Fear Agent (collection complète), Huston on a un problème ;)

Publié le Mis à jour le

On continu dans le monde des comics pour aujourd’hui avec de la science-fiction, des aliens, des voyages dans le temps, et de l’alcool. Voici Fear Agent ! 🙂


source 1source 2

Encore une nouvelle série de comics que je trépignais d’attaquer depuis un moment et j’ai donc fini par me lancer 🙂 De plus, la série étant finie et le fait qu’elle ne soit pas trop longue permet d’enchainer sans se restreindre, qu’elle plaisir !


source 1source 2

Heath Huston est un Fear Agent, le dernier membre d’un groupe d’intervention de choc qui élimine les menaces extraterrestres, notamment pour protéger la Terre. Alcoolique, tête brulée, adepte de Samuel Clemens (alias Mark Twain), passant sa vie dans son vaisseau avec pour seul amie l’intelligence artificielle le contrôlant, Annie.


source 1source 2

Un pitch simple et efficace pour cette série écrite par Rick Remender déjà à l’œuvre sur Deadly Class, Black Science, Low ou encore Tokyo Ghost. Il est accompagné par plusieurs dessinateurs pour cette aventure qu’est Fear Agent, Tony Moore (issues 1-4, 12-15, 22-27), Jerome Opena (4-10, 17-19, 21), Francesco Francavilla (11), Eric Nguyen (16) et Kieron Dwyer (20-21). Fear Agent a été d’abord publiée par Image Comics puis par Dark Horse Comics.
Le simple fait de lire « Rick Remender » sur la couverture peut être suffisant pour motiver à attaquer ce comics 🙂 Toutefois, le fait d’avoir un héros ou plutôt anti-héros alcoolique et plus ou moins looser, j’ai craqué lol


source 1source 2

L’œuvre se découpe en plusieurs issues mais dans mon cas je me suis procuré les deux tomes de l’intégrale. Deux très beaux tomes avec une reliure solide et tout un tas d’illustrations et commentaires en fin du tome 2. Une très belle édition.
Mais revenons à nos moutons ! 😉
Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec Fear Agent. Il n’y avait pas de doutes sur le fait que j’allais me frotter à de la science-fiction, à part ça, la surprise était totale, et qu’elle surprise !


source 1source 2source 3

L’histoire cache bien son jeu. Lors des premières pages, on se demande où l’on va. Il y a de l’humour, de la dérision, de la violence, des décors de planètes aliens, des aliens – bien entendu :p – de l’action, mais l’histoire reste trouble. Heath se débarrasse maladroitement d’une menace alien, puis il se rend sur une station infesté par des Mangeures (un peu comme des énormes pieuvres mais vivant à l’air libre) et s’échappe de justesse en compagnie de Mara une rescapée de la station. A ce moment l’histoire prend une autre tournure en ajoutant l’aspect voyage dans le temps !!! On commence à découvrir pourquoi Heath est le dernier Fear Agent, pourquoi il n’est plus sur terre et pourquoi il se réfugie dans l’alcool. Mais encore à ce moment ce n’est que le haut de l’iceberg. Il va falloir que les maitres du temps interviennent pour remettre l’histoire en place suites aux changements que Heath a réalisé pour sauver la planète Terre. On découvre alors que l’histoire est extrêmement dense, remplie de twists, qu’il ne faut pas avoir confiance en tout le monde et surtout que les ennemis de Heath sont plein de ressources.


source 1 source 2

Je ne peux pas trop m’étendre sur l’histoire sans risquer de vous en dire trop. Ce que vous devez savoir c’est qu’elle est rondement menée du début à la fin. Sans aucun temps mort, on se prend rapidement d’affection pour ce cowboy de l’espace, looser, qui traine la poisse derrière lui et qui souvent se retrouve à perdre ceux qu’il aime et à toujours réchapper de justesse à un destin funeste. J’ai tout simplement dévoré les deux tomes. On est surpris tout au long des aventures du dernier Fear Agent. Les nombreuses races extraterrestres viennent offrir une densification du récit, notamment les Tetaldiens et les Dressites qui sont très impliqués dans l’histoire.
L’univers de Fear Agent est dense, bourré de détails, avec beaucoup d’humour, d’action et d’aventure. C’est avant toutes choses une aventure trépidante qui nous scotch aux pages.
Bien que Remender ajoute un aspect voyage dans le temps qui prend de plus en plus de place au cours du récit, il parvient tout de même à le maitriser jusqu’à la fin. Il y a un ou deux moments où l’on se retrouve un peu perdu tout de même, normal dans le cas d’histoire qui usent énormément des principes de voyages temporels. Néanmoins on parvient toujours à rester dans l’histoire. On ne décroche jamais. Et à la fin on se dit que tout tient debout et que la conclusion n’aurait pu être mieux. Même si j’ai été assez triste d’abandonner Heath à la dernière page – j’en aurais bien pris un peu plus 🙂 – il faut admettre que la fin est vraiment bien et que Remender arrête au bon moment les aventure du Fear Agent ! Une réussite !


source

source

La majorité des dessins transcendent cette aventure avec un design tout de même léché et qui fait plaisir aux yeux, tout particulièrement celui de Tony Moore qui retranscrit les émotions avec pas mal de précisions tout autant que les décors. Opena est pour moi le moins bon. Même si cela reste largement correct, il y a un côté moins adroit, avec un manque d’expressions au niveau des personnages qui sont plus « lisses ». Il s’améliore tout de même dans le troisième issue qui débute le tome 2 des intégrales. Son coup de crayon, bien qu’encore un peu lisse, se laisse plus aller et offre plus de naturel. C’est le seul bémol que je trouve au niveau du dessin. Mais dans l’ensemble le graphisme de Fear Agent est très bon, sachant que quatre dessinateurs se partagent la tâche tout au long de l’œuvre. Un pari risqué. Je trouve que trop de dessinateurs pourraient engendrer de trop grosses différences aux niveaux des traits des personnages ou de la qualité des décors, ce qui généralement gâche un peu la lecture. Toutefois, à l’exception d’Opena qui a du mal au début, l’ensemble reste assez constant tout au long de l’histoire. Un vrai plaisir !


source 1source 2

Fear Agent surprend avec un dessin particulièrement agréable ainsi qu’une histoire très fouillée et loin d’être avare en rebondissements. En plus de cela, Remender parvient à ajouter un aspect psychologique à son récit. Fear Agent est au final une histoire de guerre. On se rend compte au fur et à mesure de notre avancé que le héros est comme il est à cause de traumatismes suites à l’invasion de la terre et la perte d’être cher. Il a dû combattre alors qu’il n’était pas forcément fait pour ça et a commis des atrocités qu’il n’arrive pas à oublier. Remender a réalisé un travail que j’ai trouvé assez profond sur la psychologie de son personnage principale en le soumettant à des situations comparables à celles que l’on peut voir aujourd’hui sur les fronts de guerre et il a englobé ça dans une toile de fond de science-fiction. Il pose des questions sur les conséquences de nos actes, sur les réactions que l’on pourrait avoir, des relations humaines guidées par les sentiments, des moments difficiles voir atroces, et sur ce que l’on ferait s’il nous était possible de tout effacer. Cela peut paraître très abstrait écrit de la sorte, mais si vous osez vous lancer dans l’aventure Fear Agent vous vous rendrez compte que ce n’est pas que du fun et qu’il y a une double lecture.


source

source

En définitif, bien que terminé depuis fin 2011, Fear Agent est une très belle surprise et mérite d’être découvert par le plus grand nombre ! Je ne savais pas trop dans quelle aventure je m’embarquais en me procurant ces tomes, mais je ne regrette pas une seconde le voyage ! 😉
Fear Agent offre en quelque sorte une double lecture. La première, fun débridée, avançant à cent à l’heure, avec de l’humour, des sarcasmes, de l’alcool, un poil de sexe, tout de même un peu de violence et de sang, de l’aventure, des aliens à foison et des rebondissements en tout genre le tout agrémentés de voyages dans le temps. Et la seconde, plus intimiste, plus psychologique, où l’on découvre un héros brisé, touchant et sensible. Un héros qui n’est pas si anti-héros au final et qui est surtout humain.
Une œuvre tout simplement complète qui vaut un magnifique 19/20 !
Si vous aimez la science-fiction, l’aventure, l’action, l’humour et les comics avec un peu plus de fond, il ne faut surtout pas hésite à enfiler votre costume, prendre votre phaser et partir à l’aventure avec Heath Huston, le dernier Fear Agent ! 😉
Une de mes meilleurs lectures !
A lire de toute urgence !

Enjoy !
A bientôt,
D.A.G.


source

Publicités

9 réflexions au sujet de « Fear Agent (collection complète), Huston on a un problème ;) »

    Xander a dit:
    6 décembre 2017 à 18 h 38 min

    Ça a l’air super intéressant 😲

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      22 décembre 2017 à 21 h 27 min

      Une très très bonne série, si tu aimes la SF n’hésite pas c’est une pépite ! 😉
      Merci pour le com !
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    lisez moi ça a dit:
    6 décembre 2017 à 18 h 51 min

    excellente serie

    Aimé par 1 personne

    Anton Evans a dit:
    28 janvier 2018 à 14 h 49 min

    Le meilleur comics de SF

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      6 février 2018 à 21 h 16 min

      Vu ce que j’ai lu pour l’instant je suis tout à fait d’accord 😉
      Desmond

      J'aime

        Anton Evans a dit:
        7 février 2018 à 9 h 11 min

        Du même auteur, Black Science est pas mal aussi, mais à mon sens il n’a pas la force de Fear Agent.
        Anton

        Aimé par 1 personne

        desmondag a répondu:
        7 février 2018 à 19 h 45 min

        J’ai lu le premier tome (la chronique est dans mes cartons lol), mais je suis assez d’accord. C’était pas mauvais mais ça ne m’a pas fait rêver non plus. Toutefois je suis tenté de voir la suite. D’après les critiques ça s’améliore bien. A voir 🙂
        Merci pour ton com 😉
        Desmond

        J'aime

    […] Jon Shannow 2) Fear Agent (collection complete) 3) Preacher (collection complete) 4) Danse Macabre 5) Irrécupérable (tome 1 […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.