Marvel Cinematic Universe, le renouveau des films de super-héros ! (Phase 1)

Publié le Mis à jour le

Lorsque j’étais plus jeune, les super-héros se résumaient plus ou moins à Batman vu par Tim Burton, et les Supermans avec Christopher Reeve. Un peu plus vieux, la trilogie des Spiderman de Sam Raimi et le début de la trilogie Batman de Nolan sont venus se rajoutés au tableau des films de super-héros réussis. Mise à part ça, il n’y avait pas grand-chose et toutes autres tentatives finissaient plus ou moins en eau de boudin :p
Il faut l’admettre, même si ce ne sont pas des films profonds en signification ou avec des scénarios ultra-fouillés, les films Marvels ont révolutionné le genre avec Iron Man en 2008. Malgré ce qui peut être dis, ces films sont tout de même de qualité et bluffant comparé à tout ce que l’on avait pu voir jusqu’à maintenant. il y a clairement un avant et un après Marvel Cinematic Universe !

Marvel-cinematic-universe-phase-1

Vu que je n’avais encore jamais vraiment parlé de tous ces films, j’ai donc décidé de faire deux articles pour parler des super-héros sauce Marvel. Le premier est celui que vous êtes en train de lire ( 😉 ) et qui concerne la Phase 1 comme ils aiment à l’appeler. Dimanche prochain arrivera un second article concernant la Phase 2, 3 et les à-côtés. J’ai voulu sortir ces deux articles de cette façon, et à ces dates particulières, pour marquer la sortie de Captain America Civil War le 27 Avril, c’est-à-dire le mercredi qui arrive 😀
Ainsi mes deux articles concernant les Phases 1 et 2 de l’univers Marvel encadrent la sortie du premier film de la Phase 3 🙂 Bref lol
Rentrons maintenant dans le vif du sujet avec une petite vidéo pour présenter Iron Man 1, tout premier film de cet univers !


Marvel tente le pari fou de lancer un univers partagé entre plusieurs super-héros et donc plusieurs films. On m’aurait parler de l’idée, je dois avouer, je n’aurais pas misé beaucoup de billes dessus :p Mais à mes yeux le résultat est impressionnant !

La Phase 1 appelée Avengers Assembled débute le 2 Mai 2008 avec Iron Man réalisé par Jon Favreau (Made, Elf ou encore Zathura ça vous dis quelque chose ? C’est ce que je pensais :p Méconnu pour ce qui était de réaliser un film, ce qui a dû faire peur à l’époque lol). Tout a commencé il y a déjà 8 ans de cela !

20160130120226!Ironmanposter

Ce premier film Marvel nous présente Tony Stark (Robert Downey Jr.), un playboy millionnaire, héritier de l’entreprise d’armement Stark Industrie mise en place par son père Howard Stark, mais surtout un inventeur de génie ! Lors d’un déplacement en Afghanistan pour présenter une nouvelle arme, le missile Jéricho, il est enlevé par des terroristes et gravement blessé. Il parvient à rester en vie uniquement grâce à un électro-aimant, alimenté par une batterie de voiture, qui est placé près de son cœur ce qui lui permet d’éviter que les morceaux de shrapnels n’aillent s’y loger.
Alors que les terroristes veulent que Stark leur construisent un missile Jéricho, Tony réalise secrètement un réacteur miniaturisé appelé « Réacteur ARK » pour remplacer la batterie et alimenter une armure afin de s’échapper. Il réussit à s’enfuir, toutefois, cette expérience le marque profondément. Voyant la réalité qui se cache derrière la vente de ses armes, il décide de changer la donne en utilisant ce réacteur ARK comme source d’une armure améliorée et constituées de nombreux gadgets pour protéger les innocents et appliquer la justice. C’est ainsi que nait Iron Man !

Personne ne le voit venir mais Jon Favreau (qui joue aussi Harold « Happy » Hogan l’homme à tout faire de Stark dans le film) prend tout le monde de court avec un film qui tient la route. Les effets sont vraiment bons, on a pas du tout l’impression de voir un nouveau Rocketeer (vieux film des années 90 avec un héros qui vole dans une armure… l’effet n’est clairement pas le même :p). On y croit sans problème et le fait de voir Tony voler et faire des pirouettes avec son armure est presque grisant ! 😀
Le passage où Tony bricole son armure dans son garage est excellent. Il la règle, fait différents tests afin de tout mettre en place, on assiste à toute la construction et on mord à l’hameçon. Les moments d’action sont crédibles, l’affrontement avec des terroristes, un char d’assaut, un méchant en armure, toutes ces scènes d’actions sont jouissives ! Là où la plupart des anciens films de super-héros jouaient sur l’ambiance pour ne pas faire des scènes de combats ou d’actions ringardes, Iron Man nous offre de l’action de folie sans la moindre retenue et totalement maitrisée !
De plus, Favreau nous présente un héros, fun, avec plein de défauts (narcissique, égocentrique et j’en passe) mais totalement cool ! Il y a pas mal d’humour et c’est une chose qui restera dans la franchise du Marvel Cinematic Universe, une marque de fabrique. De plus, Robert Downey Jr. y est pour beaucoup dans cette ambiance fun. Le film repose tout simplement sur lui, et il assure. On l’adore dès les premières secondes, même si au début il est plus proche du c****** que du héros il faut l’admettre :p Toutefois, tout au long du film on apprend à le connaitre, et RDJ l’incarne à merveille, que ce soit dans les scènes d’émotion, de fanfaronnade ou d’action. Ce rôle est d’ailleurs celui de la résurrection pour RDJ qui connait un regain de popularité et renoue avec le succès.

470b73a2d9e20f7a916d83d35cb84446_large

Sans oublier que la bande son qui accompagne le héros va très bien avec. Du rock à fond les manettes avec du AC/DC ! L’ambiance est travaillée au maximum pour faire de Tony Stark/Iron Man un héros cool que tout le monde adore, et c’est réussi !
A noter tout de même la présence de Jeff Bridges jouant Obadiah Stane un excellent méchant avec un très bon charisme, j’ai adoré ! Et oui, il n’y en a pas que pour le héros, faut parler des autres un peu aussi 😉
Avec ce film, on ne le sait pas vraiment à l’époque, mais tout commence à se mettre en place pour l’univers partagé. Les personnages clefs sont mis en place comme le Lieutenant-Colonel James « Rhodey » Rhodes (Terrence Howard) futur War Machine, Nick Fury (Samuel L. Jackson) le Directeur du S.H.I.E.L.D. ou encore Phil Coulson (Clark Gregg) de la série Agent’s Of S.H.I.E.L.D.. Ils font tous leurs premiers pas dans ce film.
Le principe de tie-in (dans le jargon Marvel, en gros des liens ou connexions) est créé à partir de là et reconduit dans tous les films Marvel. Ainsi cela permettra pour les prochains de voir toutes sortes de liens comme des lieux, personnages ou évènement qui permettront de connecter l’univers Marvel. En plus de cela, le principe des easter-eggs sont eux aussi insérés dans les films Marvels, des clins d’œil ou info sur ce qui a existé, existe et existera dans tout cet univers. Toutefois, pour chacun de ces films ce sera à vous de chercher sur internet si vous voulez connaitre toutes ces connexions et clins d’œil car l’article serait beaucoup trop long si je vous faisais une liste 😉
Autre petit point sympa, une autre tradition est lancée avec ce premier Iron Man, avec Stan Lee (papa de la plupart des super-héros) qui commence ses cameo. Dans chaque film, que ce soit de l’Univers Marvel ou de la Fox soit dit en passant, le créateur va pointer le bout de son nez pour des petites apparitions sympa. A vous de le trouver 😉 Ok, c’est sans grand intérêt, mais c’est un petit plus très bien trouvé 🙂
Il est important de noter que les films Marvel, et plus précisément Iron Man 1, lance le principe des scènes post-générique. C’est-à-dire, comme son nom l’indique, qu’il faut attendre la fin du générique pour voir une scène d’une petite minute tout au plus, et grâce à ça vous pouvez avoir des informations supplémentaires sur quelque chose qui arrivera dans un prochain film, ou tout simplement de quel héros arrivera dans le film suivant. Sympa, simple et ça rend addict ! Pour chaque film (ne dites pas le contraire je sais que vous êtes comme moi 😉 ) tout le monde se demande ce que va bien pouvoir être la scène post-générique, c’est une autre tradition Marvel lol Dans celle d’Iron Man 1 l’initiative Avengers est mentionnée. Bref, en plus d’être un bon divertissement, si on aime la chasse au trésor on est gâté avec chaque film Marvel 🙂

iron-man_10231163_1

Que dire donc sur ce premier film de l’univers Marvel ? Une totale réussite, les acteurs sont bons, tout particulièrement RDJ. La réalisation est dynamique, il y a de l’action à foison, on ne s’ennuie pas et les effets spéciaux sont de très bonne qualité, sans oublier que le tout est accompagné d’une très bonne bande son qui ajoute un côté rock et fun au film. La touche d’humour (qui deviendra typique des films Marvel) est là, bien dosé tout de même pour ne pas faire de cet Iron Man juste un film de clown :p
Le seul petit bémol que je pourrais donner, c’est au sujet du scénario. Sympa, mais relativement simple, il est uniquement basé sur la mise en place du héros. Le côté peu fouillé de l’histoire, pour laisser la place au fun et à l’action, lui donne l’étiquette de très très bon divertissement. Mais pas plus. Ce qui manque c’est un peu d’intrigue, un tout petit peu plus de réflexion. Toutefois, Iron Man premier du nom est excellent et mérite un 14/20 pour sa qualité mais aussi pour être le précurseur (réussi) d’un univers cinématographique incroyable !

The Incredible Hulk est le deuxième film de cet univers à rentrer en scène le 13 Juin 2008. Petit point de fierté française, il est réalisé par le français Louis Leterrier connu aussi pour les films du Transporteur, Danny The Dog, le Choc Des Titans et Insaisissable 🙂

18949753

Caché dans les favelas brésiliennes, Bruce Banner (Edward Norton) tente de percer le secret du mal qui l’afflige. A chaque fois que son pouls grimpe en flèche s’il est en colère ou dans un état de stress, il se transforme en Hulk, un géant vert invincible, impulsif et parfois meurtrier. Tout ceci arrive à cause d’une expérience sur les rayons gamma qui a mal tournée alors que Banner était encore scientifique.
Malheureusement pour lui, l’armée et surtout le Général Thaddeus Thunderbolt Ross (William Hurt) veulent le retrouver pour le capturer et reproduire l’expérience afin d’obtenir des super soldats.

The-Incredible-Hulk-2008-Trailer-2-the-incredible-hulk-1750631-1275-540The-Incredible-Hulk-2008-Trailer-2-the-incredible-hulk-1750673-1275-540

Encore une fois, un pitch simple mais efficace. Contrairement à la catastrophe que fut le film d’Ang Lee sur Hulk en 2003, ici Leterrier nous offre un film traitant de la lutte de Banner contre le mal qui le ronge, et non un film sur la genèse du héros. Que dire à part que c’est réussi ! Edward Norton, que je ne voyais pas du tout interpréter Hulk, nous touche en interprétant un Bruce Banner qui est obligé de se cacher de tous et même de celle qu’il aime, la fille du Général Ross, Elizabeth Ross (Liv Tyler). Il montre une grande sensibilité par rapport à l’absence de contrôle total qu’il a sur Hulk et sur la peur qu’il a de voir le monstre surgir et tuer des innocents. Un héros dans l’âme, avec du cœur, en totale opposition avec Tony Stark, et c’est très bien car ça nous change 🙂
Pour ce qui est du méchant, j’ai adoré Tim Roth qui joue Emil Blonsky, l’Abomination. Un vrai bonheur de voir cet acteur en méchant, car il excelle dans ce genre de rôle ! Il est vicieux, sans cœur, sans remords, près à tout pour avoir du pouvoir, en gros une Abomination 😉 Un magnifique méchant !
Contre toute attente, moi qui n’ai jamais été un passionné du géant vert, j’ai aimé ce film. J’avais beaucoup d’appréhension quant au personnage de Hulk, de choisir Edward Norton en héros principale, mais l’ensemble est bien maitrisé. Les effets sont de qualité tout autant que l’interprétation. Seul point négatif, l’histoire est encore une fois très simple et même plus simple que pour Iron Man 1. C’est tout de même un bon divertissement, qui insiste sur l’action plutôt que sur le scénario, à qui je donne un 13/20 car, malgré les critiques négatives que ce film a subit, je trouve qu’il réussit son pari à rattraper l’image de Hulk et à nous faire aimer de nouveau le héros. Ce n’est pas dans le même ton qu’un Iron Man, mais le film se démarque justement avec sa propre identité et c’est tant mieux !
Malheureusement les studios Marvel n’ont pas forcément apprécié le rendu du film d’après ce que j’avais pu lire ce qui a causé quelques chamboulements dans ce qu’on avait pu voir. Par exemple l’introduction du super-méchant le Leader/Samuel Sterns (Tim Blake) qui aurait dû revenir dans les autres films Hulk est visiblement passé à la trappe du fait que Marvel ne veut « pour l’instant » pas sortir de film exclusivement sur Hulk, ils jugent que c’est trop risqué. Dommage car le héros à le potentiel et encore plus depuis que Mark Ruffalo a repris le rôle.
Mais bon, je m’égare et j’allais oublier de vous dire qu’il faut rester après le générique (comme toujours 😉 ) car la scène post générique nous offre un petit cameo de Stark qui parle de nouveau des Avengers 😉

Environ 2 ans après le premier volet des aventures d’Iron Man, Tony Stark revient avec Iron Man 2 le 7 mai 2010 toujours sous la direction de Jon Favreau. Troisième film de l’univers Marvel.

19408942

On retrouve un Iron Man dont tout le monde connait l’identité secrète, car il la révèle à la fin du premier film. Il vit sa vie de super-héros au grand jour et savoure tous les excès, la notoriété encore plus grande, les groupies, l’alcool, en gros c’est la fête tous les jours ! Toutefois, derrière tout cela se cache le fait que Tony est mourant. Son générateur, qui est implanté dans son corps, marche au palladium et contamine son tissus organique ce qui l’empoisonne.
En Russie, Anton Vanko, ancien partenaire de Howard Stark, meurent. Son fils Ivan décide de se venger de la famille Stark et construit à son tour un réacteur ARK grâce aux notes laissées par son père, qui n’était autre que le co-inventeur de ce réacteur. Il relit cette source d’énergie à des fouets ce qui permet de les électrifier. Il devient ainsi Whiplash !
Lors du Grand Prix de Monaco où Stark conduit une voiture, Whiplash l’attaque. Stark parvient tout juste à le battre et se croit tirer d’affaire. C’était sans compter sur le concurrent de Stark Industries, Justin Hammer. Il fait sortir Vanko de prison pour lui proposer d’améliorer des armures qu’il veut vendre à l’armée. Mais Vanko se joue de Hammer et se sert de ses fonds pour améliorer ses fouets dans le but de détruire Iron Man une bonne fois pour toute.

IronMan2_01Jx8Ykim2_1Iron Man 2 movie image

Iron Man 2, c’est le 1 mais en mieux ! :p Les qualités du premier sont là, de l’humour, des scènes d’actions (le combat entre War Machine et Iron Man est excellent !), des effets spéciaux maitrisés et bien entendus AC/DC en bande son !
Première évolution qui frappe, les armures d’Iron Man évoluent. Au fur et à mesure des films il va créer tout un tas d’armures différentes et ça commence dans ce film avec son armure qui tient dans une valise par exemple.
Le scénario quant à lui est un peu plus travaillé et ça fait plaisir ! L’empoisonnement de Tony offre un peu de suspense, il y a un peu plus de romance car il tente de conquérir Pepper (Gwyneth Paltrow), sans oublier l’arrivée de Natasha Romanoff (Scarlett Johansson) et la présence un peu plus importante du S.H.I.E.L.D. avec Nick Fury et Phil Coulson. On en apprend aussi d’avantage sur le père de Tony ce qui rajoute de la profondeur. Et pour finir, il ne faut pas oublier que Don Cheadle, qui reprend le rôle du Lieutenant-Colonel Rhodes, devient officiellement War Machine !
Au final ce second volet d’Iron Man est légèrement plus psychologique et offre moins de scènes d’actions que dans le premier. Toutefois le dosage est très bien maitrisé. Cela donne une autre vision, un autre point de vue sur le personnage de Tony Stark qui devient plus sensible, plus intéressant et on nous montre qu’un homme est sous cette machine et que le super-héros est finalement vulnérable.
Le seul point négatif que je trouve à ce film est le combat final bâclé contre Whiplash, et la mort totalement nulle de ce dernier. J’ai vraiment été très déçu par cette fin !
Toujours est-il que ce nouvel épisode d’Iron Man réuni toutes les qualités du premier en ajoutant tout de même ce qu’il faut pour faire plaisir aux spectateurs et faire avancer l’histoire ce qui lui vaut un 15/20. La note aurait pu être meilleure si le combat final contre Whiplash avait été mieux. Dommage :p
Et bien entendu une petite scène post-générique où l’on voit Coulson arriver dans le désert du nouveau Mexique. Il se dirige vers un cratère et la caméra dévoile Mjölnir, le marteau de Thor !

Vous vous en doutez, le quatrième film Marvel de la Phase 1 est donc Thor ! Réalisé par Kenneth Branagh, il sort le 6 mai 2011.

20160201184124!Thor_poster

Le fils d’Odin, Thor, se prépare à hériter du trône d’Asgard. Cette cérémonie est interrompue à cause de trois géants des glaces, venant du monde de Jötunheim, qui tentent de reprendre une source de pouvoir qu’Odin leur avait enlevé lors de leur attaque de la Norvège sur Terre en 965. Malgré l’interdiction d’Odin, Thor va sur Jötunheim pour se venger des géants des glaces. Il est accompagné de son frère Loki, de son amie d’enfance Sif, et de ses trois acolytes Volstagg, Fandrall et Hogun. Une bataille est déclenchée par Thor et ses amis, obligeant Odin à intervenir. Du fait d’avoir défié son père, et pour l’arrogance qu’il a montré, Odin exile Thor sur Terre sans son marteau qui est la source de ses pouvoirs. Il ne pourra le récupérer que s’il s’en montre digne. Thor est ainsi banni au nouveau Mexique et croise la route de Jane Foster, son assistante Darcy Lewis, et son mentor le Dr Erik Selvig. Thor va devoir apprendre à vivre sans son marteau mais regagner la confiance de son père et se montrer digne va être plus difficile qu’il ne l’aurait imaginé.

Après avoir introduit l’air technologique avec les Iron Man, et scientifique – pourrait-on dire – avec Hulk, ici Marvel introduit l’aspect Divin. Contre toute attente l’adaptation est très bien faite, et même s’il y a un petit côté kitch, je trouve que cela va très bien à l’ambiance. Encore une fois ce nouveau héros Marvel se démarque bien des précédents autant au niveau du style que de la réalisation.
L’humour est davantage présent que dans les précédents films, tout particulièrement du fait du décalage de Thor par rapport à la vie sur Terre. Il se comporte comme une caricature de viking qui découvre le monde d’aujourd’hui, ce qui est relativement marrant 🙂 De plus, Chris Hemsworth est très bon en dieu qui a besoin d’apprendre les bonnes manières :p

MANHATTAN

Pour ce qui est du casting, encore une fois tous sont parfaits dans leurs rôles qu’ils soient important ou non. Entre Anthony Hopkins en Odin puissant, Rene Russo en mère protectrice, Jaime Alexander en copine d’enfance de Thor du style Wonder Woman de Marvel, Idris Elba est très classe en gardien de l’entrée d’Asgard, Natalie Portman est attachante même si son rôle reste tout de même minime et pour finir Tom Hiddleston est majestueux en frère diabolique de Thor, ils jouent à arme égale et Hiddleston nous offre un méchant divin que tout le monde adore et dont toutes les prochaines apparitions seront toujours aussi attendues et appréciés !

Loki and Thor as children and Thor's coronation.

A noter que l’on découvre aussi pour la première fois Hawk Eye/Clint Barton interprété par Jeremy Renner, très convaincant. Et surtout ne pas oublier Coulson qui est mis en avant pour notre plus grand plaisir ce qui nous permet de découvrir davantage le personnage et d’apprécier encore plus son humour pince sans rire 🙂
Le côté Divinité introduit avec ce premier film de Thor ouvre une nouvelle porte très intéressante pour Marvels avec le fait de pouvoir découvrir d’autres mondes peuplés d’êtres surpuissants. Malgré le fait qu’encore une fois le scénario reste très simple et que certains personnages, bien qu’ils soient intéressant, sont très peu traités (je pense à l’équipe des amis de Thor qui sont très bon dans leur rôle de tapisserie :p). Le film Thor premier du nom possède sa propre identité, avec un héros attachant, de l’action et du divertissement sans oublier l’humour très présent mais surtout la mise en place de Loki le méchant pour l’instant le plus charismatique de tout l’univers cinématographique de Marvel !
Thor vaut un beau 14/20 par son originalité et son identité qui change énormément par rapport à tout ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent dans les films de super-héros.
Et bien entendu une petite scène post-générique où l’on voit le Dr Selvig qui rencontre Nick Fury. Ce dernier lui montre le cube cosmique. Fury explique que c’est une source d’énergie illimitée et qu’il voudrait que Selvig arrive à en tirer quelque chose. Alors que Selvig parait être intéressé, on remarque Loki dans le reflet de la vitre. Il semble contrôler Selvig car celui-ci répète mot pour mot ce que dit Loki. Une scène encore annonciatrice des Avengers.

Alors que Marvel nous a déjà pris de cours en nous offrant un dieu, il continue à nous surprendre en introduisant rien de moins que Captain America avec le film Captain America : The First Avenger qui est le cinquième film Marvel. Il sort le 22 Juillet 2011 et a été réalisé par Joe Johnston (Chérie j’ai rétrécie les gosses, Jumanji, Jurassic Park III).

CaptainAmericaTheFirstAvengerComicConPoster

A notre époque une équipe découvre en arctique une épave d’avion et à l’intérieur un objet circulaire aux motifs rouge blanc et bleu.
En 1942 , Johann Schmidt (Hugo Weaving), chef d’Hydra l’unité scientifique secrète du troisième Reich, envahit la ville de Tønsberg en Norvège pour s’emparer du Tesseract, le cube cosmique qui était le joyau le plus précieux d’Odin.
En 1943 , dans le new jersey Steve Rogers (Chris Evans) veut s’engager en tant que militaire mais sa demande est encore rejetée en raison de ses problèmes physiques et de santé. Alors qu’il est à l’exposition Le Monde de Demain avec son ami de toujours Bucky Barnes (Sebastian Stan), Rogers fait une nouvelle tentative pour s’enrôler. Il rencontre le Dr Abraham Erskine (Stanley Tucci) qui l’autorise à s’enrôler mais dans un projet secret au sein du SSR, la section scientifique de réserve, pour faire partie d’un programme pour créer un super soldat sous le contrôle d’Erskine, du colonel Chester Philips (Tommy Lee Jones) et de l’agent britannique Peggy Carter (Hayley Atwell).
Bien que tous les participants soient de vrais bons soldats, Rogers est choisi car il est celui qui montre du cœur et qui est prêt à se sacrifier pour le bien de tous. Avant de lui injecter le sérum, Erskine révèle à Rogers que, alors qu’il était encore en Allemagne, le sérum, qui n’était pas encore près, avait été injecté à Schmidt mais en raison de son immaturité des effets secondaires avaient été observés, créant ainsi Crâne Rouge.
Suite au traitement de Rogers, Erskine est tué par un agent d’Hydra et Rogers, sur qui le sérum a marché, se retrouve comme étant plus un phénomène de foire qu’autre chose. Ce n’est que plusieurs mois plus tard qu’il montre son potentiel en partant seul à la rescousse de l’unité de son ami Bucky, et réussi cette mission que tout le monde croyait sans espoir. Il devient alors un agent de Philipps, monte une équipe, et par affronter Hydra car Schmidt et le Dr Arnim Zola (Toby Jones) sont parvenu à construire des armes à partir de l’énergie du cube cosmique. Et le monde doit être sauvé.

captain-america-the-first-avenger-20110617012125082Captain America: The First Avenger

Alors celui-ci, pour être franc, je n’étais pas du tout tenté. Je ne portais pas franchement Chris Evans dans mon cœur, le héros Captain America était à mes yeux un peu ennuyeux avec son côté patriote exacerbé, et quand je voyais Evans avec sa coupe de petit garçon ça ne me rassurais pas :p
Mais j’avoue lorsque j’ai tords, et quand je me suis lancé dans ce film, j’ai tout simplement adoré !
Evans incarne à merveille Steve Rogers, le ptit gars du New Jersey qui veut juste aider son prochaine et faire de notre monde un monde meilleur. Oui, il est un peu cucu, mais au final c’est ce qui fait que ce héros est attachant. Il a du cœur, et en dépit de ce qu’il voit pendant la guerre il veut tout de même croire qu’il arrivera à changer les choses. Et ce côté patriotique au grand cœur contamine tous ses petits camarades qui partent le cœur vaillant à la bataille avec lui. Sa sensibilité est vraiment touchante et au final on ne peut qu’adhérer au personnage😉
Sa personnalité quelque peu naïve permet de placer toutes sortes de moment vraiment drôle pendant le film. L’humour Marvel en gros lol
En contrepartie, le méchant Crâne Rouge est vraiment bon, déjà car Hugo Weaving sait y faire avec les méchants, et le personnage montre vraiment une folie des grandeurs. Ce n’est pas un nazi, mais juste un fou mégalomane qui utilise l’image nazi pour acquérir du pouvoir et créer sa propre secte, Hydra, que l’on retrouvera dans de nombreux films par la suite. En définitif, Rogers et Crâne Rouge sont l’opposé l’un de l’autre, le mal à l’état pur, et le bien, deux faces d’une même pièce.
Les effets sont particulièrement bien fait pour montrer le changement de Steve Rogers avant et après avoir pris le sérum. Chris Evans passe d’un gabarit vraiment maigre et chétif au héros bodybuildé. C’est impressionnant ! J’ai d’ailleurs lut qu’un autre acteur avait joué le corps de Steve Rogers pour une partie des prises avant le sérum et la tête d’Evans était ensuite ajoutée et dans d’autres scène le corps de Evans était rétréci à l’aide d’effets spéciaux. De plus, les scènes d’actions et d’affrontement sont parfaitement bien réalisées, on y croit vraiment en voyant Captain America réaliser des prouesses physiques impossibles pour un homme normal !

91RA4mppv7L._SL1500_

A noter que nous découvrons Howard Stark (Dominic Cooper), le père de Tony, et le personnage de Peggy Carter dans ce film, la femme dont Steve Rogers tombe amoureux, et le personnage a tellement plus au public qu’une série Marvel’s Agent Carter a été créé !
En dépit de son côté très patriotique, le personnage de Captain America devient très vite attachant, et le film de ses premières aventure regroupe tout ce qu’il faut pour plaire. Encore une fois c’est un film de divertissement, le scénario n’est pas très compliqué, mais ce film se démarque par son aspect « film de guerre » et rétro contrairement aux précédentes productions, il tire ainsi son épingle du jeu. On aime tout de suite le héros, de plus il est assez marrant, et les scènes d’actions sont toujours aussi bien faites. L’ensemble est appuyé par des personnages secondaires intéressants, Peggy Carter en tête de liste, et pour finir le méchant est vraiment charismatique, pas autant que Loki mais il reste dans le top des méchants Marvel que l’on a pu voir jusqu’à maintenant au cinéma !
Le premier Avenger mérite un beau 14/20 ! Lorsqu’on finit ce film on a tout de suite envie de savoir ce qu’il va advenir de notre Captain 🙂
La scène post générique présente Fury recrutant Captain America pour les Avengers, car cette scène n’est autre qu’une scène du film Avengers !

Le grand show de super-héros Marvel’s The Avengers voit le jour le 4 Mai 2012 sous la direction de Joss Whedon mon chouchou (papa de Buffy, Angel, Firefly et Dr Horrible Sing Along Blog qui sont parmi mes séries préférées), et marque la fin de la Phase 1 avec une conclusion épique et un pari osé, réunir quatre grands super-héros à l’écran (Iron Man, Hulk, Thor et Captain America) et tout un tas de personnages secondaires (Nick Fury, Phil Coulson, Maria Hill, Clint Barton/Hawk Eye, Loki, le Dr Selvig, Natasha Romanoff/Black Widow, Pepper Potts) sans que l’on assiste à un film fourre-tout incompréhensible. Que dire à part chapeau l’artiste ! Joss Whedon réalise un coup de maitre avec ce film qui est l’un des meilleurs films de super-héros jamais réalisé !

Avengers

Un peu de vidéo quand même pour illustrer ! 🙂

Sur terre Nick Fury arrive dans un centre de recherche du SHIELD lors d’une évacuation. Le Dr Selvig travaille sur le Tesseract (le cube cosmique). Ils ne savent pas pourquoi mais ce dernier est instable. Soudain un portail s’ouvre à travers l’espace pour laisser apparaitre Loki. Grace à son sceptre il envoute Clint Barton et le Dr Selvig et tous trois s’enfuient avec le cube malgré les efforts de Maria Hill (Cobie Smulders) pour les en empêcher. Ces évènements poussent Fury à réactiver le projet Initiative pour former les Avengers et récupérer le cube. Natasha Romanoff est envoyée en inde pour chercher Bruce Banner, Phil Coulson rend visite à Tony Stark, et Fury s’entretient avec Rogers. S’en suit un affrontement entre Loki et les Avengers fraichement créés, toutefois, Thor intervient pour récupérer Loki et un autre affrontement a lieu entre les Avengers et Thor mais ils finissent par comprendre qu’ils sont dans le même camp. Il se révèle que la capture de Loki était prévue afin de réveiller Hulk. C’est à ce moment que les ennuis commencent car l’équipe est divisée et Loki s’échappe. Ils vont devoir mettre de côté leurs divergences d’opinion et affronter ensemble Loki qui est aidé des Chitauri pour conquérir la Terre.

the_avengers_1avengers-movie-image-tom-hiddleston-01-600x400

Alors que dire sur ce film qui reste encore un must aujourd’hui…
Je trouve que l’une des prouesses que réalise Joss Whedon est de mettre en place un film avec autant de tête d’affiche et de parvenir à leur offrir tout le temps nécessaire à l’écran. Aucun des Avengers n’est floué, ils ont tous leur rôle à jouer, leur part du gâteau. Et ça, bravo ! Car l’ensemble du film est totalement cohérent !
Ce qui m’amène au second point, le scénario. On peut dire que cette fois-ci c’est tout de même mieux. Chaque personnage à son histoire, apporte une pierre à l’édifice, on en apprend un peu plus sur le passé et les façons de penser de chacun des héros ce qui offre plus de psychologie à l’ensemble et montre que cela ne va pas être facile car leurs façons de penser et d’agir sont très différentes ! Quant à Loki, ce dernier se révèle être particulièrement manipulateur ce qui permet d’avoir de bon petit retournements de situation très appréciables ajoutant ainsi plus d’intérêt !

avengers-film-45_0

Et donc en plus d’avoir un scénario plus réfléchi, Avengers nous offre des scènes d’actions anthologiques avec tout particulièrement l’affrontement d’Iron Man, Thor et Captain America au début, la bataille sur l’héliporteur et pour finir en apothéose la bataille de New York qui est époustouflantes ! Cette bataille est d’ailleurs un évènement avec d’importantes conséquences pour la suite des films. Ce n’est pas du tout brouillon, très bien organisé, on ne s’y perd jamais, il y a de l’action et de la baston dans tous les sens. La chorégraphie est parfaite !
Pour finir, l’humour Marvel est là, ça fuse, c’est direct, c’est du tac-o-tac, des blagues sont toujours placées au bon moment et c’est vraiment marrant, un vrai plaisir 🙂
Les Avengers méritent un très beau 17/20 car il est et reste encore un film culte car il est le premier à réunir autant de super-héros et surtout il est réussi à tous les niveaux ! Si vous ne l’avez pas vu, ce film pourrait bien être celui qui vous fera aimer les super-héros 😉 (ça à marché pour ma femme :D)
Cette réussite vaudra d’ailleurs à Joss Whedon de devenir consultant sur toute la Phase 2 et de diriger Avengers 2 Age Of Ultron !
Et n’oublions pas les scènes post-génériques, car oui il y en a deux ! La première où l’on, voit l’Autre, chef des Chitauris, discuter avec celui réellement caché derrière l’attaque de la Terre par Loki, et ce n’est autre que Thanos ! Quant à la seconde, plus un gag qu’autre chose, elle montre les héros en train de manger dans un restaurant Shawarmas sans parler, complétement crevé par la bataille de New York :p

15470749557_8f2e1e3643_b

Ainsi se termine la première Phase de l’univers Marvel au cinéma. Et quelle fin !
Ils débutent en 2008 leur Univers partagé avec un Iron Man que personne n’attendait et c’est le succès depuis. Ce qui les mène à la fin de la Phase 1 en apothéose avec les Avengers ! Les premières pierres de leur Univers sont bien en place. Ils ont établi leur façon de faire pour nous offrir des films de divertissement qui surpassent tout ce qui avait été fait jusqu’à maintenant, avec différents personnages auxquels un grands nombre de spectateurs peuvent s’identifiés, des histoires tout de même sympa malgré un petit manque de profondeur, et une petit touche d’humour bien placé pour aider à en faire des films un peu plus grand publique. Le cocktail est réussi, et ça marche totalement ! On en redemande à chaque fois ! 😉
Cette Phase 1 obtient une moyenne générale de 14,5/20. A l’époque Avengers conclu parfaitement la Phase 1 en lançant la seconde avec un univers déjà fouillé et très bien agencé. On n’a qu’une envie c’est de voir la suite !

Enjoy !
A bientôt,

Desmond A.G.

Marvel-Cinematic-Universe-Phase-Two-Logo-1024x575

PS. Et n’oubliez pas, rendez-vous le 27 Avril pour découvrir un nouveau chapitre de cet Univers de super-héros avec Captain America 3 Civil War ! En tout cas je serais dans les salles et l’article arrivera vite 😉 Team Cap 🙂

original-477815-316
A la semaine prochaine pour la Phase 2 😉

Publicités

18 réflexions au sujet de « Marvel Cinematic Universe, le renouveau des films de super-héros ! (Phase 1) »

    Sébastien Marlair a dit:
    24 avril 2016 à 20 h 06 min

    Pourquoi le Hulk d’Ang Lee est-il une catastrophe ? J’aimerais en savoir plus sur votre point de vue. Pour moi, il est loin au-dessus de la mêlée, même si je vois bien en quoi il est atypique. Un grand moment de cinéma à mes yeux… Ceci dit, merci pour cet article qui donne un exposé clair et systématique d’une mouvance importante du cinéma populaire de la dernière décennie.

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      9 mai 2016 à 22 h 58 min

      Ah ah ! Je savais bien que je ferais réagir avec cette remarque 😉
      Mais j’aime à discuter et débattre 😉

      Alors tout d’abord, je tiens à dire que ce n’est pas parce que Hulk faisait des bonds de fou que je n’ai aps aimé, contrairement à beaucoup je savais que c’était quelque chose tiré des comics (enfin je crois).
      Beaucoup de chose m’ont gêné. Ok, je n’ai jamais été un grand fan du géant vert, toutefois, ce film en générale est pour moi comme un dessin animé, mais je développe :
      – Hulk faisait bien trop « image de synthèse » avec une couleur vert pomme, voir vert flashy. Une couleur améliorée au fil des films mais très franchement dans celui-ci cela m’a été très difficile de regarder Hulk.
      – Le côté chiens version dopés aux hormones, c’était très dur aussi à digérer…
      – La réalisation montre un manque d’énergie phénoménale, d’une part en raison d’un scénario qui traine vraiment la patte. Ils veulent faire dans l’émotion, au début ça marche et après très rapidement on décroche car ça traine, ça traine, c’est vraiment long et on finit dans l’ennuie.
      – concernant les acteurs ne sont franchement pas convaincants, ils essaient mais je trouves que ce n’est qu’en demi-teinte…Eric Bana est pour moi aussi expressif qu’un caillou (oui, je ne dirais pas moule, on le dit trop souvent, j’ai voulu innover :p), mais j’avoue tout de même que c’est un acteur qui pour moi est loin d’être bon donc ça part déjà avec un handicape…
      – quant au méchant, Nick Nolte, qui est censé être une pièce maitresse du film est totalement sans intérêt. Pourtant j’ai une certaine estime pour le monsieur, mais là, c’est franchement mauvaise je ne sais pas quoi dire d’autre.

      Je pourrais continuer encore un moment mais je ne lui trouve que très peu de choses intéressantes. Je comprends tout à fait que l’on puisse aimer quand même, mais pour moi la réalisation prend plus d’ampleur dans le second avec Edward Norton mais aussi grâce à ce dernier qui est très bon et je trouve que l’émotion est là sans nous ennuyer.
      En ce qui concerne Mark Ruffalo, il est pour moi la meilleure incarnation. J’attends avec impatience un stand alone de Hulk avec Ruffalo en acteur principale.

      Enfin voilà mon avis 🙂 Je sais, ça fait long, mais j’espère avoir répondu à ta question 😉

      De rien pour l’article et merci pour les compliments 😉 Je suis content que cela t’ai plus, les articles de ce style – très denses – sont assez délicats à réaliser, mais je suis bien content qu’il plaise 😉

      Merci beaucoup pour ton commentaire en tout cas, et à très vite !

      Aimé par 2 people

    lutin82 a dit:
    30 avril 2016 à 22 h 50 min

    Magnifique article.
    Je n’ai pas apprécier le Hulk de Ang Lee et Iron Man 2. Pour le reste, cet article est bienvenu pour exposer les évolutions en cours.
    Merci

    Aimé par 1 personne

      Sébastien Marlair a dit:
      1 mai 2016 à 22 h 06 min

      Bonjour lutin82, ton avis sur le Hulk d’Ang Lee ne m’étonne pas et à, je pense, était très largement partagé, mais cela m’intéresse que tu l’explicites davantage. Qu’est-ce que tu n’as pas aimé ?

      Aimé par 2 people

        lutin82 a dit:
        2 mai 2016 à 19 h 09 min

        je dirais trop convenu. Les rapports père-fils qui m’ont paru dissonants, quelque chose sonnait faux, trop artificiel. C’est difficile à expliquer quand tu as l’impression qu’il y a un truc qui sonne faux et que tu n’es pas musicien.

        Aimé par 2 people

        desmondag a répondu:
        23 mai 2016 à 22 h 48 min

        Tout à fait d’accord, ton résumé de ce qui ne t’as pas plus correspond bien à mon idée 😉

        Aimé par 1 personne

        Sébastien Marlair a dit:
        2 mai 2016 à 21 h 22 min

        Merci pour cet élément de réponse. Cet aspect père-fils ne m’intéressait pas tellement, et je suis assez d’accord pour dire qu’il fonctionnait moyennement. Mais j’ai adoré la prestation d’Eric Bana et de Nick Nolte. Tout comme j’ai adoré le rapport à la nature, le rapport à l’infrastructure militaire, et tout le jeu cinématographique de mise en cases de l’intrigue qui était comme un devenir bd du cinéma. Pour moi, largement au-dessus de tous les films de super-héros habituel :p.

        Aimé par 2 people

        lutin82 a dit:
        2 mai 2016 à 21 h 35 min

        Eric Bana est parfait pour le rôle et il est très convaincant (j’adore Nick Nolte). J’ai apprécié certains aspects du film, et maintenant que tu le fais remarquer, c’est vrai qu’il y a un réel effort de mise en case de l’intrigue. Je le regarderai avec un autre oeil la prochaine fois.Pour préciser, je n’ai pas détesté non plus ce Hulk, mais l’aspect relationnel m’a gênée au point de ne pas pouvoir en faire abstraction.
        Je n’ai pas trop aimé le suivant non plus….

        Aimé par 2 people

      desmondag a répondu:
      19 mai 2016 à 17 h 32 min

      Merci beaucoup pour les compliments c’est très gentil 😀 Content que cet article (massif) t’ai plus 😉 Ce n’est pas facile de parler de tout ces films Marvel en même temps, mais le prochain sera plus cool avec uniquement la review de Captain America Civil War 🙂
      Merci pour le com !

      Aimé par 1 personne

        lutin82 a dit:
        19 mai 2016 à 17 h 33 min

        alors j’attends cette critique avec plaisir et impatience!

        Aimé par 1 personne

        desmondag a répondu:
        30 mai 2016 à 17 h 34 min

        Il devrait arriver assez vite. Merci pour l’enthousiasme c’est très gentil 😀
        (et merci pour tout tes commentaires !)

        Aimé par 1 personne

    fanny a dit:
    1 mai 2016 à 14 h 29 min

    Très bon article bien détaillé sur un univers que j’adore ! Chaque nouveau film est meilleur que les précédents et d’ailleurs, je dois dire que le Captain American Civil War était particulièrement bon et commence très bien la nouvelle phase !

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      19 mai 2016 à 17 h 36 min

      Je partage ton avis (pour la plus part des films, malheureusement Avengers 2 est l’exception majeure 😦 ) sur cet univers cinématographique. J’adore ! Et je suis tout à fait d’accord pour Civil War, j’ai vraiment aimé et je suis impatient de me le procurer en DVD pour le revoir tranquille 🙂 Pour moi le meilleur ! Je suis d’accord qu’il commence très bien la nouvelle phase 😉 et vivement les suivants pour voir ce qu’ils nous réservent !
      Merci pour les compliments sur l’article, content qu’il t’ait plus 😉 et grand merci pour ton commentaire 😉

      Aimé par 1 personne

    […] vous pouvez retrouver ma critique du tome 1 du comics Civil-War, mais aussi le double article (Partie 1 et Partie 2) de ma review de tout l’univers Marvel précédents Captain America 3 Civil-War ! […]

    J'aime

    […] Tarantino nous dépeint 8 Salopards si ce n’est qu’on aime ça – 24 Avril 2016 – Marvel Cinematic Universe, le renouveau des films de super-héros ! (Phase 1) […]

    J'aime

    DEMANGEON Olivier a dit:
    25 septembre 2016 à 11 h 38 min

    Sur mon blog [critiksmoviz.com] je ne propose que des critiques de films, bien que je me sois essayé à le faire qu’une seule fois pour une série. Je travaille actuellement sur une page de présentation concernant les films Marvel, regroupant par définition les critiques de ces films. A lecture de ton article (j’aime beaucoup ton style), je ne pense pas que je puisse raisonnablement faire mieux. Je me contenterai donc de créer un lien vers cette page.
    😉

    Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      1 octobre 2016 à 11 h 03 min

      Je suis allé voir ton blog de cinéma, vraiment cool et ça fait très pro je trouve (c’est sincère, franchement).
      Merci pour le compliment sur mon style 😉 et C’est très gentil de créer un lien pour cette page 😉
      En tout cas merci pour ce commentaire vraiment sympa. N’hésite pas à revenir 😉
      Desmond

      Aimé par 1 personne

    […] nous dépeint 8 Salopards si ce n’est qu’on aime ça🙂 – 24 Avril 2016 – Marvel Cinematic Universe, le renouveau des films de super-héros ! (Phase 1) […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s