Z-Nation (saison 1), une apocalypse à laquelle on a envie de participer (enfin presque :p).

Publié le Mis à jour le

Vous allez me dire « Encore une série de Zombies ! », oui, c’est vrai, mais pas n’importe laquelle. Z-Nation va vous montrer qu’en plus d’être violent ou encore gore, une apocalypse peut être fun ! 😀

Petite bande annonce de la saison 1 !


Z-Nation prend place trois ans après une apocalypse causée par un virus transformant les humains en zombies. Dans la prison de Portsmouth à Kittery dans le Maine, alors que la société est en train de s’effondrer, Murphy – un prisonnier – est enrôlé de force dans un programme pour tester un vaccin contre le virus zombie. Contre toute attente, Murphy est le seul candidat à s’en sortir vivant après l’injection et à ne pas se transformer après s’être fait mordre à plusieurs reprises. Escorté tout d’abord par un officier de l’armée américaine – après que la prison soit tombée sous l’assaut des zombies – pour rejoindre un centre du CDC en Californie, un groupe de survivant va ensuite prendre la relève après la mort de cet officier afin d’emmener Murphy dans ce laboratoire. C’est à ce moment que commence le plus long road-trip zombiesque qu’on ait vu jusqu’à maintenant !

Ça donne envie non ? Personnellement, dès que j’en ai entendu parler, j’ai su que je devais regarder cette série. Mais vous savez, il y en a tellement, on essaie de continuer comme on peut celles que l’on commence tout en testant d’autres shows, et je dois admettre que j’ai mis du temps à me pencher sur Z-Nation.
J’avais attaqué vite fait l’épisode 1 de la première saison. Et franchement je l’avais trouvé par mal, mais je n’avais pas continué tout de suite jusqu’à il y a deux semaines de cela. Et quelle claque !
A partir de l’épisode 2 je suis devenu accros ! 😀

Cette série mélange avec brio de nombreux style, de la comédie (surtout humour noir il faut préciser), du drame, de l’action, de l’horreur et le tout dans un climat post-apocalyptique remplie de zombies !
Pour réussir à mélanger tous ces styles, il faut des personnages, de bons personnages, et c’est le cas, croyez- moi 😉 Ils sont nombreux et je les adore tous !
Le groupe de survivants emmenant Murphy en Californie est mené par le Sergent Charles Garnett (Tom Evrett Scott) de la garde nationale, leader du groupe, et le Lieutenant Roberta Warren (Kellita Smith) membre de la garde nationale aussi, et qui est son second. Garnett est pas mal. Le personnage un peu lisse et peu peut-être ennuyer un peu il faut l’admettre. Mais avoir le gentil dans une équipe comme ça c’est tout de même nécessaire pour intensifier justement les autres tempéraments plus extrêmes. Ce qui est le cas avec Warren, qui a un bon fond c’est certain, mais qui est rentre dedans et avec un caractère très fort comparé à Garnett.

A leurs côtés on retrouve Mack Thompson (Michael Welch) petit amis d’Addison « Addy » Carver (Anastasia Baranova) qu’il protège quoi qu’il arrive, même si Addy adore jouer de sa batte customisée avec des pics :p
Le petit couple sympa, qui donne de l’ambiance lorsqu’il faut écraser des cranes de zombies 😉
Et bien entendu il ne faut pas oublier Steven « Doc » Beck (Russell Hodgkinson) un ancien psychologue reconverti en drogué et qui sert de docteur quand il n’y a pas d’autres alternatives.

Durant leur route pour la Californie ils rencontrent tout d’abord 10K (Nat Zang) traumatisé par le fait d’avoir du tuer son père transformé en zombie. On apprend plus tard que son prénom est Tommy, mais qu’il se fait appeler 10K car, pour venger la mort de son père il veut tuer 10000 zombies. Il est particulièrement fort avec les armes à projection et ne se sépare jamais de son fusil sniper. Un personnage sympa mais un peu effacé pendant la première partie de la saison. Il est davantage utilisé comme super sniper et n’a pas trop de texte. Toutefois, durant les derniers épisodes de la saison 1 il se révèle plus intéressant que l’on aurait pu le croire.
Ensuite ils croisent le chemin de Cassandra (Pisay Pao) utilisée comme piège sexuel par un groupe de cannibales. Personnage intéressant, mais très peu traité.

En parallèle de cette équipe nous retrouvons Simon Cruller aka « Citizen Z » (DJ Qualls que j’adore et que j’ai déjà vu dans Lost, My Name Is Earl, Breaking Bad, Supernatural), un informaticien travaillant pour la NSA, qui guide l’équipe depuis une base secrète en Arctique. Pourquoi seul ? Parce que lors de l’évacuation il a trop traîné et les autres sont parties sans lui… mais l’avion s’est craché juste après le décollage lol Il utilise tous les moyens qu’il a à sa disposition pour aider le groupe de survivants emmenant Murphy. Il gère aussi un programme radio où il envoie de la musique et où il fait des flashs spéciaux s’il y a des dangers (des hordes de zombies, des zunami…) pour aider et divertir les possibles survivants qui l’écouteraient. Traumatisé peu à peu par la solitude, il trouve heureusement un chien de traineau – qu’il nomme Pup – à qui il parle comme s’ils avaient une discussion avec un ami.

Sacré groupe pas vrai ? Il ne faut pas moins pour escorter un gars comme Murphy (Keith Allan). Ancien détenu, il n’ait pas franchement sympathique, ne coopère que s’il est forcé et surtout ne pense qu’à sauver sa peau sans se soucier des autres. Son statut – du genre mi-humain/mi-zombie – lui permet de développer des capacités envers les zombies car du fait d’avoir reçu le vaccin il change progressivement d’apparence au cours de la saison.

Toute cette bande de joyeux drille nous apporte beaucoup de fun au cours de cette première saison. Ce n’est pas purement une série comique, on ne se décroche pas la mâchoire à toutes les scènes, mais l’ensemble est très fun. Les répliques de Murphy son mordantes et de mieux en mieux placées au cours de la saison. Ce personnage, peut-être un peu en retrait durant les premiers épisodes se révèle rapidement et on l’adore ! Même s’il agit comme un total enfoiré (il faut le dire) quasiment tout le temps, il est vraiment marrant et amène de nombreux rebondissements. Ce n’est pas un gentil, mais pas non plus un méchant, un peu des deux :p De plus son évolution physique intrigue beaucoup et on se demande jusqu’où ça va aller.
Doc est l’autre personnage vraiment cool avec son comportement un peu blasé et ses remarques toujours empreintes d’une bonne touche d’ironie. Valeur sûre pour nous décrocher un sourire. De plus, il fait preuve de beaucoup de cœur quand il le faut, et il est totalement Badass quand sa vie en dépend. L’un de mes personnages favoris !
Le dernier à offrir une vraie touche marrante est Citizen Z. Perdu sur sa banquise, il n’est pas laissé de côté et a ses bons moments qui apportent beaucoup d’humour au show.
Toutefois, il n’y a pas qu’eux. Chacun apporte un peu sa part d’humour à l’ensemble, même si ces trois personnages sont pour moi ceux qui sont primordiaux pour l’aspect humour de Z Nation.

Cette série est clairement décomplexée et nous offre une vue particulièrement fun et classe de l’apocalypse zombies. Les événements sont complètement barrés mais on adore ! Entre un bébé zombie qui court comme une gazelle, un groupe de cannibales un peu foufou, une zombie nado, Doc qui se retrouve coincé dans un conduit d’aération avec un zombie à qui il fait fumer un joint, un culte religieux qui voit dans les zombies une résurrection ce qui fait qu’ils ne veulent pas les tuer, des hordes de zombies (mais vraie horde du genre plusieurs milliers :p), un concours de tir sur zombies, des ours et des chiens zombies, une sorte de secte féministe, des zombies radioactifs qui brillent dans la nuit ou encore des zombies qui ont pris du speed, on ne sait plus où donner de la tête ! C’est un pur bonheur de fun et de série B totalement assumée !
En soit, on peut se dire que la série semble ridicule, mais lorsque c’est assumé, ce n’est pas si ridicule que cela, et même de très bonne qualité. Oui, je vous l’accorde, lors de cette première saison on ressent le manque de budget – notamment avec le fait qu’ils tournent les épisodes souvent au même endroit – mais ils parviennent à faire quelque chose de tout à fait crédible.
Au niveau de l’ambiance, c’est flippant, les zombies courts, sont violents et on se demande qui va se faire manger. De plus, lorsque quelqu’un se fait mordre il se transforme en quelques secondes en zombies ce qui donne encore plus de tension à l’ensemble !
Les effets spéciaux sont bons et on y croit, ça ne donne pas envie de manger, ça c’est clair 😉 Et pour la mise en scène, c’est un pur bonheur. A chaque épisode ils dézinguent avec de plus en plus de classe les zombies. Ils ajoutent même des ralentis lors des découpages de crânes à coup de machette !
Et pour finir, il y a aussi du drame dans cette série. Oui, Z-Nation a du fond ! Ils essaient de traiter tout de même un peu le traumatisme des personnages, d’avoir perdus leurs proches, ou d’avoir dû tuer leurs proches devenus zombies. On ressent aussi en arrière-plan une certaine critique de la société. Le fait que peut-être la race humaine aurait ce qu’elle mérite. Ça peut paraître balourd des fois, mais il y a de l’idée. Ce n’est pas une série bête et méchante. Il y a de tout dedans, et le mélange prend. C’est sûr qu’il ne faut pas s’attendre à la qualité de réalisation et de production de The Walking Dead, MAIS, Z-Nation n’a pas du tout à rougir devant TWD. Au contraire ! Z-Nation se veut série B et assume totalement son statut, sans essayer dans faire trop. C’est kitch, des fois sur joué (ou mal joué lol), mais la sauce prend dès le début. Z-Nation offre un vent de fraîcheur comparé à TWD, avec du scénario et de l’ambiance ce qui fait que l’on ne s’ennuie jamais… pas comme dans TWD qui est pas non plus tout le temps ultra passionnante, il faut le dire :p
En voyant l’évolution en une seule saison de Z-Nation, je me dis que TWD devrait en prendre de la graine et oser un peu plus niveau scénario pour vraiment se renouveler et nous offrir de l’originalité !

Z-Nation est clairement un renouveau pour moi concernant les productions zombiesques à la TV. Mélangeant parfaitement horreur, action, comédie et drame, le tout dans un monde faisant presque penser à un Farwest apocalyptique. Le scénario, bien que farfelu, est bien là, travaillé pour nous tenir en haleine. On ne s’ennuie jamais ! On a tout de suite envie de voir la suite dès qu’un épisode se termine, c’est vraiment addictif ! Les idées sont bien trouvées, et qui plus est, contrairement à d’autres productions zombiesques – notamment TWD – ici ils abordent les origines du virus, et ça fait plaisir !
C’est une série B qui s’assume totalement et qui cultive un aspect fun qui permet à ce show de se démarquer des autres productions et ainsi plaire à beaucoup de monde ! Entre les ralentis super classe, les tueries à gogo, les idées folles, on est tout simplement passionné !
Un beau 16/20 pour une série que j’adore et qui offre une première saison passionnante !
Bien entendu, il y a du sang, de la violence, des zombies, donc ce n’est pas une série à mettre entre toutes les mains. Toutefois, si vous aimez les zombies, l’action, l’humour noir et les séries fun qu’il ne faut pas prendre au sérieux et qui sont totalement décomplexées, foncez voir Z-Nation ! Cette série est pour vous 😉

Enjoy !
A bientôt,

D.A.G.

PS. Au cas où si vous ne saviez pas, The Asylum Factory qui produit la série, produit aussi Sharknado ! Eh oui, le film super kitch de requins et de tornades fait partie de la même écurie que Z-Nation. On le comprend si on fait attention dans l’épisode 5 « Home Sweet Zombie » où le Lieutenant Warren parle d’une tornade avec des requins. De plus, ce même Lieutenant pointe le bout de son nez dans Shaknado 3 pour faire un petit cameo 😉

Publicités

8 réflexions au sujet de « Z-Nation (saison 1), une apocalypse à laquelle on a envie de participer (enfin presque :p). »

    Lutin82 a dit:
    22 janvier 2017 à 19 h 53 min

    J’ai regardé le premier épisode, et j’ai été intriguée mais guère plus. Comme il y a tant à faire et à voir, je l’ai mis de côté. Va peut-être falloir que je révise mon jugement.

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      22 janvier 2017 à 20 h 30 min

      Très franchement, ce n’est pas parce que je suis addict à cette série, mais laisse lui une chance. Dans mon cas j’ai regardé l’épisode 1 et après je crois que j’ai dû attendre près de six mois avant de retenter la série et arrivé au 3 ou 4éme épisode j’étais converti. Et franchement, c’est de mieux en mieux au cours des saisons ! 😀
      Après je ne force pas à aimer 😉 Je comprendrais tout à fait que tu n’accroche pas 😉 c’est tout de même bien décomplexé et axé fun.
      Mais en tout cas je confirme qu’il faut plus d’un épisode pour se faire un avis sur la série 😀
      Merci pour le com 😉
      Desmond

      Aimé par 1 personne

        Lutin82 a dit:
        22 janvier 2017 à 21 h 53 min

        Je vais suivre ton conseil. Je n’ai pas mis la main sr Flash, j’ai été déçue par The OA, donc je vais faire un peu de place à cette série. Tes avis ne m’ont jamais déçue.

        Aimé par 1 personne

        desmondag a répondu:
        15 février 2017 à 20 h 59 min

        N’hésite pas à revenir pour partager ton avis sur The FLash 😉 Moi il faut que je reprenne il y a des nouveaux épisodes de la saison 3 😀
        Tu as été déçu par The OA ? beaucoup ont aimés d’après les articles que j’ai lu. Pour ma part je ne peux pas te dire je n’ai pas encore eu le temps de regarder cette série :p qu’est ce que tu n’as pas aimé ?
        Merci pour ton com 😉

        Aimé par 1 personne

        desmondag a répondu:
        15 février 2017 à 21 h 01 min

        et merci c’est gentil de dire que tu n’as jamais été déçue par mes avis 😉

        Aimé par 1 personne

    Sweet Judas a dit:
    25 janvier 2017 à 17 h 26 min

    Je suis devenue fan dès la fin du premier épisode. Ça me fait toujours un peu mal au cœur de voir qu’on la compare de loin à The Walking Dead, alors qu’il est évident que les deux séries ne visent pas du tout le même public et n’ont ni les mêmes moyens ni les mêmes envies dans le déroulé de leurs histoires. Z Nation, c’est du massacre de zombie décomplexé du bulbe (on en parle, du bébé zombie de l’épisode 1 ou pas ?)(et quid de cette tomme de fromage géante qui roule sa bosse à travers les USA ?), c’est une petite bulle de fraîcheur et d’humour qui fait ce qu’elle peut avec ce qu’elle a. On accroche ou pas, c’est à double tranchant… Personnellement, j’adhère totalement. Ca ne m’empêche pas d’adorer les aventures de Rick et de tous ses copains mais je sais que chaque série m’apporte quelque chose de différent. Et j’y trouve mon compte, finalement.

    Murphy gagne en profondeur au fur et à mesure des saisons. Je ne sais pas où tu en es (il y a actuellement trois saisons de diffusées)(et une quatrième est annoncée *JOIE DANS MON CŒUR*). Il se détache de ce rôle de « victime » un peu useless et j’avoue que l’évolution du personnage est vraiment intéressante.
    J’adore également les personnages de Doc (mais qui ne l’aime pas, en même temps ?) et de 10K, mais Roberta Warren reste celle sur qui mon opinion a fait un virage à 180° : si elle m’exaspérait un peu dans les premiers épisodes, elle est devenue ûber BADASS et… C’est ma p’tite favorite désormais (ex aequo avec Murphy #tmtc).

    Bref, Z Nation, c’est ma p’tite pépite depuis trois ans et je n’en ai encore jamais été déçue.
    Vivement la saison 4 😉

    Aimé par 2 people

      desmondag a répondu:
      15 février 2017 à 21 h 26 min

      Je trouve le parallèle assez normal entre les deux séries. Même si elles ne jouent pas dans la même catégorie (TWD plus sérieux et Z-Nation plus fun), ce sont toutes deux des séries de zombies. On ne peut éviter de les comparer sur certains points. Et personnellement c’est ce que j’ai un peu fait. Le fait d’avoir regardé tout Z-Nation m’a permis de relativiser sur mon avis sur TWD. Le point où je les compare vraiment et l’évolution du scénario, même s’il est différent, Z-Nation offre en trois saison énormément de fraicheur que – je trouve – TWD n’offre quasiment plus. TWD évolue toujours sur le même principe, avec un début qui bouge, un gros trou d’air au milieu et un cliffhanger à la fin pour être certains que les gens reviennent pour la saison suivante. Bien que j’aime tout de même TWD, Z-nation m’a permis de voir que TWD s’essouffle grandement et fini presque par lasser. Negan est presque la seul touche d’originalité dans la nouvelle saison.
      Bref, tout ça pour dire que je peux comprendre qu’il y ait des parallèles entre ces deux séries, même si certains peuvent être injustifiés, d’autres sont logiques. Et franchement Z-Nation tente beaucoup plus pour éviter de lasser (même si c’est farfelu lol) contrairement à TWD, et je trouve que TWD devrait être plus aventureux au niveau des scénarios.
      Je suis assez d’accord avec ton analyse de la série et des personnages. Warren me fatigue un peu dans la saison 3 tout de même, mais dans l’ensemble je suis assez d’accord. Pour moi aussi c’est une pépite et très franchement, depuis que je l’ai découverte, j’ai beaucoup plus envie de savoir la suite de Z-Nation que la suite de TWD :p
      Vivement la saison 4 !!! C’est claire !!!
      Encore une fois merci pour ces super commentaires ! 😉
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    Clovis Tessier a dit:
    24 mai 2017 à 13 h 03 min

    Inconditionnelle de TWD, je n’arrive pas à franchir le pas avec Z Nation. C’est peut-être à cause de commentaires lus ici et là, qui décrivaient cette série comme étant guignolesque et qui m’ont rebutée… Lisant ton article, ça n’a pas l’air d’être que ça, c’est-à-dire du gros humour qui tache 😉
    Ceci dit, je crois qu’il y a un moment pour les choses. Tel livre ou telle série ne provoquera rien, si ce n’est un haussement d’épaules, et la fois suivante : BAM , ce sera le gros coup de foudre 😍
    Je garde donc ton article en mémoire 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s