Spawn Renaissance, le cycle de trop ?

Publié le Mis à jour le

Spawn est un anti-héros immortel, au point que les cycles concernant le rejeton de l’enfer ne s’arrêtent jamais. Après un premier cycle avec Al Simmons sous le costume, et la Saga Infernale qui a vu l’apparition d’un nouveau Spawn en la personne de Jim Downing, McFarlane offre un nouveau chapitre à son personnage emblématique avec un troisième cycle au nom de Spawn Renaissance !


Dans cette nouvelle aventure, exit Jim Downing, et célébrons le retour d’Al Simmons. Oui, le légendaire HellSpawn est de retour. Suite à son suicide, on ne sait pas où Al Simmons est allé pendant cinq ans. Il revient sur terre, plus sage, plus fort et bien décidé à venger la mort de Wanda et à lutter contre les forces du mal, le tout armé de l’épée de l’esprit.

Alors, alors, que dire sur ce nouveau « chapitre » des aventures de Spawn. J’ai été transcendé par le cycle 1, intéressé par le cycle 2, et dégoutté par le cycle 3 :p
Ok, je n’ai lu que le premier tome, mais après la fin assez bancale du cycle 2, je dois dire que le premier tome du cycle trois est une ca-ta-strophe ! Je n’ai pas d’autres mots.
McFarlane est au scénario, et je trouve qu’il devrait vraiment passer le flambeau à quelqu’un de plus apte à relancer la mythologie. Dans cette nouvelle histoire, bien que j’ai été ravi de revoir Al Simmons – c’est un vrai bonheur de retrouver ce personnage charismatique 🙂 – l’ensemble de l’histoire ne tiens pas debout. En tout cas, ce qu’ils nous racontent dans ce premier tome est bourré d’incohérences par rapport aux précédentes histoires. On a l’impression que McFarlane essai de redémarrer en mettant de côté – ou en oubliant – certaines parties de l’histoire passée de l’univers de Spawn. En un tome il y a déjà beaucoup d’incohérences, ils font l’impasse sur des choses qui devraient être expliquées. Je trouve que le fait que Spawn se fasse sauter la tête c’est tout de même un acte important, et pof, dans ce cycle trois Al revient tranquille comme si de rien n’était sans que l’on ait une explication claire du pourquoi de son geste et de ce que ça a impliqué pour lui.

Le fait que le scénario revienne sur Wanda, l’amour d’Al, ne tape pas du tout dans l’originalité. C’était déjà le leitmotiv d’Al dans le cycle 1, et là on recommence. On retrouve aussi des démons qui en veulent à Al, on ne sait pas pourquoi. Dieu est encore caché aussi dans un coin de l’histoire. En lisant ce tome j’ai vraiment eu l’impression que Todd n’avait plus aucune idée originale. Ce n’est que de la redite. Je me suis ennuyé au possible, les incohérences n’aidant pas à rester concentré.

Et la déception ne s’arrête pas là. Dans ce nouveau cycle on retrouve au dessin Meyers Jonboy. Soyons franc, le dessin est très bien, très beau, net, coloré, précis, très franchement, j’ai adoré !
L’inconvénient majeur est que cela ne colle pas du tout avec l’univers de Spawn. On a l’impression de se retrouver face à un dessin animé tout publique alors que Spawn est tout l’inverse. Alors que les deux premiers cycles étaient sombre, dark, bien glauques, la Saga Infernale encore plus, et là on est dans le tout publique bien propre et coloré. A mes yeux, l’âme de Spawn n’est pas du tout là ! C’est édulcoré, on s’ennuie, rien ne claque. L’horreur qui était présente dans les anciens numéros est totalement absente. Un très mauvais point !

Après 250 issues, Todd McFarlane relance encore une fois l’histoire de son anti-héros fétiche Spawn d’une bien mauvaise manière. En voulant cette fois-ci à nouveau changer les choses il rate totalement son coup et dès le début contrairement au second cycle. Un très beau dessin qui ne colle pas du tout au monde du HellSpawn, un scénario inintéressant qui ne colle pas du tout avec les anciens événements.
A mes yeux cette Renaissance est ratée. Je ne lui donne pas plus de 8/20, mettre plus est impossible à mes yeux. Je ne conseillerais pas du tout de commencer par cette saga pour faire connaissance avec Spawn. Je recommande vraiment de débuter par le cycle 1 qui est de loin le meilleur et d’attendre que cette Renaissance se développe plus pour vraiment savoir si cela vaut le détour de s’y intéresser.

A bientôt,
Desmond A. Green

Sommaire des articles sur l’univers de Spawn
Cycle 1. La genèse
Spin-Off 1. Violator
Spin-Off 2. WILDcats
Spin-Off 3. De Sang et d’Ombres
Spin-Off 4. Simonie
Spin-Off 5. Les Architectes de la peur
Haunt (toute la série)
Spin-Off Sam et Twitch. Udaku
Spin-Off Sam et Twitch. Les sorcières et l’écrivain
Spin-Off Sam et Twitch. Chasseurs de primes
Spin-Off Sam et Twitch. L’affaire John Doe
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Squelettes
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Tel père, telle fille
Spawn Curse of the Spawn (tome 1 à 9)
Cycle 2. La Saga Infernale
Cycle 3. Renaissance

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.