Stranger Things (Saison 3), ils ont fait fort. C’est à la fois mieux, et moins bien en même temps…

Publié le Mis à jour le

Alors petite mise au point avec cet article, je suis désolé pour le weekend dernier d’avoir laissé un article non fini (et de loin car il n’y avait que le titre lol) être publié :p Avec cette histoire de confinement, je me suis perdu dans la programmation de mes articles et je croyais avoir encore une longueur d’avance. Ce qui n’était pas le cas. Mais l’erreur est réparée et on reprend les choses comme il se doit avec ce nouvel article 😉 Bonne lecture !
Desmond

Oui, je continu sur ma lancée de Stranger Things, malgré le fait que ce ne soit pas non plus une série que je porte dans mon cœur. Mais ma douce et tendre aime ce show donc je continue de le découvrir avec elle 🙂
Malheureusement, cela ne va pas forcément en s’améliorant…

Un peu d’images.


L’histoire de ce troisième volet débute plusieurs mois après la seconde saison. Les temps changent, les personnages évoluent, et un énorme centre commercial voit le jour dans la petite ville de Hawkins. Hopper, qui vit maintenant avec Eleven, joue bien son rôle de père, voit un peu trop et surprotège la jeune fille. Sa relation avec Joyce n’avance pas non plus et ne permet pas d’apaiser le caractère bien trempé d’Hopper. Pour ne rien arranger, une base secret Russe se trouve sous le centre commercial pour travailler sur le projet qui a permis de créer un lien avec l’Upside Down, et ils ouvrent une nouvelle porte.

Je dois l’admettre j’ai tout de même trouvé que cette saison 3 avait un petit goût de « on prend presque les mêmes et on recommence », on sent que cela s’essouffle vraiment, toutefois, cette saison regroupe des bons points.
De manière général je l’ai trouvée sympa, il y a de bonnes idées. La nouvelle contamination de l’Upside Down sur la ville d’Hawkins. C’est assez bien trouvé, et dans les premiers épisodes il y a un aspect qui me manquait, l’horreur. Enfin, vite fait, on va plus dire des choses qui font sursauter. Et c’est un bon point car je trouve que donner l’étiquette à cette série « d’horreur » depuis le début était surfait. Il n’y avait rien d’horreur ou de flippant ou de quoi que ce soit qui y ressemble depuis le début. Ici, ça surprend, on se demande ce qu’il se passe, les habitants de la ville ont des comportements étranges. J’ai beaucoup aimé !

Le personnage qui m’a étonné c’est Billy Hargrove incarné par Dacre Montgomery. Hyper charismatique dans la saison précédente mais avec un rôle assez sans intérêt. Cette fois-ci il est mit à l’honneur, joue un rôle important, et surtout, il joue super bien. Rien à redire, le meilleur personnage de la saison (donc le meilleur acteur) et même depuis le début de la série de mon point de vu, même si Hopper (David Harbour) est très bon lui aussi.
D’ailleurs, parlons de Hopper que j’aimais beaucoup dans les deux saisons précédentes, et qui était pour moi l’un des piliers. Dans la saison 3, il est un peu en dessous. Je trouve qu’il est assez stupide dans certaines situations, et qu’il hurle tout le temps !!! Le personnage hurlait déjà beaucoup, mais ça servait l’histoire. Ici, on dirait qu’il panique tout le temps. Je suis d’accord, il est maintenant papa poule avec Eleven, mais quand même, je trouve que c’est très exagéré. Malheureusement cela donne un aspect négatif au personnage, et surtout ça énerve… Mais Hopper reste très bon.
Au même niveau que Hopper, on va mettre Dustin Henderson (Gaten Matarazzo), voir peut-être même au-dessus de Hopper, car il est vraiment marrant, attachant et a de très bonnes répliques. C’est un très bon personnage. Même si des fois il est un peu à côté de la plaque, je l’aime beaucoup.
Bien entendu, Millie Bobby Brown, alias Eleven, est toujours aussi charismatique et douée. Et en derniers du classement je pourrais peut-être placer Nancy Wheeler (Natalia Dyer), la sœur de Mike, qui joue un rôle assez intéressant. Fouillé, qui se prend au jeu de l’enquêtrice, et qui défend l’aspect de la femme indépendante et forte. J’ai bien aimé, même si elle exaspère un peu de temps en temps.
Voici mon top de personnages 🙂

Comme je l’ai dit, pour ce qui est de l’histoire c’est tout de même mieux pendant une bonne partie de la série. Toutefois, et oui, il y a un toutefois, ça se dégrade sur la durée….

L’histoire tombe facilement dans des clichés des films des années 80 comme les méchants Russes, et surtout le soldat Russe style Terminator qui ne meurt jamais…. On a le droit à l’aspect adolescent des personnages. Oui, je sais, c’est normal, les choses évoluent dans le sens normal, mais, bien que ce soit marrant par moment je l’admets, c’est tout de même souvent très, voir beaucoup trop, teenage nunuche… On a envie de donner des baffes à Mike (Finn Wolfhard), Will (Noah Schnapp) est sans intérêt, Lucas (Caleb McLaughlin) fatigue avec son côté « j’suis un vrai mec »… Sans oublier Steve (Joe Keery) qui était franchement cool avant et qui n’est qu’une copie fade de ce qu’il était dans cette saison. Quant à Robin (Maya Hawke) elle m’a fatigué à un niveau relativement impressionnant !!!
Ah oui, j’ai faillit oublier Joyce Byers (Winona Ryder)… même si j’aime bien l’actrice, je ne peux vraiment pas avec le personnage… rien de plus à ajouter votre honneur lol

Ce qui m’amène aux aspect agaçants de cette saison, la ribambelle de lourdeurs et d’invraisemblances, par exemple Robin qui sait tout faire (elle parle Russe, déchiffre des énigmes, en gros c’est MacGyver avec un Doctorat en langue étrangères), le fait qu’ils arrivent à s’infiltrer dans une base Russe relativement les doigts dans le nez, ou encore le pote de Hopper un peu parano qui, dans les derniers épisodes, se balade dans la fête foraine avec le russe qui est passé du côté des gentils et le laisse même tout seul jouer à des attractions, alors qu’il parle uniquement le Russe… Je ne me souviens pas de tout, mais c’est très agaçant la quantité de facilité, raccourcis et incohérences qu’utilise cette série… Ils prennent des racourcis à outrance pour faire avancer une histoire qui au final est assez vide

De manière générale, cette saison 3 est sympa. Il y a des bons points. Malheureusement, de nombreux aspects fatiguent sur la durée, comme le fait que le personnage d’Eleven ne prenne que si peu d’importance, les nombreux clichés, l’histoire plus ou moins tiré par les cheveux, les nombreux personnages un peu cucul, les quelques autres insupportables (je n’ai pas parlé de Jonathan Byers mais vous pouvez vous douter pourquoi :p), enfin bref, la liste de petites coquilles est assez longue et c’est dommage. A mes yeux, la saison 3 commençait franchement pas mal, mais finalement le soufflé s’effondre… Le concepte est fatigué et ne parvient plus à avancer vraiment ni à se renouveler comme il se doit pour permettre de surprendre. Je lui offre tout de même un 12/20, mais la saison 4 me fait très très peur….

Une saison qui vaut le coup d’être vue, mais uniquement pour les grands fans. Je trouve qu’il y a beaucoup d’autres séries bien plus intéressantes….

A bientôt,
D.A. Green

PS. Mon 1er roman, le tome 1 de la saga Heaven Infinity est toujours disponible en téléchargement ebook sur kindle et kobo !!!!
N’hésitez pas à aller jeter un œil, je suis totalement ouvert à vos avis et commentaires.
Si le cœur vous en dit, partager la nouvelle autour de vous et surtout les liens qui suivent 🙂
Kindle => cliquez ici
Kobo => cliquez ici
Sans oublier que le prologue et le 1er chapitre sont toujours disponible gratuitement en suivant ce lien ici.
Partagez, partagez, partagez, partagez…. 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.