The Strain apporte un peu de sang neuf dans la rubrique série de vampire :)

Publié le Mis à jour le

Vampire ? Vous avez dit vampire ? Et oui, j’ai dit vampire, et je ne parle pas de ceux qui vont au lycée, ou tombent amoureux, ou encore de ceux qui veulent une vie normale parmi les humains en buvant leur soda goût hémoglobine. Je parle de ceux qui sont là pour conquérir, pour étancher leur soif de sang et de sauvagerie 😀 Et ils ont réussi une chose en tout cas, ils ont conquis mon coeur 🙂 lol
Parlons un peu de The Strain !!!

The_Strain_promotional_poster

Série drame/horreur lancée par la chaine FX en Juillet 2014 et créée par Guillermo Del Toro et Chuck Hogan en partant de la trilogie de livres du même nom, écrite par monsieur Del Toro himself ! (qui a dit Bennicio ? Restez concentrés ! 😉 ).
Voici la bande annonce de la saison 1 pour vous mettre l’eau (ou le sang :p) à la bouche 😉


Après 13 épisodes pour la saison une, la saison 2 s’est finie il y a peu et The Strain est déjà renouvelée pour une saison 3 pour juillet 2016. Il était donc temps pour moi de vous parler de la saison 1 🙂 car pour l’instant je n’ai vu que le premier épisode de la saison 2 :p lol

L’histoire est assez simple, mais efficace comme il se doit. Un avion en provenance de Berlin atterrit à New York à l’aéroport John F. Kennedy. Les lumières sont éteintes et les portes fermées. Le CDC est envoyé sur place avec à la tête de l’équipe l’épidémiologiste Dr. Ephraim Goodweather (Corey Stoll) et sa collègue le Dr. Nora Martinez (Mia Maestro). Ils trouvent 206 corps et quatre survivants ainsi qu’une étrange boîte remplie de terre et de petits verres. Des évènements étranges s’en suivent. Les corps des passagers retrouvés mort dans l’avion disparaissent étrangement de la morgue, la boîte (aux allures de cercueil…) disparait aussi, enlevée par une ombre, le chef de la douane est retrouvé mort et un certain Professeur Abraham Setrakian (David Bradley) leur révèle des informations inquiétantes. New-York serait en train de subir une attaque de la part de vampire menés par le Maitre et son bras droit Thomas Eichhorst (Richard Sammel), transformant les passager de l’avion ainsi que les habitants de la ville en vampire, ou les mangeant tout simplement. A partir de ce moment, Setrakian et Goodweather vont s’allier et former un groupe de résistants, connaissant la vérité, et près à tout pour détruire le Maitre et ses rejetons.

the-strain-tv-reviewthe-strain-540x360

Niveau série de vampire, il faut admettre que l’originalité n’a jamais été trop présente. Fan incontesté d’Angel, cette série avait su mélanger les codes, ce qui lui avait permis de se faire remarquer. Hors depuis, rien n’a jamais vraiment (en tout cas à mes yeux) réussi à mettre en avant quelque chose de novateur, même si Tru Blood était bien parti c’est une série qui a sombré très vite à mes yeux. Avec The Strain, Del Toro se démarque. Le vampire est là, monstrueux, assoiffé de sang, jusque-là tout va bien. Là où cela se démarque, c’est en abordant la chose d’un point de vue viral. Le vampirisme dans The Strain a un aspect maladie, contamination. Il ne faut pas boire le sang, mais le contact permet à des vers de s’introduire dans le corps pour engendrer une transformation, une mutation. Le vampirisme de The Strain est un virus, et les héros sont bien décidés à trouver le remède.

the-strain-runaways-540x360The_Strain_67439

A côté de cela, il y a un aspect dramatique. Les héros sont tous perdus, entre l’épidémiologiste ancien alcoolique qui a détruit son mariage et qui ne sait pas s’il veut reconquérir sa femme ou être avec sa collègue. Le dératiseur émigré d’Ukraine et un peu brut de décoffrage. La hackeuse qui cause le blackout uniquement pour de l’argent pour être ensuite assaillit par les remords. Chaque personnage à son propre passé, et généralement pas très glorieux. Sans oublier le gangster latino Gus qui ne sait pas trop s’il doit se racheter ou continuer sur sa lancée. On s’attache à tous les personnages, et, malgré la présence du chaos dans la ville et des monstres à tous les coins de rues on se laisse prendre par l’aspect drama.
Bien entendu, pour finir, The Strain présente un aspect très série Z tout en étant modéré ce n’est pas aussi gore que The Walking Dead. Bien qu’il y ait quelques scènes de décapitation et tentacules de vampire aspirant du sang, cela reste très loin des zombies de TWD. Toujours est-il que la tension de film d’horreur/vampire est bien là, on stress, on a peur et le sang coule 🙂

the-strain-for-services-renderedThe-Strain-Season-1-Episode-3-Gone-Smooth-5

L’ensemble est tout à fait cohérent, on ne s’y perd pas et on est même accroché pendant les premiers épisodes. La surprise du début de saison, l’attente de savoir qui ou quoi se cache derrière tout ça, le style de vampire avec tentacules sortant de la bouche pour attraper les proies, tout cela en plus de l’incompréhension des personnages face à cette menace génère une énorme tension pendant la première moitié de la saison. Malheureusement, l’ambiance subit un petit creux pendant 2/3 épisodes en milieu de saison car la surprise est passée, et tout comme les héros nous comprenons ce qu’il se passe. Toutefois, n’ayez pas peur, cette baisse s’estompe rapidement quand nous commençons à nous demander ce qu’il va se passer ensuite. La découverte est passée, ce qui mène à l’affrontement et un regain d’intérêt pour les épisodes. De plus, la présence d’une étrange faction de vampire « gentil », enfin plus ou moins, laisse planer le doute quant à ce qui se cache vraiment derrière les origines du Maitre.

THE STRAIN "The Master" -- Episode 13 (Airs Sunday; October 5; 10:00 pm e/p) -- Pictured: (L-R) Kevin Durand as Vasily Fet, Mia Maestro as Nora Martinez, David Bradley as Abraham Setrakian, Ruta Gedmintas as Dutch Velders, Ben Hyland as Zack Goodweather, Corey Stoll as Ephraim Goodweather. CR: Michael Gibson/FXthe-strain

En dépit de ce petit trou d’air au cours de la saison, l’ensemble est de très bonne qualité. Les acteurs sont bons, et surtout charismatiques, ils ne sont pas justes là pour faire jolie. Les effets sont de bonne facture. Les vampires nous font peur, et c’est tout ce que l’on demande 🙂 L’ambiance reste dans l’ensemble assez oppressante car on s’attend à voir un vampire sortir de chaque placard. L’affrontement final contre le Maitre apporte quelques questions, et le recrutement de Gus par la faction de vampire « gentil » ajoute un intérêt certain.
Guillermo Del Toro marque un grand coup avec cette série vampirique de très bonne facture, novatrice, très bien interprété et qui sait distiller ce qu’il faut comme informations pour donner envie de regarder l’épisode qui suit. Il n’y a pas de point négatif particulier. Il est vrai qu’envisager 10 saisons pour un tel show est impossible, mais 3 ou 4 saisons seraient tout à fait possible sans pour autant faire du remplissage et tout en conservant une bonne qualité.

The-strain-eph-the-masterRichard Sammel as Thomas Eichorst the German Nazi strigoi vampire attacking Abraham Setrakian's pawn shop in FX The Strain Season 1 Episode 12 Last Rites

La série se laisse regarder avec plaisir et offre un renouveau dans le milieu télévisuel d’un point de vue vampirique. Un bon 15/20 et personnellement je ne vais pas tarder pour me jeter sur la saison 2. A bon entendeur 😉
N’hésitez pas à me dire si cette série est à votre goût :p

A bientôt !
Enjoy

D.A.G.

Publicités

11 réflexions au sujet de « The Strain apporte un peu de sang neuf dans la rubrique série de vampire :) »

    mamiemissivory a dit:
    19 octobre 2015 à 13 h 21 min

    ça m’a l’air super effrayant cette série !

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      25 octobre 2015 à 20 h 10 min

      Super effrayant peut-être pas quand même… mais c’est sur qu’il y a un peu de sang :p Ce n’est pas à mettre non plus entre toutes les mains, mais elle vaut tout de même le détour.
      (merci pour le com 😉 )

      Aimé par 1 personne

    Cara a dit:
    20 octobre 2015 à 11 h 56 min

    J’ai aussi beaucoup aimé la saison 1, que je trouvais assez bien rythmée. J’avais regardé tous les épisodes d’affilé (ce qui a sans doute aidé).

    Bon courage pour la saison 2. J’ai tenu 4 épisodes, et j’ai abandonné (j’ai trouvé ça peu cohérent avec la fin de saison 1, et surtout beaucoup trop lent, et rempli de flashbacks inutiles).

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      25 octobre 2015 à 20 h 14 min

      Il est vrai que le rythme de la saison 1 était bien soutenu, mais comme tu le dis (malheureusement) la saison 2 semble quand même plus lente, j’en suis au troisième, cela reste pas mal, toutefois je suis perplexe…
      Dans mon cas lorsque je commence une saison j’aime aller jusqu’au bout, mais je commence à partager ton avis, ce qui risque de mener à un article un peu plus méchant concernant la saison 2 🙂
      Wait and see, je t’en dit plus dans 10 épisodes 😉
      Merci beaucoup pour le commentaire !

      J'aime

    Smadj a dit:
    22 octobre 2015 à 10 h 01 min

    J’ai tres envie de la voir, j’avais bien aimé la lire cette trilogie

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      25 octobre 2015 à 20 h 17 min

      Pour moi c’est l’inverse, j’ai bien aimé la saison 1 et je suis intéressé de lire les livres maintenant 🙂 Ils sont dans mon panier amazon d’ailleurs 😀
      La 2 pour l’instant je ne pourrais pas te dire vraiment, je n’en ai vu que trois, mais en tout cas je te conseil vivement la saison 1 ! 😉
      (merci pour le com 😉 )

      Aimé par 1 personne

        Smadj a dit:
        25 octobre 2015 à 22 h 10 min

        Parfait alors je vais la regarder 🙂

        Aimé par 1 personne

    […] du petit écran qui donne le sourire et mérite d’être connue ! – 18 Octobre 2015 – The Strain apporte un peu de sang neuf dans la rubrique série de vampire – 11 Octobre 2015 – 10 ans, 10 saisons, et la tragédie Winchesterienne nous tiens […]

    J'aime

    […] trouver une solution plus surnaturelle pour régler tout cela ! Ils ont remporté une bataille dans la saison 1, mais on va vite comprendre dans cette saison 2 que la guerre est loin d’être gagnée […]

    J'aime

    […] du petit écran qui donne le sourire et mérite d’être connue ! – 18 Octobre 2015 – The Strain apporte un peu de sang neuf dans la rubrique série de vampire🙂 – 11 Octobre 2015 – 10 ans, 10 saisons, et la tragédie Winchesterienne nous tiens […]

    J'aime

    […] du petit écran qui donne le sourire et mérite d’être connue ! – 18 Octobre 2015 – The Strain apporte un peu de sang neuf dans la rubrique série de vampire 🙂 – 11 Octobre 2015 – 10 ans, 10 saisons, et la tragédie Winchesterienne nous tiens […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s