Spiderman Homecoming, un retour à la maison très attendu et qui fait plaisir :)

Publié le Mis à jour le

Les Marvels s’enchainent et ne se ressemblent pas. Maintenant que l’on est passé à trois films par an, tout va très vite. Après un Doctor Strange franchement moyen et un Gardien de la Galaxie 2 bon pour les zygomatiques, voici Spiderman Homecoming ! Sixième aventure sur le grand écran de l’homme araignée pour un troisième reboot (!?) avec un troisième acteur dans les collants de notre super-héros à toiles, Tom Holland !
Est-ce que ce Spiderman Homecoming remet au goût du jour notre super héros à toile ? Parlons en 😉

Quelques images pour donner une idée.


Spiderman Homecoming se déroule peu après Captain America 3 Civil War. Peter Parker est revenu dans le Queens et souhaite continuer à être le super-héros qu’il s’est révélé être durant la bataille contre l’équipe de Captain America. Toutefois, les choses ne se passent pas comme il l’espérait et Spiderman est relégué au statut de héros du quartier qui rattrape les voleurs de vélos et aide les grand-mères à traverser la route. S’ennuyant dans ce nouveau rôle de super-héros boy-scout du quartier, il finit par tomber sur sa mission en arrêtant une bande de voleur tentant de dérober des distributeurs de billets à l’aide d’arme bien trop sophistiquées pour être d’origine humaine. Ce que Parker ne sait pas c’est qu’en empêchant ces braqueurs d’arriver à leurs fins il va s’attirer les foudres de Adrian Toomes qui n’est autre que le Vautour !

Après cinq films sur Spiderman, Sony et Marvel se sont mis d’accord pour faire revenir l’homme araignée de sa retraite. Bonne idée ou pas ? J’étais sceptique dans un premier temps mais après son passage éclair dans Civil War je pense que j’étais déjà conquis 🙂
Sony et Marvel ne font pas la même erreur que pour l’ancien reboot à nous raconter des choses que l’on sait déjà. Dans ce nouveau film on prend le train en marche. Les origines de l’homme araignée sont brièvement mentionnées, et après tout ce n’est pas ce qui nous intéresse. Ils pourront très bien revenir un peu sur la question dans quelques temps. Ici, ils nous offrent un Peter Parker plus jeune que précédemment, plus fougueux et inconscient en quelque sorte. Il s’amuse plus qu’autre chose et joue au super-héros avec son nouveau statut. C’est une toute autre vision de Spiderman et elle marche !
Très rafraichissant, j’ai adoré ce film ! Avant toutes choses grâce à Tom Holland qui incarne Peter Parker à merveille. Jeune, voulant aider les autres, il est un vrai teenager qui ne pense pas vraiment aux risques. Tout ce qu’il veut c’est aider, être un héros, être un Avenger. Il est marrant, adroit, montre beaucoup de cœur dans toutes les situations. Son côté geek coincé est lui aussi bien abordé, mais reste tout à fait supportable. Il a du mal avec les filles, s’ennuie en cours car il est bien trop intelligent, fabrique ses réserves de toiles en cours de chimie, et saute de joie quand son pote Ned lui dit avoir l’étoile noire de Star Wars à construire en Lego :p lol
C’est un tout autre Peter Parker qui fait mouche à tous les niveaux !

Le parti pris d’offrir un film plus teenage movie était risqué, mais ils réussissent le test sans difficulté car cela ne prend pas trop le pas sur le reste. Il y a les histoires d’amour de Parker, son côté coincé devant les filles, son comportement juvénile, mais tout est très bien dosé et se marie à la perfection avec les moments d’action et les quelques instants plus sensibles. Ce côté plus léger est très agréable et rafraîchissant sans pour autant être trop cucul.
D’ailleurs, sa relation avec Ned (Jacob Batalon), son meilleur pote, offre beaucoup d’humour et on peut le voir un peu comme son coéquipier, comme il dit « l’homme dans le fauteuil » qui est devant un tas d’ordinateur et aide son camarade masqué à attraper les bad-guys. Un duo qui marche du tonnerre !
Les seconds rôles ont tous leurs importances et sont tous très sympa, que ce soit ses camarades de l’école avec Tony Revolori qui est Eugene « Flash » Thompson le rival de Parker, Laura Harrier qui est Liz celle qui fait chavirer le cœur de Peter, et Zendaya qui incarne Michelle Jones une camarade de classe de Peter un peu asocial et étrange qui offre de petits moments bien marrants (comme lorsqu’ils sont en colle).
A côté de cela on retrouve des têtes connues du Marvel Cinematic Universe comme Jon Favreau qui incarne le célèbre Harold « Happy » Hogan depuis le tout premier Iron Man. Ici il possède un rôle assez important et clef dans la relation entre Stark et Parker. Que dire si ce n’est qu’il est toujours aussi bon et que j’adore ce personnage ! Un pur plaisir de le retrouver ici, tout comme son patron et amis, Tony Stark !
Oui, Stark est dans le film et n’en gâche pas l’intérêt. On ne se retrouve pas avec un Iron Man 4 caché sous les traits d’un Spiderman. Ici, Stark joue en quelque sorte le rôle de mentor ou figure paternelle pour Peter. Peter veut l’impressionner, avoir son approbation et devenir un Avenger à ses côtés. Leur relation est simple mais forte. Stark n’intervient pas tout le temps dans le film mais chaque apparition est savamment dosée pour ne pas prendre le pas sur Parker. J’ai adoré et les deux acteurs ont un jeu excellent qui se marie à merveille ! Je trépigne de les voir de nouveau ensemble !

Les nouvelles têtes adultes sont incarnées par Marisa Tomei qui est la nouvelle May Parker. On ne sait pas grand-chose sur son passé. Ce qui est arrivé à Oncle Ben. Il y a des sous-entendus mais cela devrait sûrement voir le jour dans le prochain Spiderman déjà prévu pour débuter quelques minutes après Avengers 4 🙂 Cette nouvelle Tante May est sympa mais j’attends d’en voir un peu plus dans les prochains films pour me prononcer.

Et pour finir niveau personnages, quoi de mieux que le grand méchant, Adrian Toomes alias The Vulture (le vautour) incarné par rien de moins que Michael Keaton ! Il incarne un Vulture humain qui ne pense pas à gouverner le monde ou tuer tout le monde comme beaucoup des méchants de l’univers Marvel. Ses motivations sont en quelque sorte plus nobles. Il veut tout simplement subvenir aux besoins de sa famille et accessoirement profiter d’avoir une belle vie tout comme Tony Stark qui a en quelque sorte ruiné son entreprise suite à l’attaque de New York dans Avengers 1. Ce Vulture est excellent. A la fois légèrement sarcastique, humain, tout en faisant peur lorsqu’il sort de ses gonds, Keaton maîtrise le personnage à merveille et offre un adversaire parfait pour ce Spiderman en herbe qui apprend à devenir un Super-héros. De plus, Toomes montre une certaine humanité qui donne plus d’ampleur au personnage et fait preuve aussi d’honneur envers son adversaire. Je l’ai adoré ! Et le design de Vulture est vraiment cool ! Il n’y a pas d’autres mots 😉

Ah mais j’ai failli oublier ma petite déception du film niveau personnages ! Le Shocker ! Eh oui, il est dans le film sous les traits de Bokeem Woodbine et Logan Marshall Green qui sont respectivement deux incarnations du Shoker, Herman Schultz et Jackson Brice. C’était à la fois cool de les voir mais ils passent vraiment en coup de vent. Spiderman s’en débarrasse facilement et j’aurais aimé en voir plus. Je suis d’accord que le film tournait autour de l’affrontement du Vulture et de Spiderman mais quand même un peu plus de défit aurait été sympa. C’est un avis personnel 🙂

Les personnages assurent à merveille et il en est de même pour le scénario et l’action. Le réalisateur Jon Watts offre une vision revue et améliorer de Spiderman. Il nous offre un petit voyage initiatique avec un Spiderman qui se cherche et essai de trouver sa place dans se monde tout en conservant ses principes. Il n’y a rien à redire. La simple séquence d’ouverture est parfaite. On y retrouve Peter Parker qui est récupéré par Happy pour l’emmener en Allemagne pour prêter main forte à la Team Iron Man. Peter film tout son voyage comme un vlog avec le regard d’un ado. Il est émerveillé par tout ce qu’il se passe et s’amuse comme un fou malgré le fait que les enjeux soient importants. Il ne mesure pas l’impact car trop jeune, autant au niveau humain que super-héros. C’est une très bonne entrée en matière qui permet de raccrocher les wagons par rapport à ce qu’il s’est passé dans les épisodes précédents. Il dépeint ensuite un retour à la réalité difficile pour Peter. Le quotidien d’un ado qui a des supers pouvoirs. On ne voit pas les deux heures passées. C’est un film qui nous accroche du début à la fin. On suit avec plaisir ce « voyage initiatique » pour Peter Parker et Watts nous en met plein les yeux que ce soit avec les cascades que Spiderman réalise (en tête l’action à Washington pour sauver ses camarades. Personnellement j’avais presque le vertige pour lui lol), autant qu’avec le nouveau costume que Stark lui a fait ! Ce costume peut peut-être choquer les fans purs et durs de Spidey mais j’ai tout de même beaucoup aimé. C’était risqué de lui offrir un Iron-Spiderman costume, mais c’est une réussite car bourré de gadgets il offre de beaux moments d’actions mais aussi d’humour avec la voix de Karen (Jennifer Connelly), l’intelligence artificielle que contient le costume de Peter.

En définitif, Sony et Marvel accompagnés de Jon Watts réussissent là où ils avaient manqué le coche avec le premier reboot de Spiderman. On découvre dans Spiderman Homecoming un Spiderman jeune, fougueux, attachant, simple et avec un grand cœur. Il vaut un magnifique 17/20 tant il m’a diverti !
Bourré de qualités, c’est un film à voir absolument ! Il se démarque des autres productions Marvel et offre un peu de renouveau très bien venu dans un Marvel Cinematic Universe où les productions se suivent et se ressemblent un peu trop :p
Il m’a redonné fois en Marvel après un Doctor Strange en demi-teinte et maintenant je dois dire que je suis particulièrement impatient de voir ce qu’ils nous réservent avec le retour de Thor le 3 Novembre mais surtout le premier film consacré à Black Panther le 6 Février 2018 avant de voir toute la bande se réunir contre Thanos dans Avengers Infinity War le 4 Mai 2018 ! Bref le Marvel Cinematic Universe m’a de nouveau conquis grâce à Spiderman Homecoming !

Enjoy !
A bientôt,

D.A. Green

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s