Wayward Pines, une petite ville où il fait bon vivre, ou pas ;)

Publié le Mis à jour le

Alors ? Vous pensiez que j’en avais fini pour un temps avec les articles sur les séries tv ? Et bien non 🙂 Il m’en reste encore un peu en magasin :p
Cette semaine quittons l’humour (je sais, ce fut bref lol), pour revenir vers mon terrain de prédilection, la science-fiction 🙂 avec la mini-série Wayward Pines !
Vous recherchez une belle petite ville, calme, avec des habitants sages et respectant le règlement, sans oublier du mystère et de l’étrange ? Wayward Pines est une ville pour vous, mais attention, on en sort difficilement 😉

426830

Asseyez-vous bien confortablement, voici la bande annonce !


La série Wayward Pines nous raconte l’histoire de l’agent des services secrets Ethan Burke (Matt Dillon) enquêtant sur la disparition de deux collègues dans une petite ville de l’Idaho, Wayward Pines (vous l’auriez deviné j’en suis certain 😉 ). Sur la route pour s’y rendre, il a un accident de voiture et se réveille dans l’hôpital de Wayward Pines. Désorienté, il tente de joindre sa famille et l’agence mais il semble déconnecté du monde extérieur. Il cherche auprès des habitants des réponses mais ces derniers sont très mystérieux, et semble ne pas se rendre compte (ou font comme si) qu’il est impossible de téléphoner hors de la ville. Au cours de son investigation dans Wayward Pines, que tout le monde présente comme apparemment idyllique, Ethan découvre qu’il lui est impossible de sortir de la ville car celle-ci est entourée d’une muraille. Le Shérif Arnold Pope (Terrence Howard) se montre très clair sur le fait que des lois sont établies dans Wayward Pines, dont le fait que l’on ne doit pas essayé de partir, et que les transgresser peu mener à de fortes réprimandes, qui peuvent s’avérer mortelle (:p). Ethan reste pourtant bien décidé à résoudre le mystère de cette ville, et la quitter pour retrouver sa famille. Toutefois, ce mystère s’épaissit lorsqu’il croise son ex-partenaire Kate Hewson (Carla Gugino), qu’il recherchait en venant à Wayward Pines, et qui semble heureuse et épanouie dans cette ville où elle est mariée et tient un magasin de jouets en bois… Pour le reste il faudra regarder la série 😉

150507-news-wayward-pinesPIN_Citizens_Wayward_Pines_Beverly_1280x720_441078339675

Lorsque j’ai entendu parler de cette série j’avoue avoir été tout de suite intéressé. Le pitch et M. Night Shyamalan derrière la caméra pour le pilote, ainsi que producteur exécutif, pouvait faire rêver. Mais à la fois, ce même homme est à l’origine de quelques horreurs cinématographies (Le Village, Phénomènes, After Earth), ce qui pouvait effrayer lol
Je me suis toutefois laissé tenter après avoir vu la bande annonce et je ne regrette pas. En dépit des nombreuses critiques négatives que l’on peut lire sur internet, c’est une bonne série, loin d’être partie pour rester dans les annales, mais qui – je trouve – mérite d’être vu.
Cette série se développe sur une saison de 10 épisodes – tirés de la série de livre de Blake Crouch du même nom – et semble être élaborée de manière à être considérée comme une mini-série, l’épisode 1 étant le début, et l’épisode 10 le point final.

wayward-pines-ftwayward-pines

Il y a clairement du positif ne vous inquiétez pas 😉 tout autant que des aspects négatifs :p
L’histoire tout d’abord est bien mise en place. Une ville, où tout le monde fait semblant d’être heureux et d’où on ne peut pas sortir. Cela intrigue, surtout que l’on voit très bien que quelque chose cloche. On se pose tout de suite beaucoup de questions. Comment une telle ville peut-elle exister sans que qui que ce soit ne s’y intéresse ? Un avion ou un hélicoptère pourrait facilement la repérer ? Des agents secrets y sont retenus ce qui devrait pousser les autorités à utiliser des moyens importants pour les retrouver, mais rien ! Pourquoi ? Que font-ils ? Ou sont-ils ? Brefs les questions sont nombreuses, et nous avons le droit aux réponses de la majeure partie d’entre elles. J’ai été scotché jusqu’à la fin de la série sans faiblir, et pour moi c’est un point important.
Après, ne nous emballons pas, en ayant une vue d’ensemble c’est très sympa, mais si l’on creuse un peu au niveau de chaque détail, il y a tout de même à redire (juste un petit exemple, l’ensemble de la ville est sous surveillance, mais la révélation d’un point important se fait tranquillement en plein milieu de la rue sans que les méchants ne se doutent de rien… ça pourrait tenir debout dans le monde de Disney mais ici c’est un raccourci facile…). Le fait est que beaucoup de choses viennent à être remises en question suite à la fin de la première partie (se situant en gros à la fin de l’épisode 5 début épisode 6). Le second acte engendre certaines incohérences. Malheureusement, je ne pourrais pas en dire trop sans risquer de vous révéler des points importants 😉 On peut se dire que les scénaristes (et accessoirement l’écrivain) se sont permis de ne pas détailler certaines choses, certains faits, se facilitant ainsi le récit en évitant de justifier des points – potentiellement hasardeux et qui pourraient être sujet à controverse – et qui intriguent à la fin. L’histoire est directe, dans les grandes lignes, et ne s’embarrasse pas à détailler certains points du scénario qui l’auraient mérité. Je sais cela peut paraitre un peu confus, mais en jetant un œil à cette série vous pourrez comprendre 😉
Toujours est-il que malgré ces incohérences et manque de détails, l’histoire de la série est intéressante et vous tiens en haleine du début à la fin. Wayward Pines peut être considérée comme étant découpée en deux actes, les 6 premiers épisodes étant thriller/suspense/science-fiction et le reste un peu plus science-fiction/sérieB. Ainsi il y en un peu pour tout le monde 😉
La réalisation permet d’élever encore un peu plus l’intérêt du show. La mise en scène est très simple, épurée. L’ambiance est tout de suite mise en place dès les premières minutes. On est intrigué, on se pose des questions, le cahier des charges est encore une fois totalement respecté. On se retrouve tout comme le personnage d’Ethan, choqué et perdu, mais rassurez-vous c’était le but de la série 😉 Le découpage est lui aussi très bien réalisé car à chaque épisode on nous donne un peu d’information tout autant que de questions, et pas à pas l’ensemble du mystère se révèle à nous. A chaque fin d’épisode on trépigne d’impatience pour voir le suivant.

TV STILL -- DO NOT PURGE -- Wayward Pines, Fox  HANDOUTwayward-pines-02

L’acteur principal, Matt Dillon (tout le monde se souvient de Mary à tout prix), est un choix qui a la particularité d’étonner, cependant il est l’un des meilleurs acteurs du show. Il réussit parfaitement à mettre en place un héros un peu sombre, qui ne mâche pas ses mots et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Il perd de temps en temps pied, s’énerve, montre un caractère fort, pour ensuite être plus posé. Il agit comme n’importe qui aurait pu agir dans un cas comme celui-ci (ce que je ne souhaite à personne ! :p). Personnellement j’ai vraiment bien aimé Dillon et son personnage 🙂
D’autres aussi montrent une très bonne performance avec entre autre Toby Jones (beaucoup d’apparition dans divers shows et films mais cela peut se résumer avec Arnim Zola dans Captain America ! :)) qui interprète Dr Jenkins le médecin de Wayward Pines. Que dire excepté Parfait ! On ne sait pas trop ce qu’il trame. Toujours attentionné avec tous les habitants, il l’est encore plus avec Ethan. Mais comme on dit bien souvent, l’habit ne fait pas le moine 😉
Melissa Leo (Frozen River, The Fighter) est Pamela Pilcher, l’infirmière. Etrange, mystérieuse, elle se montre beaucoup trop gentille pour être sincère et pour moi avait tout de la psychopathe en puissance durant les premiers épisodes !
Terrence Howard (Iron Man, Ray ou encore dans la série Empire) est le Shérif Arnold Pope. Un peu du même genre que les autres, mystérieux, étrange, mais qui toutefois ne cachait pas du tout son côté psychopathe lol Et, on ne dirait pas comme ça, mais quelqu’un qui passe son temps à manger des cônes de glace toute la journée ça ne fait pas saint d’esprit lol
Pour finir, Juliette Lewis (trop peu souvent au cinéma mais vous devez sûrement connaitre Tueur Né, Strange Days, Une Nuit en Enfer entre autre, mais elle est aussi chanteuse, et je conseil fortement 😉 est Beverly, premier contact friendly de Ethan quand il arrive. J’ai bien aimé, et puis bon, je suis un fan de Juliette Lewis. Donc je ne pouvais qu’aimer sa présence dans cette série 😀
Encore une fois, ce qui reste dommage est qu’en opposition à ces acteurs et leurs bonnes performances, d’autres baissaient très nettement le niveau. Les personnages secondaires sont souvent peu, voir pas développés, et les interprétations souvent fades. En tête des échecs, Shannyn Sossamon (40 jours et 40 nuits, Kiss Kiss Bang Bang) qui interprète Theresa Burke, la femme d’Ethan, et Charlie Tahan (I am Legend, Frankenweenie, Blue Bloods, Blood Ties, Blue Jasmine, Gotham) qui joue Ben Burke le fils d’Ethan. Ces deux personnages, relativement important dans l’histoire sont très très bofs. Peu charismatiques, on a du mal à y croire. Seul le fils s’améliore un peu sur la fin, et encore, cela ne fait pas rêver. Ces erreurs de casting entachent malheureusement la qualité de la série 😦

wayward_cast-WIDE

Je sais que cet article peut paraître évasif, toutefois, je ne pouvais pas rentrer dans les détails sans risquer de vous spoiler. Cette série est courte, et contient tout de même beaucoup d’informations, ce qui fait que parler d’un point peu vous permettre de déduire d’autres choses. Voilà pourquoi je reste un peu vague 🙂

Pour conclure, cette série présente un nombre non négligeable de défauts (des zones d’ombres dans l’histoire, des raccourcis scénaristiques faciles, des performances d’acteurs un peu douteuses de temps à autre), toutefois, l’histoire demeure bien, originale, sans casser des briques il y a malgré tout de bonnes idées. De plus, la réalisation permet d’intensifier le côté thriller/suspense. Certains acteurs, dont le principal, sont relativement bons, et le plus important est que le contrat est rempli. Une série est faite pour divertir, surtout une série de SF. On passe un très bon moment devant l’écran, c’est de qualité, et cela joue parfaitement son rôle, ça divertit !
La fin quant à elle se suffit à elle-même. Personnellement elle m’a plu, et à mes yeux cela ne mérite pas d’être suivi d’une saison 2. L’interprétation dépend du spectateur. Certains crieront au vol, et d’autres – comme moi – se diront « C’était cool ! J’ai bien apprécié ! ». Toujours est-il que contrairement à beaucoup de fin de série, ici c’est une vraie fin, et une bonne. J’estime qu’il ne faut pas se plaindre ! :p
Wayward Pines mérite un 14/20. Comme je l’ai dit précédemment elle ne restera pas forcément dans les mémoires, mais c’est une série qui vaut tout à fait le détour ! Je valide et j’attends votre avis 😉

Enjoy
A bientôt !

D.A.G.

… Welcome to Wayward Pines 😉

welcome-to-wayward-pines

Publicités

9 réflexions au sujet de « Wayward Pines, une petite ville où il fait bon vivre, ou pas ;) »

    Erikia a dit:
    2 novembre 2015 à 15 h 55 min

    On m’a recommandé plusieurs fois cette série ! Elle me fait de l’oeil depuis un petit moment 😉

    Aimé par 1 personne

      melhiam a dit:
      6 novembre 2015 à 18 h 58 min

      Waw t’as réussi à me donner trop envie de regarder cette série *-* (alors que j’en ai déjà plein sur mes listes « à voir » et « à finir »

      Aimé par 1 personne

        desmondag a répondu:
        9 novembre 2015 à 19 h 04 min

        Content de t’avoir donner envie de voir cette série 😉 et très franchement elle vaut le coup et ne fait que 10 épisodes. Rapide à voir 😉
        (Merci pour le commentaire ;))

        Aimé par 1 personne

      desmondag a répondu:
      9 novembre 2015 à 18 h 44 min

      Très franchement n’hésite pas, on passe vraiment un bon moment.
      (merci pour le com ;))

      Aimé par 1 personne

    mamiemissivory a dit:
    9 novembre 2015 à 11 h 50 min

    ça à l’air captivant !!

    Aimé par 1 personne

    Maïssa a dit:
    10 novembre 2015 à 12 h 21 min

    Cette série a l’air pas mal. Je crois qu’elle va rejoindre la liste de celle que je dois regarder.

    Aimé par 1 personne

    […] ne pas garder le silence et rire aussi fort que vous voulez😉 – 1er Novembre 2015 – Wayward Pines, une petite ville où il fait bon vivre, ou pas😉 – 25 Octobre 2015 – Fresh Off The Boat, une pépite du petit écran qui donne le […]

    J'aime

    […] ne pas garder le silence et rire aussi fort que vous voulez😉 – 1er Novembre 2015 – Wayward Pines, une petite ville où il fait bon vivre, ou pas😉 – 25 Octobre 2015 – Fresh Off The Boat, une pépite du petit écran qui donne le […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s