The Flash (Saison 3), Barry court toujours aussi vite mais il n’est pas loin de se prendre les pieds dans le tapis.

Publié le Mis à jour le

Nouvel article série tv sur la troisième saison de The Flash sur la CW !
Oui, je sais, je suis un peu en retard, mais que voulez-vous, avec tellement de séries et de choses à chroniquer j’en oublie des fois les classiques :p Mais je finis toujours par rattraper le retard 🙂
Barry continu ses aventures, tentant toujours désespérément de réparer ses erreurs sans pour autant éviter d’en créer d’autres pour notre plus grand plaisir 🙂

Des images pour le récap 😉

Alors, que nous raconte ce troisième volume des aventures de Barry Allen alias The Flash !
Après avoir affronté le Reverse-Flash dans la saison 1, Zoom dans la saison 2, il est ici confronté à un autre speedster encore plus diabolique, Savitar !
Mais revenons tout d’abord au pourquoi du comment 😉

Sachant que vous lisez cet article, il y a de fortes chances que vous ayez vu la saison 2 non ? Je ne pense pas me tromper mais quand même, par précaution, vu que l’histoire avance, ce genre d’article sur les saisons suivantes d’un show risquent toujours de dévoiler un ou deux spoilers sur la saison précédente !!! Donc attention si vous parcourez ces lignes et que vous n’avez pas vu la saison 2 de The Flash !!!! J’aurais prévenu !!!

Donc, revenons à nos Speedster ! A la fin de la saison 2, Barry remontait le temps pour empêcher la mort de sa mère de la main du Reverse-Flash. Ainsi Barry créait une réalité alternative au doux nom de Flashpoint ! (Est-ce que cela rappelle quelque chose à ceux qui connaissent les comics ? 😉 ) Malheureusement Barry finit par être contraint de remettre la ligne temporelle comme elle était avant mais il s’avère qu’en revenant dans sa réalité d’origine il se rend compte qu’il a néanmoins modifié l’histoire. Seulement de petites modifications mais suffisamment marquantes. Alors qu’il pense tout de même pouvoir vivre avec ces petits changements, il se rend compte qu’un personnage mystérieux au nom d’Alchemy transforme les gens en méta-humains pour que la réalité actuelle corresponde à celle de Flashpoint.

Alors que ceux qui ont compris l’histoire lèvent la main 😉
Oui, il faut le reconnaitre, The Flash aime se balader dans le temps et là nous atteignons un sacré palier avec le principe de Flashpoint, et il faut le dire, ça commence à faire beaucoup :p
Mais attendez ! Que les fans de Barry ne s’emportent pas ! J’ai tout de même aimé cette saison car elle reste un bon show de super-héros 😉

Commençons par le commencement avec les personnages !
On prend les mêmes et on ne recommence pas, on continue ! Il faut l’admettre, même si c’est assez hasardeux des fois, les personnages continuent à évoluer tout doucement, on ne reste pas trop sur les acquis.
Le duo Cisco/Caitlin évolue assez bien, à la fois chacun de leur côté mais toujours en gardant une certaine connexion un peu frère/sœur. Cisco doit gérer la mort d’un proche et finit par accepter ses capacités de Vibe pour les utiliser d’une manière plus offensive. Sa « romance » avec Gypsy – une chasseuse de prime de la terre 19 – est assez sympa. Quoi qu’il arrive, Cisco reste l’un des personnages qui amène le plus d’humour au show tout en évitant d’être trop lourd.
De son côté, le personnage de Caitlin prend un peu plus de profondeur car elle doit gérer dans cette saison son alter-égo plus sombre et se retrouve plongée dans une lutte psychologique avec elle-même. Alors qu’elle commençait vraiment à faire nunuche dans la saison précédente j’ai beaucoup aimé cette évolution. Même si l’on n’atteint pas un côté très sombre – The Flash reste tout de même une série assez fun et tout public – Caitlin est plus intéressante et les scénaristes parviennent à minimiser son comportement et ses répliques trop légères de la saison 2. Une belle évolution pour le duo 🙂

Wally West prend du grade dans cette saison en devenant officiellement Kid Flash ! Il joue un ado, donc il montre des réactions d’ado ce qui agace de temps en temps – genre je vais bouder car les autres ne veulent pas que j’aille affronter un super vilain qui pourrait me tuer en un coup, c’est vraiment pas cool :p – mais son personnage reste néanmoins important pour le show et offre de bons moments. De plus, voir Flash avec un « apprenti » est vraiment sympa et Wally se retrouve à avoir un rôle clef tout de même dans cette saison ce qui permet de lui conférer un certain intérêt.

Tom Cavanagh nous offre encore une fois une très belle prestation. Après avoir fait le méchant dans la saison 1, le professeur grincheux dans la 2, il revient dans la 3 avec une nouvelle version d’Harrison Wells bien plus fantasque et délirante. Une très grosse carte humour pour cette saison. Personnellement j’ai adoré ! Je peux concevoir que le personnage peut agacer mais cela n’a pas été le cas pour moi. Il est bien trouvé, attachant, un peu à côté de ses pompes mais avec un grand cœur ! Cavanagh montre ainsi en trois saisons de très bonnes qualités d’acteurs.

Joe West est le personnage cool, sympa, le papa de tout le monde, mais qui ne sert… comment dire… à rien… C’est dur mais c’est vrai. Bien qu’il soit attachant, il n’apporte rien à l’histoire. De toute façon comment pourrait-il rivaliser contre tous ces méta-humains alors qu’il est « juste » un policier. Toutefois, bien qu’il ne « serve à rien », je pense que cela me ferait tout drôle qu’il quitte le show. Il reste une figure importante qui représente la stabilité pour Barry et Iris.
Tiens, justement, parlons un peu de ces deux-là !
Leur relation évolue car ils s’installent ensemble et vivent au grand jour leur amour. Donc là, oui, si vous n’aimez pas trop le côté romance, amour et petit moment love-love, vous allez crier au scandale ! lol Mais je vais quand même être franc, il faut qu’il y ait des moments comme ça ! Au bout de deux saisons où Barry et Iris se tournaient autour, il fallait bien qu’on passe au côté vie de couple 😉 C’était inévitable, et dans le cas de The Flash – contrairement à Arrow :p – l’ensemble est bien géré et les scènes bien dosées pour ne pas faire trop Amour Gloire et Beauté mais garder tout de même l’ambiance super-héros. Sur ce coup-là les scénaristes ont réussi leur coup. La relation n’est pas ennuyeuse, et le fait que la vie d’Iris soit menacée pendant une bonne partie de la saison permet de garder une bonne dynamique pour ce personnage. L’ensemble est très plaisant et d’ailleurs ils parviennent à nous faire nous questionner jusqu’au dernier épisode pour savoir comment Iris va être sauvée. Un bon point !
De l’autre côté, Barry assure il n’y a pas d’autres mots. Bien que tout ce qu’il entreprend fini toujours par créer plus d’ennuis qu’à la base, je l’adore quand même 🙂 Grant Gustin est un super Flash, toujours aussi attachant, marrant et portant le poids du monde sur ses épaules. Contrairement à Arrow qui fait assez lourd, Gustin nous offre un personnage léger et agréable, bourré de qualité, mais qui sait par moment laisser transparaître le poids qui l’écrase face aux responsabilités qu’il a. Pour la troisième année consécutive, un grand bravo à Grant Gustin !

Niveau nouveaux personnages aux côtés de la Team Flash c’est malheureusement un peu pauvre. Comme j’en ai parlé un peu plus haut dans l’article, Cisco tombe amoureux de Gypsy (Jessica Camacho) une chasseuse de prime originaire de la Terre-19 et qui possède les même pouvoir que lui. Dans un premier temps rivaux, ils finissent par se rapprocher. Malheureusement on ne la voit que très rarement et s’accrocher à un personnage tel que celui-ci est difficile malgré le fait qu’il soit intéressant. Il faut espérer qu’elle sera davantage présente dans la prochaine saison.
Viens ensuite Julian Albert Desmond (Tom Felton que beaucoup de fans d’Harry Potter reconnaîtront tout de suite 😉 ) un camarade de travail de Barry, ils évoluent dans le même laboratoire. Un personnage intéressant au début mais qui finit par s’essouffler à mi-parcours. Dommage car le potentiel était là mais sur la fin il n’intéresse plus du tout.
Tracy Brand (Anne Dudek) est le troisième et dernier personnage à intégrer la Team Flash dans cette nouvelle saison. Je ne sais pas trop quoi en dire car elle arrive vraiment tard dans le show et je ne l’ai vraiment pas trop appréciée car je trouve qu’elle ne sert pas à grand-chose. Je suis intrigué de savoir si c’est un personnage qui va devenir récurent (ou même titulaire) pour la prochaine saison ou si les réalisateurs vont s’en séparer.
En d’autres termes les nouvelles têtes ne cassent pas des briquettes :p lol

Tous ces beaux petits personnages, plus ou moins intéressants, permettent ainsi de créer une histoire relativement sympa pour cette troisième saison.
Entre les voyages dans le temps, le fait qu’ils utilisent Flashpoint au début de la saison et que cette réalité alternative ait une réelle influence sur l’histoire par la suite (une influence particulièrement importante) est vraiment bien trouvé. Très franchement, je ne me suis pas du tout ennuyé pendant cette saison et je l’ai suivi avec plaisir.
Toutefois, (oui il y a un « mais » 😉 ) bien que l’histoire soit sympa, le gros problème vient du voyage dans le temps. Depuis la saison 1 l’histoire évolue autour de cela avec Barry qui ne cesse de faire des erreurs car trop guidé par ses sentiments, mais dans cette saison 3, on s’y perd un peu. Eh oui, il faut le dire, ça commence à faire beaucoup. En plus, sachant que les actes de Barry ont des conséquences, on se perd un peu dans les événements. :p
Quand Flash affronte uniquement Alchemy, ça va encore. Mais lorsque Savitar entre en jeu on commence à s’embrouiller un peu les pinceaux et malheureusement plusieurs coquilles scénaristiques pointent le bout de leur nez. Les deux méchants Alchemy et Savitar sont classes, offrent un réel challenge, et de plus, la détermination de leur identité est presque comme un jeu. On se prend à analyser qui pourrait se cacher sous le masque d’Alchemy et de Savitar, j’ai trouvé ça cool ! 🙂
Néanmoins, cela n’enlève pas le fait que l’abus de voyage dans le temps entraine de nombreuses incohérences. Je ne suis pas du genre à chercher la petite bête, pourtant, même moi je me suis rendu compte de certains points qui n’étaient pas logiques. C’est dommage mais c’était quasiment sûr qu’en insistant sur les voyages temporelles ils finiraient par se mordre la queue :p

Le second point qui m’a – légèrement – fait grimacer est la simplicité des événements. Il se passe énormément de choses durant cette saison. Nos héros vivent beaucoup d’aventures, et sont souvent sur le fil, ils risquent leurs vies, et pof d’un coup ils gagnent comme par magie :p Ok, je ne dis pas le contraire, les scénaristes ne vont pas faire mourir un personnage par épisode, mais on a l’impression qu’ils préparent des scénarios bien trop important pour un épisode et que dix minutes avant la fin ils se disent « bon, on a plus le temps, le méchant fait pas attention et se prend la porte comme ça Flash l’arrête ». J’exagère lol Mais l’idée est là ! On est toujours à se demander « mais qu’est ce qui va se passer ? » et c’est presque à chaque fois le même coup, ils ont de la chance et coincent le méchant. C’est un peu frustrant. De plus, face à Alchemy et surtout Savitar qui est ultra-puissant, ils s’en sortent quasiment tout le temps les doigts dans le nez. Savitar pourrait les écraser en deux secondes mais non, il va tourner, s’amuser un peu et dire « Ah Ah je vais vous faire mijoter pendant quinze épisodes et je reviendrais après ! » lol Je caricature mais c’est un peu ce que l’on ressent. Les scénaristes mettent en place de grands défis puis s’arrête d’un coup. En gros, tout est un peu trop facile :p L’enjeux et la difficulté que l’on pourrait attendre pour les héros disparaît très vite. Dons niveau suspense c’est pas ça 😉

Je papote, je papote, mais il va falloir que je conclue quand même avant de vous perdre dans mon baratin 🙂
Bien qu’au niveau de l’histoire il y ait quelques incohérences, qu’on s’y perde un peu sur la fin et que l’ensemble soit un peu facile, The Flash saison 3 rempli son rôle. C’est une bonne saison, avec du suspense, des personnages – pour la plupart – intéressants, avec des rebondissements à foison, des effets spéciaux toujours de bonnes factures sachant que la CW reste une très petite chaîne, beaucoup de méchants, et surtout mes méchants principaux Alchemy et Savitar sont vraiment cool !
Cette saison 3 vaut un beau 15/20. Oui, la note a nettement baissé pour cette saison comparée à la seconde. Mais c’est une baisse justifiée. Pour la saison 4 j’ai pu lire qu’ils vont revenir à quelque chose de plus simple, à savoir avec moins de voyages dans le temps, et surtout le bad guy de la saison 4 ne sera pas un Speedster ! Du bon changement en perspective !
J’ai beaucoup aimé suivre la saison 3 des aventures de Flash et je serais devant mon écran pour suivre le quatrième chapitre sans hésiter. Et vous ? 😉
Je conseille vivement cette saison 3 de Flash à tous fans de super-héros et des séries DC de la CW !

Enjoy !
A bientôt,
D.A.G.

PS. Oui, j’ai oublié de vous parler du Crossover géant avec Arrow, SuperGirl et Legends of Tomorrow. Toutefois ce n’est pas une grande perte. Le multiple épisode découpé en trois parties est sympa mais assez oubliable. Ils introduisent l’aspect « galactique » de l’univers DC mais ce n’est pas non plus foufou. Ça part un peu dans tous les sens. N’est pas Joss Whedon qui veut 😉 Mais c’est tout de même un Crossover sympatoche et j’attends de voir ce qu’ils vont sortir de leur chapeau pour le prochain 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s