article review cinéma

« Les Gamins » pas si gamins que ça ! (je sais le titre était facile à trouver :p par contre attention SPOILERS)

Publié le Mis à jour le

Aujourd’hui nous allons parler d’un film français, « Les Gamins » !
Mais avant de parler un peu de vidéo pour vous mettre en condition avec la bande annonce du film 🙂

Production français sortie en 2013 regroupant rien de moins que Max Boublil et Alain Chabat, ce film traite de la rencontre entre Thomas (Max) qui rêve de percer dans le monde de la musique et Gilbert (Alain) qui est bien parti pour être son futur beau-papa. Toutefois, en pleine crise existentielle, Gilbert décide de partir du jour au lendemain pour gouter à nouveau à toutes les choses qu’il faisait lorsqu’il avait 20 ans, et par la même occasion il entrain Thomas avec lui. Ils vont ainsi vivre comme deux adolescents, ou plutôt comme deux « gamins » et s’attirer de nombreux problèmes.

Voici le postulat du film qui est relativement sympa. Néanmoins, après avoir vue à l’époque la bande annonce, je n’ai pas été plus que cela emballé et j’ai vraiment eu peur d’être face à un type de film où tous les gags se trouvent dans la bande annonce. De plus, à l’époque de la sortie de ce film, il était en concurrence direct avec « Les Profs » et j’avoue avoir craqué pour ce dernier et non « Les Gamins ».

Mais dernièrement je me suis laissé tenter à regarder le film, et je dois l’admettre, j’ai eu tort car ce il vaut vraiment le détour je vous l’assure. Ceci pour beaucoup de raisons, tout d’abord le duo Boublil-Chabat est irrésistible. Dès que cela déconne cela fait mouche à chaque fois. Lorsqu’ils font connaissance, avec le futur gendre qui essai de plaire au beau-père qui lui par contre ne dit que des horreurs sur sa vie, sa femme et finit par lui dire de se barrer alors que c’est le copain de sa fille :p

Alain Chabat et à mourir de rire en vieux blazer faisant sa crise de la quarantaine tout en étant has been 🙂
Sandrine Kiberlain est elle aussi excellente dans le rôle de la femme de Chabat, une femme branchée zen, missions humanitaire, fan de baguettes pour manger n’importe quoi et surtout ne finissant jamais ses phrases !
Toutefois, la palme revient à Max Boublil. Pour être tout à fait franc je n’ai jamais vraiment aimé ce qu’il a fait jusqu’à maintenant, le personnage ne me gêne pas et est relativement cool généralement sur les plateaux de télévisions mais tout le reste ne m’a jamais fait rire. Ce qui fut un problème pour me motiver à aller voir le film au cinéma :p

Mais dans le film, j’ai vraiment été épaté. La performance de Boublil est impressionnante car au lieu de rester dans son registre habituel, bouffonnerie en d’autres termes, il est ici tout dans la retenue. Il n’en fait jamais trop, sort une blague toujours au bon moment, sans être dans l’humour potache et facile. Cette retenue le rend touchant, on sent une sincérité, il est vraiment touchant, et on se rend compte que l’on a mal pour lui lorsque les choses ne marchent pas avec sa musique et avec sa copine.

C’est une très belle performance, et cela permet de donner un fond à ce film que l’on n’imagine pas en regardant la bande annonce. « Les Gamins » n’est pas juste une comédie, c’est un film aussi touchant, réaliste, sur ce que les différentes générations peuvent traverser de nos jours, et c’est une très belle histoire d’amour.
J’ai été agréablement surpris et je le conseil vivement. Le duo Chabat en cinquantenaire qui retombe en enfance et Boublil qui veut par tous les moyens devenir quelqu’un de respectable, on ne s’y attend pas et c’est tant mieux.
« Les Gamins » est un très bon film français, parmi les meilleurs que j’ai vu c’est dernières années (avec 1633850 entrées), avec un scénario marrant, touchant mais surtout avec du fond, ce qui manque cruellement de nos jours dans le cinéma Français.

C’est donc avec plaisir que je donne à ces gamins un 14,8/20 !
Pour une bonne tranche de rigolade qui ne vous laissera pas un goût amère vous savez ce qu’il vous reste à faire, courrez-vous procurer « Les Gamins » !!!

Enjoy,
D.A.G.

PS. En bonus une petite scène bien marrante :p

Publicités

« Review cinéma » de la semaine avec « Moi Moche et Méchant 2 » pour une bonne tranche de rire démoniaque ;)

Publié le Mis à jour le

Cette fois-ci on va prendre le temps de discuter un peu de Moi moche et méchant 2 !!! Un peu de méchanceté et d’humour ça ne fait pas de mal 😀

Suite du premier volet (sorti en 2010), Moi moche et méchant 2 sort en 2013 et malgré ce que j’aurais pu croire (car je n’avais pas été emballé plus que ça par le premier je dois l’avouer), le deuxième épisode a fait un carton total au cinéma avec 970 761 885 de dollars pour un budget de 76 000 000 de dollars.

Je me devais donc de le regarder tôt ou tard, et c’est maintenant chose faite !
La première remarque est que j’ai beaucoup aimé cet épisode comparé au précédent ! Oui, oui c’est vrai 😉

Mais avant d’en dire ce que j’en pense, parlons un peu de l’histoire tout d’abord.
Après avoir remis la lune à sa place Gru abandonne le métier de méchant et décide de se consacrer à ses trois filles Edith, Agnès et Margo.
Un méchant mystérieux vol à l’aide d’un aimant géant (!?!) un laboratoire militaire consacré à la fabrication d’une arme secrète (un sérum transformant l’hôte en un mutant violet et indestructible) ce qui pousse une agence gouvernemental secrète nommée AVL (Agence Vigilance de Lynx) à faire appel à Gru, par l’intermédiaire de l’agent Lucy Wilde, en raison de son expérience de criminel. Ils lui proposent comme mission d’infiltrer un centre commercial où des traces de ce fameux sérum ont été détectées.
Dans un premier temps il va refuser mais se décidera finalement à se lancer dans cette aventure et c’est ainsi qu’il fait le premier pas qui va lui attirer des ennuis !

Le film explore un peu plus le passé de Gru, mais aussi sa nouvelle vie de père de famille et le fait qu’il essai tant bien que mal d’être quelqu’un de normal. Ainsi, cela permet de créer un certain nombre de scènes très marrantes (l’anniversaire d’Agnès, le rendez-vous galant arrangé…) et le personnage de Gru devient de ce fait plus attachant. Ceci m’a permis de l’apprécier davantage comparé au premier film. J’ai trouvé que Gru était bien plus travaillé et encore plus drôle qu’avant.

Les filles elles aussi sont assez marrantes mais n’ont qu’un rôle relativement mineur je trouve, ce qui est dommage car le potentiel est relativement important. Mais bon, qui sait, elles auront peut-être une part du gâteau plus importante dans un épisode 3 (non je ne spoile pas, je dis juste ce qui est inévitable, je prédit un Moi moche et méchant 3, c’est certain 😉 ).

La partie la plus innovante de cette nouvelle aventure réside dans la relation « amoureuse » qui se crée petit à petit entre Gru et Lucy (doublée par Audrey Lamy et ça se reconnais). Cette relation offre au départ un duo très marrant qui ne se supporte pas vraiment, et dans un second temps, toujours se même duo mais qui ne peut plus se quitter. Des passages touchants, et vraiment très marrants ! Cela ne vire pas du tout au nié ou mièvre. La relation est très bien traitée, avec une touche d’amour pour une vague d’humour 😉

Et vient pour finir la partie la plus marrante du film, les MINIONS !
Véritable révélation humoristique dans le premier volet, ici ils ont la part du lion ! Du début à la fin ils sont à l’écran, et ceci pour notre plus grand plaisir. Ils offrent des situations complètements, on peut le dire je pense, débiles, mais vraiment trop marrantes. Prenons comme exemple le moment où Gru se fait kidnapper et que deux minions tentent de le sauver, ou encore lorsqu’ils se prennent pour des pompiers, quand l’un d’eux est déguisé en soubrette pour faire le ménage, mais aussi à la fin lorsqu’ils se prennent pour un boys-band. Bref, les moments hilarant causés par les Minions sont nombreux et on en redemanderait même à la fin. Un film exclusivement basé sur eux est d’ailleurs en préparation ce qui promet de grand moment de rigolade en perspective !

Pour conclure, Moi Moche et Méchant 2 est un moment de franche rigolade, un bon niveau au-dessus du premier épisode. L’histoire est davantage travaillé tout autant que les personnages, et les Minions, et bien c’est les Minions 😉
Ce film d’animation pourra plaire autant aux grands qu’aux petits, je le conseil de bon cœur et avec un grand sourire 😀
Je lui donne un bon 16/20. C’est une grande réussite, et contrairement à ce que je pouvais penser après avoir vu le premier, maintenant j’attends avec impatience le troisième volet qui je suis sûr ne devrait plus tarder à être annoncé !

Bon cinéma et on se retrouve pour le prochain article 😉
Stay tuned !

D.A.G.

Pour accéder au site officiel il suffit de cliquer ICI