The Alchemy Index, un quadruple album parfait qui explore chaque facette de Thrice, que ce soit l’expérimentale ou le post hardcore !

Publié le Mis à jour le


source 1source 2
Thrice
Album : The Alchemy Index Vol I, II, III, IV (2007/2008)

Qui est-ce ?
Thrice est un groupe de rock américain venant d’Irvine en Californie. Il est fondé en 1998 par Dustin Kensrue (Chant, guitare, synthétiseur, percussions) et Teppei Teranishi (Guitare, synthétiseur, backing vocals, piano). Comme beaucoup de groupes, ils se rencontrent sur les bancs de l’école et jouent dans un premier temps dans le groupe Chapter 11. Teppei recrute ensuite un amie du skate-park, Eddie Breckenridge, pour prendre en charge la basse (synthétiseur, backing vocals, et occasionnellement la guitare) et son frère Riley pour être derrière les fûts. Thrice est ainsi au complet en 1998 pour jouer leurs premiers shows, et un point important, leur line-up n’a jamais changé en près de 19 ans de carrière ce qui est assez rare pour le souligner 😉
Leur nom est choisi dans la précipitation de devoir avoir un nom afin de pouvoir jouer. Thrice était à la base une blague entre les membres du groupe, mais en raison de la notoriété qu’ils gagnèrent rapidement, ils ne purent plus changer de nom car les fans les associent déjà à Thrice.
C’est en 1999 que sort leur premier EP nommé First impressions, seulement tiré à 1000 exemplaire. En 2000 vient leur premier vrai album Identity Crisis, qui sera suivit par The Illusion Of Safety en 2002, en 2003 The Artist in the Ambulance, en 2005 Vheissu, et pour finir The Alchemy Index Vol I et II vont sortir en 2007 et les Vol III et IV en 2008.

Quel style ?
Alors que leurs débuts étaient dans une branche plus ou moins mélodique du hardcore, ils ont évolués vers du rock, du rock progressif, voir même avec une touche d’électro, tout ceci menant à cet album concept qu’est The Alchemy Index.
Découpé en quatre actes, selon les quatre éléments, Feu, Eau, Terre et Air, chacun de ces disques explore un peu plus profondément l’une des nombreuses facettes de ce groupe hors normes qu’est Thrice.
Donc pour répondre à la question du style, disons que c’est du Thrice 😉

Extraits musicaux !
Je veux être équitable, donc voici un titre par disques 😉
Ma killer track est Firebreather pour le premier Ep Fire. La voici en version live que vous pouvez voir sur leur CD/DVD de leur concert à House of Blues.

Tiré du deuxième Ep, Water, vous pouvez apprécier l’écoute de Digital Sea.

Ma killer track de l’Ep Air serait Daedalus (mais je tiens à préciser que toutes les chansons sont de vrais pépites, ce n’est qu’une remarque de dire ma killer track ;)) dont voici la vidéo live.

Voici Come All You Weary de Earth.

Ce que j’en pense ?
Cet album est l’assemblage de quatre EP. L’ensemble donne tout de même une bonne vingtaine de minutes par EP. Il y a donc de quoi écouter 😉
C’était tout de même un gros risque de sortir un quadruple album de la sorte. Mais The Alchemy Index est au final une œuvre monumentale montrant l’étendue de leurs capacités tout en offrant de nouvelles expérimentations.
Les volumes Feu et Eau sont les premiers à sortir en 2007. Cette première partie d’Alchemy Index se vend à 28000 copies en une semaine ce qui est un énorme score pour un groupe de ce genre.
Avec l’Ep Fire, ils reviennent aux sources, le post-hardcore, c’est rentre dedans, direct et sans fioriture, avec une qualité de jeu et quelques petits arrangements bien au-delà de ce qu’ils faisaient au début de leur carrière (en cherchant bien je dirais qu’il y a une petite touche électro en arrière-plan). Toutefois l’ensemble est très marqué Thrice des débuts. Un pur bonheur, et ils montrent que même avec l’âge ils peuvent envoyer du lourd !
Le deuxième Ep, Water, est l’apothéose de leur facette électro. Ils ont commencés à tâter le terrain avec Vheissu, mais ils se jettent littéralement dans l’eau (la Digital Sea … ok je sors lol) avec cet Ep et nous offrent six titres totalement électro sans pour autant perdre la patte Thrice. C’est doux, et même triste, mais tellement beau. La voix de Dustin Kensrue criarde à souhait dans le premier Ep est extraordinairement à fleur de peau pour ce second élément de The Alchemy Index. On se sent transporter sur les flots de Water, comme dans un rêve et on en redemanderait volontiers au bout des six titres.

Les volumes Air et Terre arrivent en Avril 2008, soit tout juste six mois après les deux premiers.
Le troisième, Air, nous offre un rock progressif, doux, rock, violent, et toujours avec une légère touche d’électro en arrière plan, on retrouve beaucoup de leurs facettes (il rappelle un peu Vheissu). Je trouve que la rapidité et la fougue des précédents albums se transforme pour donner quelque chose davantage sur la retenue sans être trop mou non plus. Cet Ep est celui qui – là c’est le spoiler de l’article lol – est représentatif de vers quoi va se tourner le groupe dans les prochains albums. Pour moi le post-hardcore est quasiment totalement délaissée pour donner un rock à la Thrice, leur empreinte, leur style, je n’ai encore jamais entendu personne faire de tels morceaux. Cet Ep est comparable à un réel album condensé. Les albums Beggars et Major/Minor qui suivront sont totalement dans la lignée de l’Ep Air. Ils montrent clairement qu’ils sont encore capables de se réinventer, d’évoluer.
La quatrième et dernière partie de The Alchemy Index, Earth, est l’Ep qui m’a fait le plus plaisir car il est dédié à leur facette acoustique/country/folk/blues. J’attendais cela depuis longtemps et mon vœu fut exhaussé. Que du bon ! Cet Ep est totalement Folk/Blues avec un son éblouissant et une voix de Dustin avec un groove à tomber par terre. Jusqu’à cet Ep les titres acoustiques n’étaient que des réadaptations de titres électriques mais là ils sont uniques, travaillés, et montrent que rien ne peut arrêter Thrice.

Si je conseille ?
Cet album est pour moi la pierre angulaire de leur carrière. Ils auraient très bien pu arrêter là car ils montrent qu’ils savent ce qu’ils font, qu’ils dominent leur sujet. Ils sont capables dans tous ces styles de nous transporter, que ce soit doux, violent, rapide, quel que soit le style on ne peut rien leur reprocher. C’est un album ultime qui mérite un 20/20 !
The Alchemy Index montre qu’ils n’ont plus rien à prouver. Un sans-faute et une évolution éblouissante depuis leur début !
Un album à se procurer les yeux fermés car vus les styles qu’ils touchent vous trouverez forcément quelque chose qui vous charmera et vous poussera à écouter les autres EP !

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Enjoy 😉
A bientôt !
D.A.G.

A aller voir !
Site officiel
Instagram
Facebook
Twitter
Youtube
SoundCloud

PS1. Le visuel de l’album est fait par Dustin.
PS2. En faisant quelques recherches j’ai appris que les chansons de fin de chaque Ep avaient été écrites sous forme de sonnet, décrivant la relation d’un homme avec l’élément en question mais aussi que le dernier couplet contient la même mélodie vocale et de musical sur chaque Ep. J’ai beaucoup aimé ce petit lien placé entre chaque Ep créant ainsi une connexion, comme un univers entre chacun de ces éléments, mais aussi une connexion entre toutes les facettes de la musique de Thrice.
PS3. A notez qu’en Mai 2008 ils se produisent à The House of Blues à Anaheim et la performance est filmée pour la sortie d’un pack CD/DVD du concert, première production live, qui est phénoménale et sort tout simplement sous le nom de Live At The House Of Blues.
PS4. Un live est aussi disponible sous le nom de The Myspace Transmission.

Publicités

Une réflexion au sujet de « The Alchemy Index, un quadruple album parfait qui explore chaque facette de Thrice, que ce soit l’expérimentale ou le post hardcore ! »

    lire en bulles a dit:
    30 juillet 2017 à 21 h 08 min

    Ah, Trhice ce groupe mythique qui tient toujours la route meme après toutes ces années.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s