Le Costume du Mort, un roman sur mesure :)

Publié le Mis à jour le

On continu la plongée dans l’univers de Joe Hill avec le Costume du Mort. Après les bonnes (et merveilleuses) découvertes de Locke and Keys, L’Homme Feu, The Cape ou encore Cornes, je me suis lancé les yeux fermés dans le roman.
De l’horreur et des fantômes, un cocktail qui marche ?


Justin Cowzynski, alias Judas Coyne, cinquante-quatre ans, est une star vieillissante de Heavy Metal. Prenant le temps de se reposer dans sa ferme dans l’état de New-York, où il compose de nouveaux titres, en compagnie de son agent Danny Wootten et de sa petite amie du moment Georgia, il s’adonne aussi à l’une de ces occupations favorites, la collection d’objets occultes et étranges. Un jour il arrive à acquérir sur un site d’enchère le dernier costume d’un homme mort, ainsi que le fantôme qui l’accompagne. Considérant cet objet plus comme de la fantaisie, sans vraiment y croire au départ, Judas va vite se rendre compte qu’il a pris cette histoire un peu à la légère et il va plonger dans un cauchemar. Le costume est bel et bien habité par un fantôme portant le doux nom de Craddock James Mc Dermott, un fantôme pas comme les autres, bien décidé à tuer Judas par tous les moyens.

Le Costume du Mort, publié en 2008, est un roman fantastique, le troisième que je lis de l’auteur Joe Hill (fils de Stephen King pour ceux qui ne le sauraient pas), après L’homme Feu et Cornes, mais aussi la série de comics Locke and Keys (exceptionnelle !!!!).
Abordant les thèmes comme l’horreur, les fantômes et le fantastique, ce roman regorge de bons points, mais surtout, il tient en haleine tout du long.

Comme les autres créations de Hill, j’ai beaucoup aimé, et là, le petit plus, c’est qu’il n’y a pas de baisse de régime. Dans Cornes et l’Homme Feu, j’ai trouvé qu’il y avait un gros creux au milieu du livre, et les deux romans faisait énormément de pages. Ici, Le Costume du Mort est moins long, tout de même un peu plus de 400 pages, mais très efficace et direct.

De plus, ce que j’ai beaucoup aimé c’est la tournure que prennent les événements. On a l’impression au début que l’histoire va beaucoup trop vite, on nous parle de Judas, de sa passion, de sa vie, le costume arrive, le mort fait son apparition très vite. Mais cette impression de vitesse n’est mise en place que pour mieux nous piéger. L’apparition du mort n’est au final pas le plus important, mais ses motivations. Et surtout la psychologie des personnages.
Le livre, qui se jouait plus ou moins en huit clos avec Judas, Georgia et Danny, va se transformer en road trip pour Judas et Georgia qui vont traverser le pays pour trouver l’origine de ce costume, du fantôme et la raison pour laquelle il veut tant le tuer.
Le personnage de Judas va devenir très intéressant, on va apprendre qu’il est loin d’être une rock-star sans profondeur. Il cache un passé lourd. Le personnage de Judas que créait Justin en devenant une rock-star n’est là que pour cacher la douleur qui le ronge depuis des années.
Mais le personnage qui m’a le plus étonné est celui de Georgia. Très franchement, pendant les 50 premières pages, je ne l’aimais pas, voir, elle m’énervait. Mais elle se révèle progressivement comme étant un personnage puissant, avec une force de caractère à toutes épreuve, et elle est même bien souvent celle qui permet à Judas de se sortir de nombreuses situations catastrophiques. Elle est essentielle à son combat et il serait mort plus d’une fois sans elle.

L’histoire nous plonge dans l’occulte, le mysticisme, c’est passionnant. On suit des héros attachants. Le tout avec un style d’écriture particulièrement agréable et facile à lire. C’est direct, sans fioriture, et on a franchement peur pour notre couple de héros durant tout le livre.

Je dois dire que jusque-là, Le Costume du Mort est à mes yeux le meilleur roman de Joe Hill. Efficace, regroupant de l’horreur, de l’humour, de l’action, du suspense, le tout avec de nombreuses références. Pour moi un très bon roman qui mérite un 18/20.

A lire sans hésiter si vous chercher une histoire de fantôme sans temps mort et passionnante !
Enjoy !
A bientôt,

D.A. Green

PS. Mon 1er roman, le tome 1 de la saga Heaven Infinity est toujours disponible en téléchargement ebook sur kindle et kobo !!!!
N’hésitez pas à aller jeter un œil, je suis totalement ouvert à vos avis et commentaires.
Si le cœur vous en dit, partager la nouvelle autour de vous et surtout les liens qui suivent 🙂
Kindle => cliquez ici
Kobo => cliquez ici
Sans oublier que le prologue et le 1er chapitre sont toujours disponible gratuitement en suivant ce lien ici.
Partagez, partagez, partagez, partagez…. 😉

5 réflexions au sujet de « Le Costume du Mort, un roman sur mesure :) »

    Le Costume du Mort, un roman sur mesure :) a dit:
    17 mai 2020 à 18 h 17 min

    […] Ce site est en cours de chargement, veuillez patienter. Toutefois, si vous souhaitez l’afficher tout de suite, Cliquez ici […]

    J'aime

    hauntya a dit:
    28 mai 2020 à 18 h 40 min

    Je ne savais pas par quel roman commencer pour continuer ma découverte de Joe Hill. Le costume du mort m’intriguait et je pense, pourquoi pas continuer avec celui-là ? Il a l’air vraiment très original.
    J’ai lu Nosfera2 (et vu la série), que je trouve excellent. C’est le seul roman que j’ai lu de l’auteur pour l’instant, et j’avoue que les thématiques (revisite du mythe du vampire, d’un Pays Imaginaire, thématiques pas évidentes comme la folie, la parentalité, le sentiment d’abandon) m’ont vraiment bien plu. L’antagoniste est excellent notamment, tant dans le roman que la série, avec des thématiques de lutte Bien/Mal et des personnages à la psychologie fouillée.
    J’ai vu aussi le film Cornes, que j’ai trouvé déséquilibré : il y avait des idées sombres et intelligentes, mais ça tournait trop en humour ado/thématique ado, j’ai trouvé. Comparé à Nosfera2 qui abonde d’humour noir voire craignos, c’était bizarre.
    Tu as lu beaucoup pas mal de romans de Joe Hill. Selon ton ressenti, qu’est-ce qui distingue le plus l’écriture de Joe Hill de celle de son père, ou dans ses thématiques, ses récits ? Je ne l’ai pas encore lu assez pour juger, mais j’aimerais bien saisir et appréhender cette différence. Je pense qu’il a suffisamment de talent pour ne pas être juste « le fils de », mais je m’interroge sur ce qu’il a hérité de son père, et ce qui lui est vraiment particulier. Dans Nosfera2, je trouvais qu’il y avait bien des références très « King », dans la manière de parler des personnages, souvent des paumés, des gens qui hésitent, des minorités, par exemple.

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      8 juin 2020 à 16 h 31 min

      Je te conseil vivement le costume du mort, et merci pour ton avis sur Nosfera2 car j’ai très envie de le lire et j’hésitais 🙂
      Je reste intrigué par le film de Cornes, mais ayant lu le roman, que j’ai quand même aimé malgré certain défauts, passé au film me fait un peu peur, encore plus après ton commentaire lol

      Ah, question difficile. Joe Hill a clairement la pâte de son père. On voit beaucoup de similitudes, dans les thématiques, comme tu dis de parentalité, d’abandon… c’est très proche, mais je trouve que Hill se démarque avec un aspect plus posé pour l’instant. King par souvent très loin dans certains de ses romans. Hill prend un postulat, une idée, la développe pour traiter des sujets qu’il veut sans aller trop loin, sans trop être perché. Hill est plus clair, plus actuel, plus facile dans un sens, mais on peut peut-être lui reprocher trop de détails pour nous mettre dans l’ambiance, ce que King fait moins. Dans Cornes et L’homme Feu, Hill part dans plein de détail pour nous plonger dans l’histoire, mais au final c’est trop. Il n’a pas encore le côté ultra efficace de son père.
      Enfin, je ne sais pas si je répond à ta question, mais je trouve qu’il ne faut pas vraiment chercher à les distinguer ou trouver des similitudes. Justement, si l’on ne sait pas que Hill est le fils de King, je trouve que cela ne frappera pas la parenté. Et au final, il faut bien prendre en compte que King a un nombre incroyable de romans et nouvelles, alors que Hill est bien loin derrière. Il parvient tout de même à trouver des idées originales pour parler de l’humain, des tourments, comme dans Cornes, ou avec L’homme Feu qui traite de l’espoir, de la bonté, mais qui montre ausi les pires facettes de l’homme, un peu comme Fléau de son père.
      En tout cas, pour avoir lu un certain nombre de romans des deux, très franchement, je trouve qu’ils sont suffisament différents pour les apprécier autant l’un que l’autre.
      Désolé si c’est assez brouillon lol

      En tout cas merci pour ton super commentaire !
      Au plaisir 🙂
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    hauntya a dit:
    15 juin 2020 à 10 h 25 min

    Désolée, je réponds tardivement à ton commentaire ! Oui, pour moi Nosfera2 est un coup de coeur, notammant grâce à l’antagoniste que je trouve génialement écrit, parfaitement dans le pli « tout méchant est le héros de sa propre histoire ».
    Je vois que la question te pose autant de soucis qu’à moi, ahah ! Je commence seulement à vraiment relire Stephen King avec un regard plus adulte, du coup, je me posais la question en voyant les univers créés par son fils. Je vois ce que tu veux dire, c’est vrai que King par parfois dans plusieurs directions, tandis que Joe Hill reste dans le canevas qu’il s’est posé. Après, c’est certain qu’il ne peut pas encore avoir l’efficacité de son père, mais son écriture mûrira sans doute encore plus dans les années à venir. Tu as raison d’un côté, comparer les deux est un peu inutile tant qu’on y trouve son bonheur, même si c’est toujours intéressant d’observer les influences de l’un et de l’autre. De toute manière, je vois mal son fils écrire autre chose que du fantastique et de l’horreur, avec un père pareil ! Les enfants King ont dû baigner là-dedans. L’homme-feu me semble aussi tout intéressant d’ailleurs, j’ai hâte de le découvrir aussi ! Et je suis d’accord, même si je n’ai lu qu’un roman et un comics de Joe Hill, je le trouve tout aussi intéressant que son père dans ses thématiques et ses univers ! Merci à toi pour ta longue réponse ! Au plaisir 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.