Scurry (tome 1), l’histoire d’une petite souris qu’il ne faut pas confondre avec Bernard et Bianca :p

Publié le Mis à jour le

Oui, je sais, ça fait longtemps qu’on ne s’était pas vu…lu ?… Bref, que je n’étais pas revenu écrire des choses ici 🙂 J’avais essayé de redémarrer le blog il y a un an de ça mais sans succès, ce qui fait que nous en sommes à deux ans sans nouveauté sur ce blog…le temps passe c’est fou ! Toujours est-il que les visites continuent et je vous en remercie infiniment. Ce blog me tient à cœur et j’essaie vraiment de revenir depuis un moment. Entre le boulot, la petite, la maison, mes écris…je dois avouer que j’ai eu beaucoup de mal. Mais là je pense que c’est bon, je vais m’y remettre tranquillement et ça va le faire 🙂

Pour cette reprise je reviens avec un petit comics bien sympa, le tome 1 de Scurry !
Alors que j’allais chez Glénat pour récupérer un pack cadeau de livres pour ma fille, j’ai craqué sur ce premier tome de Scurry. Je suis un homme faible lol Mais je dois dire que je ne suis pas déçu 🙂
J’avais entendu parler de ce comics au détour de mes recherches sur instagram et c’est encore une fois un très bon tuyau !

Alors Scurry, de quoi ça parle ?
Le monde semble déserté par les humains et les souris sont bien embêtée car habituées à manger les restes laissés par ces derniers, ils ne savent plus maintenant comment agir. La disparition des hommes commence à dater, et les réserves de nourriture commencent à manquer. Ils tentent de trouver des vivres en explorant de plus en plus loin, donc en risquant de plus en plus la vie de leurs éclaireurs, et ceux-là rentrent souvent bredouille. Ils veulent y croire et que les humains finiront par revenir et ne veulent pas se lancer dans des idées désespérées. En tout cas pour l’instant.
Dans cette histoire nous suivons Wix et Umf deux éclaireurs de la colonie. Tous juste revenu d’une mission qui avait bien failli être leur dernière, on leur propose d’aller explorer un camion qui regorgerait de vivre, mais très loin de leur zone, mais aussi de jeter un œil en ville, territoire généralement évité pour les recherches car trop dangereux. Wix et Umf acceptent, le premier avec plaisir et le deuxième à contre-cœur. En parallèle de ça, les tensions apparaissent dans la colonie où les vivres manquent. Orim, le leader bien veillant et sage doit se méfier de tout le monde et particulièrement de Resher, prêt à tout pour prendre le pouvoir. La fille de Orim, Pict, tente d’aider son père et de maintenir la paix dans la colonie à ses côtés, mais c’est sans compter les complots et la maladie qui affaiblie son père.

Vous l’aurez compris, cette histoire est remplie d’action et de complots. On ne s’ennuie pas.
Mac Smith, artiste Américain d’habitude œuvrant dans le digital, notamment l’industrie du jeu vidéo, s’est lancé dans la création de sa propre histoire et c’est auto-produit, en gérant scénario, dessin et couleurs. Et c’est une réussite !
Son histoire, déjà sortie au USA, se déroule sur trois tomes, et il faut dire que cette première partie est pleine de promesses.
Ce qui frappe tout d’abord c’est le dessin. Le visuel est parfait ! Il est réellement magnifique, on en prend plein les yeux. Il n’y a pas un raté. Tout est beau, des animaux aux décors. Un sans-faute !

Lorsque l’on s’attarde sur l’histoire, ce n’est pas aussi bon que le dessin, il faut être franc, mais on passe tout de même un très bon moment.
Mac Smith dépeint parfaitement les travers des humains avec cette histoire de colonie de souris qui tente de survivre. Bien qu’on aurait pu penser à Bernard et Bianca en entendant parlé d’histoires de souris, ici, je trouve que l’on est plus dans une transposition de Walking Dead avec les souris à la place des humains (mais sans les zombies, enfin, pour l’instant… :p).
Bien que Wix soit un personnage très positif, et Umf un acolyte très sympa, ce n’est jamais cucul et on sent très bien une tension tout au long du livre sans pour autant virer dans le sanglant.
Les décors mettent bien en place l’ambiance apocalyptique, mais ce qui frappe vraiment c’est le comportement des animaux à côté de ça. Les chats sont dépeints comme des prédateurs terrifiants et sanguinaires. La forêt parait être un endroit fantomatique et les souris sont terrorisées à l’idée d’aller s’y aventurer. On sent un stress omniprésent face au manque de nourriture. Les tensions sont clairement mises en avant avec les scissions dans la colonie. Ceux qui pensent que tout va finir par s’arranger, ceux qui veulent le pouvoir et aller voir ailleurs, quitte à prendre de gros risques.
Mac Smith nous montre bien que ce tome est une introduction à ce monde postapocalyptique, que ce n’est que le début des aventures de ces souris, et que le reste va être très dure pour elles.
Avec cette histoire pleine d’action, de complots et de mystère, Mac Smith parvient à nous scotcher aux pages du début à la fin (perso je l’ai lu en deux fois mais c’était vraiment pour faire durer le plaisir).

Cette série animalière est particulièrement convaincante avec un dessin parfait et un scénario qui sait happer le lecteur. Un premier tome plein de promesse, mais à voir si les deux autres parviendront à transformer l’essai, notamment au niveau du scénario qui mériterait tout de même de s’étoffer un peu par la suite.

Scénario 14/20 + Dessin 20/20 = Note 17/20

Une très bonne série, vivement la suite. Déjà disponible aux USA, personnellement, je me retiens de ne pas l’acheter en anglais tellement j’ai envie de savoir la suite.

A bientôt,

Desmond A.G.

PS. Mon 1er roman, le tome 1 de la saga Heaven Infinity est toujours disponible en téléchargement ebook sur kindle !!!!
N’hésitez pas à aller jeter un œil, je suis totalement ouvert à vos avis et commentaires.
Si le cœur vous en dit, partager la nouvelle autour de vous et surtout le lien qui suit 🙂
Kindle => cliquez ici
Partagez, partagez, partagez, partagez…. 😉

4 réflexions au sujet de « Scurry (tome 1), l’histoire d’une petite souris qu’il ne faut pas confondre avec Bernard et Bianca :p »

    Callysse a dit:
    5 janvier 2022 à 21 h 15 min

    Bon retour sur la blogosphere! Et merci pour la découverte ce titre a l’air bien sympa!

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      10 janvier 2022 à 21 h 00 min

      Merci beaucoup ! ça fait plaisir de revenir 🙂 En tout cas d’essayer :p
      Avec plaisir 🙂 Un très bon premier volume pour cette trilogie. A voir si les deux autres tomes confirmeront la qualité.
      Merci pour le com, au plaisir !
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    Cécile - La Bougie de Vinâyaka a dit:
    6 janvier 2022 à 12 h 57 min

    Bon retour 😉
    Il m’avait fait de l’œil lors de la dernière masse critique sur babelio, je pense que je vais me le prendre…

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      10 janvier 2022 à 20 h 49 min

      Merci c’est gentil 🙂 Content de revenir dans la blogosphere 😀
      Franchement je trouve que ce premier tome est vraiment cool. A voir pour les deux qui suivront si ça tiens encore la route.
      Merci pour le com 😉
      Desmond

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.