Deux doses de plus, et toujours aussi Bad Ass !

Publié le Mis à jour le

Après Dead End (Tome 1 de la série Bad Ass) , The Voice (Tome 2) et Who’s The Boss (Tome 3) nous replongent dans le monde de fou qu’est Bad Ass !


Il y a quelques temps je vous avais parlé d’un comics de production Française, quelque chose de notre terroir que j’avais adoré, le premier tome du comics Bad Ass !
Eh bien, après ce tome 1 qui portait le doux nom de Dead End, je reviens avec la suite !!! Les tomes 2 et 3 nommés respectivement The Voice et Who’s The Boss ? !!!!
Toujours imaginés et mis en pages par les français Herik Hanna (scénario), Gaëtan Georges (coloriste) et Bruno Bessadi (illustrations) et publiés aux éditions Delcourt.

Tout d’abord un petit rappel du premier tome. Nous y découvrons l’anti-héros Jack Parks dont le nom de code est Dead End. Tueur à gage de renom travaillant pour le Dragon Vert, il décide du jour au lendemain de le refroidir et de partir dans une vendetta contre ses anciens camarades du lycée qui l’avaient mal traité, car depuis le temps, les choses ont changé. Autrefois souffre-douleur, il est maintenant l’anti-héros Dead End à qui la chance sourittout le tempsquoi qu’il fasse… une vrai chance de cocu :p
Il va aller jusqu’à affronter Black Snake, et les choses ne vont pas bien se passer… pour Snake ! 🙂

Dans le volume 2, nous découvrons un autre anti-héros psychopathe en la personne de The Voice, Sophie Bisset de son vrai nom. Vous vous en doutez, elle est loin d’être la super-héroïne modèle. The Voice peut entendre tout ce qui ce passe dans la tête des gens et les manipuler comme bon lui semble. Ayant ce pouvoir depuis son plus jeune âge, elle a grandi en entendant tous les plus petits vices que les adultes gardent dans leurs esprits, car pour elle ils sont tous des livres ouverts. Nous la découvrons internée dans l’asile de Beltran qui retient les plus dangereux des super méchants. Mais alors que des médecins font un tour des cellules, les choses ne se passent pas comme prévus et The Voice parvient à remettre le nez dehors !

Alors que le premier Bad Ass était une prise de risque de ma part, ici je me lançais dans un terrain connu, toutefois, j’ai tout de même était étonné et surpris par ce tome 2 !
Le personnage de The Voice va encore plus loin que Dead End, bien que celui-ci tapait déjà très fort ! J’ai d’ailleurs encore était très surpris par l’originalité et l’aspect décomplexé !
Pouvant faire exploser la tête de qui que ce soit simplement par la pensée, ou encore contrôler sa victime, The Voice s’en donne à cœur joie et dès sa plus tendre enfance en poussant son beau-père à faire des « choses » avec ses poupées barbies :p Et ce n’est que le début !
L’histoire est raconté pendant les premières pages d’une manière non linéaire, alternant entre l’action présent avec The Voice internée et les médecins qui parlent d’elle, et des passages de son passé afin de comprendre ce qui l’a mené où elle en est. On découvre toutes les horribles choses sadiques et violentes qu’elle a fait faire au gens tout au long de sa vie, même après avoir été recrutée par le Docteur Spirit (possédant lui aussi des pouvoirs psychique) qui pensait pouvoir l’aider ! Rien ne se passe comme il se doit et un pauvre lapin finit même par y laisser sa tête lol Le personnage est horrible, tordue, psychotique, violente mais totalement Bad Ass !!!!

Le scénario ne va pas chercher très loin, mais reste tout de même intéressant tout comme pour le premier tome, car il faut voir les volume 1 et 2 comme les introductions des personnages de Dead End et The Voice ainsi que du monde complétement barré dans lequel ils vivent. On suit l’ensemble avec plaisir et ce nouveau personnage qu’est The Voice est, contrairement à Dead End, une vrai psychopathe qui fait peur, une vrai tarée comme ils le disent souvent dans le comics ! lol Détestable à un tel point qu’on l’adore 😉 De plus, le petit élément final de ce tome intrigue et je pense que cela aura sûrement une conséquence sur le tome 4, le grand final de cette série ! (le tome 4 Very Bad Team n’étant encore pas sorti, mais attendu pour le 14 Septembre 🙂 Enfin !)
Il est très intéressant aussi de découvrir un peu plus ce monde de fou dans lequel nos anti-héros évoluent. De plus on découvre de nombreux personnages tout comme dans le premier tome avec tout un tas de méchants aux noms les plus loufoques les uns que les autres (Master of Pain, Mind Slasher, Captain Xorg, Schizo-Clown ou encore Grakk) ainsi que de nombreuses références ! Par exemple le Docteur Spirit et son école sont très clairement un clin d’œil au professeur Xavier et son école de X-men 🙂
A la moitié de l’histoire l’organisation secrète du S.W.A.R.D. dirigée par Viper Stielsen (qui se fait surnommer The Boss) entre en jeu. Il est la copie de Snake Plissken des films de Carpenter New York 1997 et Los Angeles 2013. En gros une réplique de Kurt Russel en plus jeune, fan de Tuppa Tubbs :p lol J’adore ce personnage !
L’ambiance est toujours aussi cool dans se tome 2, et même encore plus gore que dans le tome 1. The Voice n’hésite pas une seule seconde à faire péter les têtes ! C’est sanglant, fou, sans concessions, ni la moindre retenus, totalement dingue tout comme le premier volume et s’est vraiment très sympa et marrant ! The Voice est dans la lignée du premier tome et comparable à du Kick Ass. On ne s’ennuie pas une seule seconde ! Une totale réussite et le dessin est bien entendu très beau, tout aussi bon que pour Dead End. On se délecte et on ne peut s’empêcher de vouloir lire le troisième, Who’s The Boss ? !

Ce tome 3 change tout de même de ton par rapport aux précédents car il nous lance cette fois-ci sur les traces du mystérieux The Boss et de son organisation le S.W.A.R.D.. Au cours de ce troisième épisode, tous les éléments des deux précédents sont utilisés car The Boss part à la recherche de l’assassin de Dead End ! Pour cela il va avoir recours à l’aide de tous ceux qui pourront lui donner une piste, que ce soit Master Of Pain, Master of Blood ou encore The Voice et son garde du corps/nounou le Destroyer ! Il va s’avérer que The Boss va déterrer un complot d’envergure ! Rien n’est totalement blanc ou noir dans ce monde, des méchants peuvent montrer du cœur et les héros peuvent s’avérer plus sombre que prévus !

Le tome 3 est accès majoritairement sur l’enquête de The Boss afin de savoir qui a tué Dead End, mais aussi – un peu – sur le personnage de The Boss.
On découvre un directeur d’agence sûr de lui, connaissant tout sur tout le monde, et possédant toutes sortes de gadgets pour en découdre avec les bad guys ! Une petite comparaison avec Nick Fury peut être faite mais pour moi il est clairement une copie de Snake Plissken ! Et j’adore ! Par contre le S.W.A.R.D. est sans le moindre doute la copie du S.H.I.E.L.D. lol On croise même l’agent Coulson 😉
L’ambiance reste la même que pour les précédents tomes, de l’humour, de la violence, du sang, aucune retenue, mais ici il y a davantage de « réflexion » si je puis dire. Nous suivons The Boss au cours de son enquête, et on se rend compte qu’il est loin d’avoir les mains propres, mais qu’il fait tout ça pour la bonne cause. Bref, je ne vais pas vous révéler le poteau rose, je vous laisse le plaisir, toutefois, il faut savoir que l’ensemble est un peu plus sérieux, je dis bien « un peu » car cela reste encore très fou comme histoire 🙂 Mais cette évolution est judicieuse car un autre tome présentant un personnage fou/psychopathe aurait commençait à faire légèrement redondant. Tout en conservant l’esprit des premiers, ils parviennent à faire évoluer suffisamment le ton de leur série tout en offrant un peu plus de sens aux précédents événements et c’est parfait !
On retrouve encore toutes sortes de personnages comme Biodherm, Master of Blood, Eddy Looter, Backdraft le mauvais esprit du feu nudiste, Big One et on retrouve les habitués comme la Dead Mobile, le Destroyer, The Voice et Master of Pain, ainsi que Dead End !
Le dessin reste toujours aussi beau avec de belles couleurs et l’ambiance – bien que l’enquête soit mise en avant – est très branchée action sans le moindre temps mort et toujours aussi déjanté !

La série Bad Ass offre de superbes nouveaux antihéros que sont Dead End et The Voice avec un dosage parfait action/humour noir/tripailles. Mais soyons claire, quand je dis tripailles ce n’est pas non plus du niveau d’un walking dead ! 😉
Il n’y a pas de demi-mesure, ça envoie du lourd et l’enquête du troisième tome mène à une fin qui promet du bourrin et du sanglant dans le quatrième et dernier tome de cette série !
Je me répète mais… J’ai adoré !
On se remet dans le bain tout de suite avec ces tomes 2 et 3 qui sont une très bonne continuité en offrant une évolution intéressante de l’histoire. Cette série de comics est vraiment surprenante et mérite un beau 17/20 ! Ni mieux, ni moins bien que le premier tome, tout aussi bon avec en plus une petite évolution du scénario.
Très franchement c’est une réussite du début à la fin et on a qu’une envie, c’est de voir sortir le quatrième et dernier épisode pour sauter dessus et lire tout de suite !
(rendez-vous en septembre 😉 )

Enjoy 😉
A bientôt,
Desmond A. Green

PS. Vous pouvez retrouver une interview intéressant en cliquant ici.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Deux doses de plus, et toujours aussi Bad Ass ! »

    walking dead a dit:
    3 octobre 2016 à 11 h 33 min

    J’adore la patte graphique de Badass

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      24 octobre 2016 à 18 h 29 min

      Je trouve qu’il y a un petit côté cartoon, très flashy, dans un monde bien fou, violent et gore. J’ai beaucoup aimé le style graphique aussi. C’est ce qui fait son charme 😉
      Merci pour le commentaire !
      Desmond

      J'aime

    fanny a dit:
    4 octobre 2016 à 15 h 43 min

    Comment j’ai pu passer à côté de BadAss pendant aussi longtemps ?? Tu m’as officiellement donné envie de les lire 🙂

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      28 octobre 2016 à 22 h 14 min

      Ravi de t’avoir donné envie de découvrir cette super série 🙂 Ma mission est réussi 😉
      Elle vaut vraiment le détour mais je n’ai pas encore lu la fin, le 4éme et derniers tome est sorti il n’y a pas longtemps. Mais elle vaut déjà bien le coup d’œil rien qu’avec les trois premiers tomes. Et qui plus est, production française !
      Merci pour le com 🙂

      Aimé par 1 personne

    C. a dit:
    10 octobre 2016 à 9 h 15 min

    Sacrée série, en effet ! Le dernier tome vient d’sortir, en plus ^^

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      28 octobre 2016 à 22 h 17 min

      Tu là connaissais déjà cette série ? Oui je savais que le dernier allait sortir. Est-ce que tu l’as déjà lu ? J’ai hâte de voir si la fin est aussi bien que le voyage 🙂
      Merci pour le com 🙂

      J'aime

    […] of West (tome 1), un western futuriste aussi lourd que du plomb ! – 2 Octobre 2016 – Deux doses de plus, et toujours aussi Bad Ass ! – 26 Juin 2016 – Irrévérencieux, violent, gore, une bonne touche d’humour noir, je […]

    J'aime

    […] (le tome 1). 2) Moon Knight (les deux premiers tomes de la nouvelle série All New Marvel Now). 3) Bad Ass (les tomes 1 et 2). 4) Revival (le tome 1). 5) A corps et à cris (la biographie de Damien […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s