The Darkness, après la lecture de ce comics vous verrez les ténèbres différemment ;)

Publié le Mis à jour le

Aujourd’hui revenons à la rubrique lecture, et plus précisément la lecture des comics. Cette semaine je vais vous parler de The Darkness, les Tome 1 (l’Avènement) et Tome 2 (Cœurs Sombres) !

517zo5y96TL._SX329_BO1,204,203,200_9782756022765

J’espère que vous n’aurez pas peur de pénétrer dans les ténèbres !!! :p

The Darkness a été créé par Marc Silvestri, Garth Ennis et David Wohl en 1996 (ça nous ne rajeunit pas…). Nous suivons les aventures de Jackie ESTACADO, dragueur, beau gosse et surtout homme de main de Don Franchetti en tant que tueur loyale. Le jour de ses 21 ans il hérite du pouvoir du Darkness comme tous ses descendants. Sachant qu’il n’a jamais connu sa famille, il n’avait aucune idée de ce lègue maudit et le choc est important lorsqu’il obtient ses pouvoirs. Toutefois, il ne va pas avoir le choix et va devoir s’adapter car le passé de sa famille va le rattraper très vite, des ennemis qu’il ne soupçonnait pas, des personnes voulant lui voler ce pouvoir et bien entendu les ennemis qu’il avait déjà en raison de son passé dans la mafia.
Vous l’aurez compris, The Darkness promet de l’action non-stop et c’est le cas.

FA_illustration_00029_0x260

Niveau dessin, rien à redire. Il est net, de qualité, coloré quand il le faut et bien sombre lorsque le Darkness pointe le bout de son nez. Au travers des deux tomes la qualité du dessin reste constante et ça fait plaisir. Il m’ait arrivé d’avoir quelques mauvaises surprises dans d’autres collections avec un dessin se dégradant au fur et à mesure des numéros, mais fort heureusement ce n’est pas le cas ici ! ouf 🙂

20111202115205_t1

Concernant Estacado le porteur du Darkness, il y a une évolution nette de la mentalité et du comportement du personnage. Au début, il ne sait pas trop ce qu’il lui arrive en découvrant ses pouvoirs. Toutefois, son caractère et ses actions évoluent assez rapidement en raison de la présence de différents ennemis. Il est forcé à agir avec plus de réflexion afin d’affronter les adversaires naturels et surnaturels, de plus, lors de son apprentissage concernant ses pouvoirs il découvre que le Darkness a ses avantages et ses inconvénients, ce qui mène à de très bonnes scènes d’actions mais aussi très drôles, à condition d’aimer l’humour noir :p Mais je n’en dirais pas plus, pas de spoiler 😉

9782756025001_pg9782756022765_pg

Le Darkness est un pouvoir intéressant et nous découvrons tout au long de l’histoire avec Estacado les capacités de son pouvoir. Son costume a vraiment un style super classe , de plus il peut générer des armes de tous genres, du style pistolets, lames et autres objets qui peuvent faire très mal, sans oublier qu’il peut aussi créer des tentacules voir même des ailes, et surtout toutes sortes de monstres du genre petits démons ou gobelins (et je n’ai lu que 2 tomes sur 5 !!!). Ces derniers sont dotés de la parole et sont là pour servir leur patron, le porteur du Darkness. Ils ajoutent beaucoup d’humour au comics, essentiellement de l’humour noir.
Le pouvoir est vraiment très sympa et original !

Dark1p19

Mais revenons un peu à Estacado. C’est un total anti-héros, mais qui présente plus ou moins un bon fond. Il a grandi dans ce milieu de violence, et était prédestiné à tout cela vu ses ancêtres. Toutefois, la majeure partie du temps il essaie juste de se sortir de ses embrouilles.
Cependant, durant les deux premiers tomes il est sur le fil, le Darkness semble prendre le pas sur lui et on ne sait pas trop s’il va se laisser dominer par le Darkness ou essayer de l’utiliser à bon escient. La fin du tome 2 offre un petit indice sur l’évolution du personnage mais chuteeeeee 😉
J’ai personnellement plus aimé le Tome 2 que le premier, même si le 1 est tout de même bon. Je trouve l’histoire plus cohérente, dense et avec des personnages davantage travaillés et recherchés. On explore plus grandement le passé de la famille Estacado. Chaque chapitre de ce deuxième tome amène son lot de nouveauté.
En définitif l’histoire accroche vraiment. On a vraiment envie de lire la suite et voir ce qu’il peut arriver à Estacados, comment il va évoluer. Qui plus est, la série ne possède que 5 tomes ce qui m’intrigue vraiment concernant l’évolution du personnage 🙂

334675-155978-sonatineAngelus7

Pour ce qui est des ennemis, pas de soucis à ce faire, ils sont nombreux !
La confrérie du Darkness fondée il y a cinq siècles par l’ancêtre d’Estacado – Miguel ESTACADO – est dirigée par le diabolique Sonatine. Un personnage mystérieux, pratiquant la magie ce qui lui permet de se sortir de mauvaises postures et de mettre en place des plans machiavéliques, tout ça pour quoi ? Pour récupérer le pouvoir du Darkness bien entendu 😉
En rentrant encore un peu plus dans le surnaturel, L’Angélus est un ennemi puissant du Darkness que l’on découvre dès le début. Il est l’opposé du Darkness et tire sa force de la lumière et non de l’obscurité. Le point intéressant est que dans les premières pages de son apparition on suppose qu’il est la représentation d’un ange ou quelque chose comme ça, quelque chose de bon et bien veillant, mais on découvre très vite que ses plans sont très loin du bonheur parfait sur terre. Il est tout aussi diabolique que le Darkness car il rêve de le tuer dans le but de refaire le monde à son image, et de le diriger !

24a2f75d34d25b2a89f63e28da590634Magdalena

Le Tome 2 offre aussi sont lots de méchants en ajoutant à ceux précédemment mentionné des guerriers de l’église (il fallait bien qu’ils apparaissent tôt ou tard), ou plutôt la guerrière de l’église la « Magdalena« , ainsi que des personnages du passé de la famille Estacado.
Et bien entendu il faut ajouter à cela d’autres menaces surnaturelles que je tairais, sans oublier la guerre des gangs. Estacado fait partie de la mafia ce qui entraine des affrontements avec d’autres mafias comme les Yakusas qui tentent de le tuer. Que de monde, que de monde, je vous l’avez dit, Estacado ne peut jamais se reposer :p

darkness-witchblade

On apprend au cours du Tome 1 que l’éditeur Top Cow de The Darkness a créé son univers partager comme dans les autres comics. Il est mentionné à plusieurs surprises que les superhéros et personnes dotés de pouvoirs sont quelque chose de connus dans cet univers, et tout particulièrement le Darkness et Witchblade.
Il est dit que ces deux pouvoirs ont des liens ancestraux et qu’ils font partie des treize objets mythiques qui façonnèrent l’histoire de l’humanité. Dès la fin du premier tome de The Darkness les univers de The Darkness et The Withcblade sont connectés. La porteuse du Witchblade, Sara Pezzini lieutenant à la police criminelle de New York, est présente pendant plusieurs issues. Accompagnée d’Estacado ils vont tous deux faire équipe contre leurs grès pour affronter une menace nécessitant leurs pouvoirs. Le fait d’associé un anti-héros et un héros de cette manière est très intéressant. Toutefois, le seul défaut que je pourrais trouver à ces deux premiers tomes de The Darkness est cette connexion avec Witchblade qui est amené comme un cheveu sur la soupe. Personnellement, j’ai trouvé l’arc concernant la rencontre des personnages sympa mais très brouillons. On ne comprend pas grand-chose, toutes sortes de personnages à la fois mafieux, policier et ayant des pouvoirs font leur apparition comme si nous étions censés les connaitre mais ce n’est pas le cas. Peut-être sont-ils présent dans Witchblade, mais à ce moment-là, vu que je ne l’ai pas lu, je n’ai pas franchement compris les connexions.

dkg3

Pour conclure, le pauvre Jackie en prend plein la tronche et c’est très marrant mais aussi sanglant, sans pour autant atteindre le niveau d’un Walking Dead pour hémoglobine, mais les morts du type fatalité à la Mortal Kombat sont tout de même bien présentes pour notre plus grand plaisir 🙂
The Darkness est très différent d’un Captain America ou d’un Superman nous sommes d’accord, il se démarque énormément avec un anti-héros très attachant en dépit de son statut de tueur porteur d’un pouvoir maléfique. Estacado est très marrant – de l’humour noir principalement – et on est intrigué de savoir comment tout ceci va se terminer. Le ton de The Darkness est très sombre et décalé. La mythologie se développe assez rapidement et se trouve être assez fouillée. Malgré quelque petites incohérences et la fin brouillonne du tome 1, les deux volumes m’ont convaincus qu’il faudra que je me procure la fin des aventures de Jackie Estacado. Un beau 16/20 pour ces deux tomes.
A bon entendeur, si le côté obscur vous appelle, ne résistez plus et cédez au Darkness ! 😉

Enjoy
A bientôt 😉
Desmond Andrew Green

Publicités

11 réflexions au sujet de « The Darkness, après la lecture de ce comics vous verrez les ténèbres différemment ;) »

    Smadj a dit:
    18 janvier 2016 à 9 h 11 min

    Une tres bonne série qui comme souvent s’est dégradée avec le temps. Mais les premiers sont aussi bons que tu le dis 😉

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      23 janvier 2016 à 14 h 47 min

      Bon, et bien malheureusement tu confirme la peur que j’avais sur The Darkness 😦 Mais merci pour l’info en tout cas, je ne me procurerais peut être pas la suite maintenant :p lol C’est vraiment dommage car comme tu l’as dis bien souvent les premiers tomes de beaucoup de séries sont bien et dégringoles d’un coup au bout du deuxième ou troisième… Bref lol Merci pour le com en tout cas 😉

      J'aime

    Smadj a dit:
    23 janvier 2016 à 18 h 52 min

    Essaie la suite, je les ai lu il y a plus de 10 ans. La serie reste à niveau pas mal de temps quand même de mémoire

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      20 février 2016 à 17 h 49 min

      Merci pour l’info, je les prendrais un jour je pense, de toute façon il n’y a que 5 tomes au total et j’en ai déjà deux 🙂

      Aimé par 1 personne

    Smadj a dit:
    23 janvier 2016 à 18 h 53 min

    C’est simple achète les tomes 1 par 1 et des que tu sens que ça se dégrade, stoppe le, ça ne remontera jamais

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      20 février 2016 à 17 h 51 min

      merci du conseil 😉 Je me suis fais avoir avec le comics Haunt où j’ai acheté les cinq d’un coup et comme tu le dis, ça à chuté d’un coup au tome 3 et ça n’a fait que chuter malheureusement 😦

      Aimé par 1 personne

    Smadj a dit:
    23 janvier 2016 à 18 h 54 min

    Avec plaisir si j’ai pu t’aiguiller 😉

    Aimé par 1 personne

    […] ! – 28 Février 2016 – Tony Chu, un mec à croquer ! – 17 Janvier 2016 – The Darkness, après la lecture de ce comics vous verrez les ténèbres différemment😉 […]

    J'aime

    […] ! – 28 Février 2016 – Tony Chu, un mec à croquer ! – 17 Janvier 2016 – The Darkness, après la lecture de ce comics vous verrez les ténèbres différemment😉 […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s