Burn Notice (toute la série), Michael Westen est le plus cool des agents secrets !

Publié le Mis à jour le

D’après vous, qu’est ce qui peut avoir en commun avec Miami, la plage, le soleil, du fun, de l’action, des filles en bikini, des fusillades, des courses poursuites et des cocktails ? L’agent secret Michael Westen !


source

La série Burn Notice retrace les aventures de Michael Westen, et regroupe tous ce que j’ai cités précédemment. Une série rafraichissante dont je vais vous parler dans cet article mais avant toutes choses, des images !!!


(A noter que cette bande annonce montre de belles images mais fait preuve d’un ton presque sombre, ce qui n’est pas du tout le cas de la série. C’est assez trompeur. Burn Notice est vraiment plus axé humour et fun avec de l’espionnage. ne surtout pas croire que Burn Notice est dark 😉 )

Burn Notice nous raconte donc la vie de l’agent secret Michael Westen (Jeffrey Donovan), mais pas à n’importe quel moment de sa vie, lorsqu’il s’est fait grillé et qu’il a reçu sa Burn Notice ! Le terme Burn Notice signifie qu’un agent a été grillé et qu’il n’est plus digne de confiance pour toutes sortes de raisons. Suite à cela l’agent se retrouve seul, sans moyen de communication avec son agence, sans argent ou toute autre aide.
Dès l’épisode pilote nous découvrons Michael Westen en pleine mission qui se retrouve tout simplement grillé, et l’annonce lui est faite par téléphone. Il cherche à s’en sortir, malheureusement, ce n’est pas si facile quand la mission capote :p Après avoir passé un sale quart d’heure, il se retrouve à Miami, avec son ex copine à ses côté, Fiona Glenanne (Gabrielle Anwar). Perdu, et abandonné par son agence, il reprend contact avec – en plus de Fiona – sa mère Madeline Westen qui vie à Miami et l’un de ses vieux amis Sam Axe – un ancien Navy Seal – (Bruce Campbell)afin de se remettre de ses dernières mésaventures.
Michael va ainsi découvrir que tout ceci n’est pas un hasard. Il va se débattre avec toutes sortes d’agences, d’agents corrompus, des anciens et nouveaux ennemis afin de lever le voile sur les raisons de son éviction de son agence, et qui se cache derrière tout ça !


source 1source 2

Je n’en attendais pas grand-chose, et d’ailleurs la première fois que j’ai tenté ma chance je n’ai franchement pas accroché. Toutefois, lorsque j’ai retenté le coup quelques mois plus tard j’ai accroché sans que je m’y attende !
Ce qui frappe tout de suite c’est l’ambiance cool et décontractée du show. Dès le départ on est plongé dans l’action et le fun, tout particulièrement grâce à la voix off. Oui, il y a une voix off ! Michael Westen commente à certains moments ce qu’il se passe, donne son avis sur des situations, des personnages, raconte ce qu’est la vie d’un agent secret et explique aussi ce qu’il fait dans l’épisode lorsque par exemple il bricole un téléphone pour le mettre sur écoute, ou alors lorsqu’il fabrique une bombe artisanale ou un piège. La série à un petit côté McGyver :p Tout ceci donne une ambiance très fun dès le premier épisode de la série.
A côté de cela, les déroulements des épisodes sont à peu près similaire, et détrompez-vous, cela ne gêne et n’entache en rien la qualité du show !
Le principe est que quelqu’un va demander de l’aide à Michael, par l’intermédiaire des autres personnages – Fi, Sam, la mère de Michael et Jesse par la suite – ou tout simplement directement. Michael se retrouve dans une position où il est le héros qui va défendre les faibles, généralement gratuitement, ou en échange d’un futur service. Il est un peu le Zorro de Miami :p lol Ce fonctionnement des épisodes est assez marrant, cela amène beaucoup de rebondissements, d’action et d’humour. Michael et ses amis se mettent souvent dans de drôle situations, allant même jusqu’à interpréter des personnages ! L’épisode où Michael joue un Caïd psychopathe qui fait exploser n’importe quoi en claquant des doigts est particulièrement marrant. Et malgré le nombre d’épisodes et de saisons ils parviennent à plus ou moins se renouveler à chaque fois, évitant ainsi l’ennui pour nous, pauvre téléspectateurs 🙂
Dans tout cela, les scénaristes distillent gouttes à gouttes des informations sur l’histoire principale, qui a grillé Michael et pourquoi ? Je sais, je sais, cela peut paraitre frustrant de se dire que les informations fuitent lentement au cours des épisodes – bien qu’il y ait tout de même quelques épisodes, notamment les derniers de saisons, qui s’axent bien plus sur le fil rouge – mais figurez-vous que l’on ne s’en rend pas vraiment compte tant les histoires annexes sont tout simplement cool 😀


source 1source 2

La réalisation derrière c’est épisode est de très bonne qualité. Très bien dosé, on ne s’ennuie pas une seconde, et même s’il y a beaucoup d’action et de courses poursuites on ne se sent jamais perdu. Du début à la fin on y croit à cette vie d’agent secret de Michael Weston ! Il y a des explosions, il saute de n’importe où sur n’importe quoi, il tire dans tous les sens, et c’est du bonheur quoi qu’il arrive. On reste accroché à l’écran dès la première minute de l’épisode ! De plus, les décors de Miami sont très beau et font rêver 😀


source 1 source 2

Niveau personnages c’est un autre point fort de cette série ! Il n’y a rien à jeter au niveau personnages principaux.
Jeffrey Donovan que je connaissais de la série Jarod (il jouait Kyle, le frère dérangé de Jarod) m’a particulièrement bluffé dans ce show. Il incarne Michael Weston et ce rôle d’agent secret le plus doué de sa génération lui va comme gant ! Il excelle en à peu près tout, et ça se ressent. Même s’il n’est pas non plus un super héros, il se prend quelques déculottées, il impressionne à chaque affrontement. Mais justement, le fait que de temps en temps il perde, ou qu’il n’en soit pas loin, cela donne un côté très humain à cette machine qu’est Michael Weston. Il n’est vraiment pas doué pour les relations humaines, et d’ailleurs il est en froid avec sa mère et Fi lorsqu’il est de retour à Miami. De plus, on apprend qu’il a eu une enfance très difficile avec un père violent et alcoolique, ce qui l’a poussé à s’engager dans l’armé pour finir par être un espion. Ce petit pan de l’histoire de Michael donne un peu plus de profondeur au personnage, juste ce qu’il faut pour l’apprécier lorsqu’il est marrant et avoir une pointe d’empathie lorsqu’il parle de ses sentiments à ses amis et sa famille. Un personnage aux multiples facettes, attachant, drôle et dont on tombe sous le charme dès le premier épisode 🙂
Petite note intéressante mais qui sert à rien, c’est le gag à répétition. La nourriture préféré de Michael Weston est le yahourt :p lol Un élément que l’on voit dans quasiment tous les épisodes, et qui est sujet de discussion de temps en temps. 😀 Voilà, ça ne sert à rien, mais c’est un petit élément comique que j’ai bien aimé 😀


source 1source 2

L’attachement que l’on a pour Michael Weston est tout aussi fort pour les autres personnages principaux, c’est un peu comme une famille que l’on découvre et dont on fait partie à la fin. Gabrielle Anwar interprète Fiona, l’ex copine de Michael. Autrefois agent de l’IRA, elle s’est reconvertie en experte en armes et explosif en tout genre, et fait du trafic. Un peu fofolle, elle a toujours un flingue sur elle et cherche toujours la bonne excuse pour le sortir ! Toujours sur la brèche, elle est toujours prête à l’action et fait preuve de beaucoup d’humour. Tout comme Michael on apprend à connaitre le personnage de Fi au court des épisodes. Son humanité et sa sensibilité se révèle elle aussi au cours de la série. Avec notamment l’histoire d’amour compliquée entre elle et Michael. Rassurez-vous, ce n’est pas une histoire d’amour qui prend le pas sur le reste, mais elle est toujours plus ou moins en toile de fond. Bien menée, elle est intéressante et ne gêne pas du tout par rapport à l’histoire principale.
Fi est puissante et dangereuse. Je dois dire que ça fait plaisir d’avoir un personnage féminin de ce style dans une série 😀


source 1source 2

Bruce Campbell – que l’on retrouve dorénavant dans la série Ash Vs Evil Dead dont vous pouvez retrouver mes critiques ici pour la saison 1 et pour la deuxième – incarne Sam Axe un ancien agent – anciennement Navy SEAL – qui passe le plus claire de son temps à chercher les femmes riches et seul dans Miami pour vivre à leur croché 🙂 lol LE personnage excellent et vraiment très marrant ! Je l’adore ! Il apporte énormément d’humour au show, et on peut dire ce que l’on veut mais Bruce Campbell est un super acteur bien trop sous-estimé ! Ici, il prend de l’ampleur et ça fait plaisir. Il a un rôle clef et assure dans toutes les situations !
Il se présente toujours comme « un mec qui connait un mec » et Michael se sert souvent des fameux contacts de Sam pour ses enquêtes. Il use souvent l’alias Charles « Chuck » Finley durant leurs différents jobs, un peu comme s’il était un agent secret Britannique lol Étant relativement en froid avec Fiona en raison d’un deal d’arme qu’il a fait capoter, Fiona est particulièrement réticente à travailler avec Sam au début, mais leur relation évolue jusqu’à ce qu’ils deviennent vraiment de bon amis et une équipe de choc. Sam en vient même à demander conseil à Fiona pour ses conquêtes :p lol


source 1source 2

Sharon Gless est Madeline Westen la mère de Michael et Nate (le frère de Michael). A la retraite et toujours une clope au bec, elle a une relation très conflictuelle avec Michael, notamment du fait qu’il ne soit jamais venu à l’enterrement de son père. Ils sont toujours dans l’affrontement dans un premier temps mais par la suite leur relation évolue vers un vrai rapport mère fils. Bien qu’en retrait au début, elle finit par s’intégrer à la bande et même faire partie de certaines missions. Un personnage que j’ai trouvé un peu moins attachant mais qui est tout de même une pierre importante pour le monde de Michael.


source 1source 2

Le petit dernier à rejoindre la bande est Coby Bell (que j’ai connu dans New York 911). Il incarne Jesse Porter, lui aussi agent secret, il intègre l’équipe au cours de la saison 4 suite au fait que Michael l’ai – malencontreusement – grillé. Lorsque Jesse apprend qu’il doit son statue d’agent grillé à Michael leur relation devient tendue mais tout fini bien 😉 Il devient rapidement un élément très intéressant et important pour l’équipe.


source

Pour ce qui est des personnages secondaires, ils sont tous haut en couleurs, et très variés surtout vu le nombre de missions que réalisent Michael et son équipe pour sauver la veuve et l’orphelin 🙂 On retrouve à côté de cela beaucoup de tête connues, autant amis qu’ennemis pour Michael, comme Tricia Helfer (l’actrice ayant interprété le Cylon très sexy numéro six dans la dernière version de Battlestar Galactica). Elle fait son apparition au court de la saison 2 dans le rôle de Carla. Michael Shanks (le légendaire Dr. Daniel Jackson dans la série Stargate SG1) est Victor Stecker-Epps un espion tout comme Michael et dont les intentions sont troubles.
Otto Sanchez (un des fameux acteurs ayant participé à l’épopée que fut la série carcérale Oz en y interprétant Carmen Guerra) est un agent de la CIA qui va donner des infos à Michael sur sa Burn Notice.
Robert Patrick (un visage que tout le monde connait car il a joué dans à peu près tout ce qui est passé à la tv lol Je rigole, mais presque :p Mais si je vous dis le T1000 dans Terminator 2 je pense que vous voyez de qui je parle, ou alors le chef dans la série Scorpion pour les plus jeunes 😉 ). Il incarne un magnat des télécommunications, John Barrett, un bon badguy comme il sait bien le faire 😉
Jay Karnes (Holland « Dutch » Wagenbach dans la série culte The Shield) est Tyler Brennen un ancien ennemie de Michael. Un Badguy vraiment sadique 😀
Jere Burns (que l’on retrouve dans plusieurs séries importantes comme Breaking Bad, Bates Motel, Justified ou encore Angie Tribeca) incarne l’un des plus grands adversaires de Michael, Anson Fullerton, mais je ne vous en dirais pas plus 😉
John C. McGinley (rien de moins que le Dr. Perry Cox dans Scrubs) joue Tom Card, une grosse pointure de la CIA, et accessoirement le formateur de Michael. Là j’étais bluffé car à part dans Scrubs je ne l’avais jamais vu ailleurs, donc le choc a été fort en le voyant débouler dans Burn Notice mais il s’est avéré particulièrement convainquant !
Jack Coleman (connu pour son rôle de Noah Bennet dans Heros, ou alors pour son rôle de Steven Carrington dans Dynasty, tout dépend vos références lol) est un agent de la CIA haut placé qui va proposer à Michael un deal en or mais difficile à réaliser.
Adrian Pasdar (un autre visage de Heroes, Nathan Petrelli, vous savez, celui qui volait :D) interprète Randall Burke, un terroriste auquel Michael va devoir se frotter.
Et pour finir, Alona Tal (que l’on connait de Veronica Mars mais aussi de Supernatural) est Sonya une agent rebelle qui va troubler Michael.
Que du beau monde ! En 7 saisons ça défile, et tous assurent pour notre plus grand plaisir !


source 1source 2

Bien que la réalisation, l’histoire et les personnages tiennent bien la route, sans oublier que le fun et l’action soit au rendez-vous, les scénaristes ont fini par s’embourber. Eh oui, c’est triste mais c’est bel et bien vrai !
Tout commence avec la fin de la saison 6 pour chuter durant la 7. Alors que l’on finit par apprendre le fin mot de l’histoire entre la saison 5 et 6 – sur le pourquoi du comment de la Burn Notice concernant Michael – on se rend compte durant cette sixième livraison qu’un essoufflement se fait sentir, et que les scénaristes ne sont pas décidés à faire évoluer la série dans le bon sens. Il fallait une conclusion à l’histoire de Michael et changer un peu le fonctionnement. C’était nécessaire. Il aurait été facile de voir Michael et ses amis fonder une agence par exemple, pour aider les gens dans le besoin comme ils faisaient depuis le début, et à partir de là ils pouvaient encore broder quelques saisons sympa. Malheureusement, les scénaristes ont décidés de continuer sur la lancée « CIA » « complot » etc… tout en ajoutant un ton beaucoup plus sombre. Grosse erreur !
Au niveau de l’histoire de cette saison 7, c’est totalement décevant, et on s’ennuie. On se retrouve encore avec la CIA, elle fait chanter Michael, donc en gros plus ou moins le même principe qu’au début de la série…on y croit plus, et on se dit même que pour en arriver encore à se faire manipuler, Michael le fait exprès lol
Et pour ce qui est du ton plus sombre, c’est le choc ! Alors que durant 6 saisons l’histoire était tout de même légère et remplie d’humour et de fun, on se retrouve avec une saison 7 sombre, offrant un Michael torturé, plus ou moins alcoolique, qui choisit de rallier un groupe de terroristes aux intentions altruistes…ça tire la gueule et ça pleure tout le temps…bref, l’identité change totalement dans cette septième saison, ce qui est au final un très mauvais coup de la part des scénaristes 😦 Comme je l’ai dit précédemment, il aurait été beaucoup plus facile de mettre en place une évolution de l’équipe en évitant de changer si drastiquement de ton, et c’est vraiment dommage de se retrouver avec une saison qui n’a rien à voir avec le reste.


source

Au final, après 7 saisons, le bilan est très nettement positif. Burn Notice est une belle surprise. C’est un cocktail détonnant d’action, de fun, d’humour, d’espionnage, le tout enrobé d’une histoire simple, mais sympa, avec beaucoup de bons moments, de l’originalité et une très bonne réalisation. Malheureusement la saison 7 entache un peu le résultat en offrant un ton sombre totalement en opposition avec l’ambiance des premières saisons et un scénario pas franchement top top :p
Toujours est-il que Burn Notice offre un moment de détente et de fun que l’on apprécie grandement et que l’on trouve rarement sur un si grande nombre de saisons. Les aventures de Michael Weston méritent un beau 15/20 ! Je conseil vraiment cette série, même si la dernière saison est dispensable :p
Une aventure d’espion comme on aimerait en voir plus souvent !

Enjoy !
A bientôt,
Desmond Andrew Green


source

PS. A noter qu’il y a eu un téléfilm sur le passé de Sam Axe. Mais je ne peux pas vous en dire plus car je ne l’ai pas encore regardé :p Il n’est pas nécessaire de le voir pour comprendre la série.

9 réflexions au sujet de « Burn Notice (toute la série), Michael Westen est le plus cool des agents secrets ! »

    Maïssa a dit:
    22 novembre 2017 à 20 h 18 min

    Le principe de la série qui mélange avec brio fun/humour et espionnage me fait beaucoup penser à Chuck (qui est vraiment géniale). Tu connais ? Plus j’avançais dans la lecture de ton article et plus les ressemblances me sautaient au yeux. Est-ce que tu sais s’il y a un lien entre les deux sériés (genre influence ou quelques choses comme ça) ?

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      26 novembre 2017 à 19 h 08 min

      Oui, je connais Chuck. Mais je n’ai jamais accroché :p
      Je trouve que les deux show reprennent peut être les même ficelles mais sont assez différents. Après il faudrait voir vraiment les deux séries, mais je pense qu’elles n’ont que le thème en commun. D’ailleurs, je dirais que Burn Notice est peut-être plus dans le sérieux que Chuck pour ce que j’en ai vu. Il faudrait peut-être que je lui laisse une nouvelle chance à Chuck un jour 🙂
      Non, il n’y a aucun lien entre les deux show. Ils sont sorti la même année.
      Merci pour ton commentaire 😉 N’hésite pas à revenir !
      Desmond

      Aimé par 1 personne

        Maïssa a dit:
        27 novembre 2017 à 14 h 05 min

        Merci à toi pour toutes ces infos 😉
        J’irai voir ce que vaux Burn Notice (parce que ta chronique m’a vendu du rêve), mais un peu plus tard car pour l’instant j’ai peut-être trop Chuck en tête pour pouvoir apprécier cette série à sa juste valeur.

        Aimé par 1 personne

        desmondag a répondu:
        22 décembre 2017 à 19 h 55 min

        Tu as bien raison. Il faut aborder les nouvelles séries l’esprit clair et éviter de trop comparer car des fois cela peu gâcher le plaisir.
        Ravi en tout cas que ma chronique t’ai plus à ce point 😉
        Au plaisir de te lire à nouveau dans les commentaires du blog, et passe de bonnes fêtes !
        Desmond

        Aimé par 1 personne

    […] Agents of SHIELD (saison 4), de surprises en surprises on reste scotché ! 22 Novembre 2017 – Burn Notice (toute la série), Michael Westen est le plus cool des agents secrets ! 18 Octobre 2017 – The Strain (Saison 3), une nouvelle dose d’hémoglobine survitaminée […]

    J'aime

    […] au moins passer la moitié de la saison 1, c’est le plus difficile. L’ensemble de la saga de Burn Notice est à découvrir. Elle commence à dater un peu, mais elle a gardée tous son intérêt. C’est […]

    J'aime

    […] Agents of SHIELD (saison 4), de surprises en surprises on reste scotché ! 22 Novembre 2017 – Burn Notice (toute la série), Michael Westen est le plus cool des agents secrets ! 18 Octobre 2017 – The Strain (Saison 3), une nouvelle dose d’hémoglobine survitaminée […]

    J'aime

    […] (saison 4), de surprises en surprises on reste scotché ! Note : 17/20 22 Novembre 2017 – Burn Notice (toute la série), Michael Westen est le plus cool des agents secrets ! Note : 15/20 18 Octobre 2017 – The Strain (Saison 3), une nouvelle dose d’hémoglobine […]

    J'aime

    […] (saison 4), de surprises en surprises on reste scotché ! Note : 17/20 22 Novembre 2017 – Burn Notice (toute la série), Michael Westen est le plus cool des agents secrets ! Note : 15/20 18 Octobre 2017 – The Strain (Saison 3), une nouvelle dose d’hémoglobine […]

    J'aime

Répondre à desmondag Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.