« Les Pépites », un film/documentaire vrai et touchant.

Publié le Mis à jour le

Nouvel article cinéma avec ma critique du film Les Pépites, enfin ce n’est pas vraiment un film, ni vraiment un documentaire d’ailleurs. C’est un peu entre les deux, mais ce qui est sûr, c’est qu’il porte bien son nom, ce film/docu est une vraie pépite !

Une petite bande annonce pour éclaircir l’idée du film/docu.


Les pépites est un film documentaire réalisé par Xavier de Lauzanne sur la formation et l’évolution de l’association Pour Un Sourire d’Enfant. Il est sorti en France en Octobre 2016 peu après la mort de son fondateur Christian de Pallières.
Xavier de Lauzanne (j’abrégerais en XDL, plus rapide à écrire 😉 ) avait déjà abordé cette association dans un premier documentaire en 2002.
Ce documentaire reçoit un excellent accueil critique que ce soit au niveau de la presse qu’au niveau du public. Et je dois dire que je comprends tout à fait ces bonnes critiques. Pour être franc je ne suis pas un grand fan des documentaires. Pas que je n’aime pas – loin de là – mais ce n’est pas forcément le style de productions sur lesquelles je vais aller me renseigner. C’est ma femme qui m’a parlé de ce film et m’a dit vouloir aller le voir. Intrigué, j’y suis donc aller avec elle et j’ai adoré !

Les Pépites est réalisé d’une manière où on pourrait presque croire que l’on regarde un film en Found Footage. XDL mélange à la fois des vidéos de la famille De Pallières et des vidéos actuelles, ainsi que des interviews, le tout de manière très fluide.
Nous suivons donc Marie-France et Christian de Pallières presque du début, où ils parlent de leur enfance, de la création de leur famille, du fait qu’ils aimaient voyager, et du jour où – il y a de ça 20 ans – ils se sont installés au Cambodge pour créer une école pour les enfants des rues qui travaillaient dans la décharge à ciel ouvert de Phnom-Penh. Ils expliquent ce qui les a touchés au point qu’ils décident de sortir de la misère ces filles et garçons complétement perdus.
On apprend beaucoup, et toujours d’une manière intimiste. Christian et Marie-France – que les enfants surnomment « Papy » et « Mammy » – raconte avec beaucoup d’émotion l’enfer dans lequel ils ont découvert tous ces enfants, comment ils ont décidés de fonder leur association, comment ils parvenaient à récolter les fonds. C’était un combat de tous les jours et on le ressent avec une intensité incroyable dans leurs paroles et les images qu’ils montrent.
Durant le film il y a un contraste entre les images du passé, où les enfants étaient en train de travailler dans la décharge, et les images d’aujourd’hui où ces mêmes enfants ont grandi et sont parvenu à faire quelque chose de leurs vies.
C’est un documentaire que j’ai trouvé très beau mais aussi très dur. Lorsque l’on voit les enfants raconter à ces Français, ces inconnus pour eux, les malheurs qu’ils ont vécus – les parents alcooliques, la violence et j’en passe – avec énormément d’émotion mais à la fois si naturellement car pour eux tous les autres enfants les entourant avaient le même style de vie. Comme si tout ceci était banal. C’est vraiment poignant.

C’est une histoire incroyable et ils ont vécu un parcours tout aussi incroyable. Lorsque l’on voit ce que sont devenus les enfants, le fait que l’association puisse aujourd’hui fournir des cours, énormément d’ateliers (théâtre, cinéma, cuisine, mannequina…), une cantine pour tous ces enfants tous les jours, et même de la nourriture pour les familles de ces enfants.
Ils auraient aidé près de 10000 enfants, et lorsque l’on voit l’ensemble du complexe qui est presque aussi grand qu’un petit village, on a du mal à se dire que c’est réel !

Les Pépites est un documentaire touchant, qui montre à la fois la misère, la pauvreté, le désespoir, mais aussi la joie, les rires, et surtout de l’espoir quand on voit que ce que l’éducation fournie par une association a permis de faire sur la vie de ses enfants qui ne demandent qu’à s’en sortir.
Un beau 20/20 pour ce documentaire qui donne un message d’espoir dont on a bien besoin dans ce monde !
J’ai rarement était aussi touché et marqué par un documentaire qui dégage une humanité forte ! Même si ce style de production n’est pas votre passion, croyez-moi, lancez-vous et vous ne le regretterez pas !
A voir de toute urgence !

Enjoy !
A bientôt,

Desmond A. Green

PS. Par contre, le petit truc que je trouve abusé, c’est que ce genre de film mériterait vraiment une plus grande distribution. Heureusement qu’il y a internet pour passer le mot (comme quoi internet ne sert pas qu’à faire n’importe quoi). Habitant dans la région Grenobloise, il n’y avait qu’un seul cinéma passant le film, que certains jours et que pour quelques séances. C’est vraiment dommage car ce genre de production mériterait bien plus de soutien et d’être mis sur le devant de la scène pour ouvrir les yeux au plus grand nombre. Voilà, j’ai fini mon coup de gueule lol

Publicités

4 réflexions au sujet de « « Les Pépites », un film/documentaire vrai et touchant. »

    […] via « Les Pépites », un film/documentaire vrai et touchant. — A Sad Picture Of A Red Sky […]

    Aimé par 1 personne

    MurielleMi a dit:
    15 mai 2017 à 16 h 59 min

    Je viens de le reblogger 😉 Ce doc à l’air vraiment pas mal … Merci Desmondag

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      15 mai 2017 à 22 h 34 min

      Merci beaucoup pour le reblog 😉 C’est très gentil !
      Et je confirme, pour moi qui ne suis pas un grand fan des documentaires, ce doc est vraiment bon ! A voir absolument !!!
      Et de rien MurielleMi 😉
      Au plaisir,
      Desmond

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s