Haunt (l’ensemble de la série), deux frères qui se hantent, ça ne pouvait que finir mal.

Publié le Mis à jour le

Haunt, l’enfant mal aimé de Todd McFarlane et Robert Kirkman !


Oui, vous avez bien lu, ce n’est pas un article sur Spawn, mais sur le héros Haunt. Vous allez me dire « c’est quoi s’t’affaire il est où l’article de Spawn comme promis ? » eh bien figurer vous que Haunt fait partie du monde de Spawn ! Oui, c’est une création de Todd McFarlane qui finira par rejoindre l’univers de Spawn durant le second cycle La Saga Infernale !
C’est bon ? Vous êtes rassurez ? Alors parlons un peu de Haunt 😉

Kurt et Daniel Kilgore sont frères. Le premier est agent secret et l’autre est prêtre. De retour de mission, Kurt est tué peu de temps après s’être confessé auprès de son frère. Un soir, Kurt revient hanter Daniel. Les deux frères vont rapidement comprendre qu’ils peuvent fusionner pour donner forme à une entité appelée Haunt. Daniel devient alors agent secret à son tour et compte bien découvrir ce qu’il lui arrive et qui se cache derrière le meurtre de son frère. Daniel va quitter sa vie de prêtre catholique pour être plongée dans un milieu où cohabitent meurtres, violence, mystères et trahisons.

Sympa, pas vrai ?
Haunt est créé par Robert Kirkman, Greg Capullo, Todd McFarlane et Ryan Ottley en 2009.
J’ai adoré le principe. L’ambiance est sombre. Les frères ne peuvent pas se voir en peinture, particulièrement car Kurt à piquer la femme de Daniel, mais ce dernier a déjà de nombreux démons qui le rongent. J’ai beaucoup aimé Daniel qui m’a fait un peu penser à Constantine. Torturé, à fumer clope sur clope, il fréquente très souvent la même prostituée, boit beaucoup. Un héros bien torturé comme on les aimes 😉 De l’autre côté, Kurt est aussi intéressant. Beau gosse, sur de lui, agent secret, sa mort pousse à se poser beaucoup de questions. C’est un duo de personnage qui marche très bien, et encore plus lorsqu’ils s’associent pour donner vie à Haunt car Daniel est plus ou moins le corps et Kurt l’esprit. Une association détonante à plus d’un titre 🙂
Autour d’eux gravitent différents personnages tous assez intéressant. Que ce soit les collègues de Kurt à l’agence, Mirage une autre espionne, Cobra un assassin qui tente de s’en prendre à Haunt ou encore Hurg le gros méchant de l’histoire obsédé par les régimes et l’alimentation équilibré (lol).

Kirkman et McFarlane maitrisent les personnages autant que le scénario pour nous donner envie d’avancer. Et il en est de même pour les dessins où Capullo et Ottley assurent. Il est vrai que comme l’ont dit les critiques, on peut retrouver du Spiderman et du Venom dans le design de Haunt. Ok, j’avoue, mais à la fois si l’on compare tout ce qui existe on arrivera toujours à trouver des similitudes. L’important et de voir où le héros nous emmène et je trouve que bien qu’il y ait un air de ressemblance, le principe de Haunt se différencie bien des deux héros précédemment nommés. C’est vraiment dommage de s’arrêter là-dessus, car oui, c’est un des premiers points qui a porter préjudice à l’œuvre. Le dessin reste très bon, précis, sombre, collant parfaitement à l’ambiance. Un sans-faute !

Toutefois, les choses changent à partir du tome 4. Eh oui, le rêve était trop beau, un héros sombre, une histoire coule, avec de bonnes idées. Cela ne pouvait pas durer longtemps 😦
Alors je ne sais pas trop pourquoi le bateau à pris l’eau, conflit de créativité, d’égo (il faut dire que Kirkman, McFarlane et Capullo sont des grosses pointures donc ce n’était pas dit que cela fonctionne longtemps) ou tout simplement conflit d’agenda, toujours est-il que les rats quittent brutalement le navire à partir du tome 4. Joe Casey prend en main le scénario, et Nathan Cox les dessins. Plus de Kirkman, ni de Capullo et McFarlane ne revient que pour les derniers issues histoire de tenter un sauvetage perdu d’avance.
On ressent vraiment le changement de scénariste et de dessinateur car à partir du tome 4 tout par en sucette. L’histoire prend un tournant totalement différent, coupant brusquement les arcs précédents sans donner de réponses. Ils ajoutent de nouveaux personnages inintéressants, l’histoire part dans un point de vu métaphysico religieux lourdingue, et les dessins deviennent tout simplement horribles. On a l’impression de voir des esquisses. Et encore, je suis sympa.

Pour moi, on dirait un sabotage en règle. C’est vraiment étrange la façon dont ils ont traité ce comics. Les idées étaient bonnes, on avait envie d’avancer, les dessins était vraiment super, mais tout d’un coup tout plonge, ça devient moche et ça n’a ni queue ni tête.
Déception totale, une vraie arnaque, voir foutage de gueule si vous me permettez l’expression. Bien qu’il fût très bien parti je ne peux pas mettre plus de 6/20 à ces 5 tomes de Haunt. Si vraiment vous les trouvez pour un euro, vous pouvez tester les trois premiers tomes mais pas plus. Sinon – malheureusement – c’est à éviter !!!!

A bientôt,
D.A.G.

Sommaire des articles sur l’univers de Spawn
Cycle 1. La genèse
Spin-Off 1. Violator
Spin-Off 2. WILDcats
Spin-Off 3. De Sang et d’Ombres
Spin-Off 4. Simonie
Spin-Off 5. Les Architectes de la peur
Haunt (toute la série)
Spin-Off Sam et Twitch. Udaku
Spin-Off Sam et Twitch. Les sorcières et l’écrivain
Spin-Off Sam et Twitch. Chasseurs de primes
Spin-Off Sam et Twitch. L’affaire John Doe
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Squelettes
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Tel père, telle fille
Spawn Curse of the Spawn (tome 1 à 9)
Cycle 2. La Saga Infernale
Cycle 3. Renaissance

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.