simonie

Spawn Renaissance, le cycle de trop ?

Publié le Mis à jour le

Spawn est un anti-héros immortel, au point que les cycles concernant le rejeton de l’enfer ne s’arrêtent jamais. Après un premier cycle avec Al Simmons sous le costume, et la Saga Infernale qui a vu l’apparition d’un nouveau Spawn en la personne de Jim Downing, McFarlane offre un nouveau chapitre à son personnage emblématique avec un troisième cycle au nom de Spawn Renaissance !

Lire la suite »

Publicités

Spawn La Saga Infernale, McFarlane tente de renouveler son anti-héros !

Publié le Mis à jour le

Après vous avoir parlé du premier cycle de Spawn dans l’article précédent, voici ma critique du second cycle qui porte le doux nom de « Spawn – La Saga Infernale » !
Suite directe du premier cycle, je vous mes en garde tout de suite, il faut avoir lu le premier cycle pour comprendre toutes les subtilités du second et surtout, si vous attaquez par le second vous vous spoilerais direct sur d’énormes événements du premier cycle !!! Donc attention, si vous n’avez pas lu le début des aventures de Spawn cet article risque de contenir de gros gros spoiler !!!! Vous êtes prévenus 😉

Lire la suite »

Les Enquêtes de Sam et Twitch : Tel père, Telle fille

Publié le Mis à jour le

Voici l’ultime article concernant les aventures de Sam et Twitch en solo sans Spawn dans la seconde série Les Enquêtes de Sam et Twitch, avec le tome 2 « Tel Père, Telle Fille ».

Ce tome nous présent une enfant star. Lacey Anne Lyons était la nouvelle Shirley Temple, l’enfant star des médias, la petite fille préférée des familles américaines. Pour les deux enquêteurs, Sam et Twitch, l’assassin fait partie du cercle rapproché de l’enfant. C’était du moins leur principale piste jusqu’à ce qu’un pédophile récidiviste, repéré quelques jours plus tôt sur les plateaux de tournage, se présente au commissariat pour avouer le meurtre.

Exit Bendis encore une fois sur ce tome. On retrouve toujours au scénario Marc Andreyko et cette fois-ci au dessin Greg Scott.
Le scénario est une fois de plus de qualité comme pour Squelettes le précédent tome, mais encore une fois, on n’est pas surpris. Les personnages sont égaux à eux-mêmes. Sam et Twitch toujours extra, j’adore ce duo. Ils sont attachants et montre toujours autant de détermination dans leurs affaires afin de les élucider et encore plus avec celle-ci qui leur tiens à cœur. Ils se complètent et le duo marche du tonnerre !
Entourant nos deux héros, Andreyko leur offre une histoire très réaliste comme toujours, traitant des sujets réels de notre société comme la pédophilie ou encore les relations familiales compliquées qui entrainent des drames. Les dialogues sont justes et percutant avec beaucoup de dynamisme, tout autant que la narration. Toutefois, l’intrigue demeure assez prévisible et très classique. Moins prenantes que l’ancienne série, on n’est pas surpris une seule fois et on finit sans être convaincu.

Pour ce qui est du dessin, je trouve qu’il y a une nette baisse de régime pour ce dernier épisode à ce jour. Pas que ce soit mauvais, loin de là ! N’ayez pas d’inquiétude 😉
Toutefois, bien que l’on conserve une ambiance polar noir – ce qui est déjà un gros plus je vous l’accord – je trouve que c’est assez fade. Le dessine st plus classique, plus old school je dirais même. Donc ce n’est pas mauvais, mais il faut aimer c’est surtout ça. Je pense que c’est un style qui touchera les lecteurs en fonction de leurs goûts. Dans mon cas c’est un pari semi-réussi. J’ai préféré les précédents volumes des aventures de notre duo.

Cette nouvelle série n’arrive clairement pas à la cheville de la précédente. Pas qu’elle soit mauvaise, mais les premiers épisodes ont mis la barre très haute et l’équipe artistique de la nouvelle collection n’arrive pas à rivaliser. L’ensemble est bien, est beau, mais surtout convenu.
Tout comme le précédent je ne peux pas lui mettre plus de 12/20. Ce n’est pas raté mais moins bon. Si cette série avait été la première à sortir la donne n’aurait pas été la même. Mais là c’est un semi-échec. A lire vraiment si vous êtes en mal de polars graphiques 😉

Enjoy, mais pas trop !
A bientôt,

D.A.G.

Sommaire des articles sur l’univers de Spawn
Cycle 1. La genèse
Spin-Off 1. Violator
Spin-Off 2. WILDcats
Spin-Off 3. De Sang et d’Ombres
Spin-Off 4. Simonie
Spin-Off 5. Les Architectes de la peur
Haunt (toute la série)
Spin-Off Sam et Twitch. Udaku
Spin-Off Sam et Twitch. Les sorcières et l’écrivain
Spin-Off Sam et Twitch. Chasseurs de primes
Spin-Off Sam et Twitch. L’affaire John Doe
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Squelettes
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Tel père, telle fille
Spawn Curse of the Spawn (tome 1 à 9)
Cycle 2. La Saga Infernale
Cycle 3. Renaissance

Sam et Twitch L’affaire John Doe

Publié le Mis à jour le

Eh oui, les affaires de Sam et Twitch n’en finissent plus, mais est-ce qu’on a vraiment envie de s’en plaindre 😉 Voici donc ma critique du 4éme tome des aventures de Sam et Twitch, L’Affaire John Doe !

Après l’affaire des chasseurs de primes, nos deux inspecteurs Sam et Twitch sont toujours à New York. Ils vont connaître une aventure des plus dramatique qui va les toucher personnellement. Mais cette fois-ci, c’est Sam qui est visé par les manipulations d’un sinistre tueur en série. Une enquête des plus noires, où chantage et corruption se disputent à l’horreur de meurtres en série filmés.

Sorti en 2014, cette histoire montre un gros changement au niveau du scénario avec l’absence de Brian Michael Bendis, remplacé au pied levé par rien de moins que le papa d’origine des deux héros, Todd McFarlane himself. Niveau dessin encore du changement avec cette fois-ci Alex Maleev et Paul Lee.

On aurait pu avoir peur de voir venir McFarlane à la place de Bendis qui faisait un boulot d’enfer depuis le début de ce spin-off sur nos deux compères mais que nenni ! Le boss, que dis-je, le patron s’en sort à merveille niveau scénario. On pourrait même croire que Bendis est encore aux manettes.
L’intrigue que nous offre McFarlane est tout aussi passionnante que dans les volumes précédents. On plonge encore plus dans l’intimité de Sam et Twitch. Ce dernier a enduré il y a peu son divorce et doit maintenant se remettre de la perte de KC qui a eu lieu dans le tome précédent. Il n’est que l’ombre de lui-même et il va devoir faire des efforts car cette fois-ci c’est Sam qui va en baver. En plus de découvrir que la vie de Sam est triste au possible, il ne vit que pour son boulot, rien de plus, ça vie se résume à un travail ingrat sans reconnaissance, un appart à moitié pourri au frigo qui l’est tout autant. C’est triste et c’est pour ça qu’il est une cible facile pour un psychopathe.
McFarlane créé une ambiance noir, intense, voir oppressante en créant un vrai malaise avec les crimes du psychopathe qui sont clairement dans le style Snuff Movie avec des vidéos glauques. Tout ceci est très bien contrebalancé par la relation d’amitié qui lie les deux héros.

McFarlane respect les codes établies dans les précédents tomes par Bendis qui met en avant les relations humaines sur fond de crimes sordides. Ainsi, pour la quatrième fois d’affilé on se retrouve avec un excellent polar entre les pattes. Un sans-faute !

Le petit bémol est le dessin. Comparés aux précédents épisodes, c’est tout de même un cran en dessous. Le dessin n’est pas trop mal mais je l’ai trouvé plus hasardeux, moins accrocheur. Les événements ressortent un peu moins, le dynamisme est un peu en dessous de ce que l’on a pu voir avant. Mais attention, je ne dis pas que c’est mauvais, loin de là ! J’ai adoré le design qui reste très sombre et marqué polar avec son ambiance enfumée :p C’est juste que c’est un peu moins punchy que les précédents mais cela ne dégrade en rien le plaisir de lecture, ça c’est une certitude car ce tome n’a pas fait long feu entre mes mains 😀

Malgré le remplacement de Bendis on a encore une fois droit à un polar en comics incontournable ! Un beau 16/20 à cette œuvre accrocheuse au possible qui nous offre une autre facette bien plus intimiste de ce bon vieux Sam. On a la confirmation – car on s’en doutait déjà 🙂 – que ce bon vieux Sam a une personnalité en or et que tout comme Twitch son ami de toujours, ils sont vraiment maudits car leurs histoires se finissent toujours tristement.

Un must have comme les précédents épisodes !
A lire de toute urgence !!!!

Enjoy !
A bientôt,
D.A.G.

Sommaire des articles sur l’univers de Spawn
Cycle 1. La genèse
Spin-Off 1. Violator
Spin-Off 2. WILDcats
Spin-Off 3. De Sang et d’Ombres
Spin-Off 4. Simonie
Spin-Off 5. Les Architectes de la peur
Haunt (toute la série)
Spin-Off Sam et Twitch. Udaku
Spin-Off Sam et Twitch. Les sorcières et l’écrivain
Spin-Off Sam et Twitch. Chasseurs de primes
Spin-Off Sam et Twitch. L’affaire John Doe
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Squelettes
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Tel père, telle fille
Spawn Curse of the Spawn (tome 1 à 9)
Cycle 2. La Saga Infernale
Cycle 3. Renaissance