Blade Runner 2049, un sans-faute pour Denis Villeneuve !

Publié le Mis à jour le

Le Blade Runner de Ridley Scott de 1982 – comme je l’ai dit dans l’article précédent que vous pouvez retrouver en cliquant ici – était une pierre angulaire dans le monde de la science-fiction. Qui aurait cru qu’une suite arrive vraiment à terme 34 ans plus tard !
Est-ce que l’on peut enfin dire que les suites ne sont pas toujours ratées ? Eh bien le titre de mon article vous a spoiler 😉


source 1

Parlons un peu de cette magnifique surprise qu’est Blade Runner 2049, mais d’abord quelques images éblouissantes !


Blade Runner 2049 est la suite du premier sans pour autant être une suite directe. Sorti le 4 Octobre dernier, ce film noir de science-fiction réalisé par Denis Villeneuve (déjà à l’œuvre sur Prisonners, Enemy, Sicario, Arrival) est une suite sur l’évolution du monde de Blade Runner !


source 1

Blade Runner 2049 se déroule, comme son nom l’indique 30 ans après le premier. Le Blade Runner qui répond au nom de K (Ryan Gosling) se retrouve chargé d’une affaire hors normes qui va le pousser à déterrer des secrets bien enfouie, et par la même occasion à retrouver la trace de l’ancien Blade Runner, Rick Deckard (Harrison Ford).


source 1

Encensé par les critiques avant même que je puisse aller le voir, j’étais content d’entendre ça, mais je me méfiais tout de même. Toutefois, maintenant que j’ai vu la dernière production de Villeneuve, je comprends toutes ces critiques !
Je ne sais pas vraiment par où commencer. Ayant (re)vu le premier la veille d’aller voir Blade Runner 2049 au cinéma, je baignais dans l’univers, et qu’elle claque ! Visuel, narrative, musicale ! J’ai adoré !
Bien qu’étant fan du premier, j’aurais pu ne pas aimer la relecture de Denis Villeneuve. Toutefois, ce derniers offre tout simplement une suite qui balance adroitement entre hommage au premier et perception du nouveau réalisateur.


source 1

Villeneuve parvient à recréer l’ambiance du premier, en version d’aujourd’hui. On retrouve ce monde lourd, surpeuplé, pollué et oppressant. La police est omniprésente, aucune nature n’est visible, et d’après l’histoire les choses ont encore empirées depuis le Blade Runner premier du nom. Crise, blackout, famine. Tous les codes du Blade Runner de 1982 sont repris, respectés et même retranscrits encore mieux qu’à l’époque avec des images et un design magnifique.
Blade Runner 2049, ayant un budget plus de cinq fois supérieur au premier film, offre des images magnifiques, et le mot est faible ! On s’en prend plein les mirettes pendant près de 2h45 ! Villeneuve montre qu’il peut tout faire, c’est incroyable ! Il maitrise l’aspect science-fiction à merveille en offrant une ville sombre, avec des publicités de toutes parts, gigantesques, colorées et lumineuses, presque la seule source de couleurs du film. Chaque image est surprenante, que ce soit en ville, à l’extérieur dans les décharges, ou encore au niveau des centres de cultures. Blade Runner 2049 est une réussite totale au niveau graphique et ambiance !


source 1source 2

Cette ambiance sombre et pesante se retrouve au niveau des personnages.
L’agent K, interprété par Ryan Gosling, est une très bonne représentation de ce monde. J’avoue que Ryan Gosling en rôle-titre ne me rassurait pas trop, sachant que je ne l’avais jamais vu jusqu’à maintenant :p Toutefois, cet acteur qui est tout de même du style mono-expression, réussi parfaitement son coup en donnant vie à un agent K sans émotion, obéissant aux ordres sans sourciller et sans se soucier qu’à force de creuser les choses risquent de changer. Dans un premier temps c’est un personnage qui ne dégage que tristesse. Une vraie machine faisant son travail et point barre. On découvre rapidement qu’il entretient une relation « factice » avec Joi, un programme de « compagne », ce qui rend encore plus triste la vie de ce personnage. Toutefois, son enquête va le pousser à creuser dans les secrets du gouvernement et il va finir par se poser des questions sur tout ce qui l’entoure, et même sur lui-même. L’agent K me fait beaucoup penser à ce qu’a pu être Deckard dans le premier film. On peut trouver certains parallèles dans la vie et le comportement des deux personnages mais Villeneuve ne se contente pas juste de copier le personnage, il s’en inspire un peu mais prend rapidement son envole pour donner un personnage bien différent de celui que fut le Deckard. Gosling montre un jeu d’acteur que j’ai beaucoup aimé. Pour une première fois il m’a conquis !


source 1

L’agent K est LE personnage principale. On s’attarde sur lui, et sa quête.
Toutefois, plusieurs très bons personnages gravitent autour de lui. En commençant par Joi (Ana De Armas), le programme dont il est amoureux. Cette relation est vraiment étrange et offre un aspect science-fiction très poussé. L’idée peut faire penser à celle du film Her mais Villeneuve va bien plus loin. K et Joi entretiennent une réelle relation de couple, sans pouvoir se toucher, ce qui donne des scènes particulièrement touchantes où l’on peut ressentir l’amour que les deux personnages se portent, tout en se disant que l’un des deux n’est qu’un programme. Qu’il n’existe pas. Mais la question vient à se poser, comme pour dans le cas d’un réplicant, est-ce qu’une intelligence artificielle qui évolue en fonction de son environnement ne peut pas être considérée comme un être vivant ? Où s’arrête le principe d’être pensant, qui a des droits ? Ce personnage est extrêmement bien joué par Ana De Armas et offre une relation entre elle et K qui chamboule. C’est une mise en scène particulièrement originale de la part de Villeneuve et qui nous plonge encore plus dans un principe troublant de science-fiction presque palpable.


source 1

Derrière la création de Joi, et des nouveaux Réplicants se cache l’intriguant Niander Wallace (Jared Leto) dirigeant de la Wallace Corporation. Bien que les Réplicants aient été pendant un temps interdits après les événements du premier film, Niander Wallace les ramènent sur le devant de la scène en offrant des Réplicants fait sur mesure. Leur durée de vie et leur servitude sont paramétrés en fonction de l’utilisateur. Il relance ainsi l’industrie des Réplicants et la conquête de l’espace. Tout aussi mystérieux et troublant que Tyrell dans le premier film, Jared Leto offre un Niander Wallace troublant, que l’on voit peu à l’écran, mais qu’il interprète à merveille. Wallace présente encore plus le complexe de dieu que montrait Tyrell. Il veut aller encore plus loin que ce qu’avait fait Tyrell, et pour ça il est prêt à tout !
Un personnage excellent que j’aurais aimé voir un peu plus dans le film. Toutefois, il est bien traité et offre un certain mystère 🙂 Jared Leto au top de son art !


source 1source 2source 3

Le personnage de Luv, bras droit de Wallace, et accessoirement une Réplicante, est incarné par Sylvia Hoeks. Encore une fois un personnage très ambigu. Image de Wallace sur Terre, elle peut être charmante pour sa facette commerciale et revêtir un masque de tueuse à sang froid lorsque Wallace veut se débarrasser de quelqu’un. Elle est une tueuse redoutable mais on comprend assez vite qu’elle ne prend aucun plaisir à cela et que tout ce qu’elle souhaite c’est avoir la reconnaissance de son créateur. Un personnage magnifiquement troublant ! 😉


source 1source 2

Et bien entendu, on finit par le plus attendu qui n’est autre qu’Harrison Ford revenant dans les bottes de Rick Deckard !
Un retour en fanfare que j’ai adoré ! Égale à lui-même, Ford nous offre un très bon retour de Deckard. De plus, ce que j’ai beaucoup aimé c’est que Villeneuve l’a traité comme un personnage à part entière et pas la mascotte qui va faire que le film va marcher. J’avais peur que les deux personnages se marchent dessus entre K et Deckard mais Deckard n’arrive que, plus ou moins, au dernier tiers du film. L’association des deux personnages marche très bien et je trouve qu’il y a une réelle alchimie. Deckard est très bien traité et sa présence rentre parfaitement dans l’histoire. Un grand bravo !


source 1

A noter que niveau personnage on retrouve tout de même quelques têtes connues comme Robin Wright (House of Cards) qui est le Lieutenant Joshi, Dave Bautista (Les Gardiens de la Galaxie 1 et 2) qui joue Sapper Morton ou encore le cameo d’Edward James Olmos qui reprend son rôle de Gaff et ainsi donne encore plus de connexion avec le premier film.


source 1source 2

Sans oublier qu’il faut ajouter à cela la musique de Hans Zimmer et Benjamin Wallfisch qui colle parfaitement au film. Sans pour autant faire quelque chose de trop « rétro », ils parviennent à créer des titres aux relents de ce que l’on a pu entendre dans le film des années 80 tout en offrant quelque chose de très actuels et qui donne une bonne ambiance science-fiction. Ni trop présente, ni pas assez, le dosage est parfait !


source 1

Visuellement époustouflant, avec une narration passionnante et maitrisée de bout en bout, abordant les thèmes déjà présents dans le premiers film (nature, écologie, place de l’homme, questionnement sur l’humanité…), Blade Runner 2049 donne une suite au premier film tout en se suffisant à lui-même. Le film présente les mêmes travers que son grand frère, lent, peu de dialogues, des zones d’ombres, mais qui ne gênent pas du tout, et offrent encore une fois la possibilité au spectateur de se faire sa propre interprétation.
Tragique, romantique, avec un savant dosage de l’action qui ne prend jamais le pas sur le reste. Blade Runner n’est pas un block buster bête et méchant comme beaucoup de films que les américains nous offrent. C’est une œuvre à part entière, un rêve lourd et sombre, riche, profond, qui fait réfléchir et émerveille !


source 1

Quasiment trois heures de films et je n’ai rien vu passer. J’ai adoré ! Mon coup de cœur de science-fiction depuis… eh bien depuis très très longtemps ! Un magnifique 19/20 à ce nouveau Blade Runner qui montre que les bonnes suites ça existe et que des bons films de science-fiction peuvent encore être produits !
Blade Runner 2049 est pour moi une pépite de la science-fiction ! A voir de toute urgence !

Enjoy !
A bientôt,
D.A.G.


source 1

PS1. Il est marrant de voir que le doute est encore en suspens quant au statut de Deckard. Réplicant ou humain ? Notamment grâce à une remarque de Wallace très intrigante :p Voilà, juste histoire de faire planer le doute lol
PS2. D’après ce que j’ai pu lire Villeneuve compterait réaliser un remake de Dune. Une info très intéressante vu ce qu’il a réussi à faire avec Blade Runner 🙂
PS3. Malheureusement, Blade Runner 2049 subit le même sort que son grand frère, il est jugé comme étant un échec au box-office car il a permis de récupérer la mise du studio et juste un peu plus de millions. Pas assez pour eux, dommage, mais à la fois cela reste un bon film et tout comme le premier il aura peut-être une seconde vie en DVD 😉 Et puis c’est peut-être mieux ainsi sinon ils auraient sûrement voulu faire un Blade Runner 3 et ainsi de suite, et je trouve qu’il ne faut pas tenter le diable. On a eu une bonne suite, n’en demandons pas trop lol 😀
PS4. (Promis c’est le dernier 😉 ) Précédent la sortie du film, trois courts métrages ont été réalisés. N’apportant pas trop non plus au film, j’ai tout de même trouvé ça assez sympa. Vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens qui suivent :

Court métrage 1 https://youtu.be/aZ9Os8cP_gg
Court métrage 2 https://youtu.be/UgsS3nhRRzQ
Court métrage 3 https://youtu.be/rrZk9sSgRyQ

Publicités

7 réflexions au sujet de « Blade Runner 2049, un sans-faute pour Denis Villeneuve ! »

    Erick a dit:
    17 décembre 2017 à 20 h 27 min

    N’ayant pas vu le premier, j’ai lu les premières lignes de ton article avec intérêt 😁 mais j’ai vite stoppé car l’envie de me plonger dans cet univers me titille affreusement ! Merci pour l’entrain que tu as partagé des les premières lignes ! Je me jeterais à corps perdu dans cette aventure !
    (Ryan Gosling : mono expression ! Tu as tout dit mdr)

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      22 décembre 2017 à 21 h 48 min

      Ravi que mon article t’ait plus. En tout cas si tu te jette à l’eau – et je te le conseil vivement – n’hésite surtout pas à revenir discuter et me dire ce que tu as pensé de cet univers de Blade Runner 😉
      Au plaisir,
      Desmond

      J'aime

    Marguerite Rothe a dit:
    18 décembre 2017 à 9 h 33 min

    À voir. J’ai déjà eu tellement de déceptions avec des suites foireuses – Alien Covenant, le dernier en date, pour ne citer que lui – que je n’arrive pas à me décider pour aller le voir.
    Sinon, très bonne chronique, pleine d’enthousiasme, merci !

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      22 décembre 2017 à 21 h 52 min

      Merci pour les compliments sur l’article, je suis content qu’il t’ait plus 😉
      En tout cas, il faut que je te dise une chose, Blade Runner 2049 n’a rien à voir avec Alien Covenant ! C’est une vrai suite sans en être une complètement, il y a tous les codes de Blade Runner et le tout est mélangé avec la perception de Denis Villeneuve. Pour moi c’est une suite vraiment réussi qui vaut totalement d’être vue ! Je te conseil vivement de regarder le film ! Si tu as aimé le premier je ne pense pas que tu seras déçu.
      En tout cas si tu te lance n’hésite pas à venir en discuter 😉
      Merci pour ton commentaire,
      Au plaisir,
      Desmond

      J'aime

    rock n thrash a dit:
    15 janvier 2018 à 11 h 43 min

    Article au top, tout à fait d’accord.
    À mon humble opinion Blade Runner 2049 est le meilleur film de 2017.

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      6 février 2018 à 21 h 01 min

      Que dire à part que je suis tout à fait d’accord, il est largement pour moi l’un des films qui m’a le plus bluffé de ces dernières années ! Très franchement un chef-d’oeuvre !
      Merci pour ton commentaire et pour le compliment 😉
      Au plaisir,
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    […] Blade Runner 2049 2) Les pépites 3) Logan 4) Rogue One 5) Captain […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s