Après un Daredevil en tête de peloton, Jessica Jones rate son départ.

Publié le Mis à jour le

Aujourd’hui revenons un peu sur les séries TV ! Et oui encore, mais je n’avais pas dit que j’arrêtais définitivement ! Loin de là ! De plus je vous offre un peu de Marvel cette fois-ci avec la première saison de Jessica Jones !

akajessicajones

Un petit avant-goût de cette nouvelle héroïne du petit écran.


La série Jessica Jones nous raconte les aventures de l’héroïne du même nom qui tente de se remettre de sa courte carrière de super-héros qui a finie tragiquement. Elle essaie de reconstruire sa vie et de gérer son traumatisme en devenant détective privée. Toutefois, son passé va vite revenir la hanter.
Un petit synopsis bref mais qui donne le ton. Jessica Jones fait partie des séries que Marvel et Netflix produisent en partenariat tels que Daredevil, Luke Cage, Iron Fist et visiblement Punisher s’est ajouté à la liste. Tout ceci pour donner la mini-série de type Avengers qui s’appellera Defenders et regroupera tout ce petit monde. Toutefois, vu le rythme de production on ne devrait pas voir les Defenders en action avant 2020 mais ce n’est pas le sujet :p
Revenons à Jessica. Elle fait donc suite à Daredevil qui avait épaté par sa qualité, le challenge était donc grand et pour tout dire, il n’est qu’en partie relevé. Je m’explique avant que quelqu’un ne m’insulte lol (attention spoilers !!!!!)

akajessicajonesbanner

Les acteurs sont pour la plupart assez bons. La palme encore une fois revient au méchant. David Tennant qui incarne Kilgrave est magnifique. Son pouvoir est d’influencer les gens par la parole, par exemple il va dire à quelqu’un de courir sans s’arrêter et cette personne va s’exécuter quoi qu’il arrive jusqu’à tomber de fatigue, ou il s’arrêtera au bout de douze heures, car oui ses pouvoirs ont une durée lol. A noter que c’est tout de même (ce n’est que mon avis) un pouvoir très puissant qui était un peu trop élevé pour un premier méchant dans une série d’un personnage que l’on ne connait pas. Il s’en sort malgré tout à merveille. Tout comme Wilson Fisk, il n’a pas conscience à proprement parlé de faire le mal, il ne voit que dommage collatéraux et mauvaises interprétations de ses propos. On l’a transformé, il n’était pas comme ça avant, donc à ses yeux ce sont ses créateurs en d’autres termes qu’il faut blâmer et non lui. Il est diabolique, mais d’une façon très classe et son accent So British rajoute encore énormément de charisme. Pour finir, le fait qu’il ait manipulé Jessica pour profiter d’elle et qu’il finisse amoureux est une très bonne idée. Cela amène des sentiments d’une manière complétement tordue car c’est le point de vue d’un psychopathe, mais ils abordent très bien beaucoup de thèmes sombres de ce genre tout comme le viol et le harcèlement. Le personnage met vraiment mal à l’aise. Au final, il en est presque touchant car il cherche seulement à se faire aimer, d’une manière tordu, mais c’est tout ce qu’il veut, que quelqu’un l’aime sans qu’il ait besoin d’user de ses pouvoirs. Cette psychologie est tout de même assez bien traitée, mais l’inconvénient est que cela n’arrive qu’assez tard dans la série.

news_illustre_1426957991_7216534637214_76727ede8e_h

Krysten Ritter, qui incarne Jessica Jones, est légèrement moins convaincante. Il lui faut quelques épisodes pour que l’on y croit. Elle a du mal mais finit par rentrer dans le personnage et interprète bien le rôle de la femme traumatisée, alcoolique, blasé par la nature humaine, sans pour autant atteindre un aspect bouleversant. Dommage. On ressent un certain malaise la concernant, cependant l’ensemble ressort tout de même trop légèrement et les scènes censées nous toucher finissent des fois par tout simplement nous ennuyer. Toujours est-il que le choix de l’actrice reste assez bon, mais en dessous de Charlie Cox dans Daredevil qui donnait beaucoup plus l’impression de combattre ses démons et offrait une touchante interprétation d’un homme tourmenté par ses agissement.

jessica-jones-original-comicsluke-cage-mike-colter-netflix-series-jessica-jones

Les autres personnages sont quant à eux assez bien amenés et intéressants. Mike Colter qui joue Luke Cage (un personnage indestructible) est présent pendant un certain nombre d’épisodes et sa connexion avec Jessica se fait de manière assez bien amené. Le personnage est assez intéressant et je suis plutôt impatient de voir ce que peut donner une série où il est en tête d’affiche (le tournage a débuté en septembre 2015 pour être diffusé courant 2016).
Rachael Taylor est Patricia « Trish » Walker, Jessica est sa sœur adoptive. Un personnage intéressant, agréable à suivre et qui semble avoir un passé d’ancien drogué/alcoolique, en gros encore sombre lol

DT-setApril3xllandscape_xlarge

Eka Darville est Malcolm Ducasse, le voisin de Jessica. Vraiment sympa, on se prend d’affection pour ce personnage abusé lui aussi par Kilgrave – du fait qu’il soit le voisin de Jessica, c’est un dommage collatéral – et il devient petit à petit le coéquipier de Jessica.
Pour finir niveau personnages, les deux qui font un peu tâche :p Tout d’abord Carrie-Anne Moss qui incarne Jeri Hogarth une avocate aux dents longues. Elle utilise Jessica pour résoudre ses problèmes de client, mais aussi avec son ex-femme. En ce qui la concerne ça passe encore. Le personnage est un peu agaçant pendant les premiers épisodes, et surtout on ne comprend pas trop ce qu’elle apporte à la série au début. Heureusement, elle devient plus impliquée par la suite et justifie sa présence et le temps que la scénariste passe sur elle. Donc je pardonne encore.
Par contre, pour ce qui est de Wil Traval qui joue Will Simpson ce n’est pas la même histoire. Il interprète un officier de la police de New York qui subit les pouvoirs de Kilgrave et qui ne va pas en ressortir indemne. Son sens du devoir va en être exacerbé jusqu’à ne plus vraiment faire la part des choses et choisir des solutions extrêmes pour appliquer sa justice. L’agent Simpson est LE personnage point faible et que j’aurais aimé voir disparaitre deux minutes après son arrivée. Il gâche en grande partie certains épisodes. Totalement agaçant, exaspérant, avec une logique bancale par rapport à ses actes, et je dirais même pas franchement bien joué. Il devient assez soudainement un psychopathe. Oui, il a ses raisons mais la réaction est quelque peu extrême je trouve, et comme par magie on apprend qu’il a fait parti d’un programme secret et qu’il peut avoir une super force. Énervant au plus haut point, encore plus du fait qu’il agit vraiment de manière absurde, que ses excuses sont vraiment bidons et que personnes ne se doute de rien avant qu’il pète complétement un câble. En bref, too much pour moi.
Il y a donc du beau monde, assez intéressant et qui promettent de bonne évolutions dans les prochaines saisons (car oui il y en aura vu le succès rencontré). Il faut juste espérer que les personnages comme Simpsons ou Hogarth soient mieux travaillés, ou tout simplement retirés de l’équation.
Jusque-là vous allez me dire « et bien à part un personnage tout ça parait bien non ? », et je vous répondrais tout simplement NON! :p

6090217_first-official-marvels-jessica-jones_t4a0a24e1marvel-netflix-jessica-jones-krysten-ritter-carrie-anne-mossv

Si les personnages sont plus ou moins intéressants, l’agent Simpson casse tout de même bien l’ambiance et s’ajoute à ce qui sont pour moi les problèmes majeurs, l’histoire et la mise en scène.
La saison est composée de 13 épisodes, et très franchement il faut attendre le troisième ou le quatrième pour que la dynamique prenne et que l’ensemble décolle. Pour être franc, si Jessica Jones avait été la première des séries Netflix, je n’aurais pas regardé jusqu’au bout. Dans le cas présent j’ai fini la saison car Daredevil m’avait fait rêver mais ce n’est pas le cas ici. De plus, durant ces premiers épisodes ils essaient, comme je l’ai dit précédemment, de nous toucher avec le traumatisme de Jessica, malheureusement cela ne prend qu’à moitié. L’ensemble est relativement bien amené, sans être ni trop violent, ni trop cul-cul, mais cela reste un peu plat, voir presque ennuyeux à certains moments.
Je trouve vraiment que le début de la série est hasardeux et marche sur des œufs trop longtemps. On nous laisse dans le flou pendant trop d’épisode. Par exemple, on ne comprend pas trop pourquoi elle suit Luke Cage au début, ni ce qu’il lui est vraiment arrivé à cause de Kilgrave. Vous me direz que c’est pour le suspense, mais quand on a aucun indice du tout, il n’y a aucun suspense, ce n’est que des événements sans intérêts ou connexion pour un spectateur dans le noir total.
De plus, un personnage traumatisé est intéressant, mais qui se morfond trop longtemps cela devient très vite ennuyeux, le dosage est crucial et malheureusement il aura fallu plusieurs épisodes pour y arriver. A noter que le manque d’action y joue beaucoup car durant les premiers épisodes il ne se passe rien, grosse erreur, qui plus est quand il s’agit d’une super-héroïne super forte !
Toujours est-il qu’ils parviennent à régler leurs problèmes d’interprétation et de dynamisme lorsque Jessica et Kilgrave commencent vraiment à s’affronter après quatre épisodes. L’ensemble est plus intéressant car on commence à en apprendre plus sur le passé de Jessica, mais aussi à propos de l’histoire avec Kilgrave. On se retrouve face à une Jessica toujours traumatisée mais battante et cela fait toute la différence. La suite de l’histoire nous tient d’avantage en haleine, et pour ce qui est de la fin (même si elle m’a laissé quelque peu perplexe…), j’avoue, j’ai réussi à raccrocher. Tout semble en place et les pièces sont disposées sur l’échiquier pour offrir une saison 2 plus intéressante (notamment on se pose la question de savoir d’où vient la force de Jessica ? Qui se cache derrière ?).
Et juste un dernier point, plus personnel, je trouve qu’il y a un sérieux manque de connexion avec l’univers Marvel. Même s’ils font référence à certains Avenger sans les nommer, ou aux événements de The Avengers, il y a pour moi quasiment rien excepté quelques connexions très vague (Rasario Dawson est présente pendant un épisode en tant que Claire Temple pendant les deux derniers épisodes) et il faut être un fan hardcore pour comprendre (du genre Jessica parle d’un autre détective privé Angela Del Toro qui est dans les comics l’héroïne White Tiger et a des connexions avec Iron Fist prochaine série Netflix/Marvel). Je trouve dommage, sachant que Daredevil évolue dans le même quartier, que les deux héros ne se soient pas croisés. Durant un épisode ou même dix minutes cela aurait été vraiment super de voir Jessica, Daredevil et Luke côte à côte. Mais ce n’est que mon avis :p

_1431113605Marvel's_JESSICA_JONES_Movie_Clip_-_All_In_(2015)_Netflix_Series_HD

En conclusion un gros problème de dynamique et d’interprétation m’a quelque peu calmé au début de cette série et c’est ce qui a vraiment failli me faire décrocher. Il faut se sentir connecté au personnage, à ses traumatismes et ça a été très dur ! Mais on finit par s’y faire. En plus de cela, l’agent Simpson fait vraiment mauvais effet. Si la dynamique traine un peu pour la série, j’ai trouvé que la sienne est allé beaucoup trop vite. Qui sait peut-être que lors de la saison 2 il sera plus travaillé, mais en ce qui me concerne il est l’un des points négatifs majeur de ce show et je n’attends pas grand-chose de ce personnage.
Le deuxième chapitre des productions Netflix/Marvel ne m’a donc convaincu qu’à moitié comparé à Daredevil, voilà pourquoi je lui donne seulement 14/20, tout particulièrement en raison de la dynamique mal géré au début et du personnage principal un peu trop mou lors des premiers épisodes. Toutefois, si vous aimez les super-héros sombres, avec une touche d’humour caustique, des traumatismes à gérer et un sale caractères Jessica vous attend 😉
Je regarderais la seconde saison de Jessica Jones mais je ne l’attends pas avec impatience contrairement à la seconde de Daredevil qui arrivera le 18 mars de cette année ! Ça c’est un événement majeur !

Enjoy !
A bientôt !
D. A. Green

Publicités

6 réflexions au sujet de « Après un Daredevil en tête de peloton, Jessica Jones rate son départ. »

    Sweet Judas a dit:
    19 avril 2016 à 17 h 27 min

    Ahah, décidément, on est pas d’accord là non plus… J’ai largement préféré Jessica Jones à Daredevil (du moins pour l’instant), le personnage me parle beaucoup plus. Non pas que je sois une alcoolique qui fait tout pour se prétendre asociale (heureusement hein, c’est plutôt triste comme vie, sinon), mais je la trouve beaucoup plus facile à comprendre et à appréhender : Jessica, c’est un peu un chat sauvage qui a plus confiance en rien, pas même dans la main qui le nourrit ou qui cherche à l’aider.

    Cela dit, c’est peut-être parce que j’ai fait l’effort de pousser plus loin que le quatrième épisode pour Jessica Jones et que Daredevil m’a donné envie de me suicider d’ennui au troisième. Ce qui est plutôt drôle parce que Sense8 m’avait posé le même problème : les trois premiers épisodes sont d’une lourdeur et d’une lenteuuuuuur… Affreux. Netflix a du mal avec les départs en fanfare, j’ai l’impression. C’est dommage.

    Kilgrave… Faut déjà arriver à passer outre son pseudo ridicule et le caractère cabotin et infantile du personnage (même si c’est voulu)(insupportable…). Mais une fois que c’est fait, l’étude de sa relation avec Jessica est, comme tu l’as souligné plusieurs fois, vraiment intéressante et complexe. Ne serait-ce que pour le rapport établi avec les relations abusives et le viol, chose qui m’a quand même tapé direct’ dans l’estomac quand elle lui crie encore et encore que s’introduire dans sa tête comme il le fait, c’était du viol permanent (j’adore Krysten, c’est officiel)(et puis, je kiffe ses fringues dans la série).

    Concernant le personnage de Luke, je lui décerne sans hésitation la palme du personnage le plus useless de tous les temps, je comprends même pas qu’on envisage de faire une série sur ce type (et puis alors, l’acteur… zéro charisme, zéro présence, zéro expression faciale en réserve autre que celle qui dit « je suis trop ténébreux, regarde, même une perceuse peut rien me faire, MÊME PAS MAL HAN »). Il est talonné de près par Simpson après qu’il ait pété sa dernière durite à l’hôpital, ne t’en fais pas.

    Bon, ce commentaire commence à être long, je m’arrête là 😀

    Aimé par 2 people

      desmondag a répondu:
      26 avril 2016 à 12 h 42 min

      Moi cela ne me gêne vraiment pas que l’on ne soit pas d’accord, ça fait débattre et j’aime bien ça 🙂 Puis on était d’accord sur Moi Moche et Méchant 2, ce qui est déjà pas mal 😉

      Lol oui je comprends l’aspect personnage qui te parle beaucoup plus et qui est plus facile à appréhender. Sur ce coup-là c’est les préférences.

      Toutefois à mes yeux l’actrice qui joue Jessica est toujours trop en demi-teinte pour moi. Je n’ai été touché qu’à moitié par son côté traumatisé au début, et son côté blasée et prête à en découdre par la suite ne m’a pas convaincu. Alors que Daredevil est direct et ne tourne pas autour du pot, Jessica Jones reste toujours dans le suggéré. Je ne parle pas d’avoir un truc ultra glauque, mais j’ai vu beaucoup plus poignant !
      Je ne suis jamais rentré dans le personnage. A mes yeux elle est toujours en demi-teinte et jamais vraiment convainquant.

      Pour moi le manque de rythme est clairement pour Jessica Jones et non pour Daredevil.
      Jessica ne convainc qu’à moitié, les personnages secondaires sont assez mou et pas franchement intéressant – excepté pour sa copine blonde qui au final était presque plus intéressante – et les méchants sont malheureusement eux aussi peu intéressant (ne surtout pas me parler de Simpson !!!).

      C’est dommage car Kilgrave était bien joué (voir très bien joué) mais je trouve que le scénario ne le place pas à son avantage. Un gros DOMMAGE. Et le tuer à la fin était vraiment… à la limite de l’incompréhensible car le potentiel était grand et il pouvait revenir par la suite… mais bon maintenant c’est rappé et je trouve que c’est une grosse erreur !

      Jessica Jones ne s’axe que sur le traumatisme de Jessica et sa relation avec Kilgrave. Ok, c’est déjà pas mal mais à mes yeux ce n’est pas assez car concrètement il n’y a aucune histoire derrière. C’est pour moi le gros point négatif de Jessica Jones.

      Daredevil va vraiment crescendo, et je ne parle même pas de la saison 2 qui décoiffe (je te conseil vraiment de regarder la suite de cette série mais après le style peut être aussi ce qui fait que tu n’as pas accrochée). Pour moi Jessica Jones ne décolle jamais. Elle reste sympa et je pense qu’il y a de grandes chances pour que je regarde la seconde livraison mais à mes yeux il faudra vraiment plus d’enjeux, de rebondissement et de dynamise pour me convaincre d’aller plus loin qu’une saison 2.
      Mais je vais m’arrêter aussi là car ma réponse commence à être longue aussi 😉
      En tout cas merci pour tes commentaires, très intéressant et ça inspire 😉 !

      PS1. T’inquiète je suis preneur pour tous commentaires, même les très longs 😉
      PS2. Je n’ai pas encore eu le temps de regarder Sens8, est-ce que tu conseil ? Malgré le début mollasson ? 😉
      PS3. Concernant Luke Cage je partage un peu ton avis, je n’ai rien contre lui mais il ne m’a pas encore prouvé que sa série puisse valoir le coup. A voir….

      Aimé par 1 personne

    […] pour arriver en 2016 apparemment) et les séries Netflix/Marvel (Daredevil saison 1 et 2, Jessica Jones saison 1, Luke Cage (qui arrive en novembre normalement) ainsi qu’Iron Fist et visiblement The Punisher […]

    J'aime

    […] 31 Janvier 2016 – Après un Daredevil en tête de peloton, Jessica Jones rate son départ. […]

    J'aime

    […] fort, le deuxième chapitre des aventures de Daredevil décoiffe !. – 31 Janvier 2016 – Après un Daredevil en tête de peloton, Jessica Jones rate son départ. […]

    J'aime

    […] à remonter un peu le niveau ! Tout du moins pour l’instant :p) Et pour finir la saison 1 de Jessica Jones qui malgré toutes les bonnes intentions reste assez fade comparé à Daredevil et Luke Cage (la […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s