Z-Nation (saison 3), une épidémie de zombie à croquer !

Publié le

C’est décidé, je le dis officiellement, je kiffe totalement Z-Nation ! J’ai dévoré la saison 3 tout autant que les deux premières, et sans m’étouffer lol

Tout de suite, la bande annonce de la saison 3 !


C’est reparti, on se refait un recap, mais bref promis 😉
Z-Nation prend place trois ans après une apocalypse causée par un virus transformant les humains en zombies. Dans la prison navale de Portsmouth à Kittery dans le Maine, Murphy – un prisonnier – est enrôlé de force dans un programme pour tester un vaccin contre le virus zombie et est le seul candidat à s’en sortir vivant après l’injection, et surtout à ne pas se transformer après s’être fait mordre à plusieurs reprises ! Escorté par un groupe de survivants pour rejoindre un centre du CDC en Californie, tout ne va pas se passer comme prévu, loin de là !

Deux saisons et 28 épisodes plus tard nous retrouvons la fine équipe dans la suite de ce road-trip-zombiesque !
Sur le territoire américain le Lieutenant Roberta Warren (Kellita Smith), toujours aux commandes du groupe, doit continuer à prendre des décisions – bien souvent difficiles – pour mener à bien sa mission, c’est-à-dire amener Murphy (Keith Allan) en Californie. C’est ce qu’elle arrive à faire à la fin de la saison 2 (vu que vous l’avez vu 😉 ). Toutefois, une fois la mission réussie, le sous-marin qui devait emmener Murphy explose. Heureusement Murphy s’est enfuit en utilisant ses capacités – mordre les humains pour les asservir – en laissant Warren et les autres derrière mais en emmenant 10K (Nat Zang) avec lui. Il est bien décidé à prendre son destin en main, en tant qu’unique espoir de l’humanité. Suite à cela, accompagné d’Addy (Anastasia Baranova), Doc (Russell Hodgkinson), Hector « Escorpion » Alvarez (Emilio Rivera) – récemment repenti – et Sun Mei (Sydney Viengluang) – virologiste Chinoise, Warren se met en tête de rattraper Murphy afin de la remettre dans le droit chemin. La goutte d’eau pour elle qui refuse de perdre le contrôle. De nombreuses scissions et tensions vont apparaitre dans le groupe ce qui dynamise l’ensemble et fait encore évolué le déroulement de l’histoire et les personnages par rapport aux saisons précédentes.

Au niveau du pôle nord, c’est une autre histoire. Le pauvre Citizen Z (DJ Qualls que j’adore et que l’on peut voir dans Lost, My Name Is Earl, Breaking Bad, Supernatural) doit quitter Northern Light après l’explosion du missile qui a rendu la station inutilisable seul. Il décide de partir dans le blizzard et fort heureusement pour lui, lui évitant de finir congeler, il est sauvé par Kaya (Ramona Young) qui va finalement venir s’installer avec lui – emmenant son oncle et sa grand-mère – dans la station Northern Light. Une belle évolution pour un personnage que l’on adore. Seul pendant deux saisons, les scénaristes ont la bonne idée d’ajouter des personnages dans la même zone que Citizen Z ce qui booste cette partie de l’histoire.

Niveaux personnages, les choses évoluent, sans oublier qu’il y a plusieurs nouveaux personnages qui sont introduits dans le double épisode ouvrant la saison 3.
Il faut savoir que cet épisode peut être étrange pour certains lorsque l’on n’est pas au courant. Ces deux premiers épisodes se déroulent, au niveau de la ligne temporelle, durant la saison 2, après la naissance de la fille de Murphy.
Dans l’épisode, l’équipe de Warren se retrouve dans une communauté qui est prise d’assaut par The Man (Joseph Gatt), un chasseur de prime envoyé par les dirigeants de Zona qui doit retrouver des personnes qui sont marqués sur la liste qu’il possède. Un chasseur qui va revenir durant la saison 3, je vous le donne en mille, pour récupérer le seul nom qu’il a sur sa nouvelle liste, Murphy !
Dans cette communauté, assiégée par The Man, se trouve Red (Natalie Jongjaroenlarp) dont 10K va tomber amoureux mais aussi Nature Boy/5K (Holden Goyette), un pendant de Mowgli mais 5K a été élevé par des corbeaux donc il croasse lol Des personnages sympa qui malheureusement ne reviennent dans la saison que très tardivement alors qu’on aurait aimé les voir d’avantage. Ce sera pour la saison 4, c’est pas grave 😉

L’ajout du personnage The Man est vraiment bien venu, maintenant qu’Escorpion a eu son illumination dans la saison 2 – oui, c’est poussé, il tombe dans des zombies et s’en sort, et veut ensuite faire le bien, mais il faut l’avouer, on l’attendait pas celle-là 😉 –, il fallait un bon méchant que l’on puisse craindre. Ce représentant de Zona est particulièrement bon. Il est classe, froid, méthodique et sans le moindre état d’âme, le méchant par excellence ! De plus, sa particularité d’avoir une liste et ne pas chercher forcément à tuer les gens qu’il croise, excepté ceux qui se mettent en travers de sa route, fait de lui un ennemi original. On ne va pas le détester, mais plutôt le redouter ! Et puis il a la classe tout de même. La première fois que l’on voit The Man, il vient tranquillement en sandales :p Dans les épisodes suivants on le recroise toujours classe avec son gilet de costume, en Kevlar lol Un méchant excellent, mais qui justement n’est pas à 100% un méchant. Il a des principes et des convictions et essaie de servir ses commanditaires de Zona quoi qu’il en coûte.
D’ailleurs, Zona n’est finalement que très peu abordé durant cette saison. Alors que dans la saison 2 ils nous parlaient de plus en plus de cette fameuse île de Zona, contrairement à ce que l’on aurait pu croire, Zona reste encore assez mystérieux durant la saison 3. Ce sera pour la saison 4 😉 (j’espère fortement :p)

La saison 3 nous fait le plaisir aussi de faire revenir dans la partie la fille de Murphy, Lucy. Une fille qui tient tout de son père, des pouvoirs et un sacré sale caractère ! Elle offre de très bons moments de délires ! Et je vous tease juste un truc, un Zombie qui fait du stop, j’avais encore jamais vu ça et j’étais mort de rire ! 😀

Ce que j’ai beaucoup aimé dans cette saison, c’est encore une fois l’évolution logique du scénario. Même s’il y a un côté série-B/ultra-fun toujours présent – et c’est pour ça qu’on aime aussi Z-Nation – le scénario est un point fort de cette série ! Contrairement à d’autres (oui, je parle de TWD mais shuuut 😉 ) Z-Nation nous surprend à chaque épisode par son scénario qui part toujours dans le sens où on l’attend le moins, ne nous laissant aucun autre choix que d’enchainer les épisodes !
Dans ce nouveau chapitre, Murphy part de son côté pour créer sa propre société d’hybrides. Il va jusqu’à remettre en marche une ville entière ! Tous les survivants viennent le voir et le voit plus ou moins comme un messie ! De son côté Warren change car à force d’avoir des contres coups, avec la perte de ses amis et la mission qui au final capote, elle en vient à vouloir récupérer Murphy mais sans savoir vraiment pourquoi. Elle ne recule d’ailleurs devant rien pour le retrouver, jusqu’au point où on commence à se demander qui est vraiment le méchant dans cette histoire. L’affrontement entre elle et Murphy est de plus en plus important et on est scotché à l’écran du début à la fin !
En parlant de la fin, mais quelle fin ! Je ne vous en dirais pas plus, mais l’épisode s’appelle « Tout le monde meurt à la fin » et je vous le dis, le cliffhanger de cette saison 3 m’a fait hurler !!!! L’attente pour la suite dans la saison 4, qui devrait arriver courant Septembre 2017, va être horrible lol :p

Bien entendu cette saison 3, bien que peut-être un peu plus sérieuse, est toujours ultra-fun !
Avec notamment Doc, ce bon vieux Doc qu’on aime tant, qui est encore au beau milieu de cet aspect ultra-fun ! Deux épisodes lui sont plus ou moins consacré dans leur totalité, l’un se déroulant dans un asile et l’autre au milieu de trois beautés fatales (mais vraiment fatales !). Et ce n’est qu’un exemple de ce que l’on peut trouver dans cette saison.

Après 3 saisons le plaisir est toujours là, et je me risquerais même à dire que le plaisir est encore plus grand que pour les deux saisons précédentes ! Z-Nation est une réussite du début à la fin, que ce soit niveau ambiance, personnages, scénario ou encore mise en scène ! Cette troisième saison vaut un beau et magnifique 17/20 !
Le fait d’écrire cette article me donne même envie de reprendre la série tellement j’ai pris du plaisir à découvrir les aventures de Murphy et sa bande 😀 Qui plus est, en sachant que les scénaristes arrivent toujours à faire évoluer la série là où on ne les attend pas, je trépigne en pensant à la saison 4. L’attente est insoutenable !!! 😉

Je précise encore une fois tout de même, dans Z-Nation il y a du sang, de la violence, des zombies, donc ce n’est pas une série à mettre entre toutes les mains !
Toutefois, si vous aimez les zombies, l’action, l’humour et le fun totalement décomplexé, foncez voir Z-Nation ! Cette série est pour vous 😉 Elle est à voir AB-SO-LU-MENT !!!!

Enjoy !
A bientôt,

D.A.G.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Z-Nation (saison 3), une épidémie de zombie à croquer ! »

    L'homme au balcon a dit:
    22 mai 2017 à 7 h 51 min

    Une très bonne série qui a déclenchée chez moi quelques crises de fou rire.

    J'aime

    […] 21 Mai 2017 – Z-Nation (saison 3), une épidémie de zombie à croquer !. – 30 Avril 2017 – Mr. Pickles, ne vous fiez pas aux apparences, un dessin animé à ne […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s