Peaky Blinders (saison 1 à 4), les gangsters à bérets ne font clairement pas rigoler ;)

Publié le Mis à jour le

Ça faisait longtemps que je n’étais pas revenu avec un article série-tv. Donc je me rattrape aujourd’hui avec une série de gangsters en costume d’époque, so british, avec les 4 premières saisons de Peaky Blinders !

Un peu d‘images pour se mettre dans l’ambiance de l’époque.


La série s’inspire de fait réels pour nous raconter l’histoire d’une famille de criminels, la famille Shelby, qui se font surnommés les Peaky Blinders. Ils ont la main mise sur Birmingham et ses environs dans l’Entre-deux-guerres. Le gang des Peaky Blinders était actif à la fin du XIXe siècles. La première saison commence en 1919 peu de temps après le retour de la guerre des frères Shelby, Thomas, Arthur et John. Arthur est l’ainé mais Thomas, le frère cadet, est celui dirige les opérations. Il est tout aussi ambitieux que dangereux. Ils pratiquent le racket, la contrebande d’alcool et de tabac et les paris illégaux. La série débute sur un vol d’armes automatiques dont ils sont les premiers soupçonnés. Winston Churchill à délégué sur place l’inspecteur en chef Chester Campbell, officier de la police royale irlandaise qui importe avec lui certaines méthodes expéditives.
Et croyez-moi, ce n’est que la surface de l’iceberg tant cette série est fournie et passionnante.

Série-tv britannique crée par Steven Knight et diffusé depuis 2013 sur BBC Two. Que dire sur ce show excepté qu’il n’y a que des points positifs. Oui, je suis sérieux, je ne me suis jamais ennuyé, il n’y a rien à jeter !

La première chose qui frappe c’est la réalisation qui est clairement de type cinématographique. Chaque plan, la mise en scène, toutes les scènes, on a l’impression de regarder un film tel que Gangs Of New York. A chaque début d’épisodes on a Thomas Shelby qui marche dans les rues de Birmingham, avec la vie de cette ville britannique en 1919 tout autour de lui. Il a un look de gangster très classe, bien habillé, avec son béret et sa lame de rasoir planquée dedans 😉
Tout est fait pour que l’on se croie au cinéma et c’est réussi. Une merveille ! C’est une œuvre magnifique et maitrisée de bout en bout.
Et il n’y a pas que ça !

L’ambiance et les costumes sont parfaits mais ce ne serait rien sans les personnages complexes et les acteurs qui offrent des interprétations bourrées de réalismes.
Il y a de nombreux personnages secondaires de qualités, toutefois la série tourne autour de l’évolution et de la prise de pouvoir de la famille Shelby. Ce sont eux les piliers du show. Il y a Arthur le grand frère (Paul Anderson), Thomas le cadet (Cillian Murphy), John le troisième (Joe Cole), la sœur Ada (Sophie Rundle) et Polly la tante (Helen McCrory) qui sont à la tête de ce qui va devenir un empire. Arthur est la brute qui, au final, se révèle avoir un cœur en or et être juste perdu. John est le frère tête brulé qui n’a peur de rien et qui est une sacrée grande gueule. Dès le début du show Ada se dissocie de la famille. Elle veut s’émanciper de l’aura de la famille Shelby et se rapproche des communistes. Polly quant à elle joue le rôle de la matriarche. Elle est la sagesse et donne les bons conseils. Dans tout ça on retrouve Thomas, ambitieux, dangereux, beau gosse, pensant toujours un coup d’avance avant tout le monde et avec en tête une seule idée, toujours aller plus loin, conquérir et ne pas s’arrêter à ce qu’il a. Le personnage de Thomas, tout comme ses frères montrent d’ailleurs des troubles post-traumatiques durant la première saison en raison de leurs rôles durant la guerre. C’est un sujet très intéressant qui restera plus ou moins en fond pendant longtemps dans le show. Ainsi, le scénario nous offre beaucoup de rebondissement tout autant que de faits historiques très intéressants.

Cillian Murphy que l’on avait déjà vu dans Inception et Batman Begins, où il était très bon, se révèle bien au-delà de ce que l’on aurait pu imaginer dans ce show. Tout au long des saisons il va nous bluffer en offrant une interprétation changeante et toujours juste. Fort, fragile, amusé, triste, brisé, comique, charmeur, Cillian Murphy sait tout faire !

Bien entendu il n’y a pas que lui qui maitrise le jeu. Les interprétations de chaque personnage sont parfaites. Que ce soit Poly ou les frères, chacun évolue au cours des saisons de manière logique et offre son lot de surprises. Les scénaristes arrivent toujours à nous étonner.
En quatre saisons, je n’ai cessé d’être étonné par l’évolution de l’histoire, par les nombreux rebondissements et par le dynamisme. On est surpris et accroché à chaque épisode. Ce qui est surprenant c’est qu’ils arrivent en seulement six épisodes par saisons à maitriser le récit de bout en bout. C’est un sans-faute !

Comme je le disais au niveau des personnages secondaires, c’est une réussite. Parmi les nombreux protagonistes que l’on croise au cours des quatre saisons, pas un seul n’est à jeter. De plus, ils se permettent d’avoir du gratin dans cette série avec Sam Neill qui camp l’inspecteur Chester Campbell dès la première saison. Sam Neill est l’adversaire de la saison 1 de Thomas Shelby. Violent, sans limite, il est affreux et on adore le détester. Il joue un excellent méchant !
Mais on retrouve aussi des têtes aussi connues que Tom Hardy (Bronson, Inception, Warrior, Mad Max, The revenant) et Adrien Brody (La ligne rouge, le pianiste, Harrison’s Flowers) qui cassent la baraque !

A côté de cela, en plus d’une réalisation aux petits oignons, de personnages passionnants, d’un scénario accrocheur, d’acteurs avec une interprétation sans-fautes, et de personnages secondaires tout aussi bons que les principaux, on doit ajouter à cette longue liste une bande son qui donne une ambiance gangster transcendée !!!
Le thème principal est de Nick Cave and The Bad Seeds avec le titre Red Right Hand et on retrouve de nombreux titres de White Stripes ou encore Radiohead.

Salué par les critiques avec une audience qui crève le plafond dans la saison 4, la série est renouvelée pour une saison 5 qui arrivera – malheureusement – qu’en 2019.
Je comprends tout à fait cet engouement pour cette série. Je n’étais pas réticent mais réservé avant de tester car je sais que je ne suis pas trop série en costumes d’époque, mais la sauce a prise tout de suite, dès le premier épisode.
Je mets un 20/20 pour l’ensemble des 4 saisons ! Oui, je sais, c’est beaucoup, mais très franchement je ne sais pas quoi reprocher à cette série. J’ai quasiment regardé une saison par semaine. C’est parfait, rien à redire. Tout tiens debout, il n’y a pas de coquilles ou autres. C’est une série au top que je conseil à tout le monde. D’ailleurs, il faut souligner que, bien que ce soit sur des gangsters, il y a très peu de violence visible, mais plus de choses suggérées. Il y a tout de même un peu de sang mais c’est vraiment très rare.
C’est une série à voir et à revoir sans hésiter !
Vous devez regarder cette série By Order Of The Fucking Peaky Blinders ! Faut penser que c’est une grosse voix qui dis ça :p Vous verrez en regardant la série 😀

MEGA-Enjoy !
A bientôt,

Desmond Andrew Green

Publicités

10 réflexions au sujet de « Peaky Blinders (saison 1 à 4), les gangsters à bérets ne font clairement pas rigoler ;) »

    Marguerite Rothe a dit:
    29 avril 2018 à 17 h 40 min

    Je confirme, c’est une des meilleures séries vu cette année.

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      19 mai 2018 à 22 h 05 min

      J’ai adoré ! J’ai hâte de voir la suite avec la saison 5 l’année prochaine, mais ce qui me fait peur c’est que selon ce que j’ai pu lire ils vont jusqu’au 7 saisons. J’ai peur que ça soit beaucoup. Mais on va voir, pour l’instant j’ai confiance et j’adore !
      Merci pour ton commentaire, n’hésite pas à revenir partager ton avis !
      Desmond

      J'aime

    paradisehunter35 a dit:
    29 avril 2018 à 17 h 54 min

    Moi je suis cette série depuis le début et j’ai toujours été soufflée. C’est du grand art. Effectivement tout est parfait même si la dernière saison est pour moi plus faiblarde. J’ai notamment été déçue par Adrian Brody qui a surjoué son personnage, dommage.
    J’espère que cette série ne va pas s’éterniser et qu’elle aura une fin qu’elle mérite : absolument grandiose.

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      19 mai 2018 à 22 h 09 min

      malheureusement, je ne sais pas si ça va te faire plaisir mais ils comptent faire 7 saisons au total pour clôturer l’histoire. Ils veulent que la série soit entre deux guerres. Donc il reste quelques années avant la seconde guerre mondiale dans la timeline de la série.
      Je suis assez d’accord, même si j’ai adoré les quatre saisons, la 4éme est moins dynamique et plus dans le côté manigances. J’ai tout de même bien aimé et Adrian Brody m’a plus 😀
      Merci en tout cas pour ton com et à très vite !
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    Drawmadaire a dit:
    30 avril 2018 à 2 h 39 min

    Une pepite cette série !

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      19 mai 2018 à 22 h 11 min

      Tout à fait ! Et je trépigne de voir la suite ! Vu qu’ils viennent d’annoncer qu’il y a encore 3 saisons avant la fin ça m’intrigue énormément.
      Au plaisir,
      Desmond

      Aimé par 1 personne

        Drawmadaire a dit:
        22 mai 2018 à 16 h 06 min

        Oui j’ai vu ça aussi ! Et cette nouvelle me met en joie !

        Aimé par 1 personne

        desmondag a répondu:
        22 mai 2018 à 20 h 29 min

        De même, à voir s’ils arrivent à conserver la qualité sur la durée :p
        Desmond

        J'aime

    Jukebox a dit:
    6 mai 2018 à 18 h 57 min

    Mais… Mais… honte à moi, je ne connaissais pas du tout cette série ! (j’hiberne par moment, sur de longues périodes, faut pas m’en vouloir lol). Merci pour la découverte, tu m’as donné grave envie de la regarder 😀 Dis-moi que c’est dispo sur Netflix…

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      6 mai 2018 à 21 h 33 min

      On ne peut pas tout connaitre 😉 D’où l’intérêt de venir sur des blog comme le miens 😉
      Je crois que les trois premières sont dispo sur Netflix, je ne suis pas certain pour la 4éme.
      En tout cas ravi de t’avoir fait découvrir une série, surtout Peaky Blinders !
      Merci pour ton commentaire et n’hésite pas à revenir 😉
      Au plaisir,
      Desmond

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.