce genre de film, mais là je dois dire que les John Wick sont des petits bijoux de réalisation hyper classe.
On a le droit à un réel ballait, une danse macabre de la part de Keanu qui maîtrise son personnage hyper charismatique. En voyant le pitch on ne se doute pas que l’on puisse être intéressé mais croyez moi on reste scotché du début à la fin devant l’écran !
Un magnifique 16/20 pour ces deux films détonnant !

A découvrir sans hésiter !

Enjoy !
A bientôt,

Desmond A.G.

PS. On a le droit à un titre inédit « A Job To Do » écrit par Jerry Cantrell l’un des leaders du groupe Alice In Chains.

Publicités

2 réflexions au sujet de « John Wick Chapitre 1 et 2, quintessence du film d’action Badass et hyper-classe ! »

    paradisehunter35 a dit:
    23 avril 2019 à 17 h 51 min

    Le premier était sympa mais sans plus. Quant au deuxième et bien je l’ai zappé. J’en ai plus que marre des séries de films. Autant faire des séries !
    Le speech de départ est sympa, la mort du chien est vraiment touchante pour la résonance qu’elle évoque dans la vie du personnage. L’hôtel Continental est effectivement une très belle trouvaille. Mais je n’ai pas été transportée. Trop caricatural pour moi. Quant à Keanu Reeves, je l’ai vu plus inspiré.

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      3 juin 2019 à 13 h 09 min

      Je peux comprendre. Personnellement je l’ai regardé car j’étais intrigué et je m’attendais à un navet lol
      Cela ne vole pas très haut mais dans le milieu film d’action divertissement c’est assez sympa je trouve. L’univers de dessine un peu plus a chaque film c’est pas mal.
      Je comprend ton point de vue mais l’histoire est menée d’une façon qui je pense ne marcherais pas en série. Ici c’est plus ou moins de l’action non stop pendant 2h. En format 45 min on décrocherait au bout de deux épisodes car le rythme serait cassé sous ce format. Ton point de vue ce défend mais ne serait pas applicable. Après, personnellement je regarderais le 3 car ca m’intéresse mais (ça ne va pas te plaire lol) il y a déjà un 4 de prévu lol là je te rejoint en disant qu’il va falloir penser à conclure 😆
      Ce qui peut t’intéresser peut peut-être c’est la série sur le continental qui arrivera bientôt sur amazon ou je ne sais plus quel support… pourquoi pas. Mais je pense m’arrêter peut-être aux films.
      Enfin voilà je vais m’arrêter là ça commence à faire long lol
      Merci en tout cas pour ton avis très intéressant ! Reviens quand tu veux 😉
      Au plaisir,
      Desmond

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.