cassolette de crevettes et Tilapia

Publié le Mis à jour le

Recette e ma chérie et croyez-moi ça vaut le coup!!! Très très bon 🙂

Foodies & Bubble Gum Therapy

photo une

Coucou les gourmands !!

Aujourd’hui j’ai préparé une recette pour le tour en cuisine 362. Il s’agit en fait de la seconde fois que je participe à ce type de tour. Je vous réexplique vite fait le concept. Je me suis inscrite sur le site d’un tour en cuisine comme de nombreuses blogueuses culinaires. Je vais devoir faire une recette d’une blogueuse d’entre elles et une autre blogueuse devra piocher et reproduire une de mes recettes. La première fois j’ai trouvé ce concept très intéressant car il permet de découvrir d’autres blogueuses et de multiples recettes. De plus c’est assez excitant de voir comment une blogueuse a reproduit notre recette et ce qu’elle en a pensé. Du coup j’ai rempilé ça une seconde fois.

J’ai donc choisi une recette sur le blog de Clivia « http://www.labouffedeclivia.com » et c’est Diwall « http://carnetde1001recettes.over-blog.com » qui est venu piocher chez moi une…

View original post 321 mots de plus

Publicités

Fin de saison 2 palpitante pour Arrow ! Une réussite ! (Attention Spoiler Saison 2 et 3)

Publié le Mis à jour le

Grand moment la semaine dernière pour tous les archets fan d’Arrow et de Stephen Amell ! Nous avons pu enfin découvrir cette fameuse fin de saison 2 de l’archet vert !!! Je ne pouvais attendre plus longtemps pour vous en parler 🙂

Petite photo de Arrow qui obtient enfin son vrai masque lors de cette saison !

Arrow-saison-2-600x399

Après une première saison où nous avons pu découvrir la création et les origines d’Oliver Queen/The Arrow ainsi qu’une fin où tout devait être reconstruit, l’impatience était à son comble pour savoir ce qui allait bien pouvoir se passer dans cette seconde saison. La photo que vous pouvez voir ci-dessous donne tout de suite le ton dès le premier épisode 😀

19538321_20131001084258659.jpg-c_640_360_x-f_jpg-q_x-xxyxx

Et bien sûr la bande annonce de la saison 2 !!!


Lire la suite »

« Les Gamins » pas si gamins que ça ! (je sais le titre était facile à trouver :p par contre attention SPOILERS)

Publié le Mis à jour le

Aujourd’hui nous allons parler d’un film français, « Les Gamins » !
Mais avant de parler un peu de vidéo pour vous mettre en condition avec la bande annonce du film 🙂

Production français sortie en 2013 regroupant rien de moins que Max Boublil et Alain Chabat, ce film traite de la rencontre entre Thomas (Max) qui rêve de percer dans le monde de la musique et Gilbert (Alain) qui est bien parti pour être son futur beau-papa. Toutefois, en pleine crise existentielle, Gilbert décide de partir du jour au lendemain pour gouter à nouveau à toutes les choses qu’il faisait lorsqu’il avait 20 ans, et par la même occasion il entrain Thomas avec lui. Ils vont ainsi vivre comme deux adolescents, ou plutôt comme deux « gamins » et s’attirer de nombreux problèmes.

Voici le postulat du film qui est relativement sympa. Néanmoins, après avoir vue à l’époque la bande annonce, je n’ai pas été plus que cela emballé et j’ai vraiment eu peur d’être face à un type de film où tous les gags se trouvent dans la bande annonce. De plus, à l’époque de la sortie de ce film, il était en concurrence direct avec « Les Profs » et j’avoue avoir craqué pour ce dernier et non « Les Gamins ».

Mais dernièrement je me suis laissé tenter à regarder le film, et je dois l’admettre, j’ai eu tort car ce il vaut vraiment le détour je vous l’assure. Ceci pour beaucoup de raisons, tout d’abord le duo Boublil-Chabat est irrésistible. Dès que cela déconne cela fait mouche à chaque fois. Lorsqu’ils font connaissance, avec le futur gendre qui essai de plaire au beau-père qui lui par contre ne dit que des horreurs sur sa vie, sa femme et finit par lui dire de se barrer alors que c’est le copain de sa fille :p

Alain Chabat et à mourir de rire en vieux blazer faisant sa crise de la quarantaine tout en étant has been 🙂
Sandrine Kiberlain est elle aussi excellente dans le rôle de la femme de Chabat, une femme branchée zen, missions humanitaire, fan de baguettes pour manger n’importe quoi et surtout ne finissant jamais ses phrases !
Toutefois, la palme revient à Max Boublil. Pour être tout à fait franc je n’ai jamais vraiment aimé ce qu’il a fait jusqu’à maintenant, le personnage ne me gêne pas et est relativement cool généralement sur les plateaux de télévisions mais tout le reste ne m’a jamais fait rire. Ce qui fut un problème pour me motiver à aller voir le film au cinéma :p

Mais dans le film, j’ai vraiment été épaté. La performance de Boublil est impressionnante car au lieu de rester dans son registre habituel, bouffonnerie en d’autres termes, il est ici tout dans la retenue. Il n’en fait jamais trop, sort une blague toujours au bon moment, sans être dans l’humour potache et facile. Cette retenue le rend touchant, on sent une sincérité, il est vraiment touchant, et on se rend compte que l’on a mal pour lui lorsque les choses ne marchent pas avec sa musique et avec sa copine.

C’est une très belle performance, et cela permet de donner un fond à ce film que l’on n’imagine pas en regardant la bande annonce. « Les Gamins » n’est pas juste une comédie, c’est un film aussi touchant, réaliste, sur ce que les différentes générations peuvent traverser de nos jours, et c’est une très belle histoire d’amour.
J’ai été agréablement surpris et je le conseil vivement. Le duo Chabat en cinquantenaire qui retombe en enfance et Boublil qui veut par tous les moyens devenir quelqu’un de respectable, on ne s’y attend pas et c’est tant mieux.
« Les Gamins » est un très bon film français, parmi les meilleurs que j’ai vu c’est dernières années (avec 1633850 entrées), avec un scénario marrant, touchant mais surtout avec du fond, ce qui manque cruellement de nos jours dans le cinéma Français.

C’est donc avec plaisir que je donne à ces gamins un 14,8/20 !
Pour une bonne tranche de rigolade qui ne vous laissera pas un goût amère vous savez ce qu’il vous reste à faire, courrez-vous procurer « Les Gamins » !!!

Enjoy,
D.A.G.

PS. En bonus une petite scène bien marrante :p

« L’étrange pouvoir de norman » ça part sur un bon sentiment mais…

Publié le Mis à jour le

Parlons un peu cinéma, qu’est-ce que vous en pensez ? 😉

Le weekend dernier j’ai regardé le film d’animation L’Etrange pouvoir de Norman. Pour être franc, le film partait avec un sérieux handicap car je ne suis pas un très grand fan des films d’animations, ce n’est pas que je trouve ce genre mauvais, mais ce n’est tout simplement pas trop mon style de film.
C’est donc pour ne pas mourir idiot, et sur les conseils d’un ami que j’ai donc tenté le coup. Et j’avoue ne pas être déçu.

Le film raconte l’histoire de Norman (jusque-là je suppose que vous aviez deviné), un petit garçon capable de voir les fantômes et revenants. Il est mal vu par son père, sa sœur, ses camarades, bref il est un peu un monstre de foire rejeté par tout le monde. Et viens le jour où son oncle, que tout le monde considère comme complétement fou, le contacte pour lui dire qu’il sera son successeur après sa mort pour empêcher une malédiction jetée par une sorcière il y a bien longtemps, et ainsi éviter que des zombies ne reviennent à la vie et massacrent la population.
En gros, voilà le synopsis. Et comme vous vous en doutez, tout ne vas pas se passer comme prévus et les zombies vont être de la partie. A partir de là c’est la fête, les zombies attaquent et le jeune Norman aidé de sa sœur, son pote Neil et de son grand frère Mitch ainsi que d’un camarade de l’école Alvin, qui avait pour habitude de le brutaliser, partent tous ensemble à l’aventure pour essayer d’arranger tout ça.

Le film est vraiment très bien fait, avec un design relativement original (mélange de stop-motion et de prises relief d’après ce que j’ai pu lire), il a d’ailleurs reçu un grand nombre de récompenses, toutefois, le résultat au box-office ne fut pas merveilleux, sans être non plus catastrophique.
Et je dois admettre que je comprends. Ce film est un divertissement très sympathique, mais qui n’aurait tout de même pas valu une entrée au cinéma. Je m’explique.
La première partie est vraiment bien, marrante, beaucoup d’humour, mais cela reste relativement convenu. Et cela ne s’arrange pas dans la deuxième partie du film. On s’attend à tout ce qui se passe sans réel surprise, et cela passe petit à petit d’un film d’humour potache (pas que je critique le style, j’aime beaucoup) à un film légèrement dramatique. Le changement m’a gêné je dois dire. Le fait d’être à 100% dans l’humour pendant une demi-heure et ensuite changer de ton pour passer limite dans le dramatique avec l’histoire de la sorcière. A mes yeux cela ne collait pas. La dynamique du film est cassée avec ce changement, et malheureusement, cela dessert la qualité du film.

De plus, le second point négatif est qu’il ne présente au final que peu d’originalité. Je sais, il est difficile d’être original de nos jours, mais lorsque l’on commence à regarder le film on pense tout de suite à sixième sens, l’histoire de Norman nous fait vraiment penser au petit Cole. Le film date de 1999, toujours est-il que dès les premières minutes du film j’ai tout de suite pensé à la similitude entre les deux films, le garçon rejeté, considéré comme un monstre, qui parle aux défunts, que le père rejette. Ensuite, le côté zombie fait un peu trop convenu, dans le sens « je surf sur la vague du succès actuel » et au bout du compte, ils n’ont qu’une part peu importante je trouve, ce qui est dommage car ils sont présentés comme la « grande menace ».

Toujours est-il que ce film est vraiment très sympa et je le conseil. C’est un très bon divertissement à voir chez soi, tranquillement calé dans le canapé. Néanmoins, je m’attendais à bien plus de rigolade, un peu moins de dramaturgies, et un peu plus de zombies.
Je donnerais malheureusement qu’un petit 12/20 à L’Etrange pouvoir de Norman.

Stay Tuned !
D.A.G.

PS. Je précise bien que ce n’est que mon avis, je ne critiquerais pas les gens qui ne sont pas d’accord avec moi 😉 Chacun est libre de penser ce qu’il veut et c’est pourquoi je présente mon avis sur ce film sur mon blog, et ce n’est que MON avis 😉 Libre à vous de partager votre avis sur ce blog avec moi, je serais ravi de discuter 😉

Letlive, THE band that everyone need to listen ! The SNOT legacy !

Publié le Mis à jour le

This week, we are going to welcome a new “album review” post, and not least!
Let’s talk about the last album of LETLIVE!!!!!! The master piece The Blackest Beautiful!

But, first of all, let’s talk about their history.
Letlive appeared in 2002 in Los Angeles and brings to life a first EP in 2003 “Exhaustion, Saltwater, and Everything in Between”, interesting first shoot but really difficult to handle. They offer a sound ranging from a post-hardore style to an alternative metal, with also hardcore punk and experimental rock influence. (like Deftones, Slayer, or Refused)

It’s after a line-up change, especially with the arrival of Jason Aalon Alexander Butler for the vocalist place, that everything starting to move in the right way.
The released a first album “Speak Like You Talk” in 2005, a really impressive work. Still with a lot of things that need to be change, but it’s an interesting draft of what they are capable of.
The real strike is made with the second album « Fake History » in 2009. It’s a step, an incredible evolution relative to the first album. Still a little messy and too aggressive sometimes, it’s however an unbelievable gap. So many songs that I’m crazy about in this album, like “The Sick, Sick, 6.8 billion”, “Renegade 86”, “Enemies[Enemigos]”, “Muther” (the most handful of the album with “Lemon Party”), “Homeless Jazz”, “Day 54”. To be clearer, it’s among album I listen really often.

Moreover, this second delivery allow them to touring intensively, even in Europe. A funny story is that they were signed to Epitaph thanks to the leader of Bring Me The Horizon (Oliver Sykes) who contact the label after watching them perform at a single concert in 2008. Letlive can make incredible songs, but they are unbelievable on stage (unfortunately I didn’t seen them, but it’s on my musical dream list 😉 ).They are pretty famous about their scenic performance, so intense and crazy. Apparently Jason often destroy the equipment, often injuring himself :p
You can see clearly in the video clip below (Casino Colombus) that this man (Jason) is totally insane… I love this!

Finally, after touring a lot in USA, European, Australia, they delivered a third album, “The Blackest Beautiful”, on July 9 2013 and get general positive critical reception. And what an awesome album they give to us.
I heard about this band in a magazine (rockmag I think). It was the album of the month. Then, I don’t know why, but I order the album on Amazon without trying to listen even one song. When I push the play button on my Stereo, it was a revelation.

Honestly, I have bought this album on august 2013, and since then I listen it at least between five and ten times each month, even more. If I had to characterize their last production, great, touching, amazing, violent, melodic, sad, fast, brutal, mesmerizing… If you start to listen this band and especially their last album, it will not be possible for you to live without then 😉

This TBB album is full of master pieces, “Banshee (Ghost Fame)”, “White America’s Beautiful Black Market”, “Dreamer’s Disease”, “That Fear Fever”, “Virgin Dirt” (Favorite), “Younger”, “Pheromone Cvlt”(Favorite), “27 Club”, I could mention all the album :p

The music is really inhabited. Mixing soft and brutal parts with the perfect accuracy. But the most important part is Jason. You know, there is so much violence, sadness, and despair in his voice. It gives me chills when I heard him. The voice is the most precious piece of a band, and they find a gold voice with the emotion we can fill through the vocal delivery of Jason. Furthermore, with lyrics topics about infidelity, culture, greed and corruption among other things, this band can reach the heart of everyone.

For me, they are the Legacy of SNOT. The same mix of influences, of sounds, of emotions. SNOT is a band dead to young, so I wish a very long life to Letlive, because they deserve it!
You have to listen them, and it take time, but at the end, you will be crazy about this band!

I give them a 19/20, yes really, so close to the perfect album… but the perfection doesn’t exist, isn’t she? 😉

Enjoy the sound, and don’t hesitate to leave a comment, I will be happy to answer you 😉
D.A.G.

PS. Go check their official facebook

« Weekly music video » post with the band Hurt and both songs Rapture and House Carpenter

Publié le Mis à jour le

Here we go again!!!
It’s already the end of the week so let’s go for another « weekly music video » post!

The choice is really significant. The goal of those kinds of post is to introduce you a band that I like to listen, allowing me to feel something special, and preferably realized a video which worth the shoot.

This time, we are going to see a video clip from the band Hurt. Pretty much unknown, whether in Europe or in United-States.
It was created in 2000, but it’s only in 2006 that I heard about them for the first time. It was thanks to an advertising mail from a label that I forgot the name.
It was very brief « a new band, their first album is going to be available soon, here you can see the first video clip ». The song was Rapture and was the first single from their first album named Vol.1.
I was so surprised and impressed, firstly by the style. This band had a Grunge sound that I didn’t heard for a while. There was a sadness, and a violent almost tangible and mixed together in the J. Loren Wince voice (lead singer, singer, guitarist and violinist in the band. Yes, you read well, there is violin, not just to seem trendy).
The second point which stricken me from this video clip was the design. No band members on the screen, everything was an animation short movie like if everything was in paper, but with style and poetry.
Unfortunately, I didn’t managed to find this famous video on Youtube.
So, that’s why I have chosen another song of their debut album, House Carpenter. Just as skinned alive as Rapture song, and with the same kind of design. Really beautiful song and video clip.
I advise you to wait well the end of the clip, even after the black screen.

This band as a huge potential, unluckily, like fore a lot of gifted bands, they don’t managed to reach the notoriety they deserve, and they stay in the shadow. Only a few of people know them, despite already six albums, they did not managed to find the light, but they really deserved it believe me!
(Even if they never succeed to achieve the level of the first album with the five others)

So, if you like the song, the sound, the spirit of their lyrics, don’t hesitate and buy their amazing albums! They truly worth it 😉

So, now it’s the time to discover their sound. You have to click on « PLAY » to hear the sound of House Carpenter from Hurt.
See you next week 😉

Enjoy
D.A.G.

PS. Don’t hesitate to leave a comment 😉 And if you want to know more about this incredible band, you can click HERE for their official website and HERE for their official Facebook!

Ok, so between the French version of this post and this English version I managed to find the video clip of Rapture, so enjoy this little Bonus, the official clip for the song Rapture and his acoustic version 😉

Article « vidéo de la semaine » « review musique » pour The Sound Of Animals Fighting, car ils le méritent :)

Publié le Mis à jour le

Nouvel article vidéo pour ce début de mois de Mai, et cet article va être un peu différent car il sera autant un article « vidéo de la semaine » qu’un article « review musicale ».

Oui, oui, deux en un 😉 Car je vais vous parler d’un groupe, et pas des moindres, The Sound Of Animals Fighting !!!

Ce groupe n’est autre qu’un All Star Band ! Il regroupe des membres des plus grands groupes Americain d’emo-rock, art rock, experimental, post-hardcore.

La vidéo qui suit est tirée du dernier album.

Fondé par Rich Balling (ex-RX Bandits) en 2004, il comprend les membres des groupes comme RX-bandits, Finch, Circa Survive, Atreyu, The Hippos, The Autumns, Chiodos, Sunn O))), Good old war. Et oui, rien que ça.
Avec au micro Anthony Green (Circa Survive, ex-new-Saosin), Rich Balling (ex-Rx Bandits), Craig Owens (Chiodos, ex-DRUGS, ex-Cinematic sunrise, Ex-Iles&Glaciers), Keith Goodwin (Good old war, ex-Days Away) et Matt Embree (Rx Bandits).

Ce groupe fait rêver non ? Tant de talents dans le même groupe pour un projet exceptionnel, mélangeant différentes influences venant de tous les groupes, tout en conservant un anonymat (en tout cas dans les premiers temps) en évitant d’utiliser leur image comme voix promotionnel. Ils se sont masqué sur les artworks des CD et ont pris des noms d’animaux (the sound of animals fighting vous comprenez le truc ? 😉 ). Des noms comme The Skunk ou encore The Walrus.
Ils ont créé trois albums entre 2004 et 2008 avec quatre uniques concerts en 2007 (qui ont été retranscrit sur un DVD (We must become the change we want to see)). 7 ans plus tard (à savoir en 2014) ils ont réalisés 7 shows de plus, des concerts pour le moins exceptionnels croyez moi (oui j’ai le DVD et j’en ai usé et abusé lol).

Leurs concerts retranscrits sur le DVD sont époustouflants tant par le mélange de style, d’art différents et de créativité. Ils font intervenir des danseurs contemporains, des peintres (réalisant des oeuvres en direct au fur et à mesure du concert), des vidéos sont projetées en arrière plan, Rich Balling vient même ajouter un côté spoken word en lisant une de ses œuvres littéraire en musique.
La puissance des chanteurs comme Craig Owens et Anthony Green se marient parfaitement avec la douceur des voix de Matt Embree et de Keith Goodwin.

Ce groupe est plus ou moins difficile à appréhender au cours des premières écoutes, chaque album est une pièce unique qu’il faut écouter d’une traite, voilà pourquoi il faut se laisser du temps pour appréhender leur création. Mais au bout du compte ce fut une révélation et représente pour moi une source d’inspiration et un exemple de créativité dont je ne me lasse pas 🙂 Personnellement je rêverais de pouvoir collaborer de la même manière avec des gens aussi passionnée sur différents projets 🙂

The SOAF est phénoménale, et même si le lineup évolue depuis la création, certain membres clefs demeurent (Anthony green, rx bandits entre autre), je serais le premier à sauter sur un nouvel album ou une place de concert (là ce serait le pied musical total :p).

Je conseil sans hésiter ce groupe hors du commun et je leur donne une note générale de 18/20 car ils le méritent amplement.

Il est maintenant temps d’apprécier leur musique par vous-même tout au long des vidéos que j’ai mises sur cet article.
Et n’hésitez pas à laisser des commentaires 😉

Enjoy !
D.A.G.

La vidéo que vous pouvez voir ici est extraite du DVD live de leur première série de concert en 2007. Ainsi vous pourrez apprécier la puissance de Anthony Green au micro, avec toute l’activité qu’il y a autour de lui (les musiciens déchainés, les peintres, la vidéo, les danseuses…).

PS. Site officiel ICI et Facebook officiel LA !

Et on finit pour les fans par une petite vidéo qui date des derniers concerts réalisés cette année 🙂