Et si Superman faisait une crise de nerf ? La réponse est dans le comics Irrécupérable !

Publié le Mis à jour le

Cela faisait déjà quelques temps que j’avais entendu parlé d’Irrécupérable, mais je ne m’étais jamais vraiment penché dessus, et je dois avouer que je ne pensais pas pouvoir le trouver en français :p
Grande erreur de ma part car je suis maintenant en possession des deux premiers volumes de cette série et j’en suis bien content ! 😀



Irrécupérable est une série de comics de 7 tomes au total – publié par Boom!comics à partir de 2009 et chez Delcourt en 2010 écrit par Mark Waid et dessiné par Peter Krause, Diego Barreto et Eduardo Barreto.
Oui, c’est un comics avec encore des Super-héros, mais cette fois-ci vu sous un angle particulièrement intéressant. Voici l’histoire.
Le Plutonien était le plus grand super-héros sur terre. Il a passé sa vie à se sacrifier pour sauver et protéger le monde. Il est désormais le plus grand super-vilain et s’attaque au monde entier. Ses anciens coéquipiers, membres du Paradigme, sont également menacés. Ces derniers tentent de comprendre ce qui est arrivé à celui qui était le meilleur d’entre eux.


Après Kingdom Come et Empire (deux œuvres que je suis en train de lire, ou sur le point 🙂 ), Irrécupérable est la troisième œuvre de Mark Waid concernant le coût du super-héroisme et le cheminement pouvant mener à devenir un vilain.
Irrécupérable traite, d’après Waid, de l’influence que peuvent avoir les leçons du bien et du mal que l’on acquiert dans notre jeunesse et comment ces leçons peuvent changer et être corrompues en devenant adulte si l’on ne possède pas les capacités, notamment émotionnel pour continuer à les voir de la bonne façon.
Je vais donc vous parler des deux premiers tomes de la saga Irrécupérable (qui en contient 7 au total), à savoir le tome 1 « Sans Retour » et le tome 2 « Trahison ».
Irrécupérable est un comics totalement à l’opposé de ce que peut montrer Marvel ou DC. L’univers est clairement sombre et assumé.
Commençons par le commencement, le dessin. Tenu par Peter Krause pour ces deux tomes, je le trouve très beau. Propre, très détaillé avec un côté adulte, c’est un pur plaisir de parcourir les pages. Si je voulais être assez tatillon, je pourrais peut-être dire que comparé à certaines autres productions que j’ai pu lire jusqu’à maintenant, le design fait peut-être un peu vieillot :p Mais c’est vraiment pour chipoter. Cela ne m’a pas gêné du tout, je me suis habitué en un rien de temps. Du côté des membres du Paradigme, chacun à ses propres détails, son style. Les décors, bien qu’ils ne soient pas extrêmement fournis en détails, sont clairs et suffisamment comblés pour faire plaisir aux yeux. J’ai vraiment beaucoup aimé le design qu’offre Krause à ses deux premiers tomes. Un sans-faute pour moi !


Au niveau scénario, je l’ai trouvé très bien ficelé pour ces deux premiers tomes. Nous nous retrouvons projetés dans l’action dès la première page du tome 1 « Sans-retour ». Le Plutonien s’en prend au héros surnommé Frelon qu’il tue sans sourciller et il massacre sa famille au passage avant de s’envoler. Le ton est donné. Et cela ne fais que commencer. Dans les pages qui suivent on découvre les membres du Paradigme complètement perdu face à la menace que représente le Plutonien, mais aussi perdu dans l’incompréhension car aucun d’entre eux ne semble savoir pourquoi le Plutonien est devenu ainsi. L’atmosphère est sombre au plus haut point. Le Plutonien va s’acharner sur les personnes de son passé ainsi que sur ces anciens collègues et amis qui vivent tous sous tension depuis qu’il semble être devenu fou.
Toutefois – bien que nous n’ayons pas le fin mot de l’histoire au bout de deux tomes heureusement lol – on obtient quelques éléments de réponse, et on en vient presque à compatir par moment avec le Plutonien qui visiblement n’est pas si fou que cela.
Tout le monde en prend pour son grade, humain, autant que super-héros. On se rend compte que les autres membres du Paradigme ne sont pas tous blancs comme neige et que certains auraient peut-être une part de responsabilité dans ce qu’il se passe.
J’ai beaucoup aimé la façon de nous raconter l’histoire. La trame scénaristique est décousu avec de nombreux flash-back car lorsque l’on débute le comics le Plutonien est déjà enragé. Ainsi, on tente, tout comme les membres du Paradigme, de reconstituer le pourquoi du comment avec les souvenirs de tout le monde. On découvre les origines du Plutonien, du Paradigme, mais aussi certains événements marquant qui ont aidés à faire pencher la balance du Plutonien du côté obscure de la force :p


Grâce à ces changements « temporels » – si je puis dire – au niveau scénaristique, cela permet d’avoir un changement de design très sympa, notamment au niveau de l’allure du Plutonien qui, avant de devenir méchant, arbore un costume blanc avec son emblème, un peu de rouge, mais qui est globalement très clair. Il est l’image parfaite du super-héros, en plus d’un brushing très gentil garçon. En d’autres termes, il a tout du Superman de DC. Le gendre idéal avec des super-pouvoirs.
Toutefois, lorsqu’il devient un méchant, il a la tête rasée, ce qui donne un visage bien plus fermé et dur. Il abandonne la cape et prend un costume en noir et rouge. Il y a un changement de tenue très marquant qui permet visuellement de mettre en évidence cette différence entre les deux facettes psychologiques du Plutonien.
J’ai beaucoup aimé ce détail ainsi que le changement du « grain de l’image ». Il y a au niveau des décors et de l’ambiance général une évolution. L’ensemble est beaucoup plus clair et lumineux lorsque le Plutonien est gentil. Mais après être devenu un bad-guy, il pleut souvent et l’ensemble devient plus sombre et froid. Comme ce qu’inspire alors le Plutonien.
Ces détails graphiques collant à l’ambiance sont très très appréciables et offrent une ambiance encore plus pesante et noir.


En plus des qualités graphiques, scénaristiques et de mise en scène, Irrécupérable offre un point de vue psychologique sur la position de super-héros. On ne se pose pas vraiment la question, mais les héros sont toujours soumis à des conditions qui pourraient facilement rendre instable, voir complètement fou ! Prenons Superman, lorsqu’il découvre que toute sa planète d’origine a disparu et qu’il est le dernier des représentants de son peuple, Captain America qui reste coincé dans la glace et en se réveillant se rend compte que tout ceux qu’il aimait ont disparu, ou encore Batman qui voit ses parents se faire assassiner devant lui, tous ces super-héros vivent des drames, ou alors sont rejetés et traités comme des monstres (par exemple les X-Men), mais finissent tout de même plutôt bien en général. Ici, il est intéressant de découvrir la vision de Waid qui offre un héros ultra-puissant, qui au fond ne demande qu’à être accepté et aimé, et qui malgré le fait qu’il risque tous les jours sa vie, ne parvient à obtenir que des reproches, des remarques de personnes qui en veulent d’avantage ou encore tout simplement de la peur dans le regard des gens qu’il sauve.
C’est un point de vue très intéressant et qui rentre dans une vision psychologique assez peu traité dans les comics, en tout cas pas à ce point-là lol


En conclusion, je peux dire qu’Irrécupérable est une très belle surprise ! C’est deux premiers tomes accrochent tout de suite. Je pense qu’il m’a fallu deux jours pour les lire et encore je me retenais tant j’étais accroché à cette histoire 🙂
Je suis d’accord, ce n’est pas dans un comics de ce style que vous pourrez rigoler, ça c’est certain :p lol Toutefois, Irrécupérable est rempli de qualités avec une histoire en béton et passionnante, un graphisme qui ne laisse pas les rétines insensibles et un travail au niveau de la psychologie des personnages qui est passionnant.
Ces deux premiers volumes méritent un magnifique 18/20 tant pour la qualité de l’œuvre que l’originalité qu’elle offre.
C’est un aspect sombre. On se retrouve totalement dans la branche anti-héros, donc il est vrai que si ce n’est pas un domaine qui vous passionne, je ne pense pas que vous accrocherez, mais si toutes les facettes possibles d’un super-héros vous intéressent, alors foncez sans plus attendre vous procurer ce comics totalement Irrécupérable !!!

Enjoy !
A bientôt,
D.A.G.

PS1. J’ai pu lire dans une ancienne interview que Waid n’avait aucune intention de réhabiliter le Plutonien ou de lui offrir la rédemption pour ses actions, disant qu’il n’y a pas d’espoir pour le Plutonien. Toutefois, il dit aussi que le titre Irrécupérable n’a jamais était clairement défini comme faisant référence au Plutonien. Je parle de ces citations car cela m’intrigue énormément sur ce qu’il a bien pu réserver à ce cher Plutonien dans les 5 autres tomes.
PS2. Il y aurait une rumeur qu’en Mai 2016 la 20th Century Fox ait acheté les droits pour une adaptation cinématographique. Si ça ce fait, là je veux bien signer pour aller voir ça 🙂
PS3. J’ai oublié de mentionner qu’il y avait une histoire bonus à la fin du tome 2. Celle-ci traite d’un vilain dans le monde d’Irrécupérable qui, après avoir vu le retournement du Plutonien, décide de devenir un gentil. Histoire très courte de quelques pages. Je n’ai pas franchement accroché. On ne comprend pas vraiment ce qu’il se passe, les personnages ne sont pas clairs et surtout le dessin de Howard Chaykin est franchement moche. Donc, cette partie-là est à oublier ! :p Le « PS » qui ne sert à rien mais il fallait le dire lol

Publicités

9 réflexions au sujet de « Et si Superman faisait une crise de nerf ? La réponse est dans le comics Irrécupérable ! »

    Maïssa a dit:
    23 juillet 2017 à 18 h 06 min

    Je ne connaissais pas du tout ce comic mais il a l’air génial !! Un super-héro qui devient totalement méchant, c’est vraiment original comme histoire. Au début je pensais l’histoire assez proche de ce qu’on pouvait voir dans Injustice (chez DC) où Superman devint despotique, mais au final ce que tu dis irrécupérable, laisse penser que les deux histoires sont franchement différentes. J’ai très envie de découvrir comment un super-héros bascule au point de devenir un super-méchant sans état d’âme !

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      30 juillet 2017 à 14 h 51 min

      Je ne connais que très peu l’histoire d’Injustice, mais je pense qu’Irrécupérable est tout de même un peu différent. Par contre je n’ai lu que les deux premiers tomes, j’ai les autres mais je n’ai encore pas eu le temps d’y jeter un oeil :p en tout cas les deux premiers sont vraiment super et la psychologie du personnage est vraiment intéressante. N’hésite pas à revenir partager ton avis sur Irrécupérable si tu te laisse tenter 😉

      Aimé par 1 personne

    Lutin82 a dit:
    24 juillet 2017 à 10 h 01 min

    Inconnu au bataillon, mais ces comics ont l’air de changer du ton habituel, si j’y tombe dessus, je ne me poserais pas de question, j’ai bien envie de tester! 🙂

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      30 juillet 2017 à 14 h 52 min

      Il est vrai que ce comics semble ne pas être très connu en france. En tout cas je suis tombé dessus totalement par hasard et je ne regrette pas du tout 🙂 Si tu teste reviens partager ton avis 🙂
      Merci pour ton com !
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    lire en bulles a dit:
    27 juillet 2017 à 0 h 13 min

    Une très bonne série en effet. C’est « amusant » et intéressant de voir cet aspect d’un super-héros, ça change vraiment.

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      30 juillet 2017 à 14 h 56 min

      Tu as donc tout lu ? qu’as tu pensé de la fin ? je n’ai pas encore fini mais je suis assez intrigué car j’ai lu des commentaires relativement moyen sur le final de cette saga.
      En tout cas j’ai beaucoup aimé les deux premiers tomes 🙂
      Merci pour ton commentaire 😉
      Au plaisir,
      Desmond

      J'aime

        lire en bulles a dit:
        30 juillet 2017 à 21 h 10 min

        Je n’ai pas tout lu malheureusement, mais pour le moment j’ai bien aimé Concernant la fin, je n’ai jamais rien entendu de désagréable. Peut-être que la série commençait déjà à un haut niveau, donc il y avait de fort risque qu’elle s’essouffle un peu.Mais je ne pense pas que ce soit horrible, vraiment.

        J'aime

    fanny a dit:
    27 juillet 2017 à 13 h 38 min

    Comme si j’avais besoin d’une idée de comics à lire en plus x) Encore un titre à ajouter à ma longue liste ! 🙂

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      30 juillet 2017 à 14 h 57 min

      lol je connais ça 😉 On a jamais assez de temps pour lire tout ce que l’on voudrait :p Content de te l’avoir fait découvrir en tout cas 😀 Si tu te laisse tenter n’hésite pas à revenir en parler !
      Merci pour le com 🙂
      Desmond

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s