Spawn Spin-Off : De Sang et d’Ombres, œuvre métaphysique et fantomatique.

Publié le Mis à jour le

Continuons dans la lancée des œuvres concernant le personnage de Spawn avec le one-shot De Sang et D’Ombres !


Ce nouveau tome annexe des aventures de Spawn comprend deux récits.
Dans les fondations d’un immeuble construit sur un ancien cimetière indien, se dissimule un secret plus ancien encore que l’humanité. Une entité qu’on ne saurait définir et qui se nourrit des plus sombres aspirations des humains et de leurs pires tourments. Insidieusement, il hante leurs pensées et leurs nuits cauchemardesques. Entre le rouge et le noir, ses apparitions terrifient les âmes, dont il confirme la perdition. Échappé des profondeurs Stygiennes, terrifié à l’idée de quitter son endroit et d’être renvoyé en Enfer, il attire à lui les plus noirs destins et les accompagnes pour un dernier voyage…
Quand vient le temps de l’apocalypse, le Hellspawn se dresse entre le ciel et l’enfer. Au bord de la mort et de la damnation, il contemple la vérité et le pouvoir de dieu, pour mieux les défier. Il était le favori, un soldat de la nuit, meurtrier de la lumière, il n’est désormais plus qu’une abomination qui refuse son destin fait de sang et d’ombres.

Sorti en 2005 avec Paul Jenkins au scénario et Ashley Wood au dessin, De Sang et D’Ombres et une œuvre à part à mes yeux. Les histoires se situent dans l’univers de Spawn mais n’influent pas sur la chronologie des cycles principaux. Ici, les deux récits font penser à des contes fantastiques et à la fois un peu bibliques, ce qui permet de renforcer l’univers créé par McFarlane.
La première histoire parle d’esprits. On retrouve différentes personnes vivant dans un immeuble construit sur un ancien cimetière Mohawk. Le mal réside entre les murs et chaque habitant semble être complétement tordue ou perverti par cette entité. On suit tout particulièrement le couple que forment Léa et Camille, la première est inspecteur de police et l’autre strip-teaseuse. Elles vont devoir, en plus de gérer leur vie déjà compliquée, s’adapter au voisinage étrange. Cette histoire dégage quelque chose de malsain, on se sent vraiment dans un univers d’horreur ou chaque personnage, même le couple que forment Léa et Camille, semblent cacher quelque chose. Il n’y pas de personnage inspirant la sympathie. Tous son inquiétant. C’est un récit intéressant mais très métaphysique qui a fini par me perdre. C’était sympa mais sans plus. Largement oubliable malheureusement.

La seconde histoire fait suite à un épisode de Curse Of The Spawn (voir l’article de cette collection en cliquant ici). Et je dois dire que cela m’a fait très plaisir qu’ils aient fait une suite car dans Curse Of The Spawn on restait un peu sur notre faim. On se retrouve dans un monde post-apocalyptique, la fin des temps à eu lieu, il n’y a plus qu’une poignée de survivants qui se réfugient dans la ville de NewHope, poursuivis par les forces des ténèbres. J’ai beaucoup plus aimé l’histoire de ce second récit car c’était déjà plus claire et plus tangible que le point de vu esprit du premier. Bien qu’assez simple, les méchants veulent éradiquer les gentils, on est vite happé par ce combat que l’on sait presque perdu d’avance. C’est une tragédie qui prend fin et ça touche beaucoup.

C’est deux nouvelles nous plongent en plein cauchemar noir, poisseux et malsain. Paul Jenkins réussi en parti le contrat. De son côté, Ashley Wood offre un dessin très beau, graphiquement c’est un univers très maitrisé. Les couleurs, à la fois froides, presque métalliques, participent fortement à cette ambiance étouffante et horrifique des deux histoires.
Le design est clairement réussi, toutefois, bien que magnifique, il reste très difficile d’accès, notamment sur le premier récit. Dans celui-ci on a l’impression de voir un enchainement de peintures, parfois presque floues, hasardeuse, qui ne leur enlève pas leur beauté, mais cela rend très difficile le fait d’accrocher à l’histoire. Dans la seconde partie de De Sang et D’Ombre, ça devient plus claire. Malgré une teinte très grise et métallique, le design est plus abordable. On se situe beaucoup mieux dans l’action et on adhère à l’aventure des survivants de l’apocalypse bien plus qu’aux habitant de l’immeuble hanté du premier récit.

Ce De Sang et D’Ombre est en demi-teinte. Les dessins sont magnifiques mais très difficile d’accès et pourraient rebuter le plus grand des fans de Spawn assez rapidement. Toutefois, si on arrive à coller à ce style graphique si particulier, l’aventure vaut le coup d’œil. Très ésotérique et à la fois biblique, Jenkins nous offre des aventures très originales pour ce spin-off de Spawn.
Je lui mes un 14/20 en raison de cette difficulté d’accroche causée par le design particulier de Wood. Une œuvre risquée et intrigante qui mérite tout de même le détour.

Enjoy !
A bientôt,

D.A.G.

Sommaire des articles sur l’univers de Spawn
Cycle 1. La genèse
Spin-Off 1. Violator
Spin-Off 2. WILDcats
Spin-Off 3. De Sang et d’Ombres
Spin-Off 4. Simonie
Spin-Off 5. Les Architectes de la peur
Haunt (toute la série)
Spin-Off Sam et Twitch. Udaku
Spin-Off Sam et Twitch. Les sorcières et l’écrivain
Spin-Off Sam et Twitch. Chasseurs de primes
Spin-Off Sam et Twitch. L’affaire John Doe
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Squelettes
Spin-Off Les Enquêtes de Sam et Twitch. Tel père, telle fille
Spawn Curse of the Spawn (tome 1 à 9)
Cycle 2. La Saga Infernale
Cycle 3. Renaissance

Publicités

Une réflexion au sujet de « Spawn Spin-Off : De Sang et d’Ombres, œuvre métaphysique et fantomatique. »

    toutloperaoupresque655890715 a dit:
    30 septembre 2018 à 18 h 10 min

    Ça donne très envie, tant le résumé que tu écris que les dessins qui me plaisent beaucoup. En tant qu’amateur de BD, je crois que je vais me laisser tenter.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.