Z-Nation (saison 2), toujours plus de zombies, toujours plus de folie, et un scénario qui ne cesse de surprendre !

Publié le Mis à jour le

Complètement mordu ( 😉 ) de cette série j’ai enchainé le plus rapidement possible la saison 2 (vous pouvez retrouver la critique de la saison 1 en cliquant ici), et qu’elle bonheur de retrouver toute l’équipe, et surtout Murphy 😉
Voici donc ma critique de la saison 2 de la série Z-Nation !

Tout de suite, la saison 2 en image 😉


Z-Nation se déroule trois ans après une apocalypse causée par un virus transformant les humains en zombies. Murphy – un prisonnier de la prison navale de Portsmouth à Kittery dans le Maine – est enrôlé de force dans un programme pour tester un vaccin contre le virus zombie. Il est le seul candidat à s’en sortir vivant après l’injection et à ne pas se transformer après s’être fait mordre à plusieurs reprises. Un groupe de survivant va tenter de l’emmener saint et sauf jusqu’au laboratoire du CDC en Californie. C’est à ce moment que commence le plus long road-trip zombiesque qu’on ait vu jusqu’à maintenant !

Après les 13 épisodes de la saison 1, que dire à part que l’on a envie d’être infecté de nouveau par le fun de ce show zombiesque 😀
Cette série mélange toujours dans cette saison 2 de nombreux styles, de la comédie (surtout humour noir il faut préciser), du drame, de l’action, de l’horreur et le tout dans un climat post-apocalyptique remplie de zombies ! Et surtout, ce qui fait plaisir, c’est que Z-Nation évolue énormément – autant niveau personnages que scénario – au fur et à mesure des saisons et des épisodes !

Les personnages sont toujours aussi bons. On retrouve certains de la première saison et d’autres non, normal c’est tout de même une série de zombies, il nous faut donc un peu de morts 😉 Alors attention, si vous n’avez pas vu la saison 1, la suite de cet article risque de vous spoiler un peu !!!!

Niveaux personnages donc, les choses évoluent.
Le groupe de survivants emmenant Murphy en Californie n’est plus mené par le Sergent Charles Garnett (Tom Evrett Scott) mais par le Lieutenant Roberta Warren (Kellita Smith). Garnett nous quitte durant la saison 1. Ce n’est pas plus mal car cela laisse de la place à Warren qui prend de l’ampleur en devenant le chef du groupe. Et quel charisme ! Totalement badass, elle est bien décidée à amener Murphy en Californie, quoi qu’il en coûte ! 😉

On retrouve toujours Mack Thompson (Michael Welch) – mais pas pour longtemps ce qui n’est pas plus mal car ce personnage étouffait celui d’Addy – petit ami d’Addison « Addy » Carver (Anastasia Baranova). Addy devient en quelque sorte le second de Warren et prend bien plus d’importance dans le scénario. C’est une killeuse, particulièrement douée avec sa batte à pics qui ne la quitte jamais. Elle fracasse du zombie comme une pro du baseball :p lol
Il ne faut pas oublier Steven « Doc » Beck (Russell Hodgkinson) un ancien psychologue – ancien addict aussi – et qui sert de docteur quand il n’y a pas d’autres alternatives. LE personnage excellent et indispensable à l’équipe. Extrêmement chanceux et doué avec son pied de biche, il se sort de toutes les situations, toujours avec le sourire, et une petite phrase pour faire rire. Très franchement, l’un de mes personnages préférés ! Il nous offre beaucoup de moments d’anthologie, comme lorsqu’il fume de l’herbe indienne extra-forte qui lui permet de faire une projection astrale de lui-même et se changer en guerrier indien pour se sauver d’une mauvaise posture :p Je n’ai rien d’autre à dire qu’excellent concernant ce personnage ! 😀
Comme je vous l’avez dit dans l’article précédent, Doc est très attaché au jeune 10K (Nat Zang), traumatisé par le fait d’avoir du tuer son père transformé en zombie. Il se fait appeler 10K car, pour venger de la mort de son père, il veut tuer 10000 zombies ! Il est particulièrement fort avec les armes à projection et ne se sépare jamais de son fusil sniper. Un personnage sympa mais qui reste toujours un peu effacé dans cette seconde saison. Toutefois, sans 10K ce ne serait plus le groupe de survivants qu’on aime, puis il nous gratifie de quelques super tirs ! 😉
Le personnage de Cassandra (Pisay Pao), utilisé comme piège sexuel par un groupe de cannibales dans la saison 1, prend vraiment un tournant épatant dans la saison 2. Je vous laisse découvrir, mais c’est en tout cas un bon point car son personnage s’était finalement essoufflé très vite dans la première saison.

Simon Cruller aka « Citizen Z » (DJ Qualls que j’adore et que j’ai déjà vu dans Lost, My Name Is Earl, Breaking Bad, Supernatural) est toujours là ! Ne vous inquiétez pas 😉 Il est aussi une pièce maitresse de l’équipe. C’est un informaticien travaillant pour la NSA qui guide l’équipe depuis une base secrète en Arctique. Et il est aussi l’un de mes chouchou comme Doc 😀 Il est à la fois drôle et touchant. Il perd d’ailleurs ses « avantages » durant cette saison l’obligeant à changer ses habitudes et faire preuve de courage pour s’en sortir seul.

Quant à Murphy (Keith Allan), il est égal à lui-même. Ancien détenu, il n’est pas franchement sympathique, ne coopère que s’il est forcé et surtout ne pense qu’à sauver sa peau sans se soucier des autres. Son statut – du genre mi-humain/mi-zombie – lui permet de développer des capacités envers les zombies car du fait d’avoir reçu le vaccin il change progressivement d’apparence au cours de la saison. Cette évolution du personnage est encore plus poussée dans la saison 2 ! Une évolution qui fait du bien et fait passé Murphy du statut de « personnage à sauver » à « sauveur« . On va dire que malgré sa réticence à aider ses semblables, il accepte plus ou moins son rôle de seul solution pour sauver l’humanité. Il devient encore plus un élément clef de toute cette histoire.

Toute cette bande de joyeux drilles nous apporte beaucoup de fun au cours de cette seconde saison. Les scénaristes savent y faire ! C’est une série B assumée, qui tente de nous divertir avec des actions de folie ! Si une série comme Walking Dead n’ose pas changer son schéma scénaristique, Z-Nation ne fait qu’évoluer ! C’est vraiment surprenant car les scénaristes nous prennent par surprise. EN oyant la saison 1 on ne peut pas imaginer ce que réserve la saison 2. C’est une réussite totale niveau évolution de scénario, et qui plus est, ça reste cohérent par rapport aux principes de Z-Nation. (ENCORE UNE FOIS ATTENTION SPOILER !!!)
Dans l’épisode 1 nous voyons les conséquences de l’impact des missiles atomiques avec de nouveaux zombies, les blasters, plus violents, plus résistants, plus intelligents, ils se rapprochent plus d’un animal sauvage. La station de Citizen Z est elle aussi touchée ce qui lui enlève de nombreux avantage qu’il avait dans la saison 1, et en plus ça fait fondre en partie la neige ce qui libère ses anciens camarades morts dans le crash de l’avion dans l’épisode 1 de la saison 1. Citizen Z doit donc se battre seul contre cette infestation de zombies !
A côté de cela l’équipe qui tente d’atteindre la Californie va devoir gérer des chasseurs de primes à la recherche de Murphy, des zombies plantes, des hybrides zombies/humains, un collectionneur passionné par les zombies (avec la présence d’un guest bien marrant !), des extraterrestres, un zunami, un cartel Mexicain qui se font appelés les Zeros et la liste est encore longue 😉

Je tiens vraiment à préciser que ce n’est pas une série comique non plus ! Il y a des passages marrants, mais c’est surtout un ensemble fun. Murphy fait preuve d’un sarcasme très bien placé, Doc est marrant aussi avec ses petites remarques mais c’est surtout une série d’aventure et d’action à mes yeux. On ne s’ennuie pas une minute ! Il se passe toujours quelque chose !
De plus, ils tentent tout de même d’offrir des moments plus sombres – on pourrait dire – avec la psychologie des personnages qui entre en jeux. Comme Murphy qui n’a jamais rien demandé et qui se retrouve à devoir sauver le monde. C’est un fardeau très lourd pour lui. Ou encore Warren qui, en tant que Chef de l’équipe, doit tout faire pour amener Murphy à destination, tout, même des choses qui peuvent paraitre immorales. Les scénaristes, tout en offrant toujours autant de fun, essayent tout de même d’offrir un peu de profondeur aux personnages. Et c’est une très bonne idée car l’ensemble est très bien dosé et ne rentre pas dans le mélodramatique lourd.

Après, il faut être franc, des choses aberrantes, dignes d’une série B justement, pointent le bout de leurs nez de temps en temps dans le show. Des tripes sous herbes magiques, des extraterrestres, des personnages qui arrivent à se sortir d’une situation alors que c’était clairement impossible, ou encore les moments où ils disent qu’ils n’ont plus de balles et deux secondes après ils tirent comme des fous dans les zombies lol Mais ce n’est toutefois pas quelque chose qui gêne car on sait ce que l’on regarde, une série B apocalyptique sur les zombies !

Cette série est clairement décomplexée et nous offre une vue particulièrement fun et classe de l’apocalypse zombies avec dans cette saison 2 un scénario qui évolue comme il se doit, et surtout un peu plus de budget, ça se sent 😉 Les évènements sont complètement barrés, à des moments on se croirait dans Mad-Max, mais on adore ! Ils arrivent par exemple à lancer une meule de fromage géante qui descend une avenue pour écraser les zombies, et on la voit ensuite parcourir les champs :p lol
La série peut paraître ridicule, et certains d’entre vous le penseront sûrement. Toutefois, ils assument leur style série B, et nous offre un divertissement de qualité qui ose prendre des risques !
L’ambiance reste flippante, les zombies courent, sont violents et on se demande qui va se faire manger. De plus, lorsque quelqu’un se fait mordre, il se transforme en quelques secondes en zombies ce qui donne encore plus de tension à l’ensemble !
Les effets spéciaux sont bons et on y croit, ça ne donne pas envie de manger, ça c’est clair 😉 Et pour la mise en scène, c’est un pur bonheur. A chaque épisode ils dézinguent avec de plus en plus de classe les zombies.
Le plus de cette saison est aussi au niveau de Murphy. Prenant toujours un peu plus de charisme, il développe aussi de nouvelles aptitudes, comme le contrôle des zombies, mais aussi le contrôle des humains avec qui il aurait eu un contact « intime ». C’est en quelque sorte un Jedi-zombie et c’est une idée excellente qui permet de très bon moment et une évolution de l’histoire qui ainsi évite la répétition. Chaque épisode est différent mais évolue vers un point bien défini, amener Murphy en Californie. On sait où on va, mais on ne sait pas comment on va y arriver :p lol

Z-Nation ne pourrait pas continuer 10 saison comme TWD, ce n’est pas l’idée, et au fond, il vaut mieux faire cinq bonnes saisons que 10 sympas. The Walking Dead reste après 7 saisons avec le problème du manque d’originalité en répétant le même schéma scénaristique. Ce n’est pas mauvais en soit, mais lassant. Un sentiment que l’on ne ressent jamais avec Z-Nation !
Cette série est toujours aussi rafraichissante même après 28 épisodes ! Mélangeant parfaitement horreur, action, comédie et drame, le tout dans un monde apocalyptique mi-Western, mi-Mad-Max. Le scénario, bien que pouvant paraître farfelu, est bien là, travaillé pour nous tenir en haleine, et au final il tient parfaitement bien la route. On ne s’ennuie jamais ! On a tout de suite envie de voir la suite, c’est vraiment addictif ! Les idées sont bien trouvées, et qui plus est, contrairement à d’autres productions zombiesques – notamment TWD – ici ils abordent les origines du virus, mais aussi les débuts de l’infection vu par chacun des personnages ce qui permet de les connaitre encore plus et de s’attacher d’avantage à eux (encore une fois l’origine story de Doc est excellente !). Le fait que les scénaristes s’attardent un peu sur ces détails ça fait plaisir, vous ne pouvez pas imaginer !
C’est une série B qui s’assume totalement et qui cultive un aspect fun qui permet à ce show de se démarquer des autres productions ! Ils prennent des risques qui payent !
Un beau 16/20 pour une série que j’adore et qui se maintient. Je trépigne d’avance à l’idée de ce que peut réserver la saison 3 car croyez-moi, en voyant la fin de la saison 2 il est claire que les scénaristes ne sont pas près de se calmer ! 😉 lol
Bien entendu, il y a du sang, de la violence, des zombies, donc ce n’est pas une série à mettre entre toutes les mains ! Toutefois, si vous aimez les zombies, l’action, l’humour noir et les séries fun qu’il ne faut pas prendre au sérieux et qui sont totalement décomplexées, foncez voir Z-Nation ! Cette série est pour vous 😉

Enjoy !
A bientôt,

D.A.G.

PS. Après deux saisons fantastiques, je m’apprête à attaquer la troisième et j’ai le plaisir de vous annoncer que le show a été renouvelé pour une quatrième saison de 13 épisodes pour 2017 ! Yes 😀

Publicités

3 réflexions au sujet de « Z-Nation (saison 2), toujours plus de zombies, toujours plus de folie, et un scénario qui ne cesse de surprendre ! »

    Akem Syl a dit:
    13 mars 2017 à 1 h 42 min

    Mais…C’est pas possible. Tu lis dans les pensées. Avoue. Franchement. En vrai, tu es un genre de descendant du Professeur Xavier, je suis sûre. Je suis en recherche d’une série à base de Zombies que je ne connaisse pas depuis des lustres. Et paf, cet article arrive…Tu viens de sauver mes soirées ! Merci-merci-merci !

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      19 mars 2017 à 17 h 46 min

      J’aimerais beaucoup te dire oui 😉 Mais ce n’est malheureusement pas le cas lol En tout cas je suis très heureux d’avoir sauvé tes soirées, je suis sûr qu’elles le méritaient 😉
      De rien, de rien, de rien, c’est un plaisir de rendre service 😀
      Merci pour ton commentaire et à très vite j’espère !
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    […] (saison 3), des policiers dont la folie fait du bien et déride 🙂. – 5 Mars 2017 – Z-Nation (saison 2), toujours plus de zombies, toujours plus de folie, et un scénario qui ne cesse …. – 26 Février 2017 – Preacher (saison 1), adaptation d’un comics culte réussi !. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s