American Horror Story (saison 1), un pied (presque) dans l’épouvante !

Publié le Mis à jour le

Parlons horreur aujourd’hui avec la première saison de la série d’anthologie américaine American Horror Story !!!
J’ai mis du temps à me lancer dans l’aventure AHS. La grande question est de savoir, est-ce que cela en valait la peine :p

Série-Tv, donc bande annonce oblige 😉


American Horror Story est une série créée en 2011 par Ryan Murphy, à qui l’on doit notamment la série Nip/Tuck ou encore Glee. Avec cette série Murphy aborde différents thèmes de l’horreur dans chaque saison. Chacune d’entre elle est comme un grand film découpé en plusieurs épisodes avec un début et une fin dans la saison. Les saisons suivantes traitent de nouvelles histoires avec de nouveaux personnages, et la chose intéressante et que l’on peut retrouver les mêmes acteurs que les saisons précédentes mais interprétants de nouveaux personnages.
Je ne sais pas si j’ai été très clair :p Toujours est-il que chaque saison est indépendante l’une de l’autre et on peut regarder n’importe laquelle ou dans n’importe quel ordre sans que cela ne gêne. A noter tout de même que d’après les avis sur les dernières saisons, les réalisateurs commenceraient à mettre en place des connexions entre les saisons. Donc avis aux amateurs d’indices, la chasse est ouverte 😉
AHS présente un principe sympa employé aussi dans d’autres show comme True Detective. J’ai beaucoup aimé l’idée, et moins la série :p

La première saison au doux nom de Murder House est centrée autour de la famille Harmon composée de Ben (Dylan McDermott), Vivien (Connie Britton) et Violet (Taissa Farmiga). Ils déménagent dans une maison victorienne à Los Angeles après la fausse couche de Vivien et que Ben l’ai trompé avec l’une de ses étudiantes. A leur arrivé ils apprennent que la maison a été le lieu de différents meurtres relativement horribles.

A côté de cela, de nombreuses personnes étranges évoluent autour de la maison, Moira O’Hara une femme de ménage qui semble s’occuper de la maison depuis bien longtemps, Constance une voisine troublante et sa fille trisomique Adelaide, Larry Harvey un ancien propriétaire défiguré ou encore Tate Langdon un ado à la personnalité antisociale.

Murphy ne se refuse rien avec de nombreuses têtes plus ou moins connues pour donner vie à ses personnages, Dylan McDermott (Big Shots, The Practice), Connie Britton, Taissa Farmiga, Evan Peters (Esprit Criminel, Kick Ass), Jessica Lange (Tootsie, Rob Roy, Big Fish), Alexandra Brekenridge (Buffy, Charmed, Jag), Frances Conroy, Kate Mara (Le secret de BrokeBack Mountain, Shotter tireur d’élite), Zachary Quinto (Heroes), Teddy Sears, Sarah Paulson, Mena Suvari (American Beauty, Domino), rien que ça :p
Ils sont tous très bons, là-dessus il n’y a pas de soucis. Ce sont vraiment des acteurs qui savent donner vie à des personnages particulièrement intéressants.

L’histoire commence fort avec beaucoup de personnages, tous avec une personnalité complexe et mystérieux. A côté de cela, tout autant de personnages secondaires vont se mettre à graviter autour d’eux. Le scénario est fournis, avec de nombreux rebondissements, tout est imbriqué et cohérent.

Ils parviennent à créer une ambiance étrange, presque malsaine. C’est réussi. Avec cette série ils arrivent à remettre à jour le style horreur à la Amityville. On est pris dans l’ambiance, franchement, rien à redire. L’ensemble est maîtrisé.

Pour moi, jusque-là, American Horror Story marque beaucoup de points. Toutefois, vous vous en doutez, vu comme je commence ce paragraphe, il y a un « mais » 😉
J’ai eu beaucoup de mal à accrocher sur la longueur. Au début, l’ambiance est vraiment bonne, passionnante, mais rapidement j’ai commencé à perdre le fil. Les réalisateurs ont mis en place un agencement d’épisodes mélangeant des moments actuels et des moments du passé, ce qui fait que rapidement on s’y perd. On ne comprend plus trop où se passe l’action au niveau temporel. De plus, ces nombreux changements finissent par casser le rythme ce qui fait qu’on se retrouve à suivre l’histoire juste pour suivre l’histoire, sans vraiment se poser trop de questions.

Bien que l’histoire soit bien trouvée, que l’ambiance soit très bien retranscrite, le tout emmené par des acteurs de qualité, j’ai été perdu par cette mise en scène très brouillonne. Malheureusement cet enchaînement temporel hasardeux fait que je ne peux pas donner plus de 13/20 à cette saison. C’est dommage, l’idée était très bonne et bien retranscrite, elle aurait pu atteindre bien plus, mais cette façon d’enchaîner les événements m’a vraiment découragé.
Il faut vraiment aimer le style et avoir envie de s’accrocher.

Enjoy, mais pas trop !
A bientôt,

D.A.G.

Publicités

4 réflexions au sujet de « American Horror Story (saison 1), un pied (presque) dans l’épouvante ! »

    bljack14 a dit:
    9 mai 2019 à 16 h 18 min

    Tout à fait d’accord ! Je trouve que le point faible de cette série est de vouloir mettre trop d’idées différentes dans chaque saison ce qui donne un résultat foisonnant et un peu désordonné =)

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      3 juin 2019 à 16 h 00 min

      Merci pour le commentaire et de partager mon avis. Jusqu’à maintenant je n’avais pas vraiment trouvé de personne d’accord 😉
      Ce n’est clairement pas une mauvaise série mais trop désordonnée. Un très bon moment mais qui aurait pu être encore bien mieux.
      Un plaisir,
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    lutinreveurblog a dit:
    12 mai 2019 à 17 h 16 min

    Je suis d’accord, arrivé vers le milieu de la saison ça devient très embrouillé. Ils ont beaucoup d’idées, c’est certain mais ils doivent ensuite boucler les intrigues en catastrophe. De mon point de vue, je pense que la saison 2 reste la meilleure mais globalement c’est un défaut qu’on retrouve dans toutes les saison, le pire restant probablement la saison 5. Je n’ai pas vraiment pu aller plus loin.

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      3 juin 2019 à 16 h 02 min

      La saison 5 me semble inatteignable lol je suis content que l’on partage mon avis. Une bonne série trop saturée d’idées sans réfléchir au dénouement propre et clair. La saison 2 souffre de se défaut mais est pour l’instant ma préférée 🙂 après je n’en ai vu que deux lol
      Merci pour le com 😉
      Desmond

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.