Tokyo Ghost (Tome 1 et 2, série complète), si je vous dit Rick Remender et Sean Murphy vous me dites Amen ? Moi Aussi ;)

Publié le Mis à jour le

Comme vous avez pu le voir je suis assez fan des œuvres de Rick Remender. Après Black Science, Low ou encore Fear Agent. Je ne pouvais donc passer à côté de la courte histoire de Tokyo Ghost condensée en seulement deux tomes !


L’histoire se déroule en 2089 dans un monde en décrépitude. L’humanité est devenue complètement addict à la technologie et au divertissement. Nous suivons les aventures de Debbie Decay et Led Dent travaillant comme tueurs à gages sur l’île de Los Angeles. On leur donne une mission qui va les emmener à Tokyo, le seul endroit sur la planète terre qui est sans la moindre technologie.

Tokyo Ghost sort de l’esprit prolifique de Rick Remender déjà à l’œuvre sur Black Science, Low ou encore Deadly Class, et le dessin est réalisé par Sean Murphy (American Vampire Legacy, The Wake). C’est une œuvre se découpant en deux tomes et qui est fini depuis l’année dernière.
Abordant différents sujets dans ces œuvres, ici, Remender s’attaque à notre société et les dérives de la technologie et du divertissement. Il nous dépeint un monde en pleine décrépitude ou les gens ne s’intéresse qu’à internet, à la télé-réalité et aux porno. Ils sont complètement abrutis devant leurs écrans et sont bourrés de nanotechnologie afin de suivre leurs séries-tv n’importe où et à tous moments.
Les humains sont de vrais drogués et comme pour toutes drogues, il y a les consommateurs et les dealers. Chacun essai de tirer sa part du gâteau. Le monde qui est dépeint est clairement atroce il faut le dire, je détesterais y vivre, mais il faut admettre qu’il est très bien trouvé et mis en scène.

Dans tout cela on retrouve les deux héros. Debbie DeCay est l’héroïne principale. Complètement déconnecté de ce monde de drogués au numérique, elle est amoureuse folle de Led Dent depuis sa tendre enfance. Malheureusement, Led est quand à lui totalement dépendant à la technologie. Il est devenu une machine à traquer et tuer tout juste humaine. Debiie est en quelque sorte la dernière chose qui le relit au monde réel. Debbie est narratrice dans un premier temps et nous présente ce monde étrange, qui pourrait ne pas être si loin de celui dans lequel nous vivons. Remender réussit avec cette narration direct à nous accrocher dès les premières pages. Il sait y faire, ça se sent. Il est efficace et en quelques pages nous présente le monde de Tokyo Ghost et de nombreux personnages en plus de Debbie et Led.

Dans ce monde post-apocalyptique, tous les événements et les enjeux dépendront de la relation touchante entre Debbie et Led. Bien que Remender traite de sujets relativement sérieux de notre société, c’est ce drame romantique qui fera pencher la balance. Cette œuvre offre beaucoup de poésie et au final un certain optimisme, un sentiment qui est généralement assez difficile à trouver dans les œuvres de Remender. Il nous offre une narration claire et efficace, avec des personnages attachants, peut être un peu trop de blabla mais on accroche jusqu’au bout sans problèmes.

Murphy offre un design magnifique. Certains plans pourraient être comparés à des tableaux tant ils regorgent de détails. Le dessin, les couleurs et les perspectives sont maîtrisées. Tout aussi touchant que les personnages que l’on suit dans ce récit, le dessin transcende l’œuvre qu’est Tokyo Ghost. De plus, le découpage de Murphy est dynamique, ce qui aide à la mise en place des scènes d’actions. Il y a beaucoup d’inspirations du Japon Féodal, avec des affrontements à l’arme blanche. On assiste vraiment à des affrontements de samouraïs, on ressent la puissance et la rapidité des combattants à travers le dessin de Murphy. C’est clair, vif, on ne se perd jamais dans l’action.

Tokyo Ghost est une œuvre magnifique et touchante. C’est avant tout une histoire d’amour dans un monde compliqué, mais Tokyo Ghost fourmille aussi de détails et de moments forts avec une richesse de thème pas forcément toujours présente dans le monde des comics. Riche et puissant grâce aux traits de Sean Murphy qui offre un visuel poétique tout autant que l’histoire de Remender, Tokyo Ghost est une œuvre à part entière, qui mérite clairement d’être découverte, que ce soit pour le design ou pour l’histoire. Je lui donne un magnifique 17/20 !
A découvrir sans hésiter !

Enjoy !
A bientôt,

D.A. Green

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.