Oats Studio, enfin un studio qui se soucis du publique avant tout !

Publié le Mis à jour le

Petit billet cinéma aujourd’hui pour vous présenter un studio que j’ai découvert il y a une petite dizaine de jours, Oats Studio, mit en place par Neill Blomkamp le papa des films District 9, Elysium et Chappie !


Studio de cinéma mit en place en 2017 par Neill Blomkamp, ce studio a été créé avec l’intention de distribuer gratuitement des courts métrages via Youtube et Steam. Ainsi ils espèrent réussir à jauger l’intérêt de la communauté de fans pour ces films et voir lesquels seraient intéressant pour être étendu en tant que films à part entière.
Une très bonne idée, particulièrement originale. Enfin un studio qui se soucis de ce que peuvent penser les spectateurs. Je trouve cette idée folle et géniale !
Vous pouvez aller sur le site du studio Oats en cliquant ici et y découvrir tous les courts-métrages.
Un petit point que j’ai trouvé sympa c’est la première image de chaque courts où l’on a l’impression de regarder un film top secret du gouvernement comme vous pouvez le voir ci-dessous. J’ai trouvé cette petite attention assez cool 🙂



Ainsi, Neill Blomkamp, qui nous avait déjà offert trois films originaux avec District 9, Elysium et Chappie, va explorer de nombreux sujets, tous tintés de SF ou d’horreur, avec tout de même quelques petits délires :p

Les délires c’est à mes yeux Cooking With Bill, Kapture (Fluke) et God Serengeti.
Cooking With Bill se découpe en 4 épisodes, Damasu 950, Sushi , PrestoVeg , et Smoothie . C’est courts-métrages sont des parodies des émissions commerciales de cuisine avec une belle touche d’humour noir. Ici, Bill est l’animateur principal, et malheureusement, à chaque épisode, tous fini mal :p C’est hyper kitch, très année 80, il a des répliques complètement bateau avec sa collègue, et il finit mutilé ou à manger des trucs horribles. On ne se tape pas une barre de rire de fou mais c’est quand même bien fait et marrant ! 😉 A noter que quand tout commence à basculer dans l’épisode, la musique change, elle devient oppressante 😀 J’ai beaucoup aimé ce petit point très sympa 🙂

A côté de cela on retrouve Kapture (FLuke), qui est en images de synthèses (comme beaucoup des courts-métrages présentés par Oats). On découvre Gary et Jeff, deux scientifiques un peu fou fou qui testent des armes de l’entreprise Kapture, et cette fois-ci on a droit à l’arme The Fluke.
Je ne vois pas trop la possibilité de faire un film avec cette histoire mais le court-métrage est vraiment cool. Les personnages sont totalement sans état d’âme, assez fou, et l’idée est marrante. J’avoue, ça m’a fait rire 🙂

Pour finir, God Serengeti nous présente Dieu et son major d’homme qui sont dans la salle à manger de Dieu, et sur la table on y retrouve l’humanité à l’époque des hommes des cavernes. On y voit leur évolution qui se trouve être un peu trop rapide :p De l’humour noir comme on aime 😀
A noter que ces trois courts métrages ont des durées de seulement quelques minutes donc ça se regarde très vite.

Dans un second temps on retrouve le court métrage Adam The Mirror, très court lui aussi qui ne faut que quelques minutes mais qui se déroule en trois partie (partie 1, partie 2, partie 3).
Dans l’épisode 1 des androïdes se réveillent et sont relâchés hors d’une citée par des humains armés. Les androïdes vont se retrouver face à un mystérieux androïde avec une cape qu’ils vont suivre.
Réalisés en image de synthèse – de très bonne qualité d’ailleurs – j’avoue que j’ai adoré l’ambiance ! Il n’y a pas beaucoup de dialogues mais les décors, post-apocalyptiques, les expressions des androïdes parfaitement retranscrites, le design des protagonistes, le background fouillé de l’histoire, tout ceci fait que l’on reste scotché pendant le petit quart d’heure que dur l’ensemble des trois épisodes. Très franchement j’ai adoré ! J’aurais été preneur sans hésiter s’il y a avait eu un vrai film. On se retrouve vraiment dans une ambiance SF post apocalyptique. Un peu comme un mélange d’I-Robot et Mad Max.
J’ai kiffé, c’est tout ce que j’ai à dire, et vous pouvez directement voir le premier épisode ci-dessous 😀

Après il y a quatre trailers d’une à quelques minutes.
Praetoria fait tout simplement rêver. Il met des étoiles dans les yeux même si on ne voit pas grand-chose de l’histoire. Fait en images de synthèses, on voit un chevalier, mais avec une armure très futuriste, une épée hyper classe, une armure qui semble vivante et notre chevalier ne semble pas très net. L’ambiance est pesante et donne vraiment envie de voir la suite !

Lima semble présenter un super soldat. Très franchement, je n’ai pas accroché du tout. On dirait un trailer d’un mauvais film d’action des années 80.

Gdansk , en image de synthèses lui aussi, nous montre un chevalier géant qui écrase un autre gars… étrange et sans intérêt :p

Bad President ne semble pas être le must du must, mais ça pourrait faire un film cool avec un président des Etats-Unis qui ne pense qu’à faire la fête 😀

Pour finir, on peut trouver sur le site d’Oats Studio trois courts métrages assez longs, d’environ 30 minutes.
Rakka parle de l’invasion de la planète par une race alien reptilienne brutale et télépathe. Les survivants sont guidés par Jasper (Sigourney Weaver) pour se lancer dans une guerre perdue d’avance mais la découverte d’une autre race mystérieuse et d’un humain mutant peut permettre de changer la donne.
L’histoire est vraiment accrocheuse, les effets spéciaux sont vraiment cool. La race alien est tout à fait crédible, et leurs évolutions et influences sur l’environnement est intéressante.

J’ai beaucoup aimé. On y croit, il y a des idées intéressantes, et franchement j’aimerais beaucoup avoir une suite 🙂 De plus, Sigourney Weaver est tout à fait crédible en leader de la rébellion.
On a vraiment envie de savoir le passif des personnages, comment s’est déroulé l’invasion et ce qu’il va bien pouvoir se passer par la suite 🙂

Zygote est le deuxième court-métrage qui dure une petite demi-heure. Il se déroule dans le nord du Canada dans une station scientifique où ils étudient un astéroïde et il s’avère que le matériau dont il est constitué influe sur les humains par des éclairs de lumières les transformants en un énorme organisme assimilant tout ce qu’il y a de vivant autour de lui.
Zygote est très sympa et offre une ambiance bien oppressante. Je me suis facilement fait prendre au jeu. Après, il fait très clairement penser à un certain de The Thing de John Carpenter 😉 Toutefois il est sympa à découvrir.

Pour finir, on trouve le court-métrage Firebase d’une durée lui aussi de 30 minutes.

Des archives de la guerre du Vietnam en 1969 montrent 15000 soldats et 2400 véhicules en lévitations et détruits par une force inconnue. Un an plus tard, toujours au Vietnam, un lieutenant qui semble avoir des capacités particulières est contacté par la CIA pour le recruter et partir à la recherche d’un être surnaturel.
Très franchement, le pitch ne m’avait pas inspiré plus que ça, mais en voyant le court j’ai beaucoup aimé. Il y a pas mal d’idée, ça mélange pas mal d’influence, horreur, sf, dimensions, guerre, les idées sont nombreuses et intéressantes. En plus, les acteurs ne sont pas mauvais. Un sans-faute pour ce Firebase qui est aussi intéressant, voire plus, que Rakka qui m’avait déjà beaucoup emballé.

Voilà pour ce qui est de la liste des nombreuses idées fourmillant sur le site d’Oats Studio. Il y a de quoi voir, du bon, du moins bons, mais l’intérêt est qu’ils proposent de nombreuses idées sans se mettre de barrière. C’est une très bonne initiative, qui plus est, il était possible il y a peu de participer à financement participatif ! Oui, vous avez bien compris, il était possible de faire partie en quelque sorte des producteurs d’un vrai film sur l’univers de Firebase !
Il était possible de donner entre 10 et 200 dollars, sans qu’il n’y ait une réelle idée d’offrir un cadeau aux participants mais juste l’idée d’aider à donner vie à des films sans limitation de la part des gros studios et avec une totale liberté.
C’était en parti pour ça que j’écrivais cet article car je voulais aider à faire connaitre le projet, et en plus j’avais participé, mais malheureusement, j’ai reçu un message hier que j’allais être remboursé car les fonds récupérés n’étaient pas assez importants 😦 La campagne durait 30 jours, ce qui est peu je trouve, et elle était à plus de la moitié mais visiblement le succès n’a pas été au rendez-vous.

Dommage, toujours est-il que j’espère quand même que cet article vous donnera envie d’aller jeter un œil aux différents courts et de voir un peu ce qu’ils proposent. Ainsi, vous serez peut-être intéressés pour suivre leur actualité pour participer à une prochaine campagne participative pour aider à aller jusqu’au bout ! 😉
N’hésitez pas à faire connaitre le projet autour de vous !

Dans tout cela il y a donc du choix et en ce qui me concerne mes préférés sont Adam, Firebase et Rakka avec une énorme envie d’en savoir plus sur Praetoria 🙂
Et vous, quel est votre classement ?

Enjoy !
A bientôt,

Desmond A.G.

PS. Attention, à noter que ces courts métrages sont en anglais, sans sous-titres, et qu’il n’y a pas de restrictions, c’est-à-dire que s’il faut voir du sang, ils n’hésitent pas, sans pour autant que ce soit ultra-sanglant non plus, mais ce n’est tout de même pas à mettre entre toutes les mains 😉

Publicités

2 réflexions au sujet de « Oats Studio, enfin un studio qui se soucis du publique avant tout ! »

    paradisehunter35 a dit:
    23 avril 2018 à 17 h 58 min

    Cela me donne envie ! J’adore ce réalisateur. Ces films me transpercent à chaque fois le coeur. C’est d’ailleurs pourquoi je n’ai pas encore vue Chappie. A chaque fois je sors totalement transformée et profondément bouleversée.
    En tout cas, ils développent des thématiques qui me sont chères avec beaucoup de talent.
    Merci pour cette découverte. Je reviendrai pour dire mon avis.

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      19 mai 2018 à 22 h 01 min

      Je te recommande fortement Chappie. Malheureusement il n’a pas eu le succès escompté, pourquoi, je n’en sais rien, mais en tout cas c’est un film que j’ai adoré !!!
      Pour Oats studio si tu vas jeter un oeil n’hésite pas à revenir en parler. J’ai adoré ce principe, Et je dois dire que les idées sont pour la plus part très intéressantes, et ça donne vraiment envie qu’ils en adaptent certains en long métrage.
      Merci pour ton com et n’hésite pas à revenir 😉
      Desmond

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.