Moon Knight, un héros Marvel qui mérite d’être sous le feu des projecteurs !

Publié le Mis à jour le

Aujourd’hui parlons comics en piochant dans le registre des héros de l’écurie Marvel, ou plutôt des anti-héros avec Moon Knight le gardien des voyageurs nocturnes.

ghost_killer

Sujet de nombreuses mini-séries, dans cette article je vais vous parler de la plus récente (la première apparition de Moon Knight datant de 1975 quand même :p) dont deux volumes sont déjà sortis (Tome 1 : Revenue d’entre les Morts en 2014, Tome 2 : Blackout en 2015, Tome 3 sortie le 3 Février 2016 et dans mon panier amazon 🙂 ) dans la Nouvelle Collection All New Marvel Now de Moon Knight.

81AxJjLRNzL51CbSyw75FL._AC_UL320_SR212,320_

L’histoire de base de Moon Knight a été réécrite suite à sa première apparition dans le numéro 32 de Werewolf by Night en 1975.
La version actuelle présente Marc Spector, un boxeur qui rejoint la marine américaine avant d’intégrer la CIA. Il finit mercenaire et accepte n’importe quelle mission pourvue qu’elle soit suffisamment bien payée. En Afrique, il rencontre Jean Paul « Frenchie » Duchamp qui devient son ami et pilote attitré. Lors d’une mission sous les ordres de Raoul Bushman, il est censé éradiquer une poche de résistance près d’une frontière égyptienne mais la mission se transforme en un pillage d’une expédition archéologique. Marc est alors rattrapé par sa conscience lorsqu’il assiste au meurtre de l’archéologue Peter Alraune et vient alors en aide à sa fille Marlène. Une terrible confrontation avec Bushman s’ensuit et Spector est laissé pour mort. Au pied d’une statue du dieu Egyptien Khonsou. Marlène est témoin de la résurrection de Spector qui affirme alors ne jamais avoir été mort et que ce dieu Khonshu lui est apparu sous la forme d’une vision pour lui sauver la vie. Ainsi Spector devient Moon Knight, l’émissaire du dieu de la Lune Khonshu. De retour aux Etats-Unis avec Marlène devenu sa compagne, et accompagné de Frenchie, il se créait l’identité de Steven Grant un financier réputé de Wall Street ainsi que l’identité de Jake Lockley un chauffeur de taxi qui traîne dans les bas quartiers afin de recueillir des informations sur le monde du crime. Sans oublier que la nuit il revêt le costume du justicier nocturne Moon Knight. Dès lors, le héros semble en proie à un trouble de la personnalité multiple. Cette instabilité ainsi qu’une violence accrue définissent aujourd’hui le personnage. Solitaire, Moon Knight intègre néanmoins l’équipe des Secret Avengers durant un temps avant de s’installer à Los Angeles pour devenir le producteur d’une série tv à succès. Mais ses problèmes psychiatriques s’accentuent lorsqu’il s’imagine être Spiderman, Wolverine ou encore Captain America.
Cette nouvelle collection dont je vais vous parler fait suite aux événements de Los Angeles. Il décide de revenir seul à New York et collabore avec l’Inspecteur Flint.

3822229-moon-knight-suit-2014-580x390

Ce nouveau départ est l’œuvre du scénariste britannique Warren Ellis (Excalibur, Thor, Wolverine, X force, Thunderbolts, Secret Avengers) associé au dessinateur Declan Shalvey (Thunderbolts, Deadpool, Venom). Ils nous proposent six épisodes, soit six histoires indépendantes mais qui évoluent selon un fils conducteur, comme une série tv.

issu 1issu 2issu 3

Le Tome 1 « Revenue d’entre les Morts » commence avec l’épisode « Le Boucher ». On y découvre un Moon Knight masqué, en costume cravate d’un blanc immaculé, tout comme ses chaussures et ses gants et portant le signe de la lune sur le front. Un ensemble très classe qui en impose énormément et lui donne une allure très originale, tout en étant très froid. Cela va bien avec le ton du personnage solitaire et traumatisé. Il est d’ailleurs considéré par les forces de police comme un fou en costume excepté aux yeux de l’Inspecteur Flint.
Le dessin est sobre mais marque vraiment. Il est très bien travaillé, plein de petits détails, tout en restant dans un thème de couleur sombre, on ne rigole pas, il n’y a rien de flashy. Le design est très cadré, il n’y a pas de bulles dans tous les sens comme pour d’autres comics. Cette série de Moon Knight a un style très strict qui correspond bien à l’ambiance trouble de la personnalité du personnage. On comprend tout de suite que Moon Knight et son monde sont loin des super héros bien cadrés.

L’épisode « Sniper » nous fait découvrir un peu plus le malaise psychologique du personnage avec la découverte du docteur qui suit Spector. Son psychiatre lui dit qu’il ne souffre d’aucun trouble dissociatif de l’identité mais que son esprit est simplement envahi par la conscience de Khonshu. Cette présence à causer de nombreuses lésions cérébrales poussant l’esprit de Spector, qui ne parvenait pas à gérer ce traumatisme, à créer plusieurs personnalités caractéristiques du Dieu Khonshu : Voyageur, Guérisseur, Protecteur des voyageurs de nuit et Emissaire de vengeance. Le personnage prend ainsi plus de profondeur concernant son traumatisme et devient encore plus passionnant quant à sa façon de gérer tout cela.
De part son vécu et sa façon d’agir – notamment l’absence de super pouvoirs – il fait vraiment pensé à un Batman de l’écurie Marvel mais encore plus tordu, et le fait qu’il soit milliardaire et possède plein de gadgets rajoute davantage d’éléments de comparaisons entre les deux héros. En plus de découvrir ses jouets on découvre aussi que le héros possède différents costume car le deuxième est introduit dans cette épisode, plus classe, plus héros de la nuit avec cape et capuche.
La violence est belle et bien présente je ne peux pas dire le contraire :p Et c’est aussi pour ça qu’on l’aime et qu’il tire son épingle du jeu. Ce héros est violent et n’hésite pas, tout comme le Punisher par exemple, à tuer ses adversaires, ou leur faire très très mal. Toutefois ce n’est pas qu’une succession d’événement violent. L’ensemble est très bien dosé, avec beaucoup de passages plus posé où le personnage de Spector est plus dans la réflexion afin de gérer ses troubles.
L’épisode « Boite » introduit un peu plus Khonshu ainsi qu’un autre costume et un aspect plus mystique.

issu 4issu 5issu 6

« Sommeil » est le moins intéressant, un peu plus psychédélique, le dénouement est tout de même très bien amené. L’épisode « Scarlet » est la démonstration de ce que peut faire Moon Knight lorsqu’il est énervé :p Pour finir, « Spectre » aborde un peu plus le passé du héros et nous offre un méchant bien sympa 🙂

On se rend compte à la fin de ce premier tome que ces chapitres nous ont montrés les différents visages que peut prendre Moon Knight en fonction des situations auxquelles il est confronté, en d’autres termes ces chapitres illustrent les plusieurs personnalités caractéristiques du Dieu Khonshu dont parle le docteur dans « Sniper » à savoir Voyageur, Guérisseur, Protecteur des voyageurs de nuit et Émissaire de vengeance.

Le trouble du personnage est mis en avant dans le Tome 1 mais le second « Blackout » ne s’arrête pas sur ça et offre plus « d’aventures ».
Une nouvelle équipe artistique œuvre dans ce deuxième tome avec Brian Wood au scénario (Wolverine, X-men) et Greg Smallwood (Doctor Strange, Etrenal) et Giuseppe Camuncoli au dessin. Toutefois, ils respectent très bien les éléments définis par Ellis et conservent la même structure narrative avec une succession de récits indépendants mais néanmoins liés entre eux. Ce système de narration très série TV est une très bonne idée, j’adore et j’espère que ce sera maintenu encore une fois dans le Tome 3 car cela offre une très bonne dynamique.

Le premier épisode de ce Tome 2 « Blakout » montre clairement que le design reste en accord avec le premier Tome. On conserve un dessin sobre et direct avec des couleurs très sombres. Spector affronte son adversaire alors que la ville subit un blackout et le docteur (son psychiatre) s’avère moins blanc qu’il n’y parait.

issu 7issu 8issu 9

L’épisode « Direct » est mon préféré sur les douze épisodes du fait de sa mise en scène. Une prise d’otage à lieu dans un immeuble de New York et Moon Knight intervient. Toutefois, tout l’épisode est réalisé comme si nous suivions l’action à travers divers moyens de communications, téléphones portables, caméra de télévision et de surveillance, une réalisation excellente digne d’un super show télévisé.
Viens ensuite l’épisode « Docteur » dont le titre est plus qu’éloquent par rapport à son sujet.

issu 10issu 11issu 12

« QG », « Soumis » et « Diaspora » sont directement liés à l’épisode « Docteur » donc je vous laisse découvrir ce qu’il en est en lisant ce tome 😉
La fin laisse en suspens et on se demande ce que nous réserve le tome 3 sortie le 3 février 2016, personnellement j’ai hâte 🙂

Moon_Knight_Marvel_Now.jpg![]()
moonie5 Moon Knight en action !

Avec ces deux tomes Marvel nous présente un héros sortant des sentiers battus. Il n’a pas de super pouvoir mais offre de magnifiques scènes grâce à ses capacités et ses gadgets. De plus, sa fragilité d’humain (s’il se prend une balle au mauvais endroit tout peu se terminer d’un coup contrairement à d’autres héros) et surtout sa fragilité mentale en fond un personnage atypique et particulièrement attachant avec une psychologie complexe. C’est deux premiers tomes valent clairement un 18/20 à mes yeux car je les ai dévorés d’une traite. Un vrai plaisir sans jamais avoir le moindre temps mort et on en redemande lorsque l’on referme le Tome 2. Et dire que Marvel pense en faire une série Netflix ! Là je signe tout de suite !
A vous de rattraper votre retard si vous n’avez pas encore découvert Moon Knight dans cette super série All New Marvel Now Moon Knight !

Enjoy !
A bientôt,
Desmond A. Green

moon-knight-blackout
N’hésitez pas à faire comme Moon Knight et franchissez la porte pour découvrir son histoire ! 😉

Publicités

6 réflexions au sujet de « Moon Knight, un héros Marvel qui mérite d’être sous le feu des projecteurs ! »

    fanny a dit:
    15 mars 2016 à 9 h 57 min

    Moi qui recherche toujours de nouveaux comics à découvrir je dois dire que je suis bien tentée 🙂
    Et ton article est très bien fait, bravo !

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      21 mars 2016 à 16 h 23 min

      Merci pour le commentaire et le compliment sur l’article c’est très gentil 😉 Je te conseil vraiment Moon Knight, en tout cas cette nouvelle collection, elle vaut vraiment le détour !

      Aimé par 1 personne

    […] 1), quand les héros se mettent des claques ils ne font pas semblant ! – 13 Mars 2016 – Moon Knight, un héros Marvel qui mérite d’être sous le feu des projecteurs ! – 28 Février 2016 – Tony Chu, un mec à croquer ! – 17 Janvier 2016 – The […]

    J'aime

    […] 1), quand les héros se mettent des claques ils ne font pas semblant ! – 13 Mars 2016 – Moon Knight, un héros Marvel qui mérite d’être sous le feu des projecteurs ! – 28 Février 2016 – Tony Chu, un mec à croquer ! – 17 Janvier 2016 – The […]

    J'aime

    […] en romans😉 Pour l’année 2016 le classement est le suivant : 1) Preacher (le tome 1). 2) Moon Knight (les deux premiers tomes de la nouvelle série All New Marvel Now). 3) Bad Ass (les tomes 1 et 2). […]

    J'aime

    […] 1), quand les héros se mettent des claques ils ne font pas semblant ! – 13 Mars 2016 – Moon Knight, un héros Marvel qui mérite d’être sous le feu des projecteurs ! – 28 Février 2016 – Tony Chu, un mec à croquer ! – 17 Janvier 2016 – The […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s