The Big Bang Theory (Saison 1 à 11), être geek c’est cool !

Publié le Mis à jour le

Aujourd’hui parlons science et geekeries avec The Big Bang Theory !!!
Après avoir vu 11 saisons sur 12, j’estime qu’il est temps de discuter de ce show de geek !

Bande annonce qui ne nous rajeunit pas :p


The Big Bang Theory nous raconte les aventures et mésaventures d’une bande de quatre scientifiques geek et un peu asociaux, à savoir Sheldon, Leonard, Howard et Raj. Leur vie va changer le jour où Penny, une serveuse aspirante actrice, va s’installer sur le palier en face de l’appartement de Sheldon et Leonard. Par la suite viendront s’ajouter Amy, neuroscientifique qui va faire chavirer le cœur de Sheldon, Bernadette, une microbiologiste qui va réussir à faire craquer Howard, ainsi que Stuart le directeur du magasin de comics où les quatre geeks se retrouvent bien souvent.

Je dois admettre que dans un premier temps, j’ai eu beaucoup de mal à m’habituer au show. Pourtant, je suis quand même pas mal geek moi-même :p Cependant, j’ai trouvé la première saison un peu en demi-teinte. La qualité des épisodes étaient en dents de scie et j’avais du mal à accrocher, notamment à cause des nombreuses références geek. Toutefois, au cours de la saison 2, les choses s’arrangent avec des épisodes mieux réglés, plus dynamiques et j’ai réussi à me mettre dans le bains des références toutes les deux minutes lol Je suis ainsi devenu totalement addict au show à partir de la saison 3 !
En 11 saison, et une douzième et dernière étant en cours de diffusion, je dois dire que TBBT s’en sort pas mal du tout. J’ai trouvé une légère baisse avec la saison 11, un peu trop de répétition face aux situations, mais le chemin parcouru est impressionnant, il faut l’admettre.
Les quatre protagonistes de départs ont parcouru un chemin fou, et les filles ont pris progressivement une belle part du gâteau pour nous offrir une série dynamique, traitant de toutes sortes de sujets. On ne s’ennuie pas !

Leonard (Jonny Galecki) est assez coincé, montre une relation dysfonctionnelle avec sa mère qui ne l’a jamais encouragé. Il va tomber amoureux de Penny et va faire ce qu’il peut pour réussir à lui plaire et va donc grandement évoluer au cours des saisons. Le rapport de frères qui ne se comprennent pas mais s’aiment avec Sheldon est très drôle ! Il lui envoi toujours des vannes que Sheldon ne comprend pas avec son esprit un peu trop « original » si je puis dire 🙂
Leonard est attachant mais finit par atteindre sa limite au cours de la saison 10, notamment avec sa relation avec Penny.

Penny (Kaley Cuoco) est vraiment cool, je la connaissais déjà de la série 8 Simple Rules. C’est tout naturellement que j’ai bien accroché à son personnage un peu trash qui va apporter de la vie dans le quotidien de Leonard et Sheldon. Le choc de son monde avec celui des deux hommes est à mourir de rire. De plus, bien qu’ils finissent très bons amis, Penny et Sheldon sont toujours en conflit avec leurs deux caractères très fort.
Un personnage féminin très attachant. Mais comme je l’ai dit plus tôt, Penny et Leonard deviennent bien moins intéressant à partir de la fin de la saison 9. Moins mis en avant, durant les saisons 10 et 11, on sent clairement que le couple s’essouffle. Dommage, mais c’est normal au bout de temps d’années d’activité !

Fort heureusement, le show ne contient pas que Penny et Leonard !
Sheldon (Jim Parsons) prend énormément de place grâce à son personnage avec de multiples aspects comme être un génie en physique, avec un rituel de vie particulièrement drastique et minuté, ainsi que de nombreux toc et problèmes de sociabilité. Il est vraiment marrant et offre de bons fou rire. Toujours avec son mot à dire sur la vie des autres, il a du mal à exprimer ses sentiments mais aime ses amis qui l’entourent. Les scénaristes ajoutent un jour Amy (Mayim Bialik), une femme que Sheldon rencontre grâce à un site de rencontre. Neurobiologiste, elle aussi avec quelques problèmes de sociabilité, elle est du style vieille fille, à se méfier des hommes et trouve en Sheldon l’amour parfait.
Un couple complétement atypique et hilarant !

Howard (Simon Helberg) est un ingénieur qui a fait le MIT et qui est un fils à maman. Il vit encore avec elle et a une relation ultra-fusionnelle. Il est du genre un peu pervers salace, qui ne sait pas du tout parler au femme comme il faut et les fait généralement fuir.
Son meilleur ami est Raj (Kunal Nayyar), un astrophysitien de New Delhi installé aux Etats-Unis. Dans les premières saisons il est incapable de parler aux femmes. Il devient tout bonnement muet lorsqu’il est face à elles, à moins qu’il boive de l’alcool. Cela permet d’offrir de nombreux gags. Heureusement, ce problème évolue pour permettre un renouvellement du personnage. Ce que je regrette c’est le principe que Raj ne trouve jamais l’amour dans la série (en tout cas jusqu’à la saison 11). Il passe de relations en relations. Finir par trouver chaussure à son pied aurait pu être intéressant.

De son côté, Howard rencontre l’amour avec Bernadette (Melissa Rauch) une collègue serveuse de Penny. Bernadette travail pour se payer ses études en tant que microbiologiste. Elle finit d’ailleurs par obtenir un emploi dans une grosse firme ce qui permet de bonnes scènes où elle prend la position du mal dominant vis-à-vis d’Howard. Elle est très drôle par son côté caractère fort. Elle passe de sa voix fluette et nasillarde à une grosse voix lorsqu’elle s’énerve. Un de mes personnages préféré !

Pour finir, Stuart (Kevin Sussman) le propriétaire du magasin de comics où vont les quatre amis devient un personnage assez important du show. Toujours dans la déprime et dans l’échec, je dois admettre qu’il est très marrant. Il prend une place plus importante lorsqu’il emménage dans la maison de la mère de Howard. Un bon personnage que l’on ne voit pas arriver au début mais qui se révèle de qualité.

The Big Bang Theory réussi le pari de rendre attachant une bande de Geeks et surtout de les rendre cool, portant ainsi la culture geek au grand jour, mais aussi la culture scientifique ! On a le droit à de nombreux guest dans la série comme Buzz Aldrin, Ellen DeGeneres, Nathan Fillion, Carrie Fisher, Neil Gaiman, Summer Glau, Stephen Hawking, Stan Lee, Elon Musk, Katee Sackhoff, Charlie Sheen, Kevin Smith, George Takei ou encore Mark Hamill et même Bill Gates. Du beau monde et la liste continue !

The Big Bang Theory est une vrai réussite, aborde de nombreux thèmes tout en restant légère et offre une aventure que l’on adore suivre en espérant que le final de la série à la fin de la saison 12 sera bien trouvé. Quand bien même, les 11 saisons que j’ai pu voir sont réussies et je les regarderais bien une nouvelle fois ! Un beau 18/20 pour une série de geek déjà culte 🙂
A voir sans hésiter !

Enjoy !
A bientôt,

Desmond Andrew Green

Publicités

9 réflexions au sujet de « The Big Bang Theory (Saison 1 à 11), être geek c’est cool ! »

    Gabriel Grossi a dit:
    19 mai 2019 à 17 h 40 min

    Je suis bien d’accord avec vous, cette série est excellente ! Bien sûr, on appréciera d’autant plus si l’on possède quelques connaissances sur les super-héros et sur la physique quantique. Mais elle reste abordable pour tous. Il me semble que le succès tient aussi au fait que ce sont des personnages bien d’aujourd’hui qui sont évoqués (aujourd’hui Friends par exemple peut sembler un peu datée).

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      3 juin 2019 à 16 h 15 min

      Alors tout d’abord, le tutoiement est totalement autorisé et recommandé 😉
      Il est vrai que la série est totalement abordable pour tous. C’est justement un très bon point. Ma femme adore ! Tout comme moi 🙂 mais il est vrai qu’il y a une autre dimension si je puis dire lol connaissant un bonne partie des références geek et autre j’ai pu expliquer à ma femme qui a encore plus apprécié !
      Mais on apprécie quoi qu’il arrive et il me reste la dernière saison à voir et je dois dire que je vais avoir un petit pincement durant l’ultime épisode 🥺
      As tu fini la série ?
      C’est vrai que BBT correspond à beaucoup de personnes actuellement mais elle a aussi permis de rendre la geekitute cool. Ce qui n’était pas trop le cas à une certaine époque.
      Une très bonne série qui nous manquera mais qui je pense tire sa révérence au bon moment 🙂
      Merci en tout cas pour ton commentaire très intéressant et n’hésite pas à revenir !
      Au plaisir,
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    lavisduneophyte a dit:
    19 mai 2019 à 20 h 45 min

    J’ai adoré cette série, j’en suis qu’à la saison 8 mais j’ai hâte de la continuer. Je regarde en VO parce que la VF…

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      3 juin 2019 à 16 h 19 min

      8 sur 12 c’est déjà pas mal ! 😉
      J’adore de même et je suis impatient de voir la saison finale. Pareil, je ne regarde en faite aucune série en VF. Tout en VO. Les voix sont horribles en français et tout particulièrement dans BBT lol
      N’hésite pas à revenir partager ton avis sur l’ultime saison quand tu l’auras vue 😉
      Au plaisir,
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    couriretlire a dit:
    20 mai 2019 à 11 h 36 min

    Un beau final…j’ai beaucoup pleuré…

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      3 juin 2019 à 16 h 20 min

      C’est vrai ? La conclusion est bien ? Je ne m’attends pas à un truc de fou mais quelque chose qui tiens debout ce sera déjà pas mal 😀
      Merci pour le com en tout cas 😉
      Desmond

      Aimé par 1 personne

        couriretlire a dit:
        4 juin 2019 à 11 h 09 min

        Voilà tu as bien résumé, rien de fou mais cohérent, mais surtout l’émotion est bien là

        Aimé par 1 personne

    gerdesilets a dit:
    5 juin 2019 à 14 h 23 min

    La finale était super
    le Nobel, le test de grossesse, Jim Parson qui chante le thème musical et Sheldon encore plus arrogant que jamais….

    J'aime

    gerdesilets a dit:
    5 juin 2019 à 14 h 47 min

    Bob Newhart comme professeur proton

    l’évolution des personnages était constante
    leurs parents étaient presque tous des cas rares
    et Raj qui plus il parle plus il est un jerk avec les femmes
    tout le monde finit par se caser même Stuart
    et les guest stars ajoutent à l,histoire et on les as bien intégrés la plupart du temps
    Will Wheaton a été traité à toutes les sauces mais s’est bien intégré et est devenu souvent un prétexte pour insérer des guests stars de StarTrek dont le fils de Léonard Nimoy
    le jeu des acteurs aussi a évolué
    le club des filles Penny, Bernadette, Amy
    le club des ex de Raj qui chacune a trouvé l,amour aprés avoir quitté Raj (good luck Chuck)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.